Obertilliach : les juniors français vice-champions du monde !

A Obertilliach, pour la dernière épreuve des championnats du monde jeunes-juniors de biathlon, les juniors français ont décroché une fameuse médaille d’argent derrière la Norvège. Voilà quatre mousquetaires qui incarnent une relève dorée ! Chapeau à Clément Dumont, Mathieu Legrand, Dany Chavoutier et Quentin Fillon-Maillet.

 

Clément Dumont, Mathieu Legrand, Dany Chavoutier et Quentin Fillon-Maillet ont longtemps bataillé avec la Norvège et la Russie en tête de ce relais. Parfaitement lancé par le médaillé de bronze Clément Dumont, les bleus ont fait honneur à leur sélection. Jusqu’au dernier tir de Dany Chavoutier, excellent sur le pas de tir, la France était encore au coude à coude avec les deux nations favorites.

Mais dans la dernière boucle, le Norvégien a distancé ses adversaires. Les “rouges” repartaient pour le dernier relais avec une avance d’une vingtaine de secondes sur la Russie et la France. Dernier engagé tricolore, Quentin Fillon-Maillet avait la lourde tâche de concrétiser les efforts de ses camarades. Pour lui, la mission est alors d’accrocher le podium et d’éviter le retour de l’Allemagne, l’Ukraine et la République Tchèque qui grapillent du terrain sur le trio de tête. 

La Russie craque, pas Quentin Fillon-Maillet”

Impeccable devant le pas de tir, le Jurassien décochait ses cinq balles dans le mille et repartait dans les skis du Russes à 20 secondes du Norvégien qui ne tremblait pas non plus. Le trou était alors fait sur le 4e : l’Ukraine, pointée à 1’36 min ne semblait pas en mesure de revenir sur les trois leaders. 

L’explication finale aurait lieu lors du dernier tir debout : le Russe flanchait tandis que Quentin Fillon-Maillet s’en sortait mieux et quittait le pas de tir en deuxième place avec à la clé une fantastique médaille d’argent derrière la Norvège intouchable sur cette épreuve collective malgré beaucoup plus de fautes que les bleuets. 

Les Norvégiens se paraient d’or en 1h18 tandis que les juniors français se tombaient dans les bras les uns des autres en fêtant cette médaille d’argent à seulement 14 secondes du titre. Les Russes en terminaient à 50 sec et prenaient le bronze.

 


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade