Planète Blanche #22 : Fabien Claude, au nom du père

Planète Blanche, Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

PLANÈTE BLANCHE – Toutes les semaines, retrouvez l’actualité – qui se veut le plus exhaustive possible – des sports blancs sur Nordic Magazine

 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

HUMEUR – Les Claude, au nom du père

Quelle force mentale faut-il pour aligner un 20/20 quelques heures après avoir appris la disparition de son papa dans un terrible accident de motoneige à l’autre bout de la planète ? Fabien Claude est monté sur son premier podium en coupe du monde en prenant la troisième de l’individuel de Pokljuka (Slovénie). Ce premier 20/20 en carrière, le Vosgien est allé le chercher avec les tripes de celui qui a perdu un être qui lui était cher. D’un être sans qui rien ne serait arrivé.

Pour les Claude, Fabien mais aussi Florent et Emilien, leur père c’était leur guide, l’homme qui les accompagnait souvent sur les sites de compétition. Ce podium, donc, est la réussite de Fabien Claude, aidé par son papa. « Le but c’était de rendre un dernier hommage et de faire du mieux possible », disait Florent en zone mixte alors que son frère avait les yeux embrumés.

Cet hommage, qui a ému tout le barnum de la coupe du monde, était sans doute le plus beau que les Claude pouvaient faire à leur père. « Sa maman peut être fière de son fiston, de ses fils, ce n’était pas facile de prendre le départ », rendait hommage le roi Fourcade pour finir son interview post-course. Les Claude, au nom du père.

 

 

La saison 2 du duel Boe/Fourcade a débuté

Jeudi dernier, peu avant le départ l’individuel de Pokljuka (Slovénie), la tension était à son comble dans le stade du pays du Triglav : Johannes Boe faisait son grand retour après deux impasses pour attendre son premier enfant, Gustav. Pendant ce temps-là, Martin Fourcade, incroyable derrière sa carabine, réalisé le quadruplé entre Ruhpolding et Oberhof. Une campagne d’Allemagne réussie pour le septuple vainqueur du gros globe de cristal. Mais, dès sa course de reprise, Boe a repris ses bonnes habitudes : un 20/20 pour gagner une dizaine de secondes devant son rival catalan, lui aussi parfait sur le pas de tir mais ralenti dans sa progression skis aux pieds par une petite chute. Derrière le duo extraterrestre du circuit se trouvait donc Fabien Claude avec son surnaturel 20/20, le premier de sa vie en coupe du monde. Quentin Fillon-Maillet, malgré deux fautes, était tout de même septième à 1 minutes 28 secondes et Antonin Guigonnat, sur la pente ascendante ces dernières semaines, onzième avec un bon 19/20.

 

BIATHLON - Pour son retour sur la coupe du monde, le Norvégien Johannes Boe a signé une course parfaite pour remporter le 20 km de Pokljuka devant le leader de la coupe du monde Martin Fourcade, également à 20/20 et Fabien Claude, auteur d’une prestation exceptionnelle pour son premier podium en carrière au lendemain de la disparition tragique de son papa…

Martin Fourcade (FRA), Johannes Boe (NOR), Fabien Claude (FRA) – NordicFocus

 

Lors de la mass start dominicale, on a assisté à une démonstration de force de Fillon-Maillet. Avec un 19/20 derrière sa carabine et une excellente forme sur les planches, le numéro deux mondial s’impose devant un quartet composé de l’Allemand Benedikt Doll, de Johannes Boe, de Vetle Sjaastad Christiansen et de Martin Fourcade. Ressorti 10 secondes devant Boe du dernier tir, le dossard jaune n’a pu résister au retour de ses adversaires et a dû se résoudre à s’incliner pour terminer à une frustrante cinquième place. Il laisse échapper des petits points à son adversaire. Avant les Mondiaux d’Antholz-Anterselva (Italie/13-23 février), Fourcade compte 69 points de marge sur Fillon-Maillet alors que Boe a remonté quatre places en deux courses pour compléter le podium à 119 points du Français.

 

BIATHLON - Le Jurassien Quentin Fillon-Maillet a signé la troisième victoire de sa carrière en remportant l'intense mass-start de Pokljuka à l’issue d’une impressionnante démonstration sur la piste comme derrière la carabine (19/20). Martin Fourcade (5e) a calé dans le sprint final face à Benedikt Doll (2e), Johannes Boe (3e) et Vetle Christiansen (4e).

Quentin Fillon Maillet (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

Bescond se retrouve

Anaïs Bescond, absente du podium en coupe du monde de biathlon depuis la poursuite de Tyumen (Russie) de la fin d’hiver 2018, est montée sur la boîte à deux reprises lors de ce week-end slovène. Mieux, elle le fait grâce à deux 20/20, performance inédite dans sa carrière. Sur l’individuel, elle termine troisième à 1 minute 15 de la lauréate allemande Denise Herrmann. Elle récidive deux jours plus tard lors de la mass start glanée par la Suédoise Hanna Öberg devant l’Italienne Lisa Vittozzi. Justine Braisaz termine onzième et cinquième en étrennant une forme physique impressionnante. Du côté du général, la Norvégienne Tiril Eckhoff, rentrée au pays après l’individuel à cause d’une maladie, conserve la tête avec 15 points d’avance sur Dorothea Wierer. Julia Simon est cinquième.

 

BIATHLON- A Pokljuka, l'Allemande Denise Herrmann a remporté avec succès le deuxième individuel de la saison. Elle devance la Suédoise Hannah Oeberg et Anaïs Bescond qui remonte sur la boîte pour la première fois depuis presque deux ans !

Anais Bescond (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

Des mixtes français au top du top

La journée de samedi a été marquée par deux victoires des Bleus lors des relais mixtes. C’est la première que cela arrive et, sans Martin Fourcade, cette performance mérite d’être souligné. Elle montre toute la puissance et les ressources de l’équipe de France. Sur le relais mixte simple, Emilien Jacquelin et Anaïs Bescond, avec cinq petites pioches, devancent de surprenants estoniens et l’Autriche. Lors du mixte classique, ce sont Quentin Fillon-Maillet, Simon Desthieux, Julia Simon et Justina Braisaz qui ont porté hauts les couleurs françaises en réalisant une démonstration devant la Norvège de Johannes et Tarjei Boe et l’Allemagne.

 

BIATHLON - Déjà vainqueur du relais mixte simple en début d’après-midi, l’équipe de France a doublé la mise sur le relais mixte grâce à Quentin Fillon-Maillet, Simon Desthieux, Justine Braisaz et Julia Simon, auteurs d’une course parfaite à Pokljuka.

Julia Simon (FRA) – NordicFocus

 

> Les Mondiaux juniors de biathlon commencent bien pour la France

Les championnats du monde jeunes et juniors de biathlon se tiennent depuis hier et jusqu’à dimanche à Lenzerheide (Suisse). Lors de la première journée de compétition, Damien Levet et Eric Perrot sont montés sur le podium de l’individuel. Argentés et bronzés, ils ne sont battus que par le Norvégien Martin Nevland. Chez les femmes, le titre jeunes revient à la Suissesse Léa Meier. Camille Coupé, première bleue, est huitième.


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Pinturault laisse encore échapper des points, Mayer roi de la Streif

Comme la semaine précédente sur la Männlichen de Wengen (Suisse), Alexis Pinturault a laissé échapper une belle occasion de reprendre des points à son rival norvégien Henrik Kristoffersen. Malheureusement, le Courchevelois a enfourché lors de la deuxième manche. Comme en Suisse. Le Scandinave, quatrième, compte maintenant une centaine d’unités d’avance sur le Français alors que le slalom de Schladming (Autriche) se pointe à l’horizon dès demain soir pour conclure ce gargantuesque mois de janvier. C’est le Suisse Daniel Yule qui remporte le slalom de Kitzbühel devant le local Marco Schwarz et Clément Noël, sur le podium an un après son éclatante victoire sur la Ganslern.

 

 

La mythique descente de Kitzbühel, disputée sur la Streif dont chaque passage fait frémir n’importe quel skieur, est gagnée par Matthias Mayer. Le champion olympique 2014 de descente a dompté cette piste 22 centièmes devant le duo Vincent Kriechmayr/Beat Feuz. Les Français Johan Clarey, qui a annoncé qu’il s’agissait peut-être de son dernier Kitzbühel, et Maxence Muzaton échouent au pied du podium tandis que Kjetil Jansrud, vainqueur la veille du super-G termine à la neuvième place par Pinturault, est sixième. Cette semaine, les descendeurs tenteront de dompter la Kandahar de Garmisch-Partenkirchen (Allemagne) que les géantistes skieront également dimanche.

 

Un week-end positif pour Shiffrin

Pour la première fois de l’année 2020, l’Américaine Mikaela Shiffrin a connu un week-end plein. Et, bizarrement, ce n’était pas entre les piquets et les portes serrées mais lors des épreuves de vitesse de Bansko (Bulgarie). La numéro une mondiale y a gagné la première descente et le super-G du dimanche. Entre les deux victoires de la skieuse de Vail, les Italiennes Elena Curtoni, Marta Bassino et Federica Brignone ont réalisé un incroyable triplé lors de la seconde descente de la semaine. Du côté des Bleues, Romane Miradoli signe trois jolies courses (septième, quinzième et onzième) alors que Tiffany Gauthier, seizième, 25e et 21e, renoue avec la coupe du monde après une blessure. Cette semaine, c’est encore vitesse pour les alpines : elles ont rendez-vous à Rosa Khutor (Russie), sur la piste devenue olympique en 2014.

 

 

> Première pour Alphand, podiums pour Giraud-Moine et Smadja Clément

La coupe d’Europe de vitesse d’Orcières-Merlette (Hautes-Alpes) a souri aux spécialistes français. Nils Alphand décroche sa première victoire à ce niveau en gagnant la deuxième descente au lendemain de la troisième place de Valentin Giraud-Moine, son deuxième podium de l’hiver à ce niveau. La Niçoise Karen Smadja Clément monte sur sa première boîte en coupe d’Europe lors de la descente de St. Anton (Autriche) disputée en deux manches. Joséphine Forni termine dixième et 21e des slaloms d’Hasliberg (Suisse). Des coupes d’Europe sont prévues cette semaine : du géant à Méribel et Morzine (Savoie) et du slalom à Jaun (Suisse).


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Bolshunov et Johaug sur leur lancée, Klæbo se rassure en sprint

Le skiathlon d’Oberstdorf (Allemagne) n’a fait que confirmer l’impression lancinante escortant le circuit de la coupe du monde de ski de fond. Le Russe Alexander Bolshunov, depuis le Tour de ski, est un ton au-dessus de la concurrence. Il l’a encore fait remarquer sur les pistes qui accueilleront les Mondiaux de ski nordique l’hiver prochain en gagnant, à la force du jarret, le skiathlon. Derrière lui ? Quatre Norvégiens dont Martin Johnsrud Sundby, enfin dans le coup cet hiver. Mais pas de Johannes Hoesflot Klæbo à l’horizon. Le prodige, décroché dès la partie classique, préférait abandonner pour se reposer un maximum avant le sprint du lendemain. Sur son exercice favori, en classique, Klæbo n’a laissé personne croire à la victoire et s’impose devant ses compatriotes Paal Golberg et Erik Valnes. Au général, et avant le Tour scandinave qui débutera en fin de semaine prochaine, Bolshunov compte 235 points de marge. Du côté des Bleus, Valentin Chauvin s’est hissé en demies du sprint pour termine dixième alors que Lucas Chanavat, 27e de la qualification, n’a pas existé. Sur le skiathlon, c’est le jeune cluse Hugo Lapalus, 26e, qui signe la meilleure performance.

 

ski de fond, coupe du monde, Oberstorf, Alexander Bolshunov

Alexander Bolshunov (RUS) – NordicFocus

 

Chez les dames, Therese Johaug a récité sa partition lors du skiathlon qu’elle remporte avec une quinzaine de secondes d’avance sur sa compatriote Ingvild Flugstad Oestberg et la surprenante autrichienne Teresa Stadlober. Delphine Claudel prend une excellente quatorzième place. Enfin, la Russe Natalia Nepryaeva s’impose sur le sprint classique devant la Slovène Anamarija Lampic, leader du général de la spécialité, et l’Américaine Jessica Diggins.

 

ski de fond, coupe du monde, Oberstdorf, Johaug

Therese Johaug (NOR) – NordicFocus

 

> La Norvège domine la Marcialonga en Italie : notre article ICI

 

> Lockner et Becchis vainqueurs en Norvège

La troisième étape du circuit World Sprint Series avait lieu vendredi dernier à Trysil, en Norvège. L’épreuve de Cavalese, en lever de rideau de la Marcialonga, ayant été annulé, il a fallu trouver une solution de rechange pour les prometteur de ce tout nouveau circuit privé. La Suédoise Jackline Lockner et l’Italien Emanuele Becchis l’emportent.

 

> Clément Arnault et Juliette Ducordeau remportent la Foulée Blanche Classique : notre article ICI

 

 

> Annulation de l’Envolée Nordique : notre article ICI


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Stoch s’impose dans le chaudron de Zakopane

Dans l’ambiance surchauffée du Wielka Krokiew de Zakopane, le Polonais Kamil Stoch s’est senti poussé des ailes. Incapable de remporter un concours depuis celui d’Engelberg avant les fêtes de Noël, le héros local s’impose 5 points devant l’Autrichien Stefan Kraft. Son compatriote Dawid Kubacki, sur un nuage depuis sa victoire finale sur la Tournée des Quatre Tremplins, est troisième et revient à 107 ponts de l’Allemand Karl Geiger, talonné par Kraft à 48 unités, au général. Le Japonais Ryoyu Kobayashi, septième, n’est, lui, qu’à 100 points du Germanique. La bataille pour le dossard jaune se poursuivra cette semaine… dans l’archipel nippon à Sapporo où deux concours individuels sont prévus. La compétition par équipes saturnale de Zakopane est dominée par l’Allemagne de Constantin Schmid, Markus Eisenbichler, Stephan Leyhe et Karl Geiger. Notons que Yukiya Sato s’est satellisé à 147 mètres, signant là un nouveau record du tremplin [voir vidéo ci-dessous].

 

 

Lundby récupère son dossard jaune

Après les deux concours disputés sur le petit HS97 de Rasnov (Roumanie), la sauteuse à skis norvégienne Maren Lundby récupère son dossard jaune de leader de la coupe du monde. Cinquième de la première compétition remportée par l’Autrichienne Chiara Hölzl, elle gagne la seconde 18 points devant Eva Pinkelnig qui avait récemment enchaîné trois victoires de suite. Avant le week-end du Schattenbergschanze d’Oberstdorf (Allemagne), Lundby est donc leader du classement général avec six petites unités d’avance sur Pinkelnig alors qu’Hölzl est à 25 points. La bataille ne fait que débuter… Joséphine Pagnier, récente double médaillée olympique aux Tuffes, est la meilleure tricolore avec deux 24e place.

 

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

Maren Lundby (NOR) – Tumashov/NordicFocus

 

> Leitner et Muranka s’imposent en coupe continentale

L’Autrichien Clemens Leinter et le Polonais Klemens Muranka remportent les deux concours organisés à Sapporo (Japon) dans le cadre de la coupe continentale. Le premier accentue son avance au général sur le Japonais Taku Takeuchi. Le week-end prochain, le circuit se déplace à Planica (Slovénie) où les Français se rendront. En coupe continentale féminine, Ksenia Kablukova et l’Autrichienne Sophie Sorschag s’imposent à Rena (Norvège) alors que Thomas Lackner, Stefan Rainer et la Chinoise Wang Liangyao par deux fois triomphent en coupe de la FIS à Rastbüchl (Allemagne).


 

Muhlethaler étonnant onzième à Oberstdorf

Si le Norvégien Jarl Magnus Riiber poursuit sa moisson de victoires en gagnant à Oberstdorf (Allemagne) devant Jens Luraas Oftebro et Franz-Josef Rehrl, le combiné tricolore Laurent Muhlethaler, douzième après le concours de saut à ski, a réalisé une superbe course sur les planches pour terminer onzième à moins d’une minute du vainqueur. C’est le meilleur résultat de l’hiver pour le Jurassien. Antoine Gérard est 24e. Le premier concours par équipes de l’hiver a été, logiquement, dominé par la Norvège, étincelante sur le tremplin. Cette semaine s’annonce le Triple de Seefeld…

 

COMBINE NORDIQUE - Le numéro un mondial Jarl Magnus Riiber a dominé le concours d’Oberstdorf après avoir porté une attaque décisive dans le dernier tour de piste. Il devance son compatriote Oftebro et l’Autrichien Rehrl. Belle 11e place de Laurent Muhlethaler.

Laurent Muhlethaler (FRA) – Volk/NordicFocus

 

> Un podium pour Baud en coupe des Alpes

Le jeune combiné français Mattéo Baud termine à la deuxième place du second gundersen de l’étape d’Oberhof (Allemagne) de la coupe des Alpes, seulement battu au sprint par l’Italien Domenico Mariotti. La veille, l’Autrichien Stefan Rettenegger s’était imposé et assuré le général de l’OPA Cup. En coupe continentale, Marte Leinan Lund fait le doublé à domicile à Rena (Norvège) et ses compatriotes Jakob Eiksund Saethre et Lars Ivar Skaarset gagnent chez les hommes. Léna Brocard termine quinzième et neuvième, Gaël Blondeau onzième et dixième. La coupe continentale revient dès ce week-end à Planica (Slovénie).


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Papadakis/Cizeron perdent leur couronne continentale, Aymoz craque

Pour la première fois depuis 2014, les danseurs français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ont été battus aux championnats d’Europe de patinage artistique. Sous la tente abritant la patinoire de Graz (Autriche), les Tricolores exilés au Canada s’inclinent pour… 14 centièmes de point devant les Russes Victoria Sinitsina/Nikita Katsalapov titrés pour la première fois en battant tous leurs records. Papadakis et Cizeron, eux, ont manqué un élément lors de leur programme libre, laissant leurs adversaires, à seulement 0,05 point après la danse rythmique, s’engouffrer dans cette brèche, la première que les Auvergnats ouvrent depuis des lustres. Cette défaite va maintenant devoir être digérée par les patineurs hexagonaux qui voudront, à coup sûr, prendre leur revanche à domicile lors des Mondiaux de Montréal (Canada) prévus en mars.

 

« On est content du moment qu’on a vécu sur la glace, on a senti une connexion très forte et on a pris du plaisir. Ce n’était pas une compétition parfaite pour nous, ça arrive et ça va nous booster encore plus pour travailler par la suite. Ce qui est important, c’est de savoir rebondir et de retirer quelque chose de positif des choses qui ne se passent pas nécessairement comme prévu. » (Guillaume Cizeron à L’Équipe)

 

 

Une revanche, Kevin Aymoz voudra aussi en prendre une. Le patineur français, troisième de la finale du Grand Prix en décembre à Turin (Italie), s’est complètement raté lors du programme court en chutant à deux reprises et en manquant un enchaînement de sauts. Le Grenoblois n’a pas réussi à se qualifier pour le programme libre. En pleurs, il a attendu son score qui tombait, comme un couperet. Adam Siao Him Fa, l’autre tricolore en lice et entraîné par Brian Joubert, a réalisé un immense libre pour remonter à la onzième place.

 

 

Les patineurs russes remportent tous les titres en jeu puisque chez les hommes, les femmes et en couple, ils réalisent un carton plein. Dimitri Aliev remporte l’or avec une immense marge sur la concurrence : son compatriote Artur Danielian et le Géorgien Morisi Kvitelashvili complètent la boîte. Chez les femmes, la bataille de Russie a bien eu lieu avec une victoire d’Alena Kostornaia juste devant les quad girls Anna Shcherbakova et Alexandra Trusova. Enfin, en couple, les trois marches du podium sont également Russes Aleksandra Boikova/Dmitriy Kozlovskiy devant Evgenia Tarasova/Vladimir Morozov et Daria Pavliuchenko/Denis Khodykin. La Française Maia Mazzara, même pas 17 ans, termine huitième du libre et onzième au total, soit deux places derrière Maé-Bérénice Meité.

 

Les Bleus rentrent bredouille de l’Euro de short track, Schulting superstar

Les championnats d’Europe de patinage de vitesse sur piste courte se tenaient en fin de semaine passée à Debrecen, en Hongrie. Sur leurs terres, les frères Liu, sino-hongrois nés à Budapest, raflent les titres mis en jeu. Shaolin Sandor est sacré sur le 500 mètres et le 1 000 mètres alors que Shaoang gagne le 1 500 mètres et décroche l’or au général. Le super-finale est revenue au Russe Semen Elistratov. Chez les femmes, la Néerlandaise Suzanne Schulting, immense favorite, a tenu son rang puisqu’elle remporte le 500 mètres, le 1 000 mètres, le 1 500 mètres ainsi que, logiquement, le général. Le super-finale est remportée par l’Italienne Arianna Fontana, deuxième du général devant sa coéquipière Martina Valcepina, bronzée.

 

 

Cela n’a pas souri pour l’équipe de France qui ne décroche que des finales B. Sébastien Lepape et Tifany Huot-Marchand sont cinquièmes sur le 1 500 mètres, Véronique Pierron sixièmes. Dmitry Migunov termine deuxième sur 500 mètres comme Huot-Marchand sur le 1 000 mètres. Les relais, auxquels la France n’a pas participé aux finales, sont revenus aux Pays-Bas, pour les femmes, et à la Russie pour celui des hommes. La coupe du monde revient dans deux semaines avec l’étape de Dresde (Allemagne).

 

Les Capitals meilleure franchise de la Ligue

Au moment où la NHL s’est arrêtée pour le All-Star Week, ce sont les Capitals de Washington qui sont la meilleure équipe de la Ligue majeure avec 71 points amassés en 49 rencontres jouées (33 victoires, 16 défaites). Les Blue Jackets de Columbus d’Alexandre Texier sont sixièmes de la conférence Est, l’Avalanche du Colorado de Pierre-Edouard Bellemare est deuxième de la conférence Ouest et Antoine Roussel, avec ses Canucks de Vancouver, est quatrième de cette même conférence. Sinon, le All-Star Game a été remportée par la division Pacifique dans l’Entreprise Center de Saint-Louis. 

