Open euduro : des champions, de la boue, des chutes et des sourires à Métabief !

 

Le Kali Métabief open enduro se déroule ce samedi et dimanche dans la station du haut-Doubs. Revivez en images deux des quatre spéciales du jour.

Capture-d-ecran-2013-05-11-a-14.35.08.png

Jérôme Clementz à l’attaque dans la deuxième spéciale. Le pilote Cannondale est tenant du titre à Métabief.

Les amoureux du VTT enduro se sont donnés rendez-vous à Métabief ce week-end, à l’occasion du Kali Métabief open enduro. 20 ans après les mondiaux de mountainbike, la station du haut-Doubs accueille près de 700 coureurs hommes et dames sur cet open enduro. Après le All mountain challenge qui a réunit près de 192 coureurs hier et vu les victoires d’Adrien Mantez et de la légendaire Anne-Caroline Chausson chez les dames, place aux choses sérieuses avec ce samedi matin, trois spéciales disputées dans des conditions humides et boueuses.

Le premier à entrer franchement en action fut le Jurassien François Bailly-Maître. Le pilote BMC a fait parler sa puissance physique pour s’imposer sur la première spéciale devant Jerome Clementz (Cannondale) et le voisin suisse Florian Golay. « Cette première spéciale était vraiment éprouvante physiquement mais ça fait vraiment plaisir d’en gagner une. Maintenant, je ne m’emballe pas car il reste encore beaucoup à faire d’ici la poursuite de dimanche », commentait-il dans l’aire d’arrivée.

La course au podium reste ouverte”

Lucide, il savait à quoi s’attendre et notamment les trois autres spéciales du jour, dont la n°3 sur la mythique renversée, la piste noire de Métabief. Sur un circuit hyper technique fait de virages serrés, de passages caillouteux, d’énormes racines, pierres glissantes et autres surprises du chef traceur Greg Noce, c’est le très prometteur Martin Maes, 16 ans, qui faisait sauter le compteur. Se permettant même de reléguer Clementz, tenant du titre à Métabief, à plus de 5 sec et Greg Callaghan à 11 sec. Derrière, les écarts sont beaucoup plus faibles avec Ben Cruz, Florian Golay, Jérémy Arnould, François Bailly-Maître et Alex Balaud qui se tiennent en une dizaine de secondes. Derrière eux, le peloton a un peu souffert sur ce tracé, tout en saluant unanimement la qualité. 

La gagne de l’édition 2013 reste totalement ouverte chez les garçons avec une petite dizaine de vététistes capables de s’imposer si on ajoute Rémy Absalon, Keene Curtis même si l’Américain semble moins à l’aise sur ce genre de terrain glissant. Prochaine spéciale à 17h afin d’établir l’ordre des coureurs dans la poursuite, format spectaculaire dont le coup d’envoi sera donné du Mont d’or à 14h demain.

Chez les dames, en s’imposant sur deux des trois spéciales, la Britannique Tracey Moseley s’est ouvert un boulevard pour la victoire finale. Mais sur ces terrains boueux, la victoire ne sera réellement acquise qu’une fois la ligne d’arrivée franchie dimanche.

Capture-d-ecran-2013-05-11-a-14.32.44.png

Avant de s’engager dans la pente, le repérage est autorisé à pied sur la spéciale 2.

Capture-d-ecran-2013-05-11-a-14.36.02.png

Capture-d-ecran-2013-05-11-a-14.38.57.png

François Bailly-Maître, très en forme, a remporté la première spéciale.

Capture-d-ecran-2013-05-11-a-14.45.38.png

Sur ce genre de parcours difficile, la moindre erreur se paye par un pied à terre.

Capture-d-ecran-2013-05-11-a-14.40.48.png

Dans l’un des passages les plus techniques de la spéciale 3…

Capture-d-ecran-2013-05-11-a-14.39.23.png

L’Américain Ben Cruz relance dans un passage technique.

Capture-d-ecran-2013-05-11-a-14.34.05.png

Une épingle très difficile à gérer.

Capture-d-ecran-2013-05-11-a-14.42.48.png

Les départs des spéciales ont été donnés dans la brume du Morond, avant que le ciel fasse place… à de petites averses.

Capture-d-ecran-2013-05-11-a-14.37.10.png

Outre les cadors, ce sont près de 500 vététistes amateurs qui se sont lancé dans les pentes du massif du Mont d’or. Suite et fin de l’open enduro demain…

 

 


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade