Planète Blanche #24 : le duel Fourcade/Boe guette à Antholz

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique
Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

PLANÈTE BLANCHE – Toutes les semaines, retrouvez l’actualité – qui se veut le plus exhaustive possible – des sports blancs sur Nordic Magazine

 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

HUMEUR – S’approcher des étoiles

Samedi dernier, le perchiste suédois Armand Duplantis a franchi une barre placée à 6 mètres 17 dans la salle polonaise de Torun. En effaçant cette hauteur, cet athlète de 20 ans s’est approché des étoiles, en battant le record du monde de son idole Renaud Lavillenie. Pendant ce temps-là, celui-ci faisait un zéro pointé à Rouen. Hier, le judoka français Teddy Riner, invaincu depuis 10 ans et 154 combats, s’est incliné sur le tatami installé dans l’AccorHotels Arena de Paris-Bercy. Le Guadeloupéen, dix fois champion du monde et double roi de l’Olympe, avait la tête dans les étoiles après quelques mois sans combattre. Mais il va se relever, comme toujours. Comme tous les champions. Comme Martin Fourcade. Le Catalan, après un hiver post-olympique manqué, s’est repris cette saison. Grâce à une préparation estivale revue et corrigée, le quintuple champion olympique est de retour en forme, sur les skis et derrière sa carabine. Il a aligné quatre victoires de rang le mois dernier en l’absence de Johannes Thingnes Boe, parti pouponner Gustav, son premier enfant. En Slovénie, pour le premier affrontement des chefs depuis le retour au plus haut niveau du Français, le Norvégien possédait un petit avantage. Encore. Mais pour la première fois depuis les Jeux de Pyeongchang, on sent que ça peut tourner. Enfin. Les Mondiaux d’Antholz-Anterselva (Italie) s’ouvrent jeudi pour une dizaine de pures folies. Le duel Fourcade/Boe va rythmer les dix jours de compétitions. Pour s’approcher des étoiles.

 

biathlon, Martin Fourcade, Johannes Boe

Johannes Thingnes Boe (NOR), Martin Fourcade (FRA) – Tumashov/NordicFocus


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Bolshunov et Johaug préparent le Ski Tour de la meilleure des manières

Le stade de Falun (Suède), site qui avait accueilli de merveilleux championnats du monde de ski nordique en 2015, hébergeait la dernière étape de la coupe du monde de ski de fond avant le lancement du Ski Tour 2020. Sur la neige suédoise, le Russe Alexander Bolshunov, en l’absence de son grand rival Johannes Hoesflot Klæbo dont un doigt est cassé, a amassé des points, plein de points. D’abord troisième du sprint classique remporté par le Norvégien Paal Golberg, il s’est ensuite imposé avec autorité lors de la mass start skate devant Sjur Roethe et son compatriote Ivan Yakimushkin, pour la première de sa carrière sur le podium. Il compte maintenant plus de 400 points d’avance au général sur Klæbo. Est-ce plié pour le gros globe ? Le résultat du Ski Tour, qui part dès samedi d’Östersund (Suède), nous le dira… Pour le globe du sprint, en tout cas, le Bornandin Lucas Chanavat, sorti en demi-finale à Falun, revient à 14 unités du grand absent de la semaine. Enfin, Clément Parisse signe un très joli top 10 sur le départ groupé, son premier depuis le skiathlon des Mondiaux de Seefeld (Autriche).

 

ski de fond, Falun, Alexander Bolshunov

Alexander Bolshunov (RUS) – Modica/NordicFocus

 

Chez les femmes, la Suédoise Linn Svahn, à peine 20 ans, s’est imposée avec autorité lors du sprint en devançant Natalia Nepryaeva et Jonna Sundling. La Slovène Anamarija Lampic, dossard rouge sur le dos, est quatrième et voit Svahn revenir à 20 unités et Nepryaeva à 55 au général. Lors de la mass start libre, l’inévitable Therese Johaug lève les bras après 10 kilomètres d’effort. Elle s’est défaite de la locale Ebba Andersson dans les derniers hectomètres. Heidi Weng complète la boîte et la toute jeune Helene Marie Fossesholm termine cinquième, son meilleur résultat à ce niveau, à 18 ans. Frida Karlsson, de retour à la compétition après des soucis médicaux, se classe neuvième après avoir joué le top 5 pendant les trois quarts de la course. Elle va monter en puissance au fil des courses… Encore des points pour la Bressaude Delphine Claudel, 26e.

