Planète Blanche #12 : Dahlmeier 27e des Mondiaux de course en montagne

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

PLANÈTE BLANCHE – Toutes les semaines, retrouvez l’actualité – qui se veut le plus exhaustive possible – des sports blancs sur Nordic Magazine

 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Martin Fourcade on fire à Sjusjøen

Pour le dernier stage d’avant-saison, les biathlètes français se trouvaient à Sjusjøen (province de Hedmark) lieu des sélections norvégiennes. Ces courses, ouvertes aux étrangers, constituent un rendez-vous habituel pour les biathlètes du monde entier, à quelques jours du lancement de la saison de coupe du monde.

Les conditions en Norvège étaient idéales, avec beaucoup de neige et des pistes parfaitement préparées. Les paysages étaient absolument magnifiques. Et Martin Fourcade performant. Sur le sprint, il prend la troisième place (9/10 en ratant l’ultime cible) derrière l’Allemand Johannes Kühn, vainqueur, et le jeune norvégien Aleksander Fjeld Andersen.

 

BIATHLON - Malgré une saison bien difficile, Martin Fourcade sera présent à Oslo, pour les finales de la coupe du monde de biathlon, afin de tourner définitivement la page de cet hiver.

Martin Fourcade (FRA) – Manzoni/NordicFocus.

 

Le lendemain, on a assisté à une démonstration de Martin Fourcade lors de la mass-start. Avec un 18/20 et un gros niveau sur les skis, le biathlète catalan semble avoir retrouvé les sensations qui étaient les siennes jusqu’à l’hiver dernier. C’est bon signe. Dans le même temps, Johannes Bø n’a pas brillé : il termine 4e du sprint puis 6e de la mass. Le tout avec des tirs moyens et un ski en dedans. Les courses de Sjusjøen n’étaient que des courses d’entraînement, on ne peut donc pas en tirer beaucoup d’enseignements. Mais cela donne une première tendance.

 

« Je suis content, aujourd’hui, j’ai retrouvé de bons signes physiques par rapport à l’an passé. On a évolué dans des paysages magnifiques avec ces lumières. » (Martin Fourcade au micro de la NRK après son succès lors de la mass-start)

 

Les Italiennes au rendez-vous

Chez les féminines, les Transalpines ont dominé le week-end, à l’image de l’hiver dernier ou du Martin Fourcade Nordic Festival. Lisa Vittozzi remporte le sprint devant la jeune et surprenante suédoise Gun Ingela Andersson. Dorothea Wierer, 3e le samedi, a livré un véritable récital lors de la course départ groupé. Un 20/20 pour une large victoire devant Denise Herrmann et Marte Olsbu Røiseland.

 

BIATHLON - L’Italienne Dorothea Wierer a dompté les éléments pour remporter le titre mondial sur la mass-start d’Östersund disputée dans le vent suédois.

Dorothea Wierer (ITA) – NordicFocus.

 

Des tops 10 pour les Bleus

En plus des deux podiums de Martin Fourcade, Antonin Guigonnat a signé l’autre “boîte” de la délégation française à Sjusjøen. En terminant deuxième de la mass-start, le médaillé mondial de la spécialité, offre même un doublé aux Bleus. Par ailleurs, Simon Desthieux est 6e du sprint, Fabien Claude 10e, Emilien Jacquelin 13e, Caroline Colombo 9e et Julia Simon 12e. Sur la mass-start, Anaïs Bescond, de retour après une opération au genou, termine 10e, Chloé Chevalier 13e et Célia Aymonier 14e.

 

> Quand Martin Fourcade cuisine les fesses à l’air…

Bastien Buttin, le cuisinier de l’équipe de France de biathlon, a partagé sur les réseaux sociaux un cliché montrant Martin Fourcade aux fourneaux en pleine confection de gaufres. Jusque-là, rien de très impressionnant. Ce qui l’est plus, c’est que le meilleur biathlète des années 2010 est dans le plus simple appareil en dessous de son tablier. Visiblement, cela a fait rire du monde au sein du groupe France.

