Pierre Guédon, fabuleux vainqueur de l’Engadin, Anouk Faivre-Picon 3e

Les Français ont brillé sur le marathon de l’Engadin : Pierre Guédon s’impose devant Christophe Périllat, 3e et Anouk Faivre-Picon termine 3e, après sa victoire en 2012.

 

 

559930_427649153988157_2135246319_n.jpg

Pierre Guédon,à l’Engadin

 

1h28 min, c’est le temps qu’il aura fallu à Pierre Guédon pour boucler les 42 km du marathon de l’Engadin, en Suisse. Et ce matin, dans les Grisons, les conditions de glisse et d’ensoleillement étaient tout simplement exceptionnelles. Le Savoyard est parti d’entrée de jeu dans le bon groupe de tête sur un début de parcours au profil plutôt descendant. Et comme souvent sur la course suisse qui regroupe près de 14 000 fondeurs chaque année, la gagne s’est jouée au sprint.

 

Une vingtaine d’hommes pouvait encore rêver de victoire sur cette prestigieuse course en style libre. Parmi eux plusieurs Français étaient bien placés avant le dernier virage à gauche. Dès le début de la dernière ligne droite, Pierre Guédon, en spécialiste du sprint, a choisi son couloir et produit un bel effort pour passer sur la ligne Cristian Forzi et Christophe Périllat. Deux Français sur le podium d’une course internationale de cette ampleur, voilà qui fait plaisir !

 

Sans compter que Robin Duvillard 7e, et Benoit Chauvet, 9e s’installaient eux aussi dans un très beau top 10.

Après la Transju’classic, c’est donc l’Engadin que Pierre Guédon accroche à son palmarès 2013. Une excellente année pour ce fondeur plutôt habitué au sprint spécial qu’au marathon : a priori, le jeune homme a trouvé là un excellent format de jeu pour lui.

 

Les résultats de la course masculine ICI.

 

Anouk Faivre-Picon sur le podium”

 

downloader-2.php

Chez les dames, beau plateau également avec notamment la tenante du titre Anouk Faivre-Picon. Emmenée par un “poisson pilote” prestigieux en la personne de Manu Jonnier, la fondeuse pontissalienne avait les armes pour défendre sa fabuleuse victoire de 2012. Mais ce matin, elle est tombée sur plus forte qu’elle : la victoire revenait en effet à la Finlandaise Roponen devant la Suissesse Sereina Boner, deux spécialistes des longues distances. 

 

La Franc-Comtoise signait le troisième temps du jour, sans doute contente de retrouver le podium de cette course référence en longue distance skating.

 

Les résultats de la course féminine ICI.