 

 

 

Pendant ce temps-là, Stéphane Da Costa, l’attaquant du Lokomotiv Yaroslav, a disputé le match des étoiles de la KHL, la ligue russe. Son bilan ? Cinq points inscrits donc quatre buts. Propre.

 

> Auvitu de retour en équipe de France

Les sélectionneurs des équipes de France seniors ont dévoilé leurs listes pour les prochains rassemblements prévus au début du mois de février. Chez les hommes, Philippe Bozon a fait le choix de rappeler Yohann Auvitu, qui vient de signer en Suède (à Luleå) après une longue blessure. Les 22 bleus appelés joueront le tournoi des 4 Nations de Klagenfurt (Autriche) les 7 et 8 février prochains. Du côté féminin, Grégory Tarlé retient 21 joueuses pour le tournoi amical de Halden (Norvège), les 6, 7 et 8 février prochain.


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Premier podium pour Noé Claye

La coupe du monde 2020 de télémark ouvrait (enfin) ses portes ses derniers jours sur les pistes de Pralognan-la-Vanoise, en Savoie. Deux épreuves sprints étaient du programme. Le Septimontain Noé Claye, 21 ans jeudi, est monté sur son premier podium de coupe du monde en terminant troisième derrière l’intouchable Bastien Dayer et le Slovène Jure Ales prit en sandwich entre la France et la Suisse. Le lendemain, l’Helvète a signé un doublé en devançant deux de ses compatriotes : Stefan Matter et Nicolas Michel.

 

 

Chez les femmes, le duel au sommet entre la légende Amelie Wenger-Reymond et Johanna Holzmann. L’Allemande, derrière pour 52 centièmes le premier jour, a pris le dessus sur la Suissesse le lendemain pour 34 centièmes, malgré une erreur à la réception d’un saut. Déception pour Argeline Tan-Bouquet, deux fois sixième. Elle aura l’occasion de se rattraper à partir de mercredi à Samoëns (Haute-Savoie), sur des pistes qu’elle connaît bien.

 

L’œil de Chloé Blyth, télémarkeuse française retraitée depuis quelques semaines

« Le week-end a été dominé par les Suisses. On attendait cela, ce n’est pas une surprise. Chez les hommes dimanche il y a eu un triplé : on les sens bien en forme, comme chez les femmes. Chez les Français, on a deux super performances avec Noé Claye, qu’on attendait à ce niveau mais peut-être pas aussi vite. Et puis, Alexis Page, né en 2003, termine onzième et sixième pour sa première coupe du monde. On a très rarement vu ça. C’est une étoile montante du télémark français. Chez les femmes, il y a un peu de déception malgré la septième place de Camille Bourbon, née en 2002. C’est par rapport à Argeline Tan-Bouquet, deux fois sixième, qu’il y a un peu de déception. Elle ne skie pas encore à son niveau : j’espère qu’elle en prend de la rage et qu’elle va tout découper devant son public à Samoëns. Amelie Wenger-Reymond et Johanna Holzmann trônent au sommet, ce sont ces deux-là qu’il va falloir aller chercher cet hiver. Bastien Dayer a été très fort ce week-end mais il n’a pas été non plus imprenable. Chez les garçons, ça tourne un peu plus à l’avant quand même. À Samoëns, Argeline, Noé et les sœurs Bourbon vont avoir un gros avantage. Moi, personnellement je n’y suis jamais allée, je ne connais même pas la piste visuellement ! »


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Friedrich sur sa lancée à Königssee

Depuis les courses disputées à La Plagne il y a trois semaines, le pilote allemand Francesco Friedrich est imbattable. Sur la piste de Königssee (Allemagne), il réalise le doublé B4/B2. Romain Heinrich prend la douzième place en bob à 2 avec Dorian Hauterville et termine dernier avec trois pousseurs, la faute à une vilaine faute lors de la première manche. Chez les femmes, l’Américaine Kaillie Humphries s’impose et prend la tête du général. En skeleton, victoires de Tina Hermann et d’Alexander Tretiakov.

 


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Bessard vice-championne d’Europe juniors à Altenberg

La coupe d’Europe disputée à Altenberg (Allemagne) le week-end dernier servait de support à l’Euro juniors. Enfin plus spécifiquement la seconde course, celle du samedi. Comme la veille, la skeletoneuse plagnarde Agathe Bessard a pris la deuxième place. Ce qui confirme son statut de vice-championne d’Europe juniors acquis en 2019. « Je pense que c’est dans la continuité de ma saison, ça confirme mes résultats précédents. 34 centièmes ce n’est pas grand-chose et on se dit qu’un titre aurait été beau mais je suis quand même contente », confie-t-elle à Nordic Magazine.

 

Agathe Bessard, skeleton

Agathe Bessard (FRA) – Facebook Agathe Bessard

 

Une performance qui lui permet d’être sélectionnée pour la coupe du monde de clôture de l’hiver prévue en Lettonie au milieu du mois de février : « Je suis un peu comme à la maison à Sigulda, c’est une piste que j’apprécie énormément donc je suis contente d’y revenir en coupe du monde », explique-t-elle. De quoi lui donner des envies de coupe du monde à plein temps à 21 ans (elle les fêtera demain) ? « J’espère que l’année prochaine je serai en coupe du monde de façon plus permanente. À La Plagne au début du mois, j’étais contente du résultat avec ma seizième place. Je ne suis pas complètement à la ramasse par rapport au peu d’expérience que j’ai par rapport aux autres filles. C’était vraiment génial. » Cette semaine sera consacrée au repos pour Agathe Bessard qui enchaînera ensuite avec les Mondiaux juniors puis la coupe du monde de Sigulda.

Son compatriote Lucas Defayet a pris la quinzième place de la première épreuve, comptant seulement pour la coupe d’Europe, puis a gagné deux rangs pour la manche du championnat d’Europe (pour la coupe d’Europe, il était quatorzième).


 

Taubitz fait le doublé et prend la tête du général

L’étape de la coupe du monde de luge de Sigulda (Lettonie) a complètement relancé la course au globe chez les femmes. La Russe Tatyana Ivanova, sacrée championne d’Europe la semaine précédente à Lillehammer (Norvège), termine deuxième de l’épreuve classique et quatrième du sprint, et voit l’Allemande Julia Taubitz, auteure du doublé, lui passer devant pour 13 unités. Chez les hommes, l’Allemand Johannes Ludwig s’impose comme le Russe Semen Pavlichenko lors du sprint mais Roman Repilov reste large leader. Enfin, en double les Lettons font flotter le drapeau national à la maison : Andris et Juris Sics ainsi que Kirstens Putins/Imants Marcinkevics gagnent. Notons la terrible chute des Autrichiens Thomas Steu/Lorenz Koller lors de l’entraînement : le premier est sérieusement blessé à la jambe. La coupe du monde sera de retour dès cette fin de semaine à Oberhof (Allemagne).

 

 

> Kammerlander prend les commandes du général, quatrième victoire pour Lanthaler

En coupe du monde de luge sur piste naturelle, l’Autrichien Thomas Kammerlander l’emporte en Italie à Deutschnofen devant son rival Patrick Pigneter. Grâce à cette victoire, il prend les commandes du général pour 20 points. Chez les dames, l’Italien Evelin Lanthaler gagne pour la quatrième fois de l’hiver et prend de la marge au classement par rapport à sa compatriote Greta Pinggera, deuxième. En double, les locaux Pigneter/Florian Clara s’imposent et ont 100 points d’avance au général. Prochaine étape dans deux semaines à Zelezniki (Slovaquie).

Chez les juniors, Daphne Vanhoutte et Charlotte Roche ne se lâchent pas en terminant 12e et 13e de la manche disputée à St. Sebastien (Autriche) où les Mondiaux auront lieu en cette fin de semaine.


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Ledeux s’offre une première médaille d’or aux X Games d’Aspen

Après son succès décroché à la fin du mois d’août sur le big air couvert d’Oslo, en Norvège, la Plagnarde Tess Ledeux s’était blessée au genou. Revenue à la compétition il y a quelques semaines lors de la coupe du monde de slopestyle de Font-Romeu, elle s’était ensuite reposée en vue du grand rendez-vous de son hiver : les X Games d’Aspen. Eh bien, le moins que l’on puisse dire, c’est que la Savoyarde n’a pas raté le grand rendez-vous des sports alternatifs puisqu’elle a remporté le concours de freeski big air devant les Suissesses Sarah Höfflin et Mathilde Gremaud. L’Estonienne Kelly Sildaru, quatrième, s’est ensuite rattrapée en remportant le slopestyle et le superpipe. Antoine Adelisse, pour sa première finale aux X Games, prend une super quatrième place d’un big air remporté par le Suédois Henrik Harlaut. Le slopestyle est gagné par l’Américain Colby Stevenson et le superpipe, sans Kevin Rolland pour la première fois depuis des lustres, par Alex Ferreira. 

 

X Games, ski freestyle, Tess Ledeux

Tess Ledeux (FRA) – X Games

 

Laffont commence 2020 par une victoire, Cavet par une boîte

L’Ariégeoise Perrine Laffont s’était imposée à quatre reprises l’hiver dernier pour remporter le globe du ski de bosses et du général du ski freestyle. Cette saison, alors que l’on est même pas en février, elle a déjà remporté autant de courses. Avec sa victoire de Tremblant (Canada), la championne olympique (82,14 pts) fait un pas de plus vers de nouveaux globes en restant invaincue. Elle devance la Kazakhe Yulia Galysheva (80,99 pts) et la Russe Anastasiya Smirnova (80,18 pts). Chez les hommes, le king Mikael Kingsbury remporte son duel en haute altitude face au Japonais Ikuma Horishima. 86,80 points versus 86,60 points. Le Français Benjamin Cavet (83,99 pts) complète le podium en signant son meilleur run de l’hiver. Les bosses sont de retour dès samedi pour un concours de single organisé à Calgary, toujours au Canada.

 

 

Premier podium en coupe du monde pour Place, Bohnacker neuf ans après

Deux épreuves de la coupe du monde de ski cross se tenaient à Idre Fjäll (Suède) la semaine passée. Le champion du monde français François Place en a profité pour monter sur son premier podium sur le circuit en terminant troisième de la première épreuve remportée par le Suisse Ryan Regez. Le lendemain, c’est l’Allemand Daniel Bohnacker qui s’impose : c’est sa première victoire en coupe du monde depuis janvier 2011. Au général, le Canadien Kevin Drury caracole toujours en tête avec plus de 150 points d’avance sur Regez. Pendant ce temps-là, Jean-Frédéric Chapuis, blessé, se faisait opérer de l’appendicite.

 

 

Chez les femmes, la Suédoise Sandra Näslund, à domicile, et la Suissesse Fanny Smith s’imposent mais c’est bien la locale qui mène le général, avec 80 unités d’avance sur sa rivale. Marielle Berger-Sabbatel termine huitième et sixième.

 

> Cabrol retrouve la compétition à Font-Romeu

La bosseuse Camille Cabrol, gravement blessée au genou l’hiver dernier, a retrouvé la compétition à l’occasion de la coupe d’Europe de Font-Romeu. Dans les Pyrénées-Atlantiques, l’acolyte de Perrine Laffont se classe à la troisième place avec un score de 62,03 points.


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Parrot, l’or aux X Games après le cancer, McMorris égale White

L’épreuve masculine de big air a été riche en émotion sur le tremplin d’Aspen. Le Canadien Max Parrot décroche la médaille d’or un an tout pile après avoir annoncé qu’il souffrait d’un cancer du système lymphatique. Sa résurrection avait débuté en août lorsqu’il remporta les X Games d’Oslo. Son compatriote de dauphin Mark McMorris décroche sa 18e médaille aux X Games, ce qui fait de lui l’égal de la légende Shaun White. Les compétitions de superpipe sont remportées par l’Australien Scotty James et l’Espagnole Queralt Castellet alors que Darcy Sharpe et Jamie Anderson gagnent en slopestyle.

 

 

Pas de boîte pour les Bleus en snowboardcross, l’Italie au presque parfait

Le parcours canadien de snowboardcross de Big White a été l’hôte d’une démonstration de l’équipe italienne. Avec trois succès sur les quatre compétitions, les Transalpins ont marqué le week-end de leur empreinte. Omar Visintin puis Lorenzo Sommariva s’imposent chez les hommes alors que Michela Moioli triomphe le samedi avant d’être battue par l’Australienne Belle Brockhoff le lendemain. La Bornandine Nelly Moenne-Loccoz, quatrième et sixième, est la meilleure française du week-end.

 

Nouveau top 10 pour Lefèvre

La Risouline Lucile Lefèvre signe un deuxième top 10 en une semaine lors de l’épreuve de slopestyle de Seiser Alm (Italie). Quelques jours avant le grand rendez-vous des X Games, la FIS organisait donc une coupe du monde dans la station du Trentin-Haut-Adige. En totalisant le dixième score de la qualification (58,03 pts), la championne de France signe un deuxième bon résultat de suite alors que Thalie Larochaix est 20e et Lucie Silvestre 22e. Pour la victoire, l’Australienne Tess Coady (73,48 pts) s’offre un premier succès en coupe du monde devant la Britannique Katie Ormerod (72,11 pts) et Brooke Vogt (68,66 pts). Chez les hommes, Vlad Khadarin (85,25 pts) l’emporte : les Japonais Ruki Tobita (83,81 pts) et Hiroaki Kunitake (79,75 pts) échouent à peu du Russe mais sont battus. Enzo Valax termine 28e, Titouan Bartet 34e. La prochaine épreuve est prévue le week-end prochain à Mammoth Mountain (États-Unis).

 

 

Des finales pour Dufour à Piancavallo, les quarantenaires au pouvoir

Sur la piste italienne de Piancavallo, le rideur tricolore Sylvain Dufour, 37 ans, a participé au tableau final du slalom parallèle organisé dans le cadre de la coupe du monde. C’est la deuxième fois de la saison qu’il connaît cette joie. Malheureusement, il s’est incliné d’entrée face au Russe Dmitry Loginov, finalement quatrième après s’être incliné face à l’Allemand Stefan Baumeister pour le bronze. Il termine treizième et a pu regarder le duel opposant Roland Fischnaller à Andreas Prommegger, deux légendes du snowboard alpin nées en 1980, du bas de la piste : c’est l’Autrichien qui l’a emporté glanant par là sa 19e coupe du monde.

 

 

Chez les dames, en l’absence d’Ester Ledecka retournée au ski alpin pour le week-end de Bansko (Bulgarie), la Suissesse Julie Zogg s’est imposée en disposant de l’Allemand Selina Jörg lors de la finale. Ramona Teresia Hofmeister, large leader du général, termine troisième. Enfin, les Germaniques Hofmeister et Baumeister remportent la compétition par équipes mixtes dominicale, comme à Bad Gastein quelques semaines plus tôt.


 

Lausanne 2020, ski de fond, Biathlon, Saut à ski, Combiné nordique, Les Tuffes, Jeux olympiques de la jeunesse

Quatre médailles supplémentaires pour la délégation française dans les derniers jours

Les trois derniers jours des Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver 2020 offraient les ultimes occasions de médailles pour la France. Les athlètes hexagonaux n’ont pas manqué cela puisque les sauteurs à skis Emma Tréand, Joséphine Pagnier, Marco Heinis et Valentin Foubert ont remporté le bronze lors du concours mixte. Margaux Herpin, porte-drapeau lors de la cérémonie de clôture, est vice-championne olympique de snowboardcross. La curleuse Chana Beitone, associée au Russe Nikolai Lysakov, décroche l’argent en double mixte et le short trackeur Gabriel Volet la même breloque en relais mixte multi-nations. Au total, la délégation tricolore a récolté 18 médailles à Lausanne 2020 dont quatre titres

 

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski, Lausanne 2020

OIS/Thomas Lovelock

 

> Relisez ICI notre article consacrée aux médaillés de la première semaine


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

> Haerty et De Le Rue entament leur hiver par une victoire

La saison 2020 du Freeride World Tour s’est ouverte la semaine dernière par l’épreuve d’Hakuba (Japon). Dans l’archipel nippon, les Français Marion Haerty et Victor De Le Rue, lauréats du classement général l’année passée, dominent les débats en snowboard. Sur les skis, l’Américaine Drew Tabke et la Norvégienne Hedvig Wessel l’emportent alors que la Tricolore Juliette Willmann est quatrième. Notons que Léo Slemett, blessé, avait dû déclarer forfait pour cette première étape du FWT20. Prochaine compétition dans dix jours au Canada.

 

 

> Bauchet chute à Kranjska Gora… et enchaîne les victoires !

