Participation record pour le Trophée du Chasseron

Ce sont très exactement 231 concurrents qui ont franchi la ligne d’arrivée sur leurs skis, ce dimanche 16 février, pour la 24e descente populaire Chasseron-Buttes ou la cinquième course de ski-alpinisme Trophée du Chasseron. Quelque 150 participants au Trophée, 46 numéros de dossard à la descente, soit 31 individuels et 15 familles (22 adultes, 28 enfants), pour un total de 81 descendeurs. Même si les mauvaises conditions météo des jours précédents ont fait renoncer quelques inscrits, les organisateurs sont enchantés d’avoir maintenu la manifestation.

La course de ski-alpinisme connaît ainsi son record de participation et le comité d’organisation s’en félicite. La descente a connu moins de succès, probablement lié au drôle d’hiver que nous vivons. La neige tombée dans la nuit de samedi à dimanche a levé les derniers doutes et permis d’offrir des conditions plus que convenables pour les deux courses.

 

Le Trophée : meilleur temps pour Hervé de Pury

Les participants au Trophée se sont élancés de Buttes dimanche à 8 h 15, au signal d’un coup de canon. Les premiers atteignaient l’aire d’arrivée sur le plateau de la Robella avant 9 h 45. C’est le vétéran chaux-de-fonnier Hervé de Pury qui a inscrit le meilleur temps de 1 h 28:17.88, talonné par Sergio Cerutti (Les Bioux, 1 h 28:24.07) ; Stéphane Courvoisier (Jougne) complète le podium. Premier dans la catégorie Hommes, le Vaudois Raphaël Kaesermann (Romanel) est arrivé lui aussi en moins d’une heure et demie (1 h 28:17.88), talonné par Philippe Débaz (Rossenges, 1 h 28:34.76) et un régional habitué du podium, Vincent Breitler (L’Auberson, 1 h 30:05.98).

La course était ouverte pour la première fois aux juniors. Gilles Bapst et Olivier Kolly, tous deux de Pont-la-Ville, ne se sont pas gênés pour rattraper leurs aînés (en 1 h 29:22.31 et 1 h 29:32.66). Aucune fille n’était inscrite.

Chez les femmes, la vétérane fleurisanne Sandra Baumann signe le meilleur temps avec 1 h 39:30.81, suivie de la vaudruzienne Anna Fatton (1 h 44:22.77) et de la vallonnière Rachèle Liebe. Céline Egger (Tannay, 1 h 51:11.73), la championne de descente butterane Stéphanie Hainard-Thiébaud (1 h 59:03.94) et la bôloise Céline Clerc-Schoeni repartent avec les médailles.

 

Chasseron-Buttes : Simon Frei en 4,13 mn

Chasseron-Buttes est une descente populaire qui attire surtout des Vallonniers. Les podiums sont aussi une histoire de familles. Avec un parcours raccourci faute de neige au fond du Vallon, la 24e édition a permis de jolis chronos. Chez les hommes, le Fleurisan Simon Frei (vainqueur en 2013) est descendu en 4 minutes 13 secondes, suivi des frères Maël et Théo Jeannin (4:26 et 4:56). Chez les dames, Charlène Frei (sœur de Simon) a inscrit le meilleur temps (5:14), devant Katia Cruchaud (Les Rasses, 5:53). Une seule junior fille a pris le départ, la Covassonne Wendy Persoz (5:20) ; chez les garçons, les frères fleurisans Jordi et Eliott Gonzalez (4:36, 5:10) ont précédé Zack Luis (Saint-Sulpice, 5:22). Une seule concurrente vétérane : Anne-Sylvie Jaccard (La Vraconnaz, 9:18). Chez les vétérans, Roland Jeannin signe un temps de 4:21, devant Moreno Bourquin (Bevaix, 4:25) et Yann Debély (Villiers, 5:21).

Les organisateurs et le public applaudissent particulièrement les participants inscrits comme familles. Avec un ou deux parents, des filles et des garçons nés entre 2000 et 2009 ont porté fièrement leurs dossards. Tous sont repartis avec une médaille souvenir. Sont montés sur le podium les Python (Bovresse, 6:45), Niederhauser (Le Landeron, 6:23) et Doumas (Fleurier, 5:49).

Les classements complets sont publiés sur www.chasseron-buttes.ch

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.