 

biathlon, cuisine, Martin Fourcade, Sjusjoen

Instagram Baptiste Buttin.

 

> Fillon-Maillet a de nouveaux gants

Après avoir dévoilé la nouvelle carrosserie de sa carabine, Quentin Fillon-Maillet, avant les courses de Sjusjøen, qu’il a terminé 15e et 12e, a révélé les couleurs de ses nouveaux gants. Ils sont, comme sa carabine, bleu-blanc-rouge. Cet hiver, le Jurassien sera bariolé aux couleurs de la France sur les pas de tir.

 

Quentin Fillon-Maillet, ski, ski nordique, biathlon, gants

De jolis gants tricolores pour QFM – Instagram Quentin Fillon-Maillet.

 

Chute pour Desfrasne

Coup dur pour Vincent Defrasne. Le champion olympique 2006 de la poursuite (son sprint contre le roi Bjørndalen nous donne toujours les frissons rien qu’à l’évoquer) a chuté de son skateboard la semaine dernière. Résultat : une épaule déboîtée. Mais il garde le sourire et a même pu prendre part aux 50 ans du club de ski nordique de Pontarlier.

 

Vincent Defrasne, biathlon, skateboard

Facebook Vincent Defrasne.

 

Laura Dahlmeier 27e des Mondiaux de course en montagne

L’ancienne biathlète allemande s’est mise à la course en montagne depuis qu’elle a acté son retrait des pistes de ski et des pas de tir. (elle disputera comme ultime course le Biathlon auf Schalke avec Erik Lesser le 28 décembre prochain). Brillante cet été sur les courses qualificatives pour les Mondiaux, Laura Dahlmeier a été sélectionnée pour le rendez-vous planétaire organisé actuellement en Patagonie (Argentine). Course qu’elle a terminé à la 27e place en bouclant les 41,5 kilomètres en 4 heures 20 minutes 47 secondes.

 

Laura Dahlmeier, Course en montagne, biathlon

Laura Dahlmeier à l’arrivée des Mondiaux de course en montagne – Instagram Fédération allemande d’athlétisme.


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Fin de stage pour leur fondeurs tricolores

Après une dizaine de jours de stage sur la neige suisse de Davos (canton des Grisons), les fondeurs de l’équipe de France se sont testés, mercredi dernier, sur une boucle de 3,4 kilomètres à parcourir à quatre reprises, en style classique. À ce petit jeu, c’est Maurice Manificat qui l’a emporté mais Clément Parisse, à 3 sec 50, a livré une belle résistance.

 

Maurice Manificat, ski de fond, ski nordique, ski, stage, Davos

Maurice Manificat remporte le chrono de fin de stage à Davos – Instagram Maurice Manificat.

 

Nepryaeva en forme à Olos, Niskanen aussi, Ustiugov vainqueur à Rovaniemi

De nombreuses courses FIS de ski de fond étaient organisées en Finlande ces trois derniers jours. Des batailles essentiellement russo-finlandaises avaient lieu en Laponie, à Olos et Rovaniemi.

Pour ce qui est du premier rassemblement, la Russe Natalia Nepryaeva a tout écrasé en remportent le sprint classique, le 5 kilomètres dans le même pas (devant cinq Finlandaises, Krista Pärmäkoski étant la première d’entre elles à 5 secondes, Justyna Kowalczyk termine 11e à 45 secondes) ainsi que le 10 kilomètres skate du dimanche 15 secondes devant Kerttu Niskanen.

 

ski de fond, ski nordique, ski, Kerttu Niskanen, Natalia Nepryaeva, Olos, FIS

Kerttu Niskanen (FIN) et Natalia Nepryaeva (RUS) à l’arrivée du 15 km libre d’Olos – Instagram Daily Skier.

 

Chez les hommes, Alexander Bolshunov a fait parler sa puissance lors du sprint classique avant de se faire dominer de la tête et des épaules (et des jambes !) par le local Iivo Niskanen sur le 10 km classique (40 secondes d’écart). Enfin, le Finlandais a réalisé le doublé en dominant le 15 kilomètres libre dominical 20 secondes devant le Russe Denis Spitsov.

À Rovaniemi, Sergei Ustiugov gagne le 15 km libre avant de s’incliner devant son compatriote Gleb Retivykh lors du sprint classique, terminé à la troisième place par l’Italien Federico Pellegrino.

 

Le classement mondial est né

ÇA Y EST ! Après des années de pourparlers, le classement mondial de ski de fond (appelé Ranking SC) a enfin vu le jour. Ce n’est pas encore un classement global prenant en compte la totalité des courses du globe mais un premier pas est franchi. Ici, chaque concurrent d’une course Visma Ski Classics, du Pro Tour ou du circuit Challengers, entre dans ce classement, s’il se crée un profil.

Cliquez ICI si vous êtes intéressé

Chaque fondeur, amateur ou professionnel, peut y inclure les résultats de ses 20 meilleures courses sur les 24 mois écoulés. Ce classement, mixte, est actuellement dominé par la Suédoise Britta Johansson Norgren.

 

Ranking SC, classement mondial, Visma Ski Classics

Le premier Top 10 de l’histoire du Ranking SC.

 

> Une nouvelle course intégrée au calendrier Challengers de la Ski Classics

La König Ludwig Lauf, course allemande présente au calendrier du Pro Tour de 2011 à 2015, fait son retour dans le giron de la Visma Ski Classics. C’est en tant que Challengers que l’épreuve de 50 kilomètres classique arrivant à Oberammergau (Haute-Bavière) réalise son comeback dans le plus prestigieux des circuits mondiaux de ski de fond.


 

Tara Geraghty-Moats remporte la FIS Cup de Falun (Suède)


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Deux victoires pour Cécile Hernandez dans le frigo de Landgraaf, Montaggioni sur le podium

La coupe du monde de para snowboard, qui devait s’ouvrir au début du mois à Dubaï (oui, oui vous avez bien lu), a finalement débuté du côté de Landgraaf, aux Pays-Bas. C’est donc dans un tunnel réfrigéré, un peu à la manière de celui d’Oberhof (Allemagne) pour le ski de fond, que les para snowboardeurs ont ouvert leur hiver.

La Française Cécile Hernandez, triple médaillée paralympique, a réalisé le doublé en remportent les deux compétitions de banked slalom de sa catégorie (LL1). Le problème, comme elle l’a annoncé sur Instagram, c’est qu’elle a plein de « petits bobos. » Même performance pour la Néerlandaise Lisa Bunschoten en LL2. Dans la catégorie des handicapés aux membres supérieurs (UL), c’est la Chine qui domine : Pang Qiaorong et Lu Jiangli gagnent.

 

Cécile Hernandez, snowboard, Landgraaf, para snowboard, banked slalom

La rage de vaincre de Cécile Hernandez – Instagram Cécile Hernandez.

 

Chez les hommes, le Niçois Maxime Montaggioni prend la quatrième et la deuxième place en UL. C’est l’Américain Mike Minor qui domine les courses. En LL1, le local Chris Vos fait le doublé tandis que Zach Miller (États-Unis) et Matti Suur-Hamari (Finlande) ont été les meilleurs en LL2.

Les snowboardeurs se retrouveront au tout début du mois de décembre à Pyhä (Finlande) pour des coupes du monde de snowboardcross.


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Les Néerlandais commencent fort à Minsk

La coupe du monde de patinage de vitesse s’est ouverte le week-end dernier à Minsk (Biélorussie). Comme souvent, les patineurs néerlandais, où c’est un sport national, ont dominé les compétitions avec sept victoires sur douze compétitions.

Patrick Roest remporte le 5 000 mètres, Kjeld Nuis le 1 500 mètres, Thomas Krol le 1 000 mètres, Jorrit Bergsma la mass-start et le collectif le sprint par équipes (Ronald Mulder, Nuis, Kai Verbij, Krol). Chez les femmes, le team sprint revient aux Bataves (Letitia de Jong, Sanneke de Neeling, Jutta Leerdam, Michelle de Jong) tout comme le 1 500 mètres avec Ireen Wüst.

 

Jorrit Bergsma, patinage de vitesse, speed skating, Minsk

Jorrit Bergsma (NED) – ISU.

 

Pour les autres courses, le 500 mètres masculin revient au Sud-Coréen Kim Jun-Ho qui remporte sa première coupe du monde après être monté sur deux podiums à Hamar (Norvège) la saison passée. La Canadienne Isabelle Weidemann gagne le 3 000 mètres, Britanny Bowe (États-Unis), vainqueure de la coupe du monde de la spécialité l’hiver dernier, le 1 000 mètres et Olga Fatkulina la 500 mètres. Enfin, la Canadienne Ivanie Blondin, 3e du 3 000 m, remporte la mass-start.

 

> Pechstein est toujours là

C’est avec une surprise non feinte que l’on s’est aperçu que la légende vivante allemande de l’Eisschnelllauf (traduction allemande du patinage de vitesse), Claudia Pechstein écumait encore les ovales de la coupe du monde. À 47 ans. Dix ans après une suspension de 24 mois pour anomalie sur son passeport sanguin. La sextuple championne olympique a terminé 14e du 3 000 m. Son premier sacre aux JO remonte à 1994. Une éternité.


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Triomphe russe lors de la Rostelecom Cup, cinquième levée des Grands Prix

Les patineurs artistiques russes ont réalisé un week-end parfait lors de la cinquième étape des Grands Prix. À domicile, ils ont fait vibrer leurs supporters dans le Megasport Arena de Moscou tout au long de la Rostelecom Cup en dominant les quatre catégories du programme.

Chez les femmes, la jeune Alexandra Trusova (15 ans), reine des quadruples, l’emporte après un libre parfaitement maîtrisé. Elle devance sa compatriote Evgenia Medvedeva, pourtant en tête après le court.

 

Alexandra Trusova, Rostelecom Cup, patinage artistique, Moscou, figure skating

Alexandra Trusova (RUS) – ISU.

 

Alexander Samarin, dauphin de Nathan Chen à Grenoble il y a deux semaines, mène le triplé russe masculin. Moins de 5 points derrière on retrouve Dimitri Aliev. Makar Ignatov complète le podium en devançant le Japonais Shoma Uno, vice-champion olympique, qui n’y arrive toujours pas. Après son énorme déconvenue grenobloise lors des Internationaux de France, il termine au pied du podium.

Aleksandra Boikova/Dmitrii Kozlovskii, médaillés de bronze européen en titre, sont sacrés en couples. Ils battent tous leurs records pour remporter leur deuxième Grand Prix de la saison, après le Skate Canada. Enfin Victoria Sinitsina/Nikita Katsalapov gagnent en danse-sur-glace devant les Canadiens Piper Gilles/Paul Poirier. Les Français Adelina Galyavieva/Louis Thauron sont 8es.

 

> Première pour Lauriault/Le Gac en Pologne

Les danseurs tricolores Marie-Jade Lauriault et Romain Le Gac se trouvaient la semaine dernière à Varsovie (Pologne) pour une compétition des ISU Challenger Series. Ils y signent la première victoire de leur carrière internationale. Cerise sur le gâteau, les deux Lyonnais battent deux de leurs records : celui de la danse libre (114,08 pts) et du total de points (185,48 pts).

 

Marie-Jade Lauriault, Romain Le Gac, Varsovie, patinage artistique, figure skating

Première victoire internationale pour les Lyonnais Lauriault/Le Gac – Instagram Kathleen Michel.


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Tifany Huot-Marchand : « Je me sens vraiment forte »

Tifany Huot-Marchand, short-trackeuse française olympienne depuis sa participation aux Jeux de PyeongChang, revient, pour Nordic Magazine, sur son début d’hiver, ses objectifs et son arrivée à Salt Lake City dans les pas de son compagnon Thibaut Fauconnent. Un entretien exclusif et enrichissant accordé entre les coupes du monde américaines et asiatiques.

 

  • Quel bilan tirer de votre début de saison à Salt Lake City et Montréal ?

Même si le résultat n’est pas là, je suis quand même satisfaite parce que je me sens vraiment en forme, vraiment forte. À travers mes courses, j’ai prouvé mal de choses. Après, comme le résultat n’est pas là, c’est un peu frustrant. Dans l’ensemble, je suis contente.

 

  • Quels étaient vos objectifs ?

Je pense vraiment objectifs sur la saison, et pas à court terme, sur un ou deux week-ends. Cet objectif, c’est de participer à des finales et accéder à des podiums.

 

« Thibaut laisse un énorme vide, ça fait bizarre »

 

  • Au niveau de l’équipe de France, comment se sont passées les deux premières coupes du monde ?

Au final, il y a eu 10 finales B. C’est encourageant mais aussi frustrant parce qu’on n’arrive pas à avoir le petit déclic qui nous fera passer en finale A. À voir ce que ça va donner lors des prochaines coupes du monde (qui auront lieu à Nagoya et à Shanghai, ndlr.). Dans notre sport, les résultats influent sur les quotas de qualification pour les Mondiaux (en mars à Séoul, ndlr.) : pour les relais, on doit être dans le top 8 mondial à l’issue des coupes du monde pour y être. Si on a nos relais, on peut partir avec quatre filles et quatre garçons. Pour les individuels, on a deux quotas aux championnats du monde.

 

short track, patinage de vitesse sur piste courte, Tifany Huot-Marchand

Instagram Tifany Huot-Marchand.

 

  • Vous vous entraînez maintenant à Salt Lake City, aux États-Unis, où Thibaut Fauconnet, votre compagnon, entraîne l’équipe américaine : comme cela se passe ?

C’est une année un peu particulière pour moi. J’ai suivi Thibaut pour voir autre chose que ce qui se faisait en France, pour avoir une nouvelle expérience enrichissante pour mon patinage. Les coachs sont vraiment performants, il n’y a pas de raisons que cela se passe mal. (Au moment de l’entretien, elle venait de prendre part à sa première journée d’entraînement outre-Atlantique, ndlr.)

 

  • Thibaut Fauconnet ayant pris sa retraite, comment cela se passe-t-il au sein du groupe France ?

Ça fait un énorme vide. C’était clairement lui le leader. Ça fait bizarre. J’ai l’impression que c’est un peu éparpillé maintenant. L’équipe de France est maintenant très jeune, c’est différent. Il va falloir un peu de temps pour que ça rentre dans l’ordre.


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Bellemare commotionné, Crosby blessé

Pierre-Édouard Bellemare (Avalanche du Colorado) a subi une commotion cérébrale après avoir reçu un coup de coude au visage. C’est l’attaquant de Columbus Nick Foligno (suspendu trois matches) qui lui a infligé. Cette incident ne lui a cependant fait manquer aucune rencontre si bien qu’il a inscrit un but lors de la victoire de son équipe sur les Canucks de Vancouver.

 

 

Sidney Crosby, la star des Penguins de Pittsburgh, va manquer pas moins de 18 rencontres de la saison régulière après une déchirure musculaire à l’abdomen.

 

Les Gothiques éliminés de la Coupe Continentale

Amiens disputait le week-end dernier le troisième tour de la Coupe Continentale de hockey-sur-glace à Vojens (Danemark). Malheureusement, les Picards ont perdu deux rencontres : 4-2 face à Nottingham puis 3-1 contre leurs hôtes. La victoire 5-1, avec un triplé de Tommy Giroux, n’a pas suffit puisque Nottingham s’est imposé face à Vojens. Pas de Super Finale pour les Gothiques.


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

David Poisson, deux ans déjà…

Il y a deux ans, Kailloux, gaillard descendeur du Peisey-Vallandry, perdait la vie lors d’un entraînement à Nakiska (Canada). Après une chute, le médaillé mondial de Schladming (Autriche) perdait la vie. Un drame absolu qui plongea l’équipe de France de vitesse dans la détresse. Le chagrin. Dans une tristesse profonde toujours perceptible 24 mois plus tard. Tout ne sera jamais plus pareil se disait-on au moment de l’horrible nouvelle accueillit avec effroi dans son village. Effectivement, il n’est plus une seule descente sans que le souvenir de David Poisson ne soit évoqué. Pourtant, ses frères d’armes (Adrien Theaux et Johan Clarey pour ne citer qu’eux) ont remirent les skis, le casque, la combinaison et reprirent les bâtons. Ils ont continué à dévaler les pentes les plus vertigineuses de la planète. Pour eux. Pour soigner leurs têtes. Pour lui, aussi. Pour leur Kailloux. Personne ne t’oublie David. D’où que tu sois, veilles sur tes compagnons. Pour que ça ne se reproduise plus jamais. #DPforever

 

ski, ski alpin, David Poisson, Kailloux, Kitzbühel

Instagram Luc Alphand.

 

Feu vert pour la Black de Levi et Lake Louise

Avec la masse impressionnante de neige, et la vague de froid, qui s’est abattue sur Levi et la Laponie la semaine dernière, il ne faisait aucun doute que la FIS allait donner son feu vert pour le premier slalom de l’hiver. C’est désormais officiel.

L’encadrement de l’équipe de France a décidé de sélectionner neuf skieurs pour ce premier raout des spécialistes des piquets serrés : Doriane Escané et Joséphine Forni chez les dames ainsi que Robin Buffet, Jean-Baptiste Grange, Clément Noël, Victor Muffat-Jeandet, Julien Lizeroux, Alexis Pinturault et le petit nouveau Baptiste Allioz-Lugaz chez les hommes.

La station de Lake Louise (Canada) a également obtenu le feu vert de la Fédération internationale (FIS) pour les épreuves masculines de vitesse prévues les 30 novembre et 1er décembre prochain.

 

Behind the results avec Romane Miradoli

 

Bailet touché au doigt, Feller papa

Le skieur niçois Matthieu Bailet a visiblement attaqué une porte de manière un peu trop optimiste lors du stage de l’équipe de France de vitesse à Copper Mountain (États-Unis). Bilan de l’aventure : un doigt bandé.

 

Matthiau Bailet, ski, ski alpin, Copper Mountain

Instagram Matthieu Bailet.

 

Pendant ce temps-là, le technicien autrichien Manuel Feller est devenu papa d’un petit Lio.

 

> Le calendrier du Ladies Night Tour dévoilé

La Fédération française de ski (FFS) a officialisé le calendrier du Ladies Night Tour (LNT), une tournée de cinq slaloms parallèles nocturnes mettant aux prises les espoirs du ski alpin féminin français. Cette saison la caravane du LNT ira à Courchevel (27 décembre), Val d’Isère (11 février), Métabief (25 février), Morzine-Avoriaz (3 mars) et Pra Loup (14 mars). Des compétitions à suivre en direct sur la web-TV fédérale : FFS TV.


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Thomas Krief à la retraite

« Après mûre réflexion il est temps pour moi de vous annoncer que j’ai décidé de tourner une grande page de ma vie en mettant fin à ma carrière de haut niveau. » Ce sont par ses mots que le post Instagram de Thomas Krief, médaillé de bronze mondial en 2013 à Voss (Norvège), commence.

