Planète Blanche #13 : l’affiche du Marathon de Bessans dévoilée

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

PLANÈTE BLANCHE – Toutes les semaines, retrouvez l’actualité – qui se veut le plus exhaustive possible – des sports blancs sur Nordic Magazine

 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Daniel-André Tande revient avec une victoire

Blessé cet été à Courchevel (Savoie) lors des Grands Prix d’été de saut à ski, le sauteur norvégien Daniel-André Tande avait dû être mis au repos par l’encadrement de son équipe nationale. Visiblement, cette pause lui a fait le plus grand bien puisqu’il s’est imposé lors de la première coupe du monde disputée à Wisla (Pologne)

 

Daniel Andre Tande (NOR) – Rauschendorfer/NordicFocus

 

Dans des conditions de vent difficiles, il devance largement le Slovène Anze Lanisek et le Polonais Kamil Stoch. Ryoyu Kobayashi, roi (presque) absolu de l’hiver dernier, est quatrième.

 

> L’Autriche remporte un concours par équipes !

Pour la première fois depuis Lahti en février dernier, une équipe autrichienne gagne un concours par équipes en coupe du monde de saut à ski. Philipp Aschenwald, Daniel Huber, Jan Hörl et Stefan Kraft devancent les Norvégiens de plus de 20 points. La Pologne, à domicile, complète le podium.

 

> Lourde chute pour Piotr Zyla


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Johaug reine de Beitostølen, Valnes, Stenseth, Toenseth et Krüger l’emportent aussi, Chanavat sur la boîte

Les traditionnelles sélections de l’équipe de Norvège de ski de fond se déroulaient le week-end dernier du côté de Beitostølen, dans le comté d’Oppland. L’occasion pour Therese Johaug de marquer (à nouveau) son territoire : elle domine le 10 km classique et skate. Notons la très belle troisième place de la toute jeune Helene Marie Fossesholm sur cette deuxième épreuve. Enfin, Ane Appelkvist Stenseth triomphe lors du sprint classique. Ingvild Flugstad Oestberg, blessée, à manquer ce week-end de compétition et sera aussi absente à Ruka (Finlande).

 

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski

Lucas Chanavat (FRA) – Modica/NordicFocus

 

Épreuve dont le vainqueur masculin est Erik Valnes. Lucas Chanavat signe un très joli podium en coupant la ligne en troisième position. Johannes Hoesflot Klaebo ne termine qu’à la cinquième place, mais nul doute qu’il sera plus fringant en fin de semaine à Ruka. D’ailleurs, il a remis les pendules à l’heure le lendemain en termine deuxième du 15 km classique quelques secondes derrière Didrik Toenseth. Enfin, Simen Hegstad Krüger, champion olympique du skiathlon, gagne le 15 km libre.

 

Victoires Suisses à Gällivare

Comme à Beitostølen, des courses FIS étaient organisées à Gällivare, en Suède. Là-bas, les drapeaux rouge, blanc et bleu étaient remplacés par des étendards jaune et bleu. Mais les Suisses, en stage là-bas avant de rejoindre Ruka (Finlande), leur ont volé la vedette lors de deux courses. Dario Cologna dominait le 15 km classique et Nadine Fähndrich, après une chute de ses adversaires suédoises, gagnait le sprint classique.

 

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski

Nadine Faehndrich (SUI) – Modica/NordicFocus

 

Par ailleurs, Jens Burman a été le meilleur du 15 libre (terminé à la 3e place par Cologna) et Olof Jonsson du sprint. Enfin, Frida Karlsson gagne les deux distances du week-end : le 10 km libre et classique.

 

>>> Petter Northug Jr. revient : notre article à lire ICI

 

> Découvrez la magnifique affiche du Marathon international de Bessans 2020


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

La FIS interdit l’utilisation des farts fluorés à partir de la saison prochaine

Dans son compte-rendu de son Conseil d’automne, la Fédération internationale de ski a annoncé la fin de l’utilisation des farts fluorés lors de ses compétitions à compter de l’hiver 2020/2021. Le tout « en raison d’un impact négatif sur l’environnement et la santé et d’un coût élevé. » Rappelons que depuis l’année dernière, la Fédération norvégienne interdit l’utilisation de ses produits jusqu’aux moins de 16 ans.

« Nous avons adopté une interdiction totale à partir de la saison 2020/2021. Ceci s’applique non seulement à la carbonatation dite C8, mais à tous les types de fluor. L’interdiction ne s’applique pas seulement au ski de fond, mais à tous les sports de la FIS », déclare Erik Røste, membre du conseil d’administration de la FIS à NTB.


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Noël tout proche de la victoire, crash collectif des autres Français

Un retour aux affaires (presque) parfait ! C’est ce qu’a connu, hier, le slalomeur tricolore Clément Noël sur la Black de Levi (Finlande). Sur la première manche, tout s’est déroulé comme dans un rêve pour le Français. Une avance de quatre dixième sur son premier poursuivant, le Britannique Dave Ryding, est venue confirmer cette belle impression laisser sur la piste.

Finalement, c’est le Norvégien Henrik Kristoffersen, quatrième du premier tracé à 0 sec 68, qui tire le gros lot en signant une grosse deuxième manche. Il signe son retour au plus haut niveau avec cette éclatante performance. Clément Noël échoue donc à seulement 9 centièmes de la victoire mais cette course est de bon augure. La course au petit globe débute bien !

 

 

D’autant que les autres Français n’ont pas été à la hauteur de leur réputation : Alexis Pinturault et Victor Muffat-Jeandet, sans chuter, n’ont pas passé le cut du top 30 en première manche, et Julien Lizeroux est tombé. Enfin, Jean-Baptiste Grange, de retour de son troisième genou, manque la qualif’ pour quelques centièmes. Quand ça ne veut pas…

 

Un quatrième renne pour Shiffrin

L’Américaine Mikaela Shiffrin (24 ans) gagne le slalom de Levi pour la quatrième fois. Après 2013, 2016 et 2018, elle repart de Laponie avec un renne, traditionnelle récompense donnée au vainqueur de cette course. C’est la 41e victoire en slalom pour la skieuse de Vail, record de la légende suédoise Ingemar Stenmark battu.

 

 

Wendy Holdener (Suisse) monte sur le podium : c’est son 23e en coupe du monde dans la spécialité, sans jamais avoir accroché une victoire. L’Autrichienne Katharina Truppe, troisième, monte sur son tout premier podium en carrière. Petra Vlhova, plus sérieuse rivale de Shiffrin et en tête après la première manche, a chuté lors de la seconde. Du côté des Bleues, Joséphine Forni est 35e, Doriane Escané 37e.

 

ski, ski alpin, Levi, Mikaela Shiffrin, renne

Mikaela Shiffrin a décidé d’appeler son renne Ingemar, tout un symbole – Instagram World Cup Levi.

 

> Green light pour Killington et Beaver Creek

Le feu vert de la FIS avait déjà été donné pour les épreuves masculines de vitesse de Lake Louise (Canada), prévues le week-end prochain. L’instance internationale a également donné son aval à Killington (États-Unis) où un géant et un slalom féminin sont prévus dans quelques jours. Enfin, la descente de Beaver Creek aura bien lieu sur la Birds of Prey le 7 décembre prochain, entre un super-G et un géant : le green light de la FIS est arrivé dans le Colorado.

 

> Un slalom parallèle en Autriche en 2020

La saison prochaine, entre le géant d’ouverture de Sölden et le slalom de Levi, il y aura une compétition parallèle de ski alpin organisée à Zürs/Lech en Autriche, dans la région du Voralberg. Ce sera le 14 et le 15 novembre prochain.

 

> Un podium pour Roy Piccard

Le skieur Roy Piccard (25 ans) est monté sur le podium du super-G de Panorama (Canada), une compétition FIS (3e division). Licencié aux Saisies, celui qui a décidé de se teindre la barbe en rouge termine deuxième à 14 centièmes de la victoire. L’équipe A est, elle, en stage à Copper Mountain (États-Unis).

 

ski, ski alpin, Roy Piccard

Instagram Roy Piccard.


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Papadakis/Cizeron battent tous les records à Sapporo, Aymoz confirme

90,03 points lors de la danse rythmique et 136,58 points accordés par les juges à la suite du programme libre, ça fait 226,61 points au total. Le couple français Gabriella Papadakis/Guillaume Cizeron a fait péter tous les scores le week-end dernier à Sapporo dans le cadre du Trophée NHK, dernière levée du Grand Prix avant la Finale turinoise (5-8 décembre).

Les Auvergnats exilés au Canada ont perfectionné leurs programmes par rapport à Grenoble. Tant le court patiné sur le rythme de la bande-son de la mythique série Fame que le libre où le couple se laisse bercer par les paroles du poème Find You lu par Forest Blakk et accompagné d’une musique composée par l’Islandais Olafur Arnald. Un régal auditif et esthétique. 

 

Gabriella Papadakis, Guillaume Cizeron, patinage artistique, patinage, danse sur glace, Sapporo, NHK Trophy, Grand Prix, ISU

Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron sur la glace de Sapporo pendant le programme libre – ISU.

 

Chez les hommes, l’idole locale Yuzuru Hanyu l’emporte avec 52 points d’avance sur son plus proche poursuivant, mais en n’améliorant pas son plus haut score de l’hiver. Derrière, c’est le Grenoblois Kevin Aymoz qui enchaîne un deuxième podium après celui de Grenoble lors de l’étape française du Grand Prix de patinage artistique.

Comme aux Internationaux de France de Grenoble, la Russe Alena Kostornaia gagne la compétition féminine. La locale Rika Kihira échoue à neuf points. La Française Maé-Bérénice Meité est 11e. Enfin, succès, comme en Chine il y a deux semaines, des Chinois Sui Wenjing/Han Cong en couple.

 

> Deux représentants français à Turin, la Russie surreprésentée

Maintenant que les six levées du Grand Prix sont terminées, les six heureux élus qualifiés pour la Finale de Turin sont connus dans chaque catégorie. Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, avec leurs deux victoires, y seront en danse-sur-glace. Leurs plus grands adversaires seront les Russes Victoria Sinitsina/Nikita Katsalapov, eux aussi vainqueurs à deux reprises cet hiver. Ce sera leur première confrontation de la saison, avant celles de l’Euro et des Mondiaux.

 

Kevin Aymoz, patinage artistique, patinage, Grand Prix, ISU, Sapporo, NHK Trophy

Kevin Aymoz ira à Turin dans moins de deux semaines pour la Finale du Grand Prix – ISU.

 

Chez les hommes, Yuzuru Hanyu est en tête du classement mais Nathan Chen est lui aussi très bien placé : leur face-à-face italien sera à surveiller de très près. La bonne nouvelle, c’est la qualification de Kevin Aymoz, cinquième. Chez les femmes, les Russes Alena Kostornaia, Alexandra Trusova et Anna Shcherbakova ont gagné, chacune, deux épreuves et trônent en haut du leaderboard. Enfin, en couples et en l’absence des Français Vanessa James/Morgan Ciprès, la bataille sino-russe sera rude et fratricide entre les quatre couples de tête.


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Une belle coupe d’Europe pour les Français à Lillehammer

Deux podiums en trois courses. C’est le bilan de l’équipe de France de bobsleigh lors de la coupe d’Europe organisée à Lillehammer (Norvège).

Piloté par Romain Heinrich (et privé du pousseur Dorian Hauterville, blessé à l’ischio), le bob à 4 prend la deuxième place derrière les Russes. Même résultat pour le B2 féminin de Margot Boch (20 ans) et Carla Sénéchal. Elles avaient déjà signé une performance sur ce circuit : c’était l’hiver dernier à Sigulda (Lettonie) où elles avaient terminé 3es derrière deux duos russes. Cette fois, ce sont des Roumaines qui sont devant.

 

bobsleigh, Lillehammer, Carla Senechal, Margot Boch

Carla Sénéchal et Margot Boch – Instagram Margot Boch.

 

Enfin, en B2 masculin, Heinrich et Jérôme Laporal terminent 9es d’une compétition gagnée par le tout jeune pilote allemand Maximilian Illman (21 ans).

 

> Première sélection américaine pour Kaillie Humphries

La bobeuse Kaillie Humphries (34 ans), double championne du monde avec le Canada, a, pour la première fois, piloté une machine américaine. La légende du bobsleigh a décidé de changer de nationalité sportive, ce qui met fin à une saga de près de deux ans. Effectivement, elle a affirmé avoir été harcelée verbalement et psychologiquement par un entraîneur canadien.

 

Kaillie Humphries, bobsleigh

Instagram Kaillie Humphries.

 

Pour sa première sous les couleurs de la bannière étoilée, elle a, avec sa pousseuse Sylvia Hoffmann, signé deux podiums dont une victoire à Lake Placid dans le cadre de la Coupe d’Amérique du Nord. De bons débuts pour celle qui a été retenue parmi les trois pilotes américaines sélectionnées pour la coupe du monde dont les débuts sont prévus dans deux semaines… à Lake Placid !

 

> Trois médailles olympiques de 2014 remises à leurs (vrais) récipiendaires

Après la disqualification pour dopage des équipages russes engagés aux Jeux de Sotchi 2014, trois médailles ont été remises en cours de semaines. D’abord, les Britanniques emmenés par John Jackson ont reçu le bronze en bob à 4. Ensuite, les Américains, pilotés par le regretté Steven Holcomb, représenté lors de la cérémonie par ses parents et ses sœurs, prennent l’argent bob à 4 et en bob à 2. 


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Bessard mange du chocolat sur la piste olympique de Lake Placid : « Je suis forcément frustrée »

La jeune skeletoneuse française Agathe Bessard (20 ans) était à Lake Placid (États-Unis) la semaine dernière pour y disputer deux manches de la coupe d’Amérique du Nord. Celle qui a terminé 10e des Mondiaux juniors à Königssee (Allemagne) en février dernier et qui est vice-championne d’Europe juniors en titre, a pris la quatrième place à deux reprises. L’occasion pour elle d’accorder une interview à Nordic Magazine.

 

  • Quel bilan faîtes-vous de ces deux coupes d’Amérique du Nord disputées à Lake Placid ?

Je suis contente. Il y avait un bon niveau avec une belle densité de filles dont certaines avec un niveau assez élevé (notamment la Tchèque Anna Fernstaedtova, quatrième des Mondiaux l’hiver dernier, ndlr.). Je suis vraiment contente du résultat.

 

  • Vous êtes satisfaite des quatrièmes places ou frustrée d’échouer si près du podium ?

Je suis forcément frustrée parce qu’un centième c’est forcément frustrant. Je suis quand même contente d’avoir fait quatrième au final. Il m’a manqué une première manche un peu plus parfaite.

 

Agathe Bessard, skeleton, Coupe d'Amérique du Nord, North American Cup, Lake Placid

Un bon début d’hiver pour l’espoir français du skeleton – Facebook Agathe Bessard.

 

  • Pourquoi avoir fait le choix de disputer ces deux compétitions en Amérique du Nord ?

Il y avait une coupe Intercontinentale à Sotchi mais j’ai fais le choix d’aller à Lake Placid parce que les championnats du monde s’y dérouleront en 2021. Le but était d’apprendre la piste pour être prête la saison prochaine quand on ira pour les Mondes.

 

  • Vous êtes deux skeletoneuses françaises avec Paige Alford (20e et 23e à Lake Placid) : comment faîtes-vous au niveau des moyens ?

C’est un peu compliqué. On est aidé par le club, la fédération, le Ministère des sports et la station de La Plagne m’aide également. Après, cela ne suffit pas à couvrir ma saison. Les différentes aides me permettent seulement de l’alléger.

 

  • À quelle échéance pensez-vous arriver en coupe du monde ?

Ce sera pour l’étape de La Plagne prévue le 10 janvier prochain.

 

  • Quelle est la suite de votre programme ?

Je pars demain en Allemagne pour une semaine d’entraînement à Altenberg. Ensuite, j’ai une semaine de courses à Winterberg puis une autre à Königssee. Le tout en coupe Intercontinentale.


 

Une mauvaise entame pour l’Allemagne

Un seul podium individuel pour l’équipe d’Allemagne de luge lors de la coupe du monde d’Innsbruck (Autriche), c’est comme si la Norvège de ski de fond ne montait que sur une seule boîte le week-end prochain à Ruka. Un drame. Une énorme désillusion. Le local Jonas Müller l’emporte devant le Russe Roman Repilov et l’Italien Dominik Fischnaller tandis que Tatyana Ivanova précède l’Américaine Summer Britcher et l’Allemande Jessica Tiebel (enfin !) au classement féminin.

 

 

On pourrait bien assister à une saison de coupe du monde historique en luge. Effectivement, Felix Loch commence à décliner et Natalie Geisenberger, septuple tenante du globe, est absente cet hiver. Elle attend effectivement un heureux événement en avril prochain. Pour la première fois depuis 1998 et la victoire de l’Italienne Gerda Weissensteiner, la coupe du monde féminine pourrait atterrir ailleurs qu’en Allemagne en fin de saison…

Heureusement pour l’Allemagne, Toni Eggert et Sascha Benecken gagnent en double leur 40e coupe du monde devant leurs compatriotes et ennemis Tobias Wendl et Tobias Arlt pour seulement 9 millièmes. Les deux duos se partagent la coupe du monde depuis l’hiver 2012/2013. Enfin, preuve supplémentaire que cela ne va pas très fort pour l’Allemagne, c’est l’Italie qui remporte le relais devant l’Autriche et… l’équipe germanique.


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Une finale pour Loubineaud à Tomaszow Mazowiecki

Timothy Loubineaud, le seul français engagé en coupe du monde de patinage de vitesse qui avait fait ses grands débuts à Minsk il y a quelques jours, a signé une belle performance en Pologne pour le deuxième week-end de l’hiver. S’il termine 21e du 5 000 mètres dans un temps similaire à celui réalisé en Biélorussie, il a accédé à la finale de la mass-start terminée en 10e position. De super débuts pour ce teenager du patin venu du roller… comme un certain Alexis Contin !

 

Joey Mantia, Patinage de vitesse, speed skating, coupe du monde, patinage, Tomaszow Mazowiecki

Joey Mantia, champion du monde en titre de la mass-start, a tenu son rang en Pologne – ISU.

 

Sinon, les Néerlandais ont encore remporté six épreuves durant le week-end : le 5 000 mètres avec Patrick Roest, les 1 500 mètres avec Thomas Krol (Kjeld Nuis est deuxième) et Ireen Wüst, la mass-start grâce à Irene Schouten ainsi que la poursuite et le team sprint masculins. Par ailleurs, les Russes prennent le meilleur sur les Néerlandaises sur les compétitions collectives. La mass-start masculine est gagnée par l’Américain Joey Mantia, le 3 000 mètres par la Tchèque Martina Sablikova (dont la finale B a été glanée par Claudia Pechstein) et le 500 mètres par Nao Kodeira.

 

> Le 500 mètres masculin au millième près

Le vainqueur du 500 mètres masculin, Tatsuya Shinhama, a bouclé son sprint avec seulement deux millièmes d’avance sur son compatriote Yuma Murakami (34 sec 732 contre 34 sec 734). Un écart infime qui lui permet de gagner sa première coupe du monde.

 


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Les Suédois sur le toit de l’Europe à Helsingborg

Un septième titre pour l’équipe masculine suédoise emmenée par Niklas Edin. Pour la deuxième fois après 2012, il est titré à domicile. Mais comme depuis le début de sa carrière, et malgré quatre sacres mondiaux, il lui manque encore, et toujours, la consécration olympique. Ce sera pour Pékin. Peut-être.

En attendant, avec Oskar Eriksson, Rasmus Wranå, Christoffer Sundgren et Daniel Magnusson, il a offert, après une semaine sans défaite et une finale parfaitement maîtrisée face à la Suisse, un 12e titre au royaume de Suède. L’Écosse est bronzée.

 

Niklas Edin, Romano Meier, curling, Euro, Helsingborg

Niklas Edin (SUE) et Romano Meier (SUI) – WCF.

 

Chez les dames, ce sont également les Suédoises qui sont titrées, comme l’année dernière à Tallinn (Estonie). Skippées par Anna Hasselborg, elles l’emportent 5-4 face à l’Écosse d’Eve Muirhead en finale. Les Suissesse complètent le podium.


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

> La coupe du monde de slopestyle de Stubai annulée

En raison des mauvaises conditions climatiques annoncées (grande quantité de neige, risque d’avalanche, vent), les organisateurs de la coupe du monde de freeski slopestyle de Stubai (Autriche) ont pris la sage décision d’annuler les compétitions. « Nous nous efforçons de garantir des conditions sûres et équitables et, à cause de ces prévisions, nous pensons que cela n’était pas possible cette fois-ci. Cela a donc conduit à la décision d’annuler l’événement », a réagi, la mort dans l’âme, Erich Flatscher, le patron du comité d’organisation, sur le site de la FIS.

 

> Le président de la FIS se retirera au printemps

Le Suisse Gian Franco Kasper, président depuis 1998, n’occupera plus cette fonction à partir de mai 2020 et le congrès de la FIS organisé en Thaïlande. C’est le média suisse Tagblatt qui annonce cette information ensuite confirmée par la FIS elle-même. Le prochain président de l’institution régissant le ski et le snowboard mondial aura donc la lourde tâche de succéder à un homme resté 45 à la FIS. Vote le 23 mai 2020 !