 

ski de fond, Falun, Therese Johaug, Ebba Andersson

Therese Johaug (NOR), Ebba Andersson (SWE) – Modica/NordicFocus

 

> Une égalité parfaite lors du sprint féminin

Si la finale féminine du sprint classique de Falun s’est disputée à sept fondeuses c’est tout simplement parce que Astrid Uhrenholdt Jacobsen et Sophie Caldwell sont arrivées exactement dans le même temps lors de la demi-finale. Une finale à sept, une première en coupe du monde de ski de fond !

 

photo finish, ski de fond, Jacobsen, Caldwell

FIS

 

> Souvenez-vous Falun 1989…

Falun, ski de fond

Instagram Vintage Cross Country Skiing

 

> Chappaz brille en OPA à Tarvisio

La station italienne de Tarvisio était hôte d’une étape de la coupe des Alpes de ski de fond ces derniers jours. Sur les pistes transalpines, le Cluse Jules Chappaz, redescendu de la coupe du monde, a réalisé un très bon week-end. Il remporte le sprint libre puis la distance classique. Il laisse la victoire à l’Italien Stefano Gardener lors de l’individuel skateJean Tiberghien termine deuxième.

 

« J’étais venu ce week-end pour me rassurer avec le classique, et la course de samedi en a été le bon moyen. Après une course où je n’ai jamais rien lâché, je finis par m’imposer. Sûrement ma plus belle victoire de l’année, et donc beaucoup de confiance accumulée. » (Jules Chappaz sur Facebook)

 

Chez les femmes, le sprint est gagné par Katerina Janatova, l’individuel classique par l’Allemande Victoria Carl et le libre est dominé par l’Italienne Elisa Brocard devant trois compatriotes. Chez les juniors, Julie Pierrel remporte la course libre une petite seconde devant la Suissesse Anja Weber. Les deux premières courses, le sprint skate et la distance classique, sont gagnées par les Tchèques Barbora Antosova et Barbora Havlickova. Enfin, chez les juniors garçons, l’Italien Davide Graz réalise le triplé : Gaspard Rousset est son dauphin sur la distance classique et Mathieu Goalabré en libre.

 

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

Jules Chappaz (FRA) – Modica/NordicFocus

 

Au classement général, avant la dernière étape prévue à Zwiesel (Allemagne), du 20 au 22 mars, c’est Jean Tiberghien qui mène la danse 34 points devant Chappaz. L’Italienne Ilaria Debertolis est en tête comme Anja Weber et Davide Graz chez les juniors. Place maintenant pour tous ses fondeurs à la préparation pour leur gros objectif de l’hiver : les Mondiaux juniors d’Oberwiesenthal (Allemagne), prévus du 29 février au 7 mars.


 

Visma Ski Classics, Planète Blanche

Johansson Norgren et Nygaard en forme avant la Vasaloppet

Les 50 kilomètres de la Jizerska Padesatka (République Tchèque) ont été dominés par les mêmes fondeurs que la Toblach-Cortina disputée la semaine précédente. À Bedrichov, Britta Johansson Norgren (Lager 157 Ski Team), en solitaire, et Andreas Nygaard (Team Ragde Eiendom), au sprint, s’imposent et confortent leur dossard jaune de leader de la Visma Ski Classics. Les Français de l’eD System Bauer Team, qui couraient à domicile, brillent : Roxane Lacroix est onzième, Alexis Jeannerod seizième. La prochaine course ce n’est ni plus ni moins que la mythique Vasaloppet, 90 kilomètres entre Sälen et Mora.

 

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

Andreas Nygaard (NOR) – Visma Ski Classics

 

> La Transjurassienne, qui devait avoir lieu hier, a dû être annulée : notre article ICI


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Première pour Leyhe

Samedi soir, il régnait une ambiance incroyable en bas du Grosse Muhlenkopfschanze de Willingen (Allemagne). Des milliers de personnes s’étaient massées autour de la raquette du tremplin situé dans le land de la Hesse pour assister à la première victoire en coupe du monde de Stephan Leyhe, sauteur licencié au club de ski local. Jamais dans sa carrière, il n’avait réussi à performer sur cet HS145. Il y a deux jours, la malédiction a pris fin et Leyhe s’est imposé devant le Norvégien Marius Lindvik et le Polonais Kamil Stoch après une fin de concours rendue folle par l’apparition soudaine du vent de face pour les ultimes concurrents. Stefan Kraft, quatrième, prend des points à Karl Geiger, cinquième, et en compte maintenant 68 de marge. À cause du vent, la qualification de ce concours et la compétition du dimanche ont été annulé : le traditionnel Willingen 5 s’est transformé en Willingen 2, remporté par Leyhe, le plus fort sur la seule fenêtre de saut du week-end. Cette semaine c’est… vol à ski sur le tremplin de Kulm en Autriche !

 

SAUT A SKI - Dans une ambiance incroyable au pied du tremplin de Willingen, l’Allemand Stephan Leyhe s’est imposé dans le concours de ce samedi.

Stephan Leyhe (GER) – Tumashov/NordicFocus

 

Hölzl frappe fort, encore

L’Autrichienne Chiara Hölzl en est maintenant à six victoires cet hiver dans la coupe du monde féminine de saut à ski. En réalisant le doublé sur le tremplin d’Hinzenbach (Autriche), la sauteuse de 22 ans fait l’écart au classement général avec la tenante Maren Lundby, deuxième et cinquième. Hölzl, intraitable depuis quelques semaines et invaincue sur les quatre derniers concours, compte ce matin 90 points d’avance sur sa rivale scandinave. Sa compatriote Eva Pinkelnig, troisième et deuxième, est à 171 points. Notons le premier podium à ce niveau pour l’Italienne Lara Malsiner, troisième de la compétition dominicale à 19 ans pour sa 52e (déjà !) coupe du monde. Aucune manche finale pour les Françaises engagées. Pas de concours cette semaine pour ces dames qui seront à Ljubno (Slovénie) le week-end suivant.

 

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

Chiara Hoelzl (AUT) – Modica/NordicFocus

 

> Top 5 pour Jack White en OPA Cup !

Planica (Slovénie) a remplacé au débotté Kranj pour la cinquième étape de la coupe des Alpes de saut à ski et… cela a souri au Français Jack White. Le sauteur de Courchevel termine effectivement onzième et quatrième sur le tremplin du pays au Triglav ! Une performance qu’il n’avait jamais réalisé au cours de sa jeune carrière sur le circuit OPA. Le Slovène Jernej Presecnik fait le doublé à domicile. Fin de la saison de coupe d’Europe à la mi-mars à Eisenerz (Autriche).

 

> La coupe continentale féminine pour Kablukova !

La dernière étape de la coupe continentale féminine de saut à ski 2019/2020 a eu lieu ces deux derniers jours à Brotterode (Allemagne). C’est la Russe Ksenia Kablukova, deuxième puis vainqueure le dimanche, qui remporte le classement général. Le premier concours avait été remporté par la locale Pauline Hessler. Chez les hommes, Justin Rok et Joacim Oedegaard Bjoereng s’imposent sur ce tremplin de 117 mètres situé en Thuringe. Cette semaine, deux concours sont prévus à Iron Mountain, de l’autre côté de l’Atlantique.


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Noël dompte la Verte, Pinturault frustré

Pour la première fois depuis de nombreuses années, la Verte des Houches de Chamonix (Haute-Savoie) recevait un week-end de la coupe du monde de ski alpin. Un slalom et un géant parallèle étaient au programme du Kandahar : plus de 20 000 fans de sports blancs attendaient de pied ferme les performances de Clément Noël, Alexis Pinturault et tutti quanti. Ils n’ont pas été déçus ! Le slalom a offert un spectacle incroyable. Henrik Kristoffersen, l’homme-qui-ne-sortait-jamais-de-la-piste, a enfourché en bas de la piste lors de la première manche, Daniel Yule, en tête après un passage, également et… Alexis Pinturault a payé son trop-plein d’engagement lors de la manche finale alors qu’il filait vers une grosse performance lui permettant de reprendre le leadership au général. Dans ce marasme ambiant, l’Avalin Clément Noël, éliminé sur la Face de Val-d’Isère (Savoie) en décembre, n’a pas commis les mêmes erreurs : il s’impose à Chamonix, devant les novices Timon Haugan et Adrian Pertl, pour revenir à deux petits points de Kristoffersen au classement de la spécialité. À quatre slaloms de la fin, ça promet grave entre les piquets serrés.

