Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Emilien Claude, biathlon, Obertilliach
Emilien Claude (FRA) - Reichert/IBU

Biathlon

Obertilliach : le bilan des Mondiaux juniors

Les championnats du monde juniors de biathlon se sont terminés à Obertilliach avec 7 médailles pour le clan français chez les juniors. Retrouvez notre bilan de cette folle semaine en Autriche.

1. Emilien Claude dans l’histoire

4 courses, 4 médailles : seule Marion Blondeau avait réalisé cela lors des Mondiaux juniors de 2006. Mais avec 3 médailles d’or, le Vosgien a encore fait mieux que la Jurassienne.

Emilien Claude Obertilliach 2021 biathlon - Nordic Focus
Emilien Claude aux Mondiaux d’Obertilliach : 4 courses, 4 médailles dont 3 en or !

Arrivé en Autriche avec ambition, Emilien Claude a répondu présent pour ses derniers Mondiaux dans la catégorie. Titré chez les jeunes en 2017, il n’avait jusqu’alors pas concrétisé sur les championnats du monde de la catégorie supérieure. C’est désormais chose faite et bien faîte pour le Bassurois qui va passer chez les seniors la saison prochaine.

2. Amy Baserga confirme

Vainqueure de la Junior Cup la saison passée, celle qui fut également championne du monde Jeune de la poursuite en 2019, était attendue à Obertilliach. Le moins que l’on puisse dire c’est que la Zurichoise n’a pas déçu ! Titrée sur le sprint et la poursuite, après une 4e place sur l’individuelle, la Suissesse a impressionné son monde. Solide au tir (elle n’a raté que 3 balles en tout), rapide sur les skis, imperméable à la pression, la biathlète de 20 ans n’a en fait craqué qu’à une reprise : lorsqu’elle fut submergée par l’émotion après sa victoire sur le sprint. C’est que la double championne du monde a perdu tragiquement son petit ami cet été.

3. Et de 5 pour Camille Bened !

Triple championne du monde avec le relais, Camille Bened avait l’ambition légitime de ramener une médaille d’Autriche. En s’imposant sur l’individuel, elle décrochait son premier titre mondial en solo.

L'article continue sous la publicité

 

Ski de fond, Biathlon, Ski nordique, Combiné nordique, Saut à ski, Saut spécial, Nordic Mag, Nordic, Nordic Magazine, Biathlon Magazine

 

pub

 

Ski de fond, Biathlon, Ski nordique, Combiné nordique, Saut à ski, Saut spécial, Nordic Mag, Nordic, Nordic Magazine, Biathlon Magazine

 

Quatrième du sprint puis quatrième de la poursuite, la Chablaisienne a sorti une partition solide durant toute la durée des Mondiaux. Et a terminé en apothéose sur le relais en offrant un 4e titre collectif de suite à la France, avec un nouveau finish de folie.

Camille Bened, Obertilliach, biathlon
Camille Bened (FRA) – Reichert/IBU

4. Rebecca Passler , Mikhail Pervushin prennent date

S’il n’y avait pas grand-chose à faire face à la domination d’Amy Baserga, l’autre grande dame de ses Mondiaux est à chercher du côté de l’Italie. 10e de l’individuel, en argent sur le sprint puis bronzée sur la poursuite Rebecca Passler aura été impressionnante pour ses premiers mondiaux chez les Juniors . La nièce de Johann Passler (médaillé de bronze à Calgary et double champion du monde avec le relais italien ) , a également transformé le bronze en argent sur le relais.

Rebecca passler biathlon Obertilliach 2021
Rebecca Passler (Ita), l’autre grande dame de ses Mondiaux Juniors de biathlon à Obertilliach – IBU

Chez les garçons, après le triplé chez les Jeunes en 2018, Mikhail Pervushin est de retour au premier plan. Après une saison blanche en 2018/2019, le Moscovite est reparti d’Obertilliach avec deux médailles de bronze (sprint et poursuite), et n’a rien pu faire pour éviter la déroute du relais Russe, seulement 10e.

