Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Benjamin Daviet, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Benjamin Daviet (FRA) - Grégory Picout/CPSF

Ski de fond

Para ski de fond | Benjamin Daviet : « C’est beau d’avoir rebondi après deux courses catastrophiques »

Pour Nordic Magazine, Benjamin Daviet revient sur la journée qui l’a sacré champion paralympique.

Para ski de fond : pour Nordic Magazine, Benjamin Daviet revient sur sa journée dorée

Sacré champion paralympique du sprint skating de ski de fond ce mercredi matin à Zhangjiakou (Chine), Benjamin Daviet a réalisé une très grande journée en Chine. Juste avant la cérémonie protocolaire, lors de laquelle il a fondu en larmes sur les notes de La Marseillaise, le Bornandin s’est confié à Nordic Magazine. Entretien.

  • Pouvez-vous revenir sur cette très longue journée qui s’est terminée dans la joie au bout de la finale du sprint skating ?

C’est une journée, comme vous l’avez dit, très longue avec un réveil à 7 heures du matin puis une qualifications à 10h40. On sait qu’ils prennent douze fondeurs pour les demi-finales, donc il faut faire un run solide pour passer la qualification. Après, je ne voulais pas la gagner et cela s’est bien déroulé [il a signé le deuxième chrono, NDLR]. Je suis donc tombé dans une demie, peut-être, plus abordable. Après la qualif’, il y a eu beaucoup de récupération avec le kiné qui nous a fait des soins dans la cabines pendant une grosse demi-heure. Ensuite, je suis retourné m’échauffer, il y a eu la demi-finale qui s’est passée au top sans que je me rentre dedans tout du long. J’ai pu en garder pour la finale.

Benjamin Daviet, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Benjamin Daviet (FRA) – Grégory Picout/CPSF
  • Lors de cette grande finale, vous avez résisté au retour de vos adversaires !

Je ne me suis pas posé de questions. Je savais qu’ils partaient avec cinq secondes de retard, ce qui est peu. Comme les techniciens ont fait un travail d’enfer, on avait des bombes sous les pieds. Je suis parti et j’ai fini à fond pour mettre toutes les chances de mon côté. C’est juste trop bien que je sois parvenu à garder cette cadence, et même à en remettre au milieu, pour faire l’écart avant la ligne d’arrivée.

« J’ai débranché le cerveau sans me poser de questions »Benjamin Daviet à Nordic Magazine

  • Justement, comment ce sont passés les derniers mètres : avez-vous pu en profiter ?

Quand j’ai vu qu’ils étaient derrière moi, j’ai levé le pied tout en maîtrisant mon écart pour ne pas me faire griller à un mètre de la ligne ! J’étais en contrôle pour ne pas, par exemple, planter le bâton devant les skis.

Benjamin Daviet, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Benjamin Daviet (FRA) – Grégory Picout/CPSF
  • Physiquement, vous aviez l’air d’être en grande forme…

Je me sentais vraiment bien et je savais qu’il y avait quelque chose à aller chercher à la fin. J’ai débranché le cerveau sans me poser de questions. Je me suis dis qu’il allait falloir disputer toutes les courses à fond pour ne pas avoir de regrets. Cela a vraiment fonctionné et je suis parvenu à être à mon affaire du début à la fin.

« Forcément, j’avais tellement de colère en moi que je l’ai retransmise sur les skis »Benjamin Daviet à Nordic Magazine

  • Qu’avez-vous ressenti au moment de franchir la ligne ?

Sur le coup, je crois que je ne réalise pas tout de suite… C’est quand je me retourne et que je vois que je suis premier sur le tableau et tous les Français fous de joie que je réalise. A ce moment-là, tout retombe : l’émotion et les mauvaises courses faites avant. C’est beau aussi d’avoir rebondi après deux courses catastrophiques.

Benjamin Daviet, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Benjamin Daviet (FRA) – Grégory Picout/CPSF
  • Êtes-vous passé par des moments compliqués après les courses de biathlon ?

Surtout après le biathlon de mardi : j’étais au fond du trou, déçu de ce que j’ai produit au tir et aussi sur les skis. J’avais tout pour bien faire… Forcément, j’avais tellement de colère en moi que je l’ai retransmise sur les skis. J’avais besoin de vider mon sac et la course est tombée au bon moment pour cela [rires].

« Cela devrait maintenant beaucoup mieux se passer, notamment sur ce relais qui nous tient à cœur »Benjamin Daviet à Nordic Magazine

  • Vous avez dit plus tôt que cette médaille d’or vous libérez pour la suite, notamment pour le relais de dimanche…

Forcément ! Je voulais tellement aller chercher la médaille sur les biathlon, que je me suis mis une pression dingue. Y parvenir maintenant, en plus en or, cela me libère pour la suite. Cela devrait maintenant beaucoup mieux se passer, notamment sur ce relais qui nous tient à cœur. On est que deux mais, avec Anthony [Chalençon], on a terminé deuxième des Mondiaux le mois dernier. On a vraiment envie de finir ces Jeux paralympiques avec un relais en beauté !


Les cinq dernières infos

1 Commentaire(s)

1 Commentaire(s)

  1. Caty

    15/03/2022 à 12 h 26 min

    Congrats!

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Le Lager 157 Ski Team a dévoilé ce jeudi son équipe pour la saison prochaine. Parmi les nouvelles têtes se trouve le jeune prodige...

Ski de fond

18:40. À 22 ans, la fondeuse du Team Nordic Panthers, Marie Saillet, a décidé de prendre sa retraite sportive ce jeudi. La jeune femme...

Ski nordique

Ce mercredi et ce jeudi a eu lieu le 53e Congrès de la FIS. Voici tout ce qu'il faut savoir sur ce qu'il s'est...

Ski nordique

Dans quelques jours, la brigade des sapeurs-pompiers de Paris va accueillir l'équipe de France militaire de ski.

Ski de fond

07:29. Mercredi, la Fédération internationale de ski a attribué l’organisation des championnats du monde de ski nordique de 2027 à Falun. La ville suédoise...

Ski de fond

Ce mercredi après-midi, lors du Congrès de la FIS, la mesure visant à réduire les inégalités entre les hommes et les dames en ski...

Ski de fond

Alors que le sujet sur les mêmes distances entre hommes et femmes font beaucoup de bruit, un autre dossier fait également débat : la...

Ski de fond

Malgré les fortes pressions autour de cette question épineuse de la participation des Russes et Biélorusses à la prochaine coupe du monde, la FIS...