Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski, Pellegrino
Federico Pellegrino (ITA) - Modica/NordicFocus.

Ski de fond

Pellegrino et De Fabiani chez les Russes : les coulisses d’un transfert

C’est l’une des formations les plus puissantes au monde.Federico Pellegrino

Nous sommes en Suisse, c’est le dernier week-end de la coupe du monde de ski de fond. Deux skieurs italiens se rapprochent de l’entraîneur de l’équipe nationale russe Markus Cramer. La scène se déroule donc une semaine après que ces athlètes transalpins ont été obligés de quitter les Mondiaux d’Oberstdorf à cause de cas positifs à la Covid-19 concernant leurs compatriotes. « Federico [Pellegrino] et Francesco [De Fabiani] m’ont proposé de travailler avec eux. Bien sûr, j’ai rapporté la proposition à Elena Välbe [la présidente de la Fédération russe de ski de fond, NDLR], elle seule pouvait me donner le feu vert. Nous en avons discuté et sommes arrivés à la conclusion que l’arrivée de ces deux très bons athlètes donnerait une motivation supplémentaire à tous les skieurs du groupe », raconte le coach d’Evgeny Belov, Alexander Bessmertnykh, Gleb Retivykh ou encore Sergey Ustiugov, à nos confrères de Sport-Express.

Markus Kramer, Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Markus Kramer (RUS) – Modica/NordicFocus.

Les deux postulants ne sont pas n’importe qui, notamment Pellegrino, vainqueur du dernier classement général des sprinteurs. Aussi les athlètes russes ont-ils été « enthousiastes » à l’idée de préparer les prochains Jeux olympiques avec eux. Le sujet a d’ailleurs été au cœur des discussions lors des récents championnats nationaux. Ustiugov et Retivykh qui ont déjà été battus par la fusée du Val d’Aoste ont d’abord été surpris par l’initiative de leurs adversaires, mais ils ont vite compris qu’ils avaient beaucoup à gagner à préparer la saison 2021-2022 avec le meilleur sprinteur de la planète.

« Depuis plusieurs années, je nourris l’idée de travailler avec des athlètes étrangers, en fait depuis que le nageur Gregorio Paltrinieri [champion olympique du 1500 m nage libre, NDLR] m’a raconté comment il est allé en Australie pendant huit mois après les Jeux de Rio de 2016 pour s’entraîner avec un excellent athlète australien, Mack Horton. J’ai toujours voulu vivre ce genre d’expérience », a déclaré Federico Pellegrino à Match TV.

Federico Pellegrino, ski de fond, Dresde
Federico Pellegrino (ITA) Modica/NordicFocus.

Surtout, depuis la démission de l’entraîneur de l’équipe italienne, Marco Selle, le Valdôtain n’est pas satisfait de ce qu’il se passe dans la maison bleue. Actuellement, la FISI investit beaucoup dans la jeunesse en prévision des Jeux de Milan-Cortina en 2026. Les deux vétérans se retrouvent un peu orphelins.

Je dois probablement reprendre l’entraînement si je veux pouvoir rattraper les Russes et les Italiens cet hiver.Johannes Hoesflot Klæbo

Mais pourquoi choisir la Russie et pas la France ou un pays scandinave ? « C’est un groupe solide et polyvalent, fort en sprint, en distance, en technique classique, en skate, il y a à la fois des athlètes jeunes et d’autres plus expérimentés. C’est l’une des formations les plus puissantes au monde. Bref, c’était idéal », répond Pellegrino qui, de son propre aveu, communique beaucoup avec Retivykh. « J’ai aussi beaucoup de respect pour Sergey [Ustiugov] et j’espère que tous les problèmes qu’il a eu la saison dernière sont derrière lui », ajoute-t-il.

« Je dois probablement reprendre l’entraînement si je veux pouvoir rattraper les Russes et les Italiens cet hiver », a réagi Johannes Hoesflot Klæbo quand il a été interrogé par VG. Son grand-père et entraîneur indique pour sa part que le champion norvégien ne changera pas ses plans, à savoir briller en sprint et progresser encore en distance.

L'article continue sous la publicité

 

 

pub

 

pub

 

 Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Gleb Retivykh (RUS) – Modica/NordicFocus.

Markus Cramer a annoncé qu’une première réunion avec ses recrues aura lieu à Ramsau (Autriche) le 17 mai. «  Jusqu’à présent, nous avons un stage de programmé à Tyumen en septembre. J’espère que les Italiens pourront venir aussi, bien que, en raison de la situation liée au coronavirus, ce soit difficile de prévoir. En principe, il est prévu que nous conduisions tous les stages ensemble [c’est-à-dire avec les instances fédérales transalpines qui fourniront véhicules, kinésithérapeute…, NDLR]. Aussi, les Italiens nous aideront en termes d’organisation », détaille encore Markus Cramer.

Ce n’est pas la première fois que l’Allemand accueille des étrangers. « Nous avons travaillé avec Sundby, nous avons croisé des Italiens et des Français », rappelle-t-il. Et d’ajouter : «  Je communique aussi sans problème avec des entraîneurs d’autres pays. »

Avec Pellegrino et De Fabiani, un pas supplémentaire a tout de même été franchi.

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Thibaut Chêne, qui a pris la tête des sprinteurs de l'équipe de France de ski de fond au printemps, fait le bilan du stage...

Ski de fond

A compter de ce 1er juillet, le constructeur Ford devient partenaire automobile de l'équipe nationale suédoise de ski de fond.

Ski de fond

Ski de fond : « Je ne voulais pas me retirer en étant dégoûté du ski de fond », avoue Théo Deswazière Il y a...

Ski de fond

Dès la rentrée scolaire d'août, Alexis Jeannerod, 31 ans, prendra la responsabilité de l'équipe de ski de fond du Giron Jurassien des moins de...

Biathlon

Les meilleures biathlètes italiennes, Dorothea Wierer exceptées, sont actuellement en stage à Bessans (Savoie). Album photo.

Ski de fond

Les deux fondeuses suédoises se rendront, le mois prochain, au col de Lavazè (Italie) pour un stage d'altitude.

Biathlon

9:44. Après le stage du col de Lavazè (Italie) organisé il y a quelques semaines, l’équipe nationale masculine d’Italie sera, de vendredi au 13...

Ski de fond

Début 2023, les sapeurs-pompiers disputeront leurs championnats de France aux Plans d'Hotonnes après deux années d'annulation.