5. Ils été attendus, ils ont déçu

Chez les dames, l’équipe Russe si impressionnante sur l’IBU Cup aura été globalement transparente en Autriche. Sans médailles sur les courses individuelles, Anastasia Shevchenko et Anastasiia Goreeva auront été inhabituellement maladroites sur le pas de tir pour espérer se mêler à la lutte pour les podiums. Et les Russes ne sont manqués sur aucun des deux podiums en relais, une première depuis 2016 !

Très attendue à domicile , l’autrichienne Anna Gandler est passé à côté de ses mondiaux. Tout comme les Suédoises Ella Halvarsson et Tilda Johansson qui avaient montré de très belles choses sur l’IBU Cup, ou les Allemandes Lisa-Maria Spark et Franziska Pfnuer.

Annoncé comme l’un des grands favoris, Niklas Hartweg n’a jamais pu peser sur ces championnats du monde. Pour ses derniers mondiaux juniors, le Suisse aux 10 départs en coupe du monde a été notamment lâché par son tir. 11e du sprint, il a bien réagit sur la poursuite mais il rate la médaille sur son dernier passage face aux cibles. Positionné en deuxième relayeur, il avait ramené le relais helvète en tête, mais la Suisse terminera à une anonyme 7e place.

Son dauphin de la junior cup 2019, Alex Cisar a sauvé son bilan en décrochant l’argent sur l’individuel, mais on attendait peut-être un peu mieux du Slovène qui a découvert la coupe du monde cet hiver. Parti de trop loin après un sprint raté, il effectue une belle poursuite et un relais solide, mais insuffisant pour les médailles.

L'article continue sous la publicité

 

Ski de fond, Biathlon, Ski nordique, Combiné nordique, Saut à ski, Saut spécial, Nordic Mag, Nordic, Nordic Magazine, Biathlon Magazine

 

pub

 

Ski de fond, Biathlon, Ski nordique, Combiné nordique, Saut à ski, Saut spécial, Nordic Mag, Nordic, Nordic Magazine, Biathlon Magazine

 

Chez les Allemands on attendait le très rapide Danilo Riethmueller, c’est finalement Philipp Lipowitz titré sur l’individuel qui offrira la seule médaille d’or à l’Allemagne.

6. Le bilan des autres tricolores

5e de l’individuel, à la bagarre pour les médailles sur la poursuite, le bilan de Paula Botet est plutôt bon. Elle a parfaitement ouvert le relais tricolore, pour elle aussi conserver son titre mondial.

Handicapé par un tir encore perfectible, Sophie Chauveau a prouvé (si besoin en était) qu’elle était capable de rivaliser sur la piste. Elle aura soigné sa déception avec une nouvelle médaille d’or en relais.

Auteure d’un très bon sprint (7e), après avoir connu une entame très difficile sur l’individuel (40e avec 7 fautes) Eve Bouvard a de nouveau sombré sur le sprint. Pour ses premiers mondiaux, la Savoyarde de 21 ans repart avec un bilan mi figue-mi raisin mais avec tout de même une médaille d’or à ramener dans ses valises !

Côté masculin, pour ses premiers mondiaux Juniors, Eric Perrot a tenu la cadence ! 8e de l’individuel, 5e du sprint puis médaillé d’argent sur la poursuite derrière un intouchable Emilien Claude, le Savoyard a impressionné par sa vitesse à ski. Sur le relais, c’est encore lui qui ramène la France aux avant-postes. Déjà sur l’IBU Cup il avait montré de très belles choses, il confirme et c’est tant mieux pour la relève tricolore…

L'article continue sous la publicité

 

Ski de fond, Biathlon, Ski nordique, Combiné nordique, Saut à ski, Saut spécial, Nordic Mag, Nordic, Nordic Magazine, Biathlon Magazine

 

pub

 

