Östersund : Tarjei Boe devant Fourcade pour 7 dixièmes

BIATHLON – Quand ce n’est pas Johannes Boe sur l’individuel, c’est son frère Tarjei qui prive Martin Fourcade d’une 64e victoire qui lui tendait pourtant les bras à l’issue du 10 km d’Östersund… Le Norvégien remonte sur la plus haute marche pour la première fois depuis 2013 ! Près de 30 coureurs se tiennent dans la minute dont quatre Français.

 

Que le suspens fut intense sur ce sprint d’Östersund. Pour une poignée de dixièmes de secondes, sept précisément, Tarjei Boe a arraché la victoire des mains de Martin Fourcade. Au terme d’un dernier tour de folie, le Norvégien s’est dépouillé pour s’imposer, à bout de force. Martin Fourcade, battu sur le fil, devra donc patienter pour décrocher un 64e succès en carrière sur la coupe du monde… A 9/10, le Français a été dominé par les deux frangins norvégiens sur la piste… Mais c’est toutefois une belle deuxième place qui promet une poursuite de folie ce dimanche. Derrière eux, Erik Lesser retrouve le podium, devant Emil Svendsen, Simon Schempp, le surprenant Suisse Dolder…

Derrière le numéro un français, ses compatriotes ont signé un joli tir groupé sur ce sprint avec quatre bleus dans le top 20. Pourtant, les conditions météo n’étaient pas les plus simples en Suède. Après le grand froid sur l’individuel, la pluie et le vent se sont invités à Östersund. Mais pas question pour Quentin Fillon-Maillet, de nouveau performant sur ce sprint (12e, à 9/10 et 35 sec de la gagne), de chercher des excuses de ce côté là : « Certes, le pas de tir était plus instable que l’individuel, mais ce n’était pas intirable. D’ailleurs, je n’ai pas changé mes réglages de carabine », assurait le Jurassien au micro de L’Equipe.

Le numéro un mondial Johannes Boe est quant à lui passé à côté de son tir couché (trois fautes) avant de rectifier le tir au debout et de signer, au passage le meilleur temps de ski, 9 sec devant Fourcade. Simon Fourcade est dans le coup également : il est désormais concentré sur la poursuite où, comme beaucoup d’autres, il pourra jouer devant… Jean-Guillaume Béatrix, auteur d’un joli 9/10 le tout dans un temps canon, s’est aussi rassuré avec un top 20 prometteur (+ 43 sec).

Simon Desthieux, pourtant bien en forme ce début de saison, n’a pas capitaliser cet état de forme en manquant, lui aussi, trois cibles au debout après une entame pourtant parfaite… Il pointera à 1’14 mn demain au départ de la poursuite. Emilien Jacquelin a également gagné son ticket pour une poursuite ultra serrée avec le 37e temps à seulement 1’11 mn.

 

Photo : Manzoni / Nordic Focus

Le camp suisse heureux après la superbe 6e place de Martin Jaeger (SUI)

Tarjei Boe (NOR)

Tarjei Boe (NOR)

Martin Fourcade (FRA)

Erik Lesser (GER)

Tarjei Boe (NOR)

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.