Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Oslo – Martin Fourcade en or, Bjørndalen en argent

BIATHLON – Pour cette première épreuve individuelle des mondiaux d’Oslo, Martin Fourcade, grand patron, remporte le sprint masculin. Bjørndalen, légende du biathlon, termine 2e devant l’Ukrainien Semenov.

Les fans de biathlon et ses principaux acteurs le savent : plus d’une faute au tir dans un sprint coûtent le podium. Martin Fourcade aussi le sait et il signe un tir parfait qui lui vaut l’or. De bon augure pour le clan français après le titre en relais mixte. Les Norvégiens, à domicile, n’ont pu compter que sur Bjørndalen pour rapporter une médaille.

 

 

L'article continue sous la publicité
pub

Le récit de la course

Martin Fourcade, dossard 8, ne se laisse lui pas avoir par la pression pesant sur ses épaules et fait un sans faute au tir couché. Royal au debout, il repart avec un 10/10, capable de jouer l’or si ses poursuivants directs ne venaient ensuite pas le déranger en fin de course. Finalement, il prend bien le titre mondial et se place avec 26.9sec d’avance demain sur la poursuite. Une vraie opportunité pour lui de faire le doublé.

Les Norvégiens, partis dans les deux derniers groupes, se voient emmenés par leur leader de toujours : Ole Einar Bjørndalen. Bien décidés à ne pas se laisser faire par le Français, ils donnent tout sur les skis et au tir.

Mais si Bjørndalen fait un magnifique 10/10 et fait 2e derrière Fourcade, les frères Bø ne signent qu’un 9/10 pour Johannes et un 6/10 pour Tarjei qui leur valent une 4e et une 54e position. Emil Hegle Svendsen, bien parti, manque une cible au debout et termine 17e.

 

L'article continue sous la publicité
pub

 

La surprise vient de l’Ukrainien Semenov qui, avec un 10/10, prend la médaille de bronze. Une performance sur laquelle peu de monde aurait parié pourtant, Semenov est déjà monté sur la troisième marche du podium à Holmenkollen sur l’hiver 2014/2015.

L’Italien Dominik Windisch fait aussi une belle opération en rentrant dans le top 5 avec un 9/10 et une bonne course sur les skis.

 

Côté tricolore, Quentin Fillon-Maillet, parti en 12e position et premier chasseur du Catalan, ne parvient pas à lutter avec son compatriote puisqu’il tourne une fois dès le couché. Voulant bien faire, il se rattrape au second tir qu’il effectue parfaitement et termine 16e. Simon Fourcade, voulant trop bien faire, fait deux fautes dès son premier tir, se mettant en mauvaise posture pour cette course et la prochaine. Il termine avec un 8/10 et en 53e position.

L'article continue sous la publicité
pub

Simon Desthieux, au départ « grâce » au forfait de Beatrix, montre qu’il mérite sa place dès le premier tour avec une bonne forme sur les skis et un 5/5 au couché. Une seule faute au debout l’empêche de jouer la médaille mais il signe quand même une belle 12e place.

 

Parti avec le dossard 1, Shipulin perd la victoire dès le premier tir avec un tour de pénalité et avec un second tour au debout, il abandonne même la médaille sur ce sprint des mondiaux et se place en mauvaise posture pour la poursuite demain, étant seulement 45e. Schempp s’incline aussi devant le numéro 1 mondial avec un 9/10 au tir et une 8e place au final malgré une chute dans le couloir d’arrivée. Il aura tout de même de quoi jouer devant demain sur la poursuite.

 

Résultats

L'article continue sous la publicité
pub

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

A LIRE AUSSI

Biathlon

Dans un entretien accordé à Nordic Magazine, Siegfried Mazet, l'entraîneur tricolore du tir norvégien, revient sur la saison historique réalisée par ses biathlètes. Le...

Biathlon

Le biathlète jurassien Martin Bourgeois-République, 21 ans, sort d'un hiver international, ramassé entre les mois de janvier et de mars, marqué par une inquiétante...

Biathlon

16:18. C’est un coup dur auquel doit faire face le biathlon suisse. Markus Segessenmann, chef de la relève, entraîneur, entraîneur national puis directeur du...

Biathlon

La Suède vient de dévoiler la composition de son équipe nationale pour l'hiver 2021/2022. L'ancienne fondeuse Stina Nilsson y figure.

Saut à ski

Aussi surprenant que cela puisse paraître vu de France, le mythique tremplin d'Holmenkollen n'est pas équipé pour les sauts en été.

Biathlon

14:02. Ce mercredi soir, dans un post publié sur son compte Instagram, la biathlète Jurassienne Anaïs Bescond, 34 ans le mois prochain, a révélé...

Biathlon

16:41. Les dirigeants de l’équipe des États-Unis de biathlon ont dévoilé, ce mercredi, la liste des athlètes retenus dans les groupes nationaux pour l’hiver...

Ski de fond

15:19. Ce mercredi, l’Italien Giuseppe Montello, 28 ans, a annoncé, via un message posté sur Instagram, mettre un terme à sa carrière de biathlète…...