Planète Blanche #18 : et si Ryoyu Kobayashi réalisait l’impensable sur la Tournée ?

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique
Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

PLANÈTE BLANCHE – Toutes les semaines, retrouvez l’actualité – qui se veut le plus exhaustive possible – des sports blancs sur Nordic Magazine

 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Une cinquième victoire de suite sur la Tournée pour Kobayashi

 

Impensable (adjectif) : qui dépasse l’imagination, qu’on ne peut concevoir ou même imaginer.

 

Et si Ryoyu Kobayashi réalisait un double grand chelem sur la Tournée des Quatre Tremplins ? Le grand chelem est un exploit qui n’est devenu réalité qu’en 2002 avec l’exploit de l’Allemand Sven Hannawald. Depuis, il a été réalisé à deux reprises, lors des deux dernières éditions de la Tournée. L’année passée, c’est Ryoyu Kobayashi, un Japonais de 22 ans entraîné par Janne Väätäinen, qui a survolé l’épreuve mythique du saut à ski. Cette année, vu son concours disputé hier sur le Schattenbergschanze d’Oberstdorf, c’est bien parti pour que l’histoire se répète. Et que le sauteur réalise une inimaginable passe de 8 sur la Tournée au bout de cette édition, le 6 janvier prochain. Quelque chose de complètement fou, irréel, invraisemblable, incroyable. Insensé. Comme les performances que réalise ce gamin depuis un peu plus d’un an sur le circuit mondial du saut à ski.

 

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

Ryoyu Kobayashi (JPN) – Tumashov/NordicFocus

 

Derrière le Nippon, on trouve Karl Geiger qui a fait vibrer les 27 000 fous furieux venus s’amasser en bas du tremplin. De son tremplin, lui l’enfant d’Oberstdorf. Le Polonais Dawid Kubacki complète le podium. Mais les premiers adversaires de Kobayashi sont déjà à 10 points. Un petit gouffre après deux sauts sur huit. Stefan Kraft, vainqueur de la qualification et 4e à presque 14 points, a perdu gros mais pas autant que Kamil Stoch, 19e à 38 points, et Peter Prevc, 21e à 40 points. Gregor Schlierenzauer, Killian Peier et Daniel-André Tande, éliminés lors de la première manche, ont, eux, perdus toute chance de lever l’aigle dévolu au vainqueur de la Tournée le soir du concours de Bischofshofen. Mathis Contamine et Jonathan Learoyd n’ont pas réussi l’exploit de se qualifier pour le concours. Demain, la caravane de la Tournée se déplacera à Garmisch-Partenkirchen pour la qualification du concours du Nouvel An. Le fameux Neujahrsskispringen.

 

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski

 

> Avant le concours d’Oberstdorf, la FIS s’est souvenue de l’incroyable Tournée de Thomas Diethart

 

> Pas de coupe continentale à Titisee-Neustadt

L’étape de coupe continentale prévue à Titisee-Neustadt (Allemagne) en cette fin de semaine a dû être annulée. C’est le manque de neige et les températures trop élevées qui ont obligé cette décision.

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Klæbo en tête du Tour de ski, Jouve sur le podium

Le 14e Tour de ski s’est ouvert samedi dans le canton des Grisons à Lenzerheide (Suisse). Contrairement à la tradition, ce n’est pas un sprint qui a inauguré cette compétition mais une mass start skate. Lors de celle-ci, le Russe Sergey Ustiugov, ancien lauréat du général en haut de l’Alpe Cermis, s’est illustré en démarrant violemment à quelques kilomètres de l’arrivée de ce 15 kilomètres départ groupé. Au sprint, le tenant du titre Johannes Hoesflot Klæbo s’adjuge la deuxième place devant Alexander Bolshunov, à 4 secondes.

 

ski de fond, tour de ski, Lenzerheide, Johannes Hosflot Klaebo

Johannes Hoesflot Klaebo (NOR) – NordicFocus

 

Un écart suffisant pour lui permettre d’aborder le sprint libre du lendemain avec l’espoir de partir en Italie avec le maillot de leader sur les épaules. C’est ce qu’il a réalisé en gagnant la finale de l’effort court, mais ultra-violent, sur la neige grisonne. Federico Pellegrino et Richard Jouve, sur le podium d’une étape du Tour de ski pour la deuxième fois, n’ont rien pu faire même si le Français a essayé de mener un train d’enfer en début de course pour essouffler ses adversaires et en fermant les portes intelligemment. Renaud Jay termine 10e après avoir enchaîné quart et demi-finale en quelques minutes.

 

SKI DE FOND - A l'issue du sprint libre de Lenzerheide, comptant pour la deuxième étape du Tour de ski en Suisse, Richard Jouve est monté sur la troisième marche du podium après une finale tactiquement parfaite. Retour en images sur la joie du skieur de Montgenèvre.

Richard Jouve félicité par toute l’équipe de France – Modica/NordicFocus

 

Au général, avant l’individuel libre et la poursuite classique de Toblach (Italie), Klæbo compte 32 secondes d’avance sur Bolshunov et Johan Häggström. Paal Golberg est une seconde derrière, Sergey Ustiugov deux. Jouve, 21e, est le premier français. Lucas Chanavat, 85e de la mass start d’ouverture, est rentré en France dès samedi soir, malade. Même fortune pour le Norvégien Emil Iversen, rentré au pays à la suite du sprint.

 

Johaug facile sur la mass start, première grande victoire pour Lampic

Sans la moindre surprise, la fondeuse norvégienne Therese Johaug a dominé la mass start servant de première étape au Tour de ski 2019/2020. En solitaire, la leader du général de la coupe du monde, devance Heidi Weng, Ebba Andersson et Ingvild Flugstad Oestberg de 12 secondes. Ces deux dernières, sur le circuit pour la première fois de l’hiver, ont signé un retour tonitruant sur le circuit.

 

ski de fond, tour de ski, Lenzerheide, Therese Johaug

Therese Johaug (NOR) – NordicFocus

 

Lors de la deuxième étape, organisée le lendemain, les sprinteuses sont entrées en scène et c’est la Slovène Anamarija Lampic qui l’a emporté devant Maiken Caspersen Falla et Natalia Nepryaeva, leader du Tour une petite seconde devant la vainqueure du sprint avant le déplacement de l’épreuve en Italie à partir de demain. Les Suédoises se sont emmêlées les skis en demies et Therese Johaug, éliminée en quarts, n’est qu’à 5 secondes au général. Elle devrait récupérer son bien sur la neige de Toblach. Du côté des Bleues, Delphine Claudel a signé une très belle mass start terminée à la 18e place. Le lendemain, par contre, elle n’a pas passé le cut des qualifications du sprint, comme Enora Latuillière et Laura Chamiot-Maitral.

 

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski

 

> Gros gagne en distance à Méaudre

Le plateau de Gève d’Autrans-Méaudre était le réceptacle, le week-end dernier, de la deuxième étape du Samse National Tour de ski de fond. Sur la neige iséroise, l’Annécien Baptiste Gros, non retenu sur le Tour de ski, a gagné la distance classique 22 secondes devant Alexandre Pouyé. Clément Arnault complète le podium à presque une minute. La veille, Théo Deswazière avait dominé le sprint devant Gros et Camille Laude.

 

SKI DE FOND - Non retenu pour le Tour de ski, l’Annécien Baptiste Gros a remporté ce matin la distance classique comptant pour la coupe de France / Samse National Tour de ski de fond à Autrans-Méaudre.

Baptiste Gros (FRA) – Circuits Nordiques FFS

 

Chez les féminines, la Haut-Savoyarde Mélissa Gal réalise le doublé en devançant, le premier jour, Marie Kromer et Soléa Simonneau et le lendemain la même Kromer et Constance Vulliet.

 

> Emilien Louvrier et Roxane Lacroix gagne le concours des trois fondeurs : notre article ICI

 

> Korsgren et Kardin digèrent la bûche de Noël en gagnant à Åre

Le 26 décembre, au lendemain du grand déballage des cadeaux de Noël, de nombreux fondeurs scandinaves étaient sur les pistes pour participer à l’Åre Swix Open, une course de 42 kilomètres parfaite pour s’entretenir dans la période des fêtes de fin d’année. Les Suédois Oskar Kardin (Team Ragde Eiendom), au sprint devant Emil Persson (Lager 157 Ski Team), et Lina Korsgren (Team Ramudden) l’ont emporté, pour, respectivement, la quatrième et la cinquième fois.


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Pinturault s’offre un 26e succès en coupe du monde

Même diminué par une blessure (voir ci-dessous), Alexis Pinturault est le patron en combiné alpin. Vainqueur du général de la spécialité à quatre reprises, le skieur de Courchevel conserve son titre sur la Stelvio de Bormio (Italie). Les changements décidés par la FIS (notamment inverser l’ordre de départ du slalom pour rééquilibrer les forces avec les descendeurs) ne l’ont pas gêné puisqu’il a signé un super-G de grande classe – 10e à moins d’une seconde de la tête. Parti en dixième position lors du slalom, il a su devancer le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde, brillant vainqueur de la première épreuve et solide entre les piquets serrés, pour s’adjuger une 26e victoire en coupe du monde. C’est tout simplement le skieur en activité le plus victorieux du circuit. Le Suisse Loïc Meillard, troisième, monte sur le podium. Nils Allègre prend une très belle sixième place et Florian Loriot, 15e, marque ses premiers points en coupe du monde à tout juste 21 ans.

 

 

Paris comme chez lui à Bormio, les Bleus groupés

Que ce soit du haut de la Stelvio ou depuis le départ de réserve, l’Italien Dominik Paris fait de la piste lombarde son territoire. Vendredi, pour la reprise de la descente annulée de Val Gardena la semaine précédente, et samedi dernier, celui qui est aussi rockeur dans la vie a éclaté ses concurrents. Le Transalpin a fait jouer son art combiné de la glisse, des virages et des sauts pour devancer la Suisse. Beat Feuz de quatre dixièmes le premier jour et l’invité surprise Urs Kryenbühl de 8 centièmes le deuxième, sur piste complète.

 

 

Les Français ont signé de très belles courses sur cette piste mythique du circuit, sans parvenir à monter sur le podium. Le vendredi Maxence Muzaton, Matthieu Bailet et Brice Roger étalent l’étendard national des places 5 à 7 tandis que Johan Clarey prend la 10e place, Adrien Théaux la 14e, Nicolas Raffort la 17e et Allègre la 19e. Rebelote le lendemain avec le trio Clarey/Théaux/Muzaton 7, 8, 9, Bailet 14e sur sa piste favorite et malgré des talons blessés à Val Gardena quelques jours plus tôt et Raffort 18e.

 

> Un week-end qui laisse des traces

Si l’Autrichien Vincent Kriechmayr a eu de la chance de ne pas se blesser malgré un déchaussage (voir vidéo ci-dessous), ce n’est pas le cas pour trois de ses congénères. Le Français Brice Roger, vainqueur de l’unique entraînement et performance sur la première descente, s’est blessé au genou lors de la seconde. Il doit réaliser des examens en France. Pour les Autrichiens Hannes Reichelt et Christopher Neumayer, le verdict est tombé comme un couperet : les ligaments sont touchés, la saison est terminée pour eux. Avant le Nouvel An.

 

 

> La piste d’Alta Badia et les épreuves parallèles au cœur de la polémique

Le slalom géant parallèle disputé il y a pile une semaine sur la Gran Risa d’Alta Badia, en Italie, a laissé des traces. Alexis Pinturault s’y est blessé aux adducteurs et Mauro Caviezel à la jambe gauche, l’obligeant à faire l’impasse sur les épreuves de Bormio. La piste proposée par les organisateurs n’a pas été du goût des coureurs. « Il suffit de parler avec Henrik Kristoffersen ou d’autres, au moins 85 % des skieurs veulent qu’on arrête ces parallèles, explique Alexis Pinturault, éliminé en seizièmes après une chute. C’est une loterie totale et les audiences sont mauvaises. Si ça ne comptait pas pour le général, clairement je ne serais pas là. »

Victor Muffat-Jeandet, sorti dès la qualification d’une compétition remportée par le Norvégien Rasmus Winginstad vainqueur de l’Allemand Stefan Luitz en finale, en a rajouté une couche sur son compte Instagram le jour de Noël.

 

« Un grand bravo à la FIS pour une belle préparation de piste et un grand spectacle… Je n’ai jamais vu ça depuis mes débuts en coupe du monde. Ce n’est pas à propos de l’organisation parce qu’Alta Badia a fait un travail acharné toute la semaine. Nous savons aussi que nous sommes un sport en plein air et ce n’est pas toujours facile avec la météo, mais je pense que la FIS a assez d’argent et nous sommes assez professionnels pour avoir une équipe spéciale SEULEMENT en charge de la préparation de la piste et qui pourrait s’en occuper pas uniquement quelques jours avant la course. Il est juste question de notre sécurité et de montrer aux gens notre sport de la meilleure façon et de leur donner du plaisir et de l’envie. Grosses pensées aux gars qui ont eu moins de chance que moi Marco Odermatt, Mauro Caviezel et Alexis Pinturault. » (Victor Muffat-Jeandet sur son compte Instagram)

 

Shiffrin se rassure dans le Tyrol, Direz performe

La Schlossberg de Lienz (Autriche) était l’endroit parfait pour permettre à Mikaela Shiffrin de se rassurer après un géant complètement manqué à Courchevel (Savoie). Sur cette piste assez plate, l’Américaine a su manier son ski, après une grosse semaine de repos complet, pour s’adjuger le géant et le slalom avec des marges folles sur ses adversaires. L’Italienne Marta Bassino est à 1 seconde 36 en géant et la Slovaque Petra Vlhova à 6 dixièmes en slalom. La skieuse de Vail (Colorado) en est maintenant à 64 victoires en coupe du monde. Lindsey Vonn (82) et Ingemar Stenmark (86) s’approchent encore un peu plus…

 

 

Le groupe des techniciennes françaises spécialistes de géant s’étoffe de filles performantes en ce début d’hiver. Après les belles performances de Coralie Frasse-Sombet, encore 13e en Autriche après une première manche termine à la 6e place, c’est Clara Direz qui réalise une belle course en terminant 7e, son meilleur résultat en carrière. La championne olympique de la jeunesse 2012 devance même Tessa Worley d’un rang. En slalom, ce n’est pas encore ça : Joséphine Forni, Doriane Escané et Marie Lamure sont encore trop tendres et s’élancent de trop loin pour espérer quelque chose.

 

> Pendant de temps-là…

… Clément Noël remporte le slalom FIS de Valmeinier (Savoie) devant Julien Lizeroux, relégué à plus d’une seconde de son cadet. Le lendemain, le prodige de la discipline s’est raté en ne prenant que la cinquième place à une seconde de Steven Amiez, vainqueur comme à Vaujany (Isère) au début du mois.

 

ski alpin, Valmeinier, Clément Noël

Julien Lizeroux (FRA), Clément Noël (FRA), Loïc Baudin (FRA) – Instagram Ski Club Valmeinier

 

> McFarlane gagne la première étape du Ladies Night Tour à Courchevel

Caitlin McFarlane, skieuse de Saint-Jean-d’Aulps (Haute-Savoie), s’est adjugée la première course du Ladies Night Tour, une compétition regroupant plusieurs slaloms parallèles féminins mettant aux prises la relève du ski français. Sur le stade Emile-Allais, elle bat Salomé Desmalles en finale. Prochaine étape le 11 janvier à Val d’Isère.


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

> Guigonnat gâche les adieux de Dahlmeier à Gelsenkirchen, les jeunes bleus triomphent

Le World Team Challenge 2019 servait de jubilé à la biathlète allemande Laura Dahlmeier. Tout au long de la mass start et de la poursuite organisés dans un stade de football plein à craquer à Gelsenkirchen, la retraitée a été acclamée. En course pour terminer sur le podium avec Philipp Nawrath, le Français Antonin Guigonnat a donné tout ce qu’il avait dans le dernier tour de piste pour devancer l’équipe allemande et s’offrir, avec Anaïs Bescond, le podium. La victoire est revenue aux Norvégiens Marte Olsbu-Roeiseland et Vetle Sjaastad Christiansen.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Bye bye, Laura! 🙌 #SkiDeutschland #biathlon #timetosaygoodbye #servus #volltreffer @biathlonaufschalke @laura_dahlmeier

Une publication partagée par DSV_Biathlon (@dsv_biathlon) le

 

Les jeunes français Sébastien Mahon et Camille Bened gagnent le Talent Team Challenge, une épreuve du Biathlon auf Schalke destinée à la relève du biathlon mondial. Enfin, le traditionnel concours de lancer de boules de neige, servant de championnat du monde, a été remporté par l’équipe nommée Schneeballwurfmaschinen, comme l’année dernière.

 

> Les Mondiaux de biathlon au Grand-Bo ?

Ce sont nos confrères de Ski Chrono qui rapportent cette discussion. Lors du repas officiel de la coupe du monde du Grand-Bornand, une question sur une possible organisation française des Mondiaux a été posée à Michel Vion, le big boss du ski en France. « On va y penser, a-t-il lancé avant d’étayer. Techniquement, on a la capacité pour organiser ce type de rendez-vous même si c’est un degré au-dessus d’une coupe du monde. Le principal handicap reste la capacité de l’hébergement au cœur des vacances d’hiver. »

 

BIATHLON - Ce dimanche auront lieu les premières mass-start de l’hiver avec de nombreux Français engagés. En 2017, Martin Fourcade et Justine Braisaz s’étaient imposés sur leurs terres ! Rendez-vous à 12h10 et 14h15.

Tarjei Boe (NOR), Quentin Fillon Maillet (FRA), Johannes Thingnes Boe (NOR), Erlend Bjoentegaard (NOR) – Manzoni/NordicFocus

 

> Boch/Senechal sur le podium avant Noël

Cette performance, passée hors des radars de la Planète Blanche lundi dernier, met en pleine lumière le futur du bobsleigh féminin français. Margot Boch, et sa pousseuse Carla Sénéchal, sont montées sur la deuxième marche du podium de la coupe d’Europe organisée à Königssee (Allemagne) dimanche 22 décembre. Le duo, qui devrait prendre part à la coupe du monde de La Plagne dans quelques jours, a donc passé les fêtes de Noël à la deuxième place du général de la coupe d’Europe. Il reste trois épreuves : deux à Sigulda (Lettonie) et une à Innsbruck (Autriche).

 

bobsleigh, Königssee, Carla Senechal, Margot Boch

Margot Boch (FRA), Carla Sénéchal (FRA) – Instagram Manuel Steinbach

 

> La bataille de Russie pour Shcherbakova, Kostornaia en feu sur le court

Entre la dinde de Noël et les étrennes du Nouvel An, étaient organisés les championnats de Russie de patinage artistique à Krasnoyarsk. C’est sur cette glace sibérienne qu’une immense compétition féminine a eu lieu. Entre Alena Kostornaia, vainqueure de la finale du Grand Prix, Alexandra Trusova, Anna Shcherbakova, Evguenia Medvedeva ou Elizaveta Tuktamysheva, la densité était folle. C’est la première qui a tiré son épingle du jeu lors du court avec, notamment, un triple axel, un triple lutz et une combinaison en triple flip-triple boucle piqué. Son score constitue un record du monde officieux, puisque seuls les scores des compétitions internationales sont pris en compte pour établir les records.

 

patinage artistique, Alena Kostornaia

Alena Kostornaia (RUS) – ISU

 

Mais lors du libre, Shcherbakova a récupéré ses 10 points de retard pour s’adjuger le titre 2,04 points devant sa rivale de compatriote. Trusova complète le podium à plus de 30 unités. Dimitri Aliev est sacré chez les hommes, Aleksandra Boikova/Dmitri Kozlovski en couple et le titre de danse-sur-glace revient à Victoria Sinitsina/Nikita Katasalapov.

 

> Juha Mieto, le Nordic Giant, se confie à la BBC

Juha Mieto, ancien fondeur finlandais aujourd’hui âgé de 70 ans, a accordé une interview à nos confrères de la BBC. Avec cinq médailles olympiques dont un titre obtenu lors du relais des Jeux d’Innsbruck en 1976, il est une véritable légende en Finlande. Ce qui fait son mythe, c’est aussi sa médaille d’argent à Lake Placid 1980 : il a été battu d’un centième de seconde par le Suédois Thomas Wassberg lors du 15 kilomètres classiques.

Dans cette vidéo (voir ci-dessous), Juha Mieto ne montre aucun signe de fatigue. Il fait encore du ski de fond et sa philosophie de vie implique de bonnes nuits de sommeil et, surtout, de ne pas regarder en arrière. On apprend aussi qu’il est ami avec son bourreau de Lake Placid. Un entretien enrichissant !

 

 

> Vladimir Poutine participe à une rencontre de hockey sur la Place Rouge

 

> La générosité de l’équipe de France de ski de fond

 

> Kevin Rolland emmène son fils sur les planches le jour de Noël

 

> Mikaela Shiffrin guitare à la main, ça donne ça

 

> Un run de snowboardcross sur le casque de Loan Bozzolo !

 

Photos : Nordic Focus Photo Agency / Instagram / Circuits Nordiques FFS / Archives.

 

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski

 

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.