Petter Northug inculpé après son accident en état d’ébriété

La justice norvégienne a retenu aujourd’hui six chefs d’inculpation contre le champion norvégien de ski de fond. 

 

La déferlante médiatique continue autour du sportif norvégien le plus prisé des journalistes suite à la conférence de presse que vient de donner le procureur aujourd’hui à Trondheim. Il y révèle l’acte d’accusation contre Petter Northug jr suite à son accident de voiture le 4 mai dernier où il avait terminé dans une barrière suite à sa sortie de route près de son domicile.
Six chefs d’accusation y sont retenus : conduite en état d’ivresse (taux d’alcoolémie de 1,65 grammes), conduite dangereuse et excès de vitesse (il roulait à 83 km/h dans une zone limitée à 40), non assistance à autrui (son ami passager était légèrement blessé) et délit de fuite. Mais la plus grave accusation reste celle de fausse déclaration et dénonciation mensongère. A trois reprises, à son domicile puis dans les locaux de la police, il a d’abord déclaré être le passager de la voiture avant d’avouer en être le conducteur.

 

La police doit l’entendre à nouveau

 

Suite à cet acte d’accusation, le fondeur va devoir à nouveau être entendu par la police pour savoir s’il les accepte et s’il est prêt à reconnaître l’ensemble des faits. Selon son manager Are Sørum Langås, il est d’ores et déjà d’accord pour retourner devant le tribunal et avouer l’ensemble de ses actes, ce qui pourrait œuvrer dans le sens d’une réduction de la peine. Son témoignage pourrait intervenir dans environ deux semaines.
Le fondeur encourt non seulement une peine de prison ferme pouvant aller jusqu’à 6 mois mais aussi une interdiction de conduite qui pourrait atteindre les 5 ans ! Les experts pensent cependant que la peine de prison pourrait être réduite aux environs de 4 mois et qu’un aménagement avec assignation à résidence et bracelet électronique à la cheville peut être envisagé.  Reste la question du calendrier qui peut avoir une forte incidence sur la suite ou la fin de la carrière du champion Norvégien.

 

Je m’excuse encore pour les fausses explications que j’ai données lors des permières heures le 4 mai.

 

La réaction de Northug

 

Petter Northug jr n’a pas souhaité s’exprimer devant les médias aujourd’hui mais, par l’intermédiaire de son manager Are Sørum Langås,  il a envoyé un communiqué de presse où il déclare :
« J’ai eu connaissance aujourd’hui de l’acte d’accusation. Cela correspond à mes décalarations à la police sur ce qui s’est passé le 4 mai et ce n’est donc pas une surprise pour moi. J’ai choisi d’accepter l’acte d’accusation et je souhaite avouer l’ensemble de mes actes devant le tribunal. Je suis désolé à nouveau pour mes actes insensés et je suis prêt à en accepter la peine qui me sera infligée. Je m’excuse encore pour les fausses explications que j’ai données lors des permières heures le 4 mai, alors que j’étais encore sous l’effet de l’alcool. Mais je suis content d’avoir dit la vérité le jour même sur ce qui s’était passé. L’acte d’accusation est un rappel de la gravité des faits dont j’ai été coupable. Encore une fois, je m’excuse pour ce que j’ai fait et j’accepte les peines pour lesquelles je serai condamné.»

 

 

Tous les médias norvégiens ont repris l'information.

Tous les médias norvégiens ont repris l’information.

 

Photo : Agence Zoom

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.