 

 

Pour Alexis Pinturault, c’est la soupe à la grimace. Alors qu’il aurait pu reprendre l’ascendant, il est encore sorti en slalom. Pour la troisième fois de l’hiver. C’est frustrant parce qu’il y est très fort et que Kristoffersen ne commet (presque) jamais de fautes. Lors du géant parallèle du dimanche, il s’est fait sortir dès les huitièmes, comme son rival. Mais Alexander Aamodt Kilde a passé un tour supplémentaire : au classement général, Kristoffersen est en tête 47 points devant son compatriotes, le Courchevelois est à 61 unités. C’est le Suisse Loïc Meillard qui s’est imposé, l’Alsacien Thibaut Favrot terminant sixième. Cette semaine, c’est vitesse à Saalbach (Autriche) : Kilde devrait virer en tête du général.

 

Gauthier revient de l’enfer

Tiffany Gauthier en est tombée de bonheur dans l’aire d’arrivée. Partie avec le dossard 24, la Tignarde, souvent blessée ces derniers temps, a signé le quatrième temps du super-G de Garmisch-Partenkirchen, en Bavière. Un petit centième sépare la skieuse de 26 ans d’un premier podium en coupe du monde mais que cette performance fait du bien à la Savoyarde, blessée au genou il y a un an et victime d’une rechute en début d’hiver. La Suissesse Corinne Suter remporte cette course et c’est la locale Viktoria Rebensburg qui brille lors de la descente disputée la veille. Pendant ce temps-là, la Bornandine Tessa Worley, opérée du genou au début de l’année 2020, a repris le ski.

 

 

La descente annulée de Rosa Khutor (Russie) la semaine précédente a été reprise par Crans Montana (Suisse). Enfin, les courses de Maribor (Slovénie), prévues en fin de semaine, sont délocalisées à Kranjska Gora, où la neige ne manque pas à la différence de la station de Basse-Styrie.

 

> Jeff Shiffrin est décédé

Le papa de Mikaela Shiffrin, Jeff, a quitté ce bas monde la semaine dernière à 65 ans. La skieuse américaine l’a annoncé sur les réseaux sociaux en écrivant quelques lignes émouvantes que voici.

 

« Ma famille a le cœur brisé au-delà de l’entendement par le décès inattendu de mon bienveillant, aimant, attentionné, patient et merveilleux père. Nos montagnes, notre océan, notre lever de soleil, notre cœur, notre âme, notre tout. Il nous a enseigné tant de leçons précieuses… Mais par-dessus tout, il nous a enseigné la règle d’or : soyez bienveillant, réfléchissez avant d’agir. C’est quelque chose que je garderai avec moi pour toujours. Il était le fondement de notre famille et il nous manque terriblement… Merci, du fond du cœur, de respecter l’intimité de ma famille pendant que nous pleurons pendant cette période inimaginable et dévastatrice. » (Mikaela Shiffrin sur les réseaux sociaux)

 

La multiple lauréate du gros globe de cristal, actuellement en tête du général, était donc absente des courses de Garmisch-Partenkirchen (Allemagne) ces derniers jours.

 

> Paslier sur le podium en coupe d’Europe

Pour la première fois de sa carrière, la descendeuse française Esther Paslier est montée sur un podium de coupe d’Europe. En début de semaine, elle a terminé troisième de l’épreuve disputée à Pila (Italie). Performance qui lui a valu une sélection en coupe du monde à Garmisch : elle n’a pas fini la descente avant de prendre la 34e place du super-G. À Berchtesgaden (Allemagne), Roberto Nani gagne le géant et Fedrico Liberatore le slalom. Cette semaine, alors qu’un second slalom est prévu dans les Alpes bavaroises aujourd’hui, c’est vitesse à Crans Montana (Suisse) pour les femmes et à Sella Nevea (Italie) pour les messieurs.


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Tan Bouquet reprend des couleurs en Norvège

Argeline Tan Bouquet, en dedans lors de la première semaine de compétition à Pralognan-la-Vanoise (Savoie), c’était quelque reprise sur ses pistes de Samoëns (Haute-Savoie) les jours suivants en montant sur son premier podium lors du sprint. Le week-end dernier, la Septimontaine est vraiment revenue à son meilleur niveau à Rjukan (Norvège). Dans le vent et les merveilleux paysages scandinaves, elle termine troisième puis deuxième des sprints. À distance respectable de la Suissesse Amelie Wenger-Reymond, auteure d’un fabuleux triplé puisqu’elle remporte également le sprint parallèle concluant la semaine. Au général, la légende du télémark créé un vrai écart avec l’Allemande Johanna Holzmann, deuxième, cinquième et sixième en Norvège : elle compte 202 points de marge alors que Tan Bouquet est passée troisième mondiale juste devant son amie britannique Jasmin Taylor, sur le podium du deuxième sprint.

