Nove Mesto : Martin Fourcade tient enfin sa médaille d’or

En l’absence du triple champion du monde Emil Svendsen, souffrant de maux de gorge ce matin, l’individuel des mondiaux a souri à Martin Fourcade, champion du monde devant l’Américain Tim Burke et le Suédois Fredrik Lindström. Le seul titre qui manquait dans la collection du Français. Son frère Simon s’empare d’une belle 6e place.

 

Capture-d-ecran-2013-02-14-a-18.42.22.png

Martin Fourcade a décroché ce soir le seul titre qui lui manquait : l’individuel.

 

Avant le combat des chefs dimanche avec la mass-start, les meilleurs biathlètes se sont affrontés à distance ce soir sur l’individuel de 20 km des mondiaux de Nove Mesto. En l’absence du grand favori Emil Svendsen, gêné par des problèmes respiratoires ce matin, ce format de course, comptant quatre séances de tir à une minute la pénalité en cas d’erreur, est l’un des plus ouverts du biathlon. A condition de bien tirer.

 

Ce qu’ont parfaitement fait Ole Einar Bjoerndalen et Martin Fourcade, 1er et 2e temps provisoires du premier tir. Mais le Norvégien, toujours aussi élégant à voir skier, perdait quelques secondes sur la piste… Et le Français prenait une dizaine de secondes d’avance après le second tir. 

 

Sur le troisième tir, de gros bras comme les Russes Shipulin (3 fautes), Ustyogov (3 fautes) perdaient tout espoir quand dans le même temps, Martin Fourcade établissait la nouvelle marque de référence avec un 15/15, juste devant le surprenant Italien Lukas Hofer également parfait sur ses trois premiers tirs, bientôt dépassé par le Suédois Bjorn Ferry, lequel, avec un 19/20, prenait la tête du provisoire en bouclant son 20 km en 50’54.

 

Martin Fourcade lève les bras, sûr de sa victoire”

 

Au dernier tir, Martin Fourcade, triple médaillé d’argent sur ces mondiaux sortait une balle mais conservait un trésor de guerre de 33 sec sur le Suédois avant de filer vers l’arrivée qu’il franchissait en 49’42, en levant les bras, quasi certain de sa victoire.

Il ne lui restait plus qu’à attendre le passage de ses derniers rivaux. D’ailleurs, en l’absence de la star de ces championnats du monde, les Norvégiens se consolaient avec les relativement bons parcours de Tarjei Boe et Henrik L’Abee Lund. Côté tchèque, le public vibrait par Moravec qui malgré deux fautes s’arrachait pour monter sur la troisième marche du podium.

 

A l’arrivée, le Suédois Fredrik Lindström, 19/20 comme le Français, s’emparait d’une solide deuxième place. Mais l’Américain Tim Burke (19/20) représentait encore une solide menace pour le provisoire médaillé d’argent. Avec un crédit de 19 sec d’avance à 1,5 km de l’arrivée, l’Américain allait cueillir une fabuleuse médaille d’argent, à bout de force, mais heureux ! 

 

Le podium ne bougeait plus et Martin Fourcade pouvait enfin savourer son premier titre mondial 2013 qui plus est sur l’individuel, le seul qui manquait à sa formidable collection. On peut s’attendre à un formidable duel ce dimanche entre Fourcade et Svendsen si celui-ci est rétabli.

 

Parti dans le derniers dossards, le vice champion du monde en titre, Simon Fourcade, auteur lui aussi d’un tir excellent 19/20, manquait d’un rien le podium mais prenait tout de même une très belle 6e place.


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade