Östersund : Marie-Laure Brunet première Française, Tora Berger victorieuse

Dans la fraîche nuit suédoise d’Ostersund, la Norvégienne Tora Berger a remporté ce soir le 15 km individuel dames. Créditée d’un 20/20 à l’issue des quatre tirs, elle a devancé Darya Domracheva et la Russe Ekaterina Glazyrina. Retour sur les temps forts de cette première vraie course de la saison 2012-2013.

Il faisait moins 9°C quand les filles ont pris le départ de la compétition. Ajoutez des chutes de neige intermittentes et une piste très dure. Des conditions idéales pour Tora Berger. Très vite, elle a pris le contrôle de la course.

Partie avec le dossard 2, la leader française Marie-Laure Brunet a servi de lièvre à toutes ses poursuivantes. Sur le premier tir couché, elle signait un tir parfait. Derrière, Andrea Henkel commettait une faute et Myriam Gossner perdait tout espoir de podium avec deux erreurs d’entrée de jeu, tout comme la Jurassienne Anaïs Bescond qui sortait trois balles. Marie Dorin-Habert s’emparait du meilleur temps intermédiaire après son 5/5, devancée ensuite par la Suissesse Sélina Gasparin et la Norvégienne Tora Berger.

Sur le premier tir debout, Marie-Laure Brunet assurait parfaitement ses 5 balles, alors que sa copine Marie Dorin-Habert, à l’aise sur les skis, sortait une cartouche sous la neige tombante… Tora Berger prenait alors la tête de la course. Domracheva commettait une faute, ce qui l’a placé à 32 secondes de la tête du classement. Mais elle a réduit l’écart pendant sa course.

La fin de l’épreuve avait un air de déjà vu. Domracheva, encore elle, très rapide sur les skis, aurait pu nourrir quelques espoirs. C’était sans compter avec Tora Berger, 20/20 à la sortie du stade après son quatrième tir. La Bélarusse terminait finalement deuxième à 1’03″2.

Dès lors, aucune des autres dames ne pouvaient leur ravir le leadership. Elles avaient pris tellement d’avance sur les autres concurrentes. En outre, Marie-Laure Brunet a hérité d’une pénalité qui lui a fait perdre de nombreuses places. Restait Glazyrina, troisième, experte avec sa carabine, mais moins véloce hors du pas de tir.

Au final, Marie-Laure Brunet finit première Française, 13e à +3:44.8 ; Marine Bolliet 27e à +4:35.8 ; Claire Breton 47e à +6:36.1 ; Anaïs Bescond, 68eà +8:37.8 ; Sophie Boilley 85e à +10:37.3. « Je suis super déçue. Aujourd’hui, j’avais envie mais mon corps a fait grève. Je pense avoir pris un coup de froid ce matin et j’étais vidé tout au long de la course. Je me suis tout de même battue, autant sur la piste que derrière la cara. Treizième avec un 19, ça n’est pas satisfaisant car j’avais envie d’attaquer fort. Je relativise car la saison attaque à peine », a commenté ce soir Marie-Laure Brunet.

A Östersund, ce fut donc une 17e victoire en coupe du monde pour Tora Berger.

Prochain rendez-vous samedi 16h30 pour le sprint. En direct sur Eurosport.