Ski de fond, Biathlon, Ski nordique, Combiné nordique, Saut à ski, Saut spécial, Nordic Mag, Nordic, Nordic Magazine, Biathlon Magazine

 

Eric Perrot, biathlon, Obertilliach
Eric Perrot (FRA) – Reichert/IBU

Après une belle 9e place sur l’individuel, Sébastien Mahon aura vécu des championnats contrastés qu’illustre son tour de pénalité sur le relais…qui n’empêchera pas la France de ramener l’or…

Pour Oscar Lombardot, la semaine autrichienne aura tourné au calvaire notamment sur le pas de tir. Ce qui fait d’habitude la force du Jurassien. Avec une 17e place comme meilleur résultat, il a su régler la mire sur le relais pour lancer son copain de l’ES Saugette dans de parfaites dispositions.

Eric Perrot, Emilien Claude, Oscar Lombardot, Sébastien Mahon, biathlon, Obertilliach
Eric Perrot (FRA), Oscar Lombardot (FRA), Emilien Claude (FRA), Sébastien Mahon (FRA) – NordicFocus

Globalement, le bilan tricolore est très bon comme l’illustre les deux titres en relais. En effet, jamais la France n’avait remporté les deux courses collectives la même année. Avec 7 médailles en 8 courses (plus 4 chez les Jeunes), la France a bombé le torse en Autriche. Des résultats toutefois à prendre avec précaution, tant le chemin est encore long avant de performer en coupe du monde. Mais les Juniors Français sont dans les temps de passages…et l’on ne va pas s’en plaindre !

NationOr 🥇Argent🥈Bronze🥉Total
France 🇫🇷 5117
Suisse 🇨🇭2002
Allemagne 🇩🇪1001
Italie 🇮🇹0224
Rép. Tchèque 🇨🇿0213
Norvège 🇳🇴 02 13
Slovénie 🇸🇮 0101
Russie 🇷🇺 0022
Autriche 🇦🇹 0011
Le tableau des nations

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Grand-Bornand, Annecy Le Grand Bornand, Coupe du monde
Ski de fond, Biathlon, Ski nordique, Combiné nordique, Saut à ski, Saut spécial, Nordic Mag, Nordic, Nordic Magazine, Biathlon Magazine
Evolène
Biathlon, Ski de fond, Saut à ski, Combiné nordique, Ski nordique, Nordic Magazine, Nordic Mag, Saut spécial, fond, Combiné
Ski de fond, Biathlon, Ski nordique, Combiné nordique, Saut à ski, Saut spécial, Nordic Mag, Nordic, Nordic Magazine, Biathlon Magazine
Ski de fond, Biathlon, Ski nordique, Combiné nordique, Saut à ski, Saut spécial, Nordic Mag, Nordic, Nordic Magazine, Biathlon Magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

La deuxième étape du circuit B de la coupe du monde de biathlon s'ouvre à Sjusjøen par un super-sprint.

Biathlon

Malgré de très bons résultats lors du week-end d'ouverture de la coupe du monde de biathlon, Filip Fjeld Andersen doit retourner en IBU Cup,...

Biathlon

Pas de répit pour le circuit B de la coupe du monde de biathlon qui a rendez-vous dès mercredi pour la deuxième étape à...

Biathlon

Il y a du changement en équipe nationale féminine d'Italie pour la seconde semaine de la coupe du monde de biathlon d'Östersund (Suède) :...

Biathlon

Après un hiver sans compétitions officielles, la coupe de France de biathlon lance sa saison à Bessans (Savoie) le week-end prochain.

Ski nordique

Un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a expliqué que le variant Omicron allait compliquer l'organisation des Jeux olympiques de Pékin 2022.

Biathlon

Découvrez les membres de la sélection allemande pour la deuxième semaine de la coupe du monde de biathlon d'Östersund (Suède).

Vu de Norge

Avec Vu de Norge et nulle part ailleurs, retrouvez toute l’actualité nordique norvégienne.