Pas de Tour de ski pour Maurice Manificat

Blessé, le vainqueur du skiathlon à Canmore dimanche dernier ne disputera pas le Tour de ski qui commence samedi 29 décembre. Il s’explique.

Capture-d-ecran-2012-12-21-a-10.19.22.png

Maurice Manificat suivra le Tour de ski… devant sa télé, le temps de se remettre de sa blessure (© Agence Zoom).

« Du rêve au cauchemar, écrit le fondeur d’Agy sur son site Internet. Cela fait depuis le retour de l’étape de Coupe du Monde à Kuusamo que j’ai mal au dessus du genou droit. Une douleur à commencé à apparaitre après la première étape à Gaellivare, puis s’est amplifiée à Kuusamo. L’enchainement des compétitions a aggravé l’inflammation du tendon du quadriceps droit au niveau du genou, J’ai eu mon pic de douleur la semaine avant le Canada, j’avais mal en skiant, en marchant (je boitais) et même parfois la nuit cela me lançait. Mais malgré l’évolution dans le sens positif de la douleur et d’après les symptômes (je pouvais skier même en intensité), les médecin et kiné n’ont pas décelé plus qu’une tendinite qui se résoudrait rapidement. Arrivé au Canada, la douleur était toujours là mais moins intense, j’ai couru le 15km classique le jeudi, pas d’augmentation de douleur le lendemain, de même que le dimanche.»

Verdict : 6 semaines d’arrêt

La réponse a toutes ses questions a été donnée par une IRM : fissure du tendon du quadriceps droit au dessus du genou, ce qui implique un arrêt des compétitions pendant 6 semaines pour la guérison totale.

« En revanche, je ne suis pas complètement aux arrêts. En effet, je peux travailer le haut du corps en musculation avec quelques séances de natation ; je pourrais reprendre le ski d’ici 10 jours à raison de 1 séance tous les 2 ou 3 jours au plat. Il est prévu que je reprenne l’entrainement normale sans intensité lors du stage de préparation le 12 janvier qui durera 2 semaines. Puis une IRM de contrôle dans un mois me dira si oui ou non je peux reprendre la compétition dans la foulée. Cela laissera 1 mois pour arriver prêt aux mondiaux. »

Le leader tricolore va donc suivre ses camarades de l’équipe de France au Tour de ski devant sa télé. Dépité mais pas abattu, il reviendra fin prêt pour les championnats du monde de Val di Fiemme avec une motivation qu’on imagine décuplée.


Retrouvez cet article et bien d’autres sur l’application de Nordic Magazine.
Pour plus d’informations, cliquez sur la bannière ci-dessous :

Ski nordique, ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski, hiver, coupe du monde, Martin Fourcade