Après l’étape de Prato Nevoso (Italie) où Hyacinthe Delaplace (et son guide Maxime Jourdan) a signé un très beau podium [voir Planète Blanche #21], la coupe du monde de para ski alpin se trouvait ses derniers jours à Kranjska Gora. Dans la station slovène, Arthur Bauchet a remporté deux des trois géants du programme et le slalom spécial. Sa seule défaite, la première de l’hiver, a pour raison une chute. Marie Bochet, de son côté, a également chuté lors de la course initiale. Elle a ensuite terminé troisième des géants suivants avant de gagner le slalom finissant la semaine de compétitions, sa 93e victoire sur le circuit. « Petit à petit je reconstruis mes objectifs, mes envies et le plaisir simple d’être sur les skis. Les filles sont en forme ! La concurrence n’excuse aucune méforme ou petite erreur, il faut être à 110% cette saison. Et cela donne une délicieuse saveur à chaque médaille », écrit la Beaufortaine sur les réseaux sociaux. Une coupe d’Europe est prévue à Jasna (Slovaquie) cette semaine alors que la coupe du monde, elle, fera son retour du 9 au 21 février en Russie à Juzhno-Sakhalinsk.

 

 

> Un week-end prolifique pour le ski alpinisme français en Andorre

La Massana (Andorre) accueillait ses deux derniers jours la deuxième étape de la coupe du monde de ski alpinisme. Après l’ouverture à Aussois avant Noël, les meilleurs spécialistes mondiaux se retrouvaient dans les Pyrénées. Axelle Gachet-Mollaret termine troisième des deux courses, l’individuel et la vertical race tandis que Xavier Gachet remporte l’individuel. Chez les espoirs, Margot Ravinel, tout juste revenue des JOJ auréolée de trois médailles, est troisième le premier jour tout comme Victoire Berger le lendemain. Emily Herrop gagne la course verticale chez les espoirs et Thibault Anselmet est deuxième, toujours en espoirs, sur les deux compétitions. Enfin, Arthur Blanc termine troisième de l’individuel espoirs. La coupe du monde reviendra dans deux semaines à Berchtesgaden, en Allemagne.

 

ski alpinisme, Xavier Gachet

Xavier Gachet (FRA) – ISMF

 

> Panis reprend le lead avant la finale de Super Besse

Le Trophée Andros 2020 s’est peut-être joué le week-end dernier sur la piste de Lans-en-Vercors ! Alors qu’il avait repris les commandes du général à Serre Chevalier (Savoie) la semaine précédente, Jean-Baptiste Dubourg, multiple vainqueur de l’épreuve, s’est manqué en Isère avec une cinquième et une septième place. Aurélien Panis, son rival deuxième et quatrième, en a profité pour reprendre la tête du général avec 13 points de marge. Samedi soir à Super Besse (Puy-de-Dôme) nous saurons qui de Dubourg ou de Panis a remporté le Trophée Andros.

 

> Bowman arrête sa carrière

Maddie Bowman, skieuse spécialiste d’halfpipe, se retire du circuit mondial. Championne olympique en 2014 à Sotchi et quintuple lauréate des X Games, la Canadienne dispose d’un des plus gros palmarès de son sport. « J’ai tout donné pour faire progresser le sport et maintenant je sais que les femmes après moi feront un travail incroyable. Je serai skieuse pour le reste de ma vie. Le ski est ma passion et je le suivrai cette saison à Chamonix, en France, où j’explorerai l’arrière-pays et la haute montagne », déclare-t-elle à US Ski and Snowboard, la Fédération américaine.

 

> Fin d’hiver pour Paris et Danioth

Le descendeur italien Dominik Paris n’a pas connu le grand frisson de la Streif de Kitzbühel cette année. Lors d’une manche d’entraînement de super-G disputée non loin de la station autrichienne, le Transalpin s’est rompu le ligament croisé antérieur du genou droit. Même terrible nouvelle pour la Suissesse Aline Danioth, blessée au genou après une chute lors du huitième de finale du slalom géant parallèle de Sestrières (Italie) remportée par la Française Clara Direz. En 2016, la skieuse d’Andermatt s’était déjà gravement blessée dans cette même station, maudite pour elle.

 

 

> Baron ne disputera pas de coupe du monde cet hiver, Frasse-Sombet et Barin blessées

La ski crosseuse française Alizée Baron, opérée d’une hernie discale cet automne, ne sera pas en mesure de prendre le départ d’une coupe du monde cet hiver. C’est ce que la médaillée mondiale a annoncé sur les réseaux sociaux : « Il est temps de se rendre à l’évidence, il sera impossible de prendre un départ pour moi cette saison. Le calendrier est très dense et ce serait prendre un risque de vouloir absolument courir en sautant certaines étapes essentielles à une préparation. Étant une année charnière et sans grands événements, c’est l’occasion de prendre du temps pour me reconstruire correctement », écrit la skieuse d’Orcières-Merlette. L’alpine Coralie Frasse-Sombet, de son côté, s’est blessée au genou à Sestrières : son ligament latéral interne est touché et nécessite une immobilisation de son articulation. Enfin, la skieuse freestyle Lou Barin s’est rompue les ligaments croisés lors d’une séance d’entraînement au cours de la coupe du monde de Font-Romeu dans les Pyrénées. Terrible loi des séries…

 

 

> Romoeren a terminé sa chimio

L’ancien sauteur à skis norvégien Bjoern Einar Romoeren a terminé ses séances de chimiothérapie ! Le Scandinave, qui se bat contre le cancer, l’a annoncé sur les réseaux sociaux : « Maintenant la route vers la vie commence ! », a-t-il écrit accompagné d’une photo de lui avec une bouteille de champagne. Bon rétablissement Bjoern Einar !

 

 

Photos : Nordic Focus Photo Agency / Instagram / OIS / Freeride World Tour / Archives / Visma Ski Classics / Circuit Nordique FFS.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.