Oberhof : Kuzmina enchaîne, Justine Braisaz aussi

BIATHLON – La leader du classement de la coupe du monde s’est imposée sur le sprint d’Oberhof où Justine Braisaz prend de nouveau une belle place d’honneur.

 

Le jaune lui va si bien ! La Slovaque Kuzmina a de nouveau été très solide sur le sprint d’Oberhof. Dans une ambiance populaire et très bruyante comme souvent en Allemagne, la leader du général a surtout impressionné la concurrence sur la piste. Meilleur temps du jour, Kuzmina a, malgré une balle perdue dans le vent d’Oberhof, assez nettement dominé la Finlandaise Kaisa Makaraïnen (9/10 à 35 sec) et la Tchèque Veronika Vitkova (9/10 à 40 sec). Elle aura une belle avance à faire valoir à l’occasion de la poursuite de samedi.

Derrière ce trio de tête, on trouve Franziska Hildebrand (9/10 à 47 sec) et la meilleure tricolore du jour, Justine Braisaz. La Savoyarde réalise une belle opération avec ce nouveau top 5 malgré deux balles perdues au debout. Second temps du jour, elle s’élancera avec 53 sec de retard sur Kuzmina.

Bien inspirée par sa voisine des Saisies, Julia Simon avait réussi une très belle entrée en matière sur ce sprint. Avec son dossard 95, le dernier du jour, la jeune Savoyarde sortait un 9/10 très probant et, alors qu’elle jouait un possible top 20, a été terrassée par une douleur au mollet droit… Dommage pour celle qui aurait pu créer une belle surprise mais son tir rapide (3e plus rapide du jour) aura sans doute fait plaisir au staff…

Mais dans l’ensemble, les bleues n’ont pas trouvé leurs meilleures marques pour cette première course de l’année 2018. A l’image d’une Anaïs Bescond (7/10 à 1’37 mn), déçue de sa prestation face aux cibles, tout comme sa voisine des Fourgs, Célia Aymonier (7/10 à 1’49 mn). La Jurassienne, dans le coup jusqu’au tir debout, a sorti trois balles au debout… et n’est finalement pas récompensée malgré un très joli temps de ski au passage. Anaïs Chevalier a payé la même note face aux cibles et accusera près de deux minutes de retard samedi. Quant à Marie Dorin-Habert, également créditée d’un 7/10 (à 2’25 mn), elle continue de broyer du noir. Et ne parvient pas à retrouver de bonnes sensations.

 

Photo : NordicFocus

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.