Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Östersund | Mass-start dames : la réaction des médaillées

BIATHLON – Dans des conditions rendues compliquées par le vent, Dorothea Wierer s’impose devant Ekaterina Yurlova-Percht et Denise Herrmann. Leur réaction.

Dorothea Wierer : «Un peu avant l’arrivée j’ai vu  l’avance qu’il me restait et j’ai su que c’était bon»

«Je suis très heureuse de ma performance et particulièrement du tir. Hier j’ai eu des problèmes d’estomac, donc je n’ai pas couru le relais. Mais avec cette journée de repos supplémentaire j’ai pu être à 100% sur cette course. Je n’avais pas d’attente particulière aujourd’hui, je ne savais pas si je serai suffisamment en forme. Finalement je me suis sentie très bien sur les skis et ça a été.

Les conditions étaient difficiles, avec le vent on ne sait jamais en biathlon. Parfois il faut un peu de chance. C’est après le premier debout que j’ai commencé à y croire, cependant j’en ai loupé deux au dernier tir. Du coup je n’avais pas beaucoup d’avance sur Ekaterina en sortant du pas de tir. Mes jambes me brûlaient mais j’ai tout donné pour qu’elle ne revienne pas. Un peu avant l’arrivée j’ai vu  l’avance qu’il me restait et j’ai su que c’était bon, que je pouvais le faire.»

Dorothea Wierer (ITA) – Julie Le Bobinnec

Ekaterina Yurlova-Percht : «Aujourd’hui j’étais très concentrée sur le tir»

«Quand je me suis réveillée ce matin et que j’ai ouvert les rideaux, je me suis dit que ça allait être compliqué. Aujourd’hui j’étais très concentrée sur le tir, je voulais faire des couchés solides et attaquer sur les debouts. J’ai beaucoup travaillé mon tir debout à l’entraînement, mais les mauvaises conditions n’ont pas dû aider. L’année dernière a été très dure pour moi. Malgré tout j’ai passé un bon été, et une très bonne saison. Je suis très heureuse de cette médaille.» Ekaterina Yurlova (RUS) – Julie Le Bobinnec

 

Denise Herrmann : «Je suis très heureuse de ces championnats, je rentre avec une médaille de chaque couleur»

«J’ai dû partir très vite parce que je perds trop de temps sur le pas de tir. Mon plan est d’aller aussi vite que possible sur la piste pour compenser. Avec le vent aujourd’hui c’était difficile, j’ai fait trop de fautes. Et puis, je n’ai pas été aussi rapide que je l’aurais voulu sur les skis, particulièrement dans le dernier tour.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

En biathlon tout peut arriver, je savais que si je faisais un bon tir je pouvais jouer devant. Mais je ne fais pas de bons tirs tous les jours même si je m’améliore. Je suis très heureuse de ces championnats, je rentre avec une médaille de chaque couleur.»

Denise Herrmann (GER) – Julie Le Bobinnec

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski nordique

Emploi : un coach de ski nordique recherché dans le Doubs Le Dynamique ski Club Frasne-Drugeon (25560), situé dans le Massif du Jura et...

Biathlon

14:16. Alors qu’il avait annoncé il y a quelques jours devoir repasser sur la table d’opération « dans deux semaines » afin de se faire...

Biathlon

Après la suspension de leurs fédérations par l'IBU, la Russie et la Biélorussie lancent une nouvelle compétition : la coupe du Commonwealth.

Biathlon

Cet été, le biathlète italien Lukas Hofer va passer quelques semaines en Suède, en immersion au sein de l'équipe nationale locale.

Biathlon

Fin de parcours pour le Norvégien Haavard Gutuboe Bogetveit, 30 ans et deuxième du classement général de l'IBU Cup de biathlon l'hiver dernier.

Ski de fond

Johan Haeggstroem n'a pas été retenu dans l'équipe nationale suédoise qui sera dévoilée ce mardi.

Biathlon

A 25 ans, Hugo Rivail, biathlète des Menuires (Savoie), a décidé de mettre un terme à sa carrière. Il s'en explique au micro de...

Biathlon

Âgée de 22 ans et championne olympique de la jeunesse en 2016, la biathlète ukrainienne Khrystyna Dmytrenko a décidé de prendre les armes pour...