Mort accidentelle du Jurassien Guy Bondier, ex-directeur du comité de ski du Mont-Blanc

Hier, Guy Bondier, 61 ans, est décédé des suites de graves blessures dues à un accident de bûcheronnage. Il avait été placé en coma artificiel à l’hôpital de Besançon et son pronostic vital était engagé dès le jour de l’accident, jeudi. Il ne vivait plus à Longchaumois mais en était originaire.

Le Progrès relate cette disparition dans son édition. « Alors qu’il coupait des arbres dans la forêt, aux environs du camping Le Baptaillard, avec l’un de ses cousins, il semblerait qu’un sapin soit tombé sur un câble installé là depuis des années pour remonter les troncs coupés en haut de la pente. Le sapin aurait rebondi sur le câble et aurait gravement blessé Guy Bondier, notamment à la tête », écrit le quotidien jurassien.

« Après 20 années passés à la direction du Comité Régional de Ski du Mont-Blanc et des adieux émouvants lors de l’assemblée de printemps à Morzine et de son pot de départ à Menthon-Saint-Bernard, Guy avait pris sa retraite officiellement depuis quatre jours. Au cours de son discours, il avait évoqué son métier de bûcheron dans sa première vie » témoigne Marie-Noelle Fleury, présidente du comité dans Le Dauphiné Libéré.

Les obsèques auront lieu mardi 9 Juillet à 15 heures à la salle polyvalente de Longchaumois.

Nordic Magazine présente ses condoléances à sa famille et ses proches. 


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade