Petter Northug claque la porte de l’équipe norvégienne

Petter Northug a officialisé son départ de l’équipe de Norvége hier, lors d’une conférence de presse. Le fondeur souhaite s’entraîner selon son propre programme. La fédération nationale a quant à elle cesser tout soutien à son égard. Au moins jusqu’ à Kuusamo.

 

Capture-d-ecran-2013-05-16-a-07.35.21.png

L’événement à la une des quotidiens norvégiens ce matin (www.t-a.no)


Il s’était donné jusqu’au 23 mai pour prendre sa décision. Mais des indiscrétions de la NRK, la chaîne de télévision locale, a bouleversé son emploi du temps.

Lors d’une conférence de presse, la superstar du ski de fond Petter Northug Jr. a annoncé qu’il quittait l’équipe de Norvège afin de se préparer en totale autonomie pour la saison olympique. « Je veux davantage contrôler ma vie quotidienne. Pour moi, il est important de trouver chaque jour une nouvelle motivation et je crois que c’est la meilleure solution pour moi », a déclaré le jeune homme.

Petter Northug a souligné que sa décision n’était pas fondée sur une mauvaise opinion qu’il pouvait avoir de la gestion du team norvégien, ni sur un quelconque mécontentement. « J’ai eu des années fantastiques au sein de l’équipe, j’ai vécu un rêve tous les jours, et c’est de loin le meilleur endroit pour grandir quand on est skieur. Il y a eu de bonnes années, et je suis très reconnaissant de ce qu’elle m’a apporté », a-t-il dit.

Plus aucun soutien de la fédération

Le patron des fondeurs norvégien Åge Skinstad se dit désolé par le choix de  Northug et a d’ores et déjà affirmé qu’il peut revenir quand il le veut. « Je pense que c’est dommage. J’espérais que Petter continuerait de faire partie de l’équipe nationale cette saison. Dans le même temps, je comprends ce que Petter dit à propos des raisons qui l’ont conduit jusqu’à son choix. Je suis également très heureux que nous ayons un objectif commun : les Jeux olympiques de Sochi, le Tour de Ski et la Coupe du Monde. La chose la plus importante est que Petter soit en grande forme quand la saison commencera », a déclaré Skinstad.

Il n’empêche, Northug a ouvert la boîte de Pandore.

Bien évidemment, tout soutien de la Fédération norvégienne de ski, à la fois financier et logistique, s’arrête immédiatement. « Toutefois, lorsque nous arriverons aux compétitions de Kuusamo, Petter aura droit à la même chose que les autres athlètes », conclut Skinstad pour qui Marit Bjørgen est l’athlète la plus populaire dans le pays et Therese Johaug est aussi appréciée que Northug.

De son côté, Marit Bjørgen a justement affirmé qu’elle ne voyait aucun avantage de ne pas faire partie des programmes de formation de l’équipe de Norvège, souvent considéré comme le meilleur dans le monde.

Un contrat juteux avec la Coop

Une autre raison est avancée par la presse pour justifier la décision de Northug. Il aurait négocié un contrat de sponsoring très lucratif avec la Coop, chaîne de distribution, qui, selon l’Aftenposten est prêt à payer au fondeur « une importante somme» pour être en mesure d’utiliser son image dans ses publicités. Trop importante pour respecter la règle actuelle où sponsors indviduels peuvent cohabiter avec partenaires nationaux.

Les responsables de Aker, l’entreprise industrielle qui est le sponsor principal de l’équipe, n’est sans doute pas heureux que l’un de ses skieurs stars prenne du champ, mais ils ont déjà déclaré que leur soutien continuera avec ou sans Northug.

Ils patienteront bien jusqu’aux première épreuves. Pour que Northug court sous les couleurs de son pays, il devra rentrer au bercail.