Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

HOCHFILZEN, AUSTRIA - FEBRUARY 18: Anton Shipulin of Russia wins the gold medal during the IBU Biathlon World Championships Men's Relay on February 18, 2017 in Hochfilzen, Austria. (Photo by Stanko Gruden/Agence Zoom)

Peu à peu, les futurs adversaires de Fourcade et des Français sont connus

BIATHLON – Plusieurs nations ont révélé ces derniers jours la composition de leurs équipes nationales. Tour d’horizon des biathlètes que l’on retrouvera en lice en cette saison olympique.

 

 

La France n’a encore rien dit. La Suisse a, elle, levé le voile. Pays après pays, les compositions des équipes nationales sont rendues publiques. En cette année olympique, les enjeux sont importants au moment de sélectionner les biathlètes. Quels ont été les choix des Ukrainiens, des Russes, des Suédois et des Américains ? Réponse.

 

L'article continue sous la publicité
pub

Ukraine: pas plus de sept athlètes par équipe

Sergey Semenov

 

Déjà, l’Ukraine a décidé de modifier son organisation, afin de permettre un entraînement plus individualisé de ses athlètes. Pas plus de sept personnes par groupe. Si Uros Velepec et Juraj Sanitra demeurent les entraîneurs féminins et masculins, Oleg Merkushyn les aidera en tant qu’entraîneur-adjoint pour l’équipe féminine.

Cette dernière sera menée par Olena Pidhrushna, Juliya Dzhyma, Vita et Valja Semerenko, qui avaient brillé en 2014 lors du relais olympique. Elles seront rejointes par Anastasiya Merkushyna, Olga Abramova et Irina Varvynets.

L’équipe masculine comprendra, elle, Sergey Semenov, Dmytro Pidruchnyi, Artem Pryma, Artem Tyshchenko, Ruslan Tkalenko, Vladimir Semakov et Alexander Zhyrnyi.

 

Russie : on prend presque les mêmes

Anton Shipulin

En Russie, il n’y aura guère de nouveautés. Anton Shipulin, Evgeny Garanichev et Alexey Volkov, ainsi que Maxim Tsvetkov, Anton Babikov et Matvey Eliseev seront présents durant cette saison 2017-2018. Alexander Loginov et Yury Shopin, qui ont passé la majeure partie de l’hiver dernier sur le circuit IBU Cup, rejoignent le groupe dont s’occupent Ricco Gross et Andrei Padin.

Alexander Loginov n’est pas un inconnu. Il a été suspendu deux ans pour usage d’EPO. Aux derniers Mondiaux, le biathlète a fait un retour retentissant en première division après ses exploits aux récents championnats d’Europe. Un clash entre Martin Fourcade et l’équipe russe a été largement relayée par les médias.

L'article continue sous la publicité
pub

Comme par le passé, Shipulin et Volkov s’entraîneront en dehors de l’équipe nationale, avec des entraîneurs personnels.

L’équipe féminine sera renforcée par le retour de la championne du monde de 2015 Ekaterina Yurlova-Percht, qui n’a pas couru en 2016-2017 du fait de la naissance de sa fille. Elle rejoint la nouvelle star Tatiana Akimova et Olga Podchufarova, Irina Uslugina ainsi que Victoria Slivko. Irina Starykh, la jeune Svetlana Mironova et Daria Virolaynen apporteront un peu de fraîcheur. Les entraîneurs féminins n’ont pas encore été nommés.

 

Suède  : quatorze au départ

Hanna Oeberg

 

Sebastian Samuelsson et Hanna Oeberg font partie des quatorze noms qui composent l’équipe suédoise A. L’entraîneur Wolfgang Pichler explique que des changements ont été faits pour tenir compte des progrès enregistrés par plusieurs athlètes. Samuelsson Fredrik Lindstroem, Peppe Femling, Torstein Stenersen, Jesper Nelin, Tiio Söderhielm et Martin Ponsiluoma seront donc présents. En plus d’Oeberg, l’équipe féminine comprendra Mona Brorsson, Emma Nilsson, Linn Persson, Anna Magnusson, Chardine Sloof et Olga Alifiravets.

 

L'article continue sous la publicité
pub

Etats-Unis : derrière Bailey et Dunklee

Lowell Bailey

 

Le champion du monde Lowell Bailey et la médaillée d’argent Susan Dunklee dirigeront les équipes américaines. L’hiver dernier, les deux biathlètes ont réalisé la meilleure saison de leur carrière : Bailey a terminé 8e du classement général de la coupe du monde,  tandis que Dunklee a fini 10e.

Outre Bailey, Tim Burke, Sean Doherty, Leif Nordgren et le nouveau venu Paul Schommer feront partie de l’équipe masculine. Les quatre femmes engagées seront Dunklee, Clare Egan, Maddy Phaneuf et Emily Dreissigacker.

 

L'article continue sous la publicité
pub
Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Rollerski

Du Blinkfestivalen en Norvège au Martin Fourcade Nordic Festival, quels seront les événements de l'été ? Voici une première liste des temps forts.

Biathlon

La Suédoise Hanna Öberg n’a pas passé une saison tranquille et a souffert d'un manque d'énergie entre les compétitions. Son entraîneur Johannes Lukas, donne...

Planète Blanche

Toutes les semaines, retrouvez l’actualité – qui se veut la plus exhaustive possible – des sports blancs sur Nordic Magazine.

Biathlon

Les biathlètes en stage dans le Kamtchatka ont pris le départ du dernier marathon de ski de fond de l'hiver en Russie.

Biathlon

Dans un entretien accordé à Nordic Magazine, Siegfried Mazet, l'entraîneur tricolore du tir norvégien, revient sur les soucis de carabine ayant escorté l'hiver de...

Combiné nordique

La Fédération internationale de ski a annoncé cinq premières étapes de la prochaine coupe du monde de combiné nordique.

Saut à ski

La Fédération internationale de ski a publié le calendrier de la coupe du monde de saut à ski dames pour la saison 2020-2021.

Saut à ski

La Fédération internationale de ski a publié le calendrier de la coupe du monde de saut à ski hommes pour la saison 2020-2021.