Ostersund : une sanction logique condamne les Français

BIATHLON – Les Français Simon Fourcade et Marie Dorin-Habert étaient bien partis pour remporter le relais mixte simple. Mais une pénalité de 4 minutes (pour une balle de pioche non utilisée) a mis fin à leur rêve de victoire… finalement revenue à l’équipe de Norvège.

Un format spectaculaire était programmé pour cette ouverture de la coupe du monde de biathlon à Ostersund : le relais mixte simple. Autrement dit, une course associant un homme et une dame.
Sur le papier, l’équipage français composé de Simon Fourcade et Marie Dorin-Habert faisait clairement partie des favoris. A mi-course, les bleus faisaient d’ailleurs course en tête avec les Norvégiens Birkeland et Nicolaisen. Mais sur son premier tir debout, Simon Fourcade oubliait d’utiliser sa dernière balle de pioche pour coucher la dernière cible qu’il pensait avoir abattue… La sanction tombait quelques minutes plus tard : une pénalité de 4 minutes (deux minutes pour la pioche non utilisée, deux autres pour le tour de pénalité) privait la France d’un podium promis aux bleus.

Un classement pas représentatif

Dommage, d’autant plus que Marie Dorin-Habert avait largement repris les commandes de l’épreuve durant son relais. Solide au tir (17/20) et surtout impressionnante sur la piste, la Dauphinoise a montré qu’elle était déjà au point pour les prochaines épreuves individuelles cette semaine.

Marie Dorin-Habert a impressionné sur cette épreuve d'ouverture.

Marie Dorin-Habert a impressionné sur cette épreuve d’ouverture.

Bien qu’en tête “physiquement en tête” de l’épreuve, Simon Fourcade était dépassé au chrono officiel par de nombreuses nations dont les surprenants Canadiens de Smith, les Norvégiens, les Allemands, les Russes ou encore les Ukrainiens…
Finalement, la victoire revenait aux Norvégiens de Birkeland, parfait au dernier tir, devant le Canada et l’Allemagne. Toutefois, le lointain résultat des bleus (21e) ne reflète pas leur belle prestation tant sur la piste que derrière la carabine…

« Je n’en reviens toujours pas d’être parti sans avoir blanchi la cible. C’est la connerie du jour, elle est pour moi. Je suis déçu pour le relais, déçu pour Marie qui a fait un super boulot, je vais lui faire un gros cadeau ce soir pour me faire pardonner », confiait Simon Fourcade au micro de l’Equipe 21.

 

Photo : capture d’écran L’Equipe 21 –

Les résultats :

Capture d’écran 2015-11-29 à 14.26.52

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.