Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Peter Prevc, le sacre d’un extraterrestre

SAUT – C’est le Slovène Peter Prevc qui a été couronné à Bischofshofen.

 

L’épilogue de la 64e Tournée des 4 tremplins s’est joué, en ce jour de l’Epiphanie, à Bischofshofen, en Autriche. Sans surprise, c’est Peter Prevc qui l’a emporté devant 30 000 spectateurs, dont 6 000 de ses compatriotes. Mardi, le Slovène avait dominé les qualifications.  Seul Severin Freund pouvait l’empêcher d’être couronné. L’Allemand comptait 19,7 points de retard sur le leader, l’équivalent d’une dizaine de mètres.

 

France contre France

Traditionnellement, la compétition a débuté par les duels. 17e lors de la qualification, Vincent Descombes-Sevoie s’est opposé à Ronan Lamy-Chappuis, 34e. Ce match franco-français avait pour mérite d’emmener au moins un tricolore en finale. C’est le Bois d’Amonier qui s’est envolé le premier. Il a réalisé 122 m. Le Chamoniard a enchaîné. Avec 125,5 m, il a gagné le droit de disputer les huit sauts de la Tournée des 4 tremplins.

L'article continue sous la publicité
Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine

 

pub

Les Norvégiens ont également goûté à cette confrontation interne. Anders Fannemel s’est en effet retrouvé face à Tom Hilde qui avait gagné en 2011 sur ce tremplin Paul Ausserleitner. Mercredi, il n’a pas réussi à aller plus loin que le premier tour.

 

 

L'article continue sous la publicité
Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine

 

pub

Côté Suisse, Gregor Deschwanden, avec 108 m, a été battu par le Norvégien Daniel Andre Tande (127 m) qui, depuis sa victoire à Klingenthal, au début de l’hiver, n’a cessé de rétrograder.

Simon Ammann, lui, a été très offensif puisqu’il s’est posé à 136 m. L’an dernier, sa tête avait violemment heurté le sol, et le quadruple champion olympique avait dû passer six jours à l’hôpital victime d’une commotion cérébrale. C’est en catimini et non pour cette coupe du monde qu’il avait retrouvé Bischofshofen. Sa prestation qui peut encore être améliorée au moment de l’atterrissage, montre combien il a aujourd’hui réussi à dompter sa peur.
 

 

A mi-parcours, c’est l’extraterrestre Peter Prevc, auteur d’un 139 m approchant la perfection (il engrange 147,9 points), qui occupait, avec désormais une naturelle évidence, la première place, devant l’Allemand Severin Freund, visiblement en forme après sa chute d’Innsbruck, ainsi que les Autrichiens Michael Hayboeck et Stefan Kraft.
 

 

Le vol de l’aigle

L’aigle d’or attendait donc qu’on vienne le saisir. Les concurrents s’envolaient les uns après les autres dans la nuit dissimulant désormais le Hochkönig, le Hochgründeck et le massif de Tennen. 134,5 m pour Jakob Janda, 132 m pour Vincent Descombes-Sevoie, sourire aux lèvres dans la raquette, 129,5 pour Richard Freitag…

L'article continue sous la publicité
Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine

 

pub

Puis, tout s’est accéléré. Domen Prevc, le petit frère de Peter, a de nouveau exprimé tout son potentiel : 135,5 m. Simon Amman a ensuite demandé à changer la barre d’élan, mais il a perdu son pari, n’ayant pas atteint la distance lui permettant de récolter des bonus. Même tentative pour le Norvégien Kenneth Gangnes. Sauf que sa prise de risque, avec 137 m, a payé. De quoi donné la rage à Stefan Kraft (138 m) et à Michael Hayboeck (139 m), garanti de monter sur le podium.

Vint enfin l’explication finale. Severin Freund a franchi la ligne des 140 m, avec un 20/20 de la part du juge autrichien. 290,5 points dans sa corbeille !
 

 

 
Mais il n’y avait rien à faire mercredi face à l’état de grâce qui habite depuis le début de l’hiver Peter Prevc. 142,5 m : il n’en fallait pas davantage pour briller au firmament.
 

Après Primo Peterka en 1997, Peter Prevc est le second Slovène à remporter le classement général.

L'article continue sous la publicité
Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine

 

pub

 

Renaissance

Les Français ont quitté la Tournée des 4 tremplins le sourire aux lèvres. A presque 32 ans, Vincent Descombes-Sevoie occupe le 16e rang du classement général. Après un début de saison en demi-teinte, le Chamoniard a redonné des couleurs au saut français. Si l’on n’est pas encore au niveau de 1995 — deux Français figuraient dans le top 10, avec Nicolas Dessum (5e) et Nicolas Jean-Prost (9e) —, le travail exécuté par Gérard Colin et son adjoint autrichien Robert Treitinger commence à sérieusement porter ses fruits. La France n’a plus à baisser les yeux sur le circuit du saut à ski.

 

 

[gview file= »https://www.nordicmag.info/wp-content/uploads/2016/01/2016JP3719RL-2.pdf »]

L'article continue sous la publicité
Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine

 

pub

[gview file= »https://www.nordicmag.info/wp-content/uploads/2016/01/2016JP37194H-2.pdf »]

Photo : Agence Zoom

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Grand-Bornand, Annecy Le Grand Bornand, Coupe du monde
Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Biathlon, Ski de fond, Saut à ski, Combiné nordique, Ski nordique, Nordic Magazine, Nordic Mag, Saut spécial, fond, Combiné
Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine, Biathlon Magazine

Facebook

A LIRE AUSSI

Biathlon

Les dernières sélections allemandes pour les premières étapes de la coupe du monde de biathlon auront lieu les 17 et 18 novembre à Obertilliach...

Saut à ski

L’or pour Ryoyu Kobayashi et Sara Takanashi Ryoyu Kobayashi est champion japonais de saut à ski d’été. Il a remporté cette semaine le concours sur...

Saut à ski

A un mois du lancement de la coupe du monde de saut à ski, Karl Geiger s'impose comme le chef de file allemand.

Saut à ski

Âgé de 49 ans, le sauteur à ski japonais Noriaki Kasai jouera ce dimanche son avenir olympique à l'occasion de ses championnats nationaux d'été.

Saut à ski

Clas Brede Braathen vient de signer un nouveau contrat de quatre ans avec l'Association norvégienne de ski. Le feuilleton est terminé.

Biathlon

17:13. Absents des gradins des coupes du monde de biathlon depuis les Mondiaux 2020 d’Antholz (Italie), les fans vont pouvoir revenir dans les tribunes...

Ski de fond

Les organisateurs de la coupe du monde de ski de fond de la Station des Rousses (Jura) viennent de dévoiler les horaires précises des...

Ski nordique

07:42. Encore quelques semaines, et la coupe du monde débutera à Ruka (Finlande). Actuellement, indiquent nos confrères d’Iltalehti, aucune restriction n’est envisagée concernant le...