Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Oslo – Johannes Boe prive Fourcade du grand chelem

BIATHLON – Martin Fourcade est passé à rien du grand chelem sur ces mondiaux d’Oslo, battu dans la dernière ligne droite de cette mass-start par un Johannes Boe de gala. Quatre médailles d’or et une d’argent : c’est le bilan exceptionnel de Fourcade à Oslo !

 

Martin Fourcade est tombé sur plus fort que lui sur cette mass-start des championnats du monde, dernière épreuve de la quinzaine d’Oslo qu’il a dominée de la tête et des épaules. Malgré une énorme course, pénalisée par un tour de pénalité sur le premier tir couché, le numéro un mondial s’est arraché sur la piste pour contenir le retour de ses adversaires norvégiens. Sorti avec 7 sec d’avance à l’issue du dernier tir debout, Fourcade n’a rien pu faire face à un Johannes Boe de gala dans son antre de Holmenkollen.

Le cadet de la fratrie, sacré champion du monde avec le relais, a fait étalage de sa classe à ski dans la dernière bosse avant le stade pour mettre cinq mètres au quadruple champion du monde. Suffisant pour s’offrir la couronne mondiale sur la plus belle des courses. Martin Fourcade passe donc à rien d’un grand chelem historique mais avec quatre médailles d’or et une d’argent, le Français réalise des mondiaux mémorables. Sur cette dernière course, les multiples sollicitations et cérémonies des médailles ont sans doute peser sur sa forme. Au final, Fourcade apporte la 11e médaille au clan français. Un score évidemment historique !

Par contre, Quentin Fillon-Maillet 20e à 17/20 et Simon Desthieux 24e, ne garderont pas un souvenir inaltérable de cette dernière course.

Le récit de la course

Comme souvent sur les départs groupés, le numéro un mondial et leader du classement de la spécialité Martin Fourcade prenait les devants pour éviter tout bris de matériel dans le premier tour de piste de cette dernière bagarre des championnats du monde. C’est que ce dernier tentait un challenge jamais réussi : remporter les quatre courses individuelles des mondiaux… Fourcade mettait une petite accélération dans la bosse précédant le pas de tir pour se placer sur son tapis n°1.

Sur les trois tricolores engagés, seul Simon Desthieux rendait copie parfaite au tir couché, Quentin Fillon-Maillet et Martin Fourcade tournait une fois sur l’anneau. Simon Eder, Erik Lesser, Ole Einar Bjoerndalen ou encore Anton Shipulin et Simon Schempp se positionnaient en tête avec le biathlète de l’Ain.

Le biathlète de Hauteville rentrait en seconde position dans le stade pour le deuxième tir. Et tirait parfaitement comme Martin Fourcade qui revenait dans le match et Quentin Fillon-Maillet. La mitraillette autrichienne Simon Eder, grâce à un nouveau tir ultra rapide, prenait les devants à mi-course.

L'article continue sous la publicité
pub

C’est ce moment que choisissait Johannes Boe pour accélérer le tempo devant un groupe d’une petite vingtaine de coureurs. Le cadet des frangins Boe sortait un tir supersonique et laissait échapper la dernière balle alors que Bjoerndalen, Fourcade, Lesser, Eder, Windisch et Bailey blanchissaient les cinq cibles. Du très haut-niveau sur le pas de tir pour ce troisième tir ! Malheureusement, Simon Desthieux sortait deux balles, Quentin Fillon-Maillet une…

Le patron reprenait les choses en main et emmenait un groupe de dix coureurs jusqu’au quatrième tir, juge de paix de cette épreuve passionnante. Juste avant l’échéance décisive, le Français prenait quelques secondes d’avance sur le groupe. Et sortait le carton plein au meilleur moment ! Ole Einar Bjoerdalen et Johannes Boe, survolté, se retrouvaient à 7 sec pour un dernier tour de piste endiablé.

Rapidement « Petit Boe » revenait sur le Catalan alors que le roi Bjoerndalen ne pouvait se mêler à cette bagarre de titans pour le titre mondial. Les deux hommes se regardaient dans les yeux et entraient ensemble dans le stade. Mais Boe résistait et remportait son second titre en 24 heures.

 

Résultat de la mass-start hommes
Les photos du jour par E. Tumashov – IBU :Johannes Thingnes Boe

Johannes Thingnes Boe , Martin FOURCADE

Johannes Thingnes Boe

podium Mass Oslo

podium Oslo

Johannes BOE, Ole Einar BJOE

FOURCADE, BOE

 

L'article continue sous la publicité
pub

 

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

La Suédoise Hanna Öberg n’a pas passé une saison tranquille et a souffert d'un manque d'énergie entre les compétitions. Son entraîneur Johannes Lukas, donne...

Planète Blanche

Toutes les semaines, retrouvez l’actualité – qui se veut la plus exhaustive possible – des sports blancs sur Nordic Magazine.

Biathlon

Les biathlètes en stage dans le Kamtchatka ont pris le départ du dernier marathon de ski de fond de l'hiver en Russie.

Biathlon

Dans un entretien accordé à Nordic Magazine, Siegfried Mazet, l'entraîneur tricolore du tir norvégien, revient sur les soucis de carabine ayant escorté l'hiver de...

Saut à ski

La Fédération internationale de ski a publié le calendrier de la coupe du monde de saut à ski dames pour la saison 2020-2021.

Biathlon

Dans un entretien accordé à Nordic Magazine, Siegfried Mazet, l'entraîneur tricolore du tir norvégien, revient, en dehors du duel Sturla Holm Lægreid/Johannes Thingnes Boe,...

Biathlon

Le tir réalisé par Emilien Jacquelin lors de la poursuite des championnats du monde de Pokljuka (Slovénie) a été un grand moment de la...

Biathlon

Dans un entretien accordé à Nordic Magazine, Siegfried Mazet, l'entraîneur tricolore du tir norvégien, revient sur la saison historique réalisée par ses biathlètes. Le...