Origin’haut : une course scandaleuse(ment drôle)

A la fin de la saison hivernale, les courses d’exhibition s’enchaînent. Nordic Magazine a assisté à celle où il fallait être aujourd’hui, si l’on voulait faire partie de l’élite tricolore, voire mondiale. Loin de Moscou ou d’une autre contrée scandinave, le show était organisé à Bois d’Amont, terre de champions. Et des champions, il n’en manquait pas. Sur la piste, mais aussi à côté, à l’exemple de Sébastien Lacroix, champion du monde de combiné nordique, ou encore Cyril Miranda, sprinter de l’équipe de France.

De vieilles gloires, on ne citera que le biathlète Frédéric Jean, avaient également tenu à s’associer à cette champions race qui, on doit l’admettre, devrait provoquer maintes réclamations auprès des instances compétentes dans les prochains jours.

La rigueur journalistique nous pousse à mettre sur la table toutes les fautes remarquées lors des épreuves. Nous évoquerons d’abord la règle du jeu aléatoire qu’une unique personne, un dénommé Gunde Svande (on soupçonne une fausse identité), semblait énoncer au fur et à mesure que l’inspiration pénétrait son cerveau (et il lui fallait du temps pour le trouver !). La FIS devrait être saisie. Une sanction ne peut qu’être prononcée.

Ensuite, nous avons noté que de nombreux athlètes se rendaient en catimini auprès d’une officine qu’un brouillard de barbecue tentait de dissimuler. Les dits compétiteurs y ingurgitaient un produit liquide figurant sur la liste des substances prohibées. Les spectateurs n’ont pas été dupes du trafic. Les chutes ont d’ailleurs été nombreuses.

Nous passerons sur les tenues qui n’avaient rien de réglementaires. Certaines étaient même outrageantes, c’est dire l’ampleur des débordements. Nous soupçonnons une vraie provocation.

Des outrages que les speakers n’ont nullement relevés, soit-dit en passant. Ce qui prouve leur complicité. Continuons…

Le matériel était… hétéroclite. Un dénommé Samuel Guy a par exemple triché ouvertement en s’élançant sur la piste avec des skis bien plus larges et plus longs que ses adversaires. « ce sont mes skis de saut », a-t-il tenté de justifier.

Ce qui a sans doute le plus choqué les personnes présentes et étrangères à cette mascarade, et qui ne manquera pas de provoquer un scandale après publication de cet article, c’est que des animaux ont participé au concours. Vous ne rêvez pas, nous avons notamment noté la présence d’un lapin. Une sorte d’élan, de caribou ou autre bestiole moyennement identifiée, a également été repérée. Depuis de nombreuses années, ceci est tout à fait interdit.

Nous l’annonçons ici : l’affaire n’en restera pas là.

Sur le plan sportif, mais peut-on encore cautionner ce résultat ?, victoire du Pyrénéen Bastien, devant Fred Jean, qui chute malencontreusement (et lamentablement) en finale ! 3e place pour Greg Blondeau.

Chez les filles, Marika Godin l’emporte devant Rox Lacroix et Chloé Pellegrini. Pas de quoi être fiers !


Capture-d-ecran-2013-04-06-a-20.44.10.png

Capture-d-ecran-2013-04-06-a-20.45.35.png

Capture-d-ecran-2013-04-06-a-20.46.22.png

Capture d’écran 2013-04-06 à 20.46.33

Capture-d-ecran-2013-04-06-a-20.46.41.png

Capture-d-ecran-2013-04-06-a-20.47.24.png

Capture-d-ecran-2013-04-06-a-20.47.33.png

 Capture d’écran 2013-04-06 à 20.47.39

Capture-d-ecran-2013-04-06-a-20.56.19.png

Capture-d-ecran-2013-04-06-a-20.56.30.png

Capture-d-ecran-2013-04-06-a-20.56.53.png

Capture-d-ecran-2013-04-06-a-21.02.35.png

Capture-d-ecran-2013-04-06-a-21.02.43.png

Capture-d-ecran-2013-04-06-a-21.02.55.png

Capture-d-ecran-2013-04-06-a-21.03.01.png

Capture-d-ecran-2013-04-06-a-21.03.08.png

Capture-d-ecran-2013-04-06-a-21.03.14.png

Capture-d-ecran-2013-04-06-a-21.12.42.png

Capture-d-ecran-2013-04-06-a-21.12.49.png

Capture-d-ecran-2013-04-06-a-21.12.57.png

Capture-d-ecran-2013-04-06-a-21.13.02.png

Capture-d-ecran-2013-04-06-a-21.13.08.png

Capture-d-ecran-2013-04-06-a-21.15.03.png

Capture d’écran 2013-04-06 à 21.29.45