Le champion grenoblois, spécialiste de ski halfpipe, met donc un terme à sa carrière après 20 ans de cabrioles : « 20 années remplies de moments plus forts les uns que les autres. Des rencontres incroyables, des rires, des pleurs, des victoires mais aussi des défaites et des obstacles que j’ai appris à surmonter… Toutes ces choses qui ont fait de moi la personne que je suis aujourd’hui ! » Bon vent Toto !

 

ski freestyle, freeski, Thomas Krief

Instagram Thomas Krief.

 

La réaction de Marie Martinod : « Tu es et resteras ”mister style”, pétri de talents et de facilités, et prouvant à tous que l’on peut se relever de la pire blessure et avancer. Je te souhaite le meilleur pour la suite de ta vie. »

La réaction de Kevin Rolland : « J’ai eu le privilège de rider plus d’une décennie dans le monde entier à tes côtés. En compétition, à l’entraînement ou en ski à la cool je me suis toujours senti en phase avec toi. Tu ne t’en rends sûrement pas compte mais tu m’as beaucoup aidé dans ma carrière et jusqu’à aujourd’hui. Pour tout ça je veux te dire un grand merci et un gros merde pour ta nouvelle vie. » 


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

> Ducroz est arrivé à Salvador de Bahia

Suite et fin de la navigation transatlantique pour l’ancien freerideur Aurélien Ducroz. Reconverti skipper, le triple champion du monde a pris la cinquième place de la Transat Jacques Vabre en reliant, avec Louis Duc et sur Crosscall Chamonix Mont-Blanc, Le Havre et Salvador de Bahia (Brésil) en 18 jours 15 heures 25 minutes 23 secondes. Ian Lipinski et Florian Hardy (Crédit Mutuel) l’emportent dans leur catégorie, les Class40, en un peu plus de 17 jours et 16 heures de course.

 

> Pas de compétitions cet hiver pour Danielle Scott

La sauteuse acrobatique australienne Danielle Scott ne sera pas en mesure de défendre ses chances sur les tremplins de la coupe du monde au cours de cet hiver 2019/2020. La médaillée d’argent mondiale en 2017 devait revenir sur le circuit après une pause post-olympique. Malheureusement, elle s’est rompu les ligaments croisés du genou gauche en Suisse lors d’un stage d’entraînement.

 

> L’ouverture de la Tournée déjà sold out

Le concours d’ouverture de la 68e Tournée des Quatre Tremplins, qui aura lieu sur le Schattenbergschanze d’Oberstdorf le 29 décembre prochain, est déjà complet. Les 25 000 places mises en vente sont parties comme des petits pains : « L’engouement est absolument incroyable, les demandes de billets augmentent d’année en année », s’enthousiasme Peter Kruijer, le président du comité d’organisation sur le site de la FIS.

 

Four Hills Tournament, Vierchanzentournee, Tournée des Quatre Tremplins, saut à ski, ski, ski nordique, Oberstdorf, Schattenbergschanze

Instagram Vierschanzentournee.

 

> Freund manquera Wisla

L’entraîneur de l’équipe nationale allemande de saut à ski, Stefan Horngacher, a annoncé lors d’une interview accordée à Sportschau, l’absence de Severin Freund lors du concours d’ouverture de l’hiver à Wisla (Pologne) le week-end prochain. « Quand son corps sera en forme, Severin sera sans aucun doute un sauteur à ski capable de revenir. Mais actuellement, il a encore quelques problèmes mineurs et doit faire une pause. Nous devons attendre de voir comment ce sera pour la prochaine fois », a-t-il notamment déclaré.

 

> Le tremplin des Tuffes enneigé

 

> Les bosseurs en stage à Idre Fjall (Suède)

> Tan Bouquet dans le vent

 

> Candide Thovex skie sur la Grande Muraille de Chine

 

Photos : Archives / Nordic Focus Photo Agency / ISU / FIS / Instagram.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.