Northug : participera ou pas à la coupe du monde et aux Mondiaux ?

C’est à minuit, ce samedi 1er novembre, que tombe la date limite fixée par l’Association norvégienne de ski pour signer un accord qui permettrait à Petter Northug Jr. de participer à la coupe du monde de ski de fond et aux championnats de Falun.

 

 

L’incertitude domine en l’absence de nouvelles du champion quant à sa décision d’accepter ou non l’accord qui lui a été proposé par la Fédération. Pourtant, Petter Northug Jr avait affirmé il y a quelques temps que le Tour de Ski, mais surtout les championnats du monde de ski nordique à Falun seraient ses grands objectifs cette saison.

Les négociations semblaient bien engagées, mais le bras de fer entre l’enfant terrible du ski de fond et la fédération s’est nettement durci cette semaine, allant jusqu’au blocage. Présent sur le glacier italien à Val Senales, Northug avait fait le choix de s’entraîner seul avec son équipe privée COOP alors même que les fondeurs de l’équipe norvégienne skiaient sur les mêmes pistes. Concentré sur sa préparation, son équipe avait déclaré qu’il n’y aurait aucune communication avant fin novembre.

 

Petter Northug

 

Ce qui pose problème

Mais les déclarations du secrétaire général de la Fédération, Stein Opsal, ont poussé le manager de Northug, Are Sørum Langås à réagir. Opsal a en effet annoncé que le désaccord concernait la commercialisation par Coop de vêtements de sport développés par Swix, en concurrence avec le fournisseur officiel de l’équipe nationale (Bjørn Dæhlie). L’équipe du fondeur a rétorqué que ce n’était pas le point bloquant mais qu’il s’agissait d’un différend sur la date à laquelle le skieur pourrait promouvoir ses sponsors. Le père de Northug, qui s’est occupé des négociations, a demandé à ce que son fils soit libéré du contrat le 16 mars, soit le lendemain de la dernière épreuve de coupe du monde, et la Fédération ne voulait pas le laisser libre de tout engagement avant le 15 avril au mieux.

S’en sont suivies plusieurs déclarations de part et d’autres par médias interposés, l’Association de ski arguant que l’équipe de Northug demandait toujours plus et ces derniers répliquant qu’il avait toujours été question du 16 mars, mails à l’appui. Ils déclarent même se sentir injustement traités par les instances nationales.

 

Pas dans son assiette

En parallèle de ce conflit, se sentant malade, le fondeur a décidé de mettre prématurément fin à son entraînement en altitude et est rentré chez lui en Norvège ce vendredi. En l’absence de signature, quelles seraient les options possibles ? Petter Northug Jr. va-t-il s’engager uniquement sur les courses longues distances comme la Vasaloppet ou la Birkebeinerrittet ?

Pas sûr, selon des experts du ski de fond. La négociation entre la Fédération et le champion pourrait reprendre malgré la date limite dépassée. Ou bien, s’il bat tous les ténors de l’équipe nationale lors des compétitions FIS Race à Beitostølen ou des championnats nationaux à Røros fin janvier, les dirigeants ne se sentiraient t’ils pas moralement obligés de lui proposer un nouvel accord pour l’hiver ?

La saga Northug n’est donc pas prête d’être finie…

 

Photo : Site internet et Facebook de Petter Northug

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.