Oberhof : Fourcade retrouve le podium

Au terme d’un sprint disputé à Oberhof dans des conditions difficiles, Martin Fourcade a renoué avec le podium et une troisième place derrière le duo norvégien Emil Svendsen et Ole Einar Bjoerndalen. 

 

Le contexte

Après la coupe du monde du Grand-Bornand et le double succès du Norvégien Johannes Boe, les biathlètes retrouvent le circuit à Oberhof. Ce sprint masculin est aussi l’occasion de la dernière confrontation entre Martin Fourcade et Emil Svendsen avant les Jeux olympiques, les deux champions ayant prévu des impasses à tour de rôle.

Assistera-t-on comme l’an passé à une démonstration des Russes en terre allemande ? L’hiver dernier, Malyshko avait dominé les trois épreuves au programme.

 

Triste spectacle à Oberhof... mais toujours une grosse ambiance.

Triste spectacle à Oberhof… mais toujours une grosse ambiance.

La course

Comme souvent à Oberhof, les conditions météo sont apocalyptiques. Pluie, vent et brouillard accueillent les sportifs sur la piste allemande qui a nécessité des apports de neige considérables de plusieurs régions pour offrir une trace de 2,5 km.

Martin Fourcade, qui a mis un terme à une série de 13 podiums consécutifs lors de la poursuite du Grand-Bornand, est la meilleure référence après le tir couché parfait. Rapide sur la piste, il sort malheureusement trois balles au debout mais s’arrache pour retrouver le podium avec une troisième place venue de très loin !

Devant lui, deux Norvégiens ont fait mieux. Emil Svendsen, auteur de deux fautes au couché, a blanchi les cinq cibles au debout et est venu s’imposer de quatre dixièmes de seconde devant son aîné Ole Einar Bjoerndalen (8/10). Johannes Boe confirme ses bons résultats français avec une belle 6e place.

Simon Desthieux commet une seule erreur et conserve ses chances pour la poursuite de demain en figurant 21e. Alexis Boeuf à 8/10 est dans le 27e et Jean-Guillaume est 40e. Simon Fourcade, en quête de confiance, sort deux balles au debout, mais se qualifie pour la poursuite en terminant 34e. Pour sa première coupe du monde en Allemagne, Quentin Fillon-Maillet sort trois balles au couché et se complique d’entrée de jeu cette compétition. Mais en terminant 57e, il disputera la poursuite.

 

L’enseignement du jour

La poursuite promet une belle bagarre entre Martin Fourcade et les Norvégiens. Reste à savoir si les conditions météo ne tourneront pas à la loterie…

 

Le classement 

 


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade


 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.