 

télémark, Tan Bouquet, Taylor

Argeline Tan Bouquet (FRA), Jasmin Taylor (GBR) – FIS Télémark

 

Chez les hommes, la Suisse a (enfin) été battue ! Si Benjamin Dayer domine les deux sprints devant Stefan Matter et Nicolas Michel, c’est le Slovène Jure Ales qui s’impose lors du sprint parallèle. Il s’agit de sa quatrième victoire en coupe du monde de télémark. Elie Nabot, septième, neuvième et sixième, est le meilleur tricolore de la semaine norvégienne. Au général, c’est plus serré que jamais : Matter est toujours en tête mais il ne compte plus que huit points d’avance sur Dayer, Ales est troisième à 86 unités. Cette semaine, les télémarkeurs du circuit mondial se retrouveront à Oberjoch (Allemagne), à côté d’Oberstdorf.

 

> L’oeil de Chloé Blyth, télémarkeuse française néo-retraitée du circuit mondial

« C’était vraiment super pour Argeline. Ça confirme ce qu’elle a fait à Samoëns. J’ai discuté avec elle et elle m’a dit qu’elle a vraiment fait une manche pleine lors du deuxième passage du second sprint. Elle est vraiment de retour sur de supers bonnes sensations et c’est de bon augure pour la suite. Devant, Amelie fait le triplé et Johanna perd des points : quand il y a une tournée comme ça et qu’Amelie est dans cette forme, les écarts se creusent vite. Sur les courses d’Oberjoch à domicile, Johanna peut vraiment faire quelque chose de grand parce que les sprints et les parallèles sont ses points forts. Et puis, Kaja Bjoernestad Konow, ma plus grande rivale en juniors quand j’étais sur le circuit, fait son premier podium en coupe du monde. On le sentait venir et elle le fait sur le sprint parallèle, à domicile. Ce n’est pas vraiment une surprise mais plutôt une confirmation. Chez les hommes, ça se confirme : cela va se jouer entre Bastien Dayer et Stefan Matter pour le globe. Du côté des Bleus, on a Théo Sillon qui revient à son niveau avec une cinquième place en sprint. De ce que j’ai vu aux entraînements, il mérite sa place dans les cinq, ça fait du bien de le voir là. Ce n’est pas surprenant de retrouver Elie aussi haut mais, en ce moment, c’est très difficile de faire des différences entre les gars. On attend le prochain podium maintenant ! »


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Laffont battue en parallèle mais toujours invaincue en single

Là-même – dans la Mecque de Deer Valley (États-Unis) – où elle a remporté un deuxième titre de championne du monde des bosses parallèles, l’Ariégeoise Perrine Laffont est tombée. Pas physiquement. Non, la championne olympique s’est inclinée les armes à la main contre l’Américaine Tess Johnson lors des quarts de finale. Si la skieuse locale est arrivée en bas de la piste avec une petite avance, elle a été notée de la même manière que Laffont sur les sauts et le franchissement des bosses. Disons que c’est une notation maison. La Canadienne Justine Dufour-Lapointe s’impose. C’est la première fois depuis deux ans que la Française sort du top 5 en coupe du monde. La veille, Laffont s’était imposée en single devant Jakara Anthony. Au général, avant les deux épreuves prévues à Tazawako (Japon) dans deux semaines, la reine des bosses compte encore 247 points d’avance sur Dufour-Lapointe. De quoi voir venir.

 

 

Le Canadien Mikael Kingsbury, jamais sorti des deux premiers depuis le démarrage de la saison il y a deux mois en Finlande, peut également voir venir. Le Japonais Ikuma Horishima, vainqueur en single puis quatrième en dual, est à 115 points. Le king des bosses, après sa défaite lors de la première compétition, s’est bien repris en parallèle. Il bat le skieur français de Châtel Benjamin Cavet lors de la finale. Le Tricolore est solide troisième mondial.