 

> Jake Burton est mort

L’homme qui était considéré comme le père du snowboard est décédé pendant la semaine. Jake Burton, 65 ans, s’est éteint, foudroyé par un cancer récidiviste. Il avait créé une marque éponyme, entreprise ayant sponsorisé tous les grands de ce sport, comme Kelly Clark, Chloe Kim ou Shaun White.

 

 

> Manon Petit-Lenoir de nouveau touchée à l’épaule

Manon Petit-Lenoir, spécialiste française du snowboardcross, est de nouveau suer le flanc. « J’ai chuté lourdement lors des entraînements il y a un mois sur mon épaule qui présentait des faiblesses suite à mon ancienne blessure, écrit-elle sur Facebook. Je n’ai pas pour autant baissé les bras. J’ai continué à m’entraîner, à me rééduquer et à bosser dur. Mon épaule était instable mais j’étais persuadée ou plutôt je me persuadais que ça tiendrait la saison et que je pouvais repousser l’opération de quelques mois. Malheureusement, l’épaule a lâché et je me suis fait opérée en urgence. »

Terrible nouvelle pour la Septimontaine qui était déjà revenue l’hiver dernier d’une grosse blessure.

 

snowboard, snowboardcross, SBX, Manon Petit-Lenoir

Facebook Manon Petit-Lenoir.

 

> 35 équipes engagées en Visma Ski Classics, un record !

La saison 10 de la Visma Ski Classics, qui s’ouvre en fin de semaine à Livigno (Italie), rencontre un immense succès. Ce ne sont pas moins de 35 équipes professionnelles qui ont signé avec le circuit de référence des longues distances, depuis la disparition de la FIS Worldloppet Cup.

La carte de la Visma Ski Classics Challengers :

 

> Saint-Lary-Soulan hôte des Mondiaux juniors

En mars prochain, la station de Saint-Lary-Soulan (Hautes-Pyrénées) accueillera les championnats du monde juniors de ski et de snowboard cross a annoncé la FIS à la suite de son Conseil d’automne tenue à Constance (Allemagne). Les bosses et le saut acrobatique aura lieu à Valmalenco (Italie). Enfin, le ski nordique tiendra place à Planica (Slovénie) en 2024.

 

> Harrachov veut revenir dans le jeu des tremplins géants

La semaine dernière, une délégation de la FIS se trouvait à Harrachov (République Tchèque). Le tremplin de vol à ski de la région de Liberec n’est actuellement pas en état de fonctionnement mais un plan de rénovation a été présenté. Walter Hofer, directeur du saut à ski à la FIS, s’est montré emballé : « Ce site traditionnel n’est pas seulement l’une des plus célèbres collines de vol à ski. Le comité organisateur est expérimenté et l’emplacement géographique sont des préalables idéales pour un week-end nordique en Europe centrale avec éventuellement toutes les disciplines nordiques. » Affaire à suivre…

 

> La piste naturelle de St. Moritz en construction

La plus ancienne piste naturelle est actuellement en construction du côté de St. Moritz (Suisse). Cette piste doit accueillir les épreuves de bobsleigh et de skeleton des Jeux olympiques de la jeunesse 2020 ainsi qu’un week-end de coupe du monde.

 

St. Moritz, bobsleigh, skeleton

Instagram Olympia Bob Run.

 

> Nans Peters sur les skis de fond

Décidément le cycliste français Nans Peters aime tout ce qui touche à la saison hivernale. Après avoir remporté une étape du Giro d’Italia à quelques mètres du pas de tir d’Anterselva, où auront lieu les Mondiaux 2020 de biathlon, le Grenoblois a effectué une sortie en ski de fond la semaine dernière au Revard, dans le Massif des Bauges.

 

> Quand Anaïs Bescond s’égare lors des championnats de Suède à Idre Fjäll

 

> Les snowboardeurs à Bispingen

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Nous sommes allés a Bispingen 3 jours avec @aloul @lucie_silvestre @sebkonijnenberg @thalielarochaix @enzovalax @lucilelefevre & @titou_bartet

Une publication partagée par Cork & Croissant (@french_snowboarding) le

 

Photos : Archives / Nordic Focus Photo Agency / ISU / FIS / Instagram.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.