Oberhof : Martin Fourcade taille grand patron

 Martin Fourcade a remporté de main de maître la mass-start avec un tir très solide et un temps de ski encore canon ; sa 28e victoire en coupe du monde ! Les autres Français ont joué placés jusqu’aux tirs debouts…

 

Le contexte

Avec les dossards 2, 3 et 4 de cette mass-start sur les épaules, les Norvégiens Svendsen, Johanne Boe et Ole Einar Bjoerndalen font figure d’épouvantails sur cette épreuve de confrontation directe qu’adore Martin Fourcade, dossard n°1 du jour. Le Français a livré une superbe bagarre face aux Norge hier sur la poursuite et a encore en travers de la gorge la dernière balle sortie, celle qui lui aurait permis de jouer la seconde place… Côté bleu, les quatre meilleurs biathlètes de ce début d’année sont présents avec, outre le numéro un mondial, Simon Desthieux 21 dossard , Alexis Boeuf doss.22  et Jean-Guillaume Béatrix, doss. 17. Cinq Russes en mal de podiums sont aussi dans le sans de départ avec Shipulin, Ustyugov ou encore Malyshko, triple vainqueur l’an passé à Oberhof.

 

La course

 

Malgré une pluie fine, toujours beaucoup de monde et d’ambiance autour de la piste d’Oberhof pour suivre cette mass-start, considérée comme l’épreuve la plus relevée du week-end tout simplement car elle regroupe les 30 meilleurs mondiaux mais aussi parce qu’il s’agit de la troisième course en trois jours.

Martin Fourcade s’installe le premier au couché mais sort sa première balle. Svendsen s’empare des commandes devant Birnbacher et Tarjei Boe. Jean-Guillaume Béatrix 5e et Simon Desthieux s’en sortent mieux que leur leader qui accuse déjà un débit de 23 secondes… Sur la piste, le leader du général ramène son groupe à 14 sec avant la deuxième passage devant les cibles.

 

 

Desthieux, l’Allemand Stephan porté par son public, Béatrix et Svendsen claquent le sans faute tout comme Fourcade qui se replace dans la course. Les trois Français se retrouvent dans le groupe de tête avec Shipulin, Loginov ou Lesser avant le premier tir debout et ont, semble-t-il, la bonne formule sous les skis !

Le vent se lève légèrement au moment où lzs biathlètes s’installent ensemble face aux cibles.

Volkov, Stephan, Shipulin, Fourcade et Hofer tirent sans faute, alors que Svendsen commet sa première erreur. Tout comme les Français jusqu’alors impeccable sortent deux balles pour Desthieux et trois pour Béatrix qui perd le contact avec le premier groupe.

Sur la piste, Fourcade mène la course à son rythme alors que Svendsen accélère lui aussi et recolle le groupe des cinq fuyards juste avant le dernier tir. Fourcade attaque comme un fou et réussit à mettre la pression sur Volkov qui se retrouve second. Svendsen visite deux fois l’anneau de pénalité. Hofer, Moravec, Tim Burke et Tarjei Boe se joueront la troisième place. Le Russe sauve sa 2e place devant Tarjei Boe revenu comme un bolide.

Sur la dernière boucle, Martin Fourcade augmente son avance pour s’envoler vers une nouvelle victoire en coupe du monde… et consolider encore son maillot jaune de numéro un mondial qui lui va si bien ! Simon Desthieux est 13e, Jean-Guillaume Béatrix 17 .

L’enseignement du jour

Pratiquer à ce niveau, le biathlon est vraiment passionnant ! Il va cette fois patienter jusqu’aux Jeux olympiques de Sochi pour assister à un nouveau duel entre Martin Fourcade et son meilleur ennemi Emil Svendsen : le premier faisant l’impasse sur Ruhpolding pour un stage de préparation à Anterselva, le second l’allant justement pas à Antholz. en jouant devant tout au long de l’épreuve ou presque, les Norvégiens prouvent une fois de plus qu’ils ont de la réserve au sein de leur équipe…

Photo Agence Zoom –

 

Le classement du jour 

Le classement de la coupe du monde

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.