 

Adelisse neuvième du Dew Tour

Deux semaines après les X Games d’Aspen (États-Unis), le Dew Tour de Copper Mountain (États-Unis) était au programme des meilleurs riders de la planète. Seul Français engagé après la blessure de Tess Ledeux (voir ci-dessous), Antoine Adelisse termine neuvième du concours de ski slopestyle avec un score de 81,00 points. Le Norvégien Christian Nummedal s’impose avec 94,00 pts juste devant Alex Hall (93,33 pts) et Andri Ragettli (92,66 pts). Victoire de la Suissesse Mathilde Gremaud (94,66 pts) chez les féminines. En ski superpipe, les Canadiens Noah Bowman (95,00 pts) et Cassie Sharpe (85,00 pts) s’imposent.

 

 

En snowboard, l’Australien Scotty James (95,33 pts) gagne encore une fois en superpipe devant le Japonais Yuto Totsuka (93,33 pts). La Chinoise Liu Jiayu (92,00 pts) remporte le Dew Tour dans cette spécialité chez les dames devant Maddie Mastro (90,00 pts) et l’Espagnole Queralt Castellet (81,66 pts), vainqueure des X Games il y a quelques jours. En snowboard slopestyle, l’Américain Red Gerard, avec le score exceptionnel de 97,33 pts, et la Nippone Miyabi Onitsuka (91,66 pts) sont sacrés champions.

 

> Burov et Ramanouskaya gagnent en saut acrobatique

En l’absence de la délégation chinoise, confinée au pays à cause de l’épidémie de coronavirus, le Russe Maxim Burov et la Biélorusse Aliaksandra Ramanouskaya remportent le concours de saut acrobatique de Deer Valley (États-Unis). Samedi, les acrobates des neiges se retrouveront à Moscou (RUS).

 

 

> Buratti et Michaud sur le podium à La Clusaz en slopestyle, Cabrol et Mouillé à Åre en ski de bosses

Pendant la semaine, la station de La Clusaz (Haute-Savoie) accueillait une coupe d’Europe de freeski slopestyle. Celle-ci a réussi aux freestyleurs français puisque Benoît Buratti et Jade Michaud, qui a participé aux JOJ le mois dernier, terminent à la troisième place. Victoires du Suédois Emil Granbom et de la Norvégienne Tora Johansen. En ski de bosses, le Mègevan Thibaud Mouille, bronzé aux Mondiaux juniors en 2018, termine deuxième de la coupe d’Europe de ski de bosses d’Åre (Suède). Troisième place pour Camille Cabrol en dual.


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Deux podiums pour la France à Dresde, première pour Huot-Marchand !

Pour une réaction d’orgueil, c’en est une magnifique ! Déboussolé avec un début de saison manqué et un Euro au bilan compliqué, le collectif français de short track a magnifiquement redressé la barre lors de la coupe du monde de Dresde. Sur la glace allemande, le relais mixte (Quentin Fercocq, Dmitry Migunov, Aurélie Monvoisin, Tifany Huot-Marchand) a remporté la médaille de bronze lors d’une finale remportée par les Hongrois. « On a plutôt bien patiné en demi-finale et, à partir de là, tout pouvait arriver. En voilà la preuve ! Mais cela n’enlève pas la déception des championnats d’Europe… Je ne comprends toujours pas comment j’ai pu passer à côté de cette compétition avec la forme que j’ai en ce moment. Je ne me suis jamais sentie aussi forte qu’aujourd’hui. Mais c’est passé, alors je vais de l’avant ! », réagissait Tifany Huot-Marchand samedi soir pour la Planète Blanche de Nordic Magazine.

 

patinage de vitesse sur piste courte, short track, Tifany Huot-Marchand

Tifany Huot-Marchand (FRA), Suzanne Schulting (NED) – ISU

 

C’était avant de remporter une seconde breloque bronzée lors du 1 500 mètres disputé hier ! La native de Besançon (Doubs) monte sur son premier podium en coupe du monde. Elle avait bien raison, elle n’a jamais été aussi forte qu’en ce moment. Et ça se concrétise enfin. C’est la numéro une mondiale néerlandaise Suzanne Schulting qui s’impose.

 

« Je suis juste trop contente ! C’était un week-end de folie. » (Tifany Huot-Marchand à la Planète Blanche de Nordic Magazine)

 

Pour les autres épreuves, trois finales B viennent encore plus égayer le bilan des Français. Huot-Marchand, encore elle, avait pris la deuxième place du premier 1 500 mètres après avoir chuté en demi-finale. La Sud-Coréenne Choi Min-Jeong s’impose. Si Park Ji-Won fait le doublé 1 000 mètres/1 500 mètres, Quentin Fercocq double la mise en finales B : il termine troisième puis sixième. L’autre 1 500 mètres est dominé par le Chinois Ren Ziwei. Les 500 mètres sont dominés par les Canadiens Steven Dubois et Kim Boutin. Le 1 000 mètres féminin par la Coréenne Kim Ji-Yoo. Enfin, les Néerlandaises et les Sud-Coréens remportent les relais.


 

bobsleigh/skeleton, Planète Blanche

Boch/Sénéchal et Bessard dans le top 10 des Mondiaux juniors

Les championnats du monde juniors de bobsleigh et skeleton avaient lieu ses derniers jours à Winterberg (Allemagne). Sur la piste du land de la Rhénanie-du-Nord-Wesphalie, la skeletonneuse française Agathe Bessard prend la neuvième place à environ cinq dixièmes du podium dominé par la Tchèque Anna Fernstaedtova pour la troisième année de rang. Lucas Defayet, lui, termine 18e en signant le quinzième chrono de la seconde manche.

 

« Je suis contente du résultat. C’était une course serrée donc je ne retiens que du positif. » (Agathe Bessard à la Planète Blanche de Nordic Magazine)

 

En bobsleigh, les Plagnardes Margot Boch et Carla Sénéchal prennent la huitième place à quatre dixièmes de la médaille. Un an après leur chute, qui a coûté une clavicule à la pilote savoyarde, lors de cette compétition, les Françaises prennent une belle revanche. La skeletonneuse et le duo de bobeuses prennent maintenant la direction de Sigulda (Lettonie) où elles participeront à la dernière étape de la coupe du monde 2019/2020, qui servira de support à l’Euro.

 

bobsleigh, Winterberg, Carla Senechal, Margot Boch

Margot Boch (FRA), Carla Séénchal (FRA) – Instagram Lothar Gudat


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Le Japon et la Russie se régalent à Calgary, les Pays-Bas tirent la langue, Loubineaud bat son record

Une fois n’est pas coutume, les premières places n’ont pas été trusté par des patineurs à la combinaison orange à Calgary (Canada). Pour la reprise de la coupe du monde de patinage de vitesse, ce sont les Russes qui ont dominé chez les hommes, et les Japonaises chez les femmes. Sur le 500 mètres, Ruslan Murashov, Pavel Kulizhnikov et Viktor Mushtakov offrent à leur pays le triplé. Le deuxième s’impose sur le 1 000 mètres, record de la piste de Kjeld Nuis, troisième, battu. Le 1 500 mètres est remporté par Denis Yuskov. Nao Kodeira, chez les dames, fait le doublé 500 mètres, 1 000 mètres et Miho Takagi, en battant le record de l’ovale, remporte le 1 500 mètres. Seules les longues distances ont échappé à ces deux pays : le Néerlandais Patrick Roest s’impose sur 5 000 mètres et Martina Sablikova sur le 3 000 mètres. Le Français Timothy Loubineaud, septième de la finale B du 5 000 mètres, bat son record personnel en 6 min 17 sec 284 et se prépare superbement pour les Mondiaux par distance prévus cette semaine à Salt Lake City (États-Unis).

Timothy Loubineaud, patinage de vitesse

Instagram Timothy Loubineaud


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Alexandre Vanhoutte : « Nathan perd la médaille dès le premier virage… »

Alexandre Vanhoutte, ancien pousseur du pilote de bobsleigh Bruno Mingeon et responsable bob, luge et skeleton à la Fédération française des sports de glace (FFSG), revient dans la Planète Blanche de Nordic Magazine sur les performances des bobeurs français aux JOJ. Il parle également de la situation du short track tricolore, en difficulté cet hiver.

 

  • Vous avez mené Camila Copain, porte-drapeau de la délégation lors de la cérémonie d’ouverture, et Nathan Besnard jusqu’aux Jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) : quel bilan tirez-vous de cette expérience ?

On fait quatrième et cinquième aux JOJ. Ce sont des bons résultats. Mais nous aurions pu mieux faire. Pour Camila, on savait qu’il y avait deux places sur le podium de prises par la Slovaque [Viktoria Cernanska, argentée, ndlr.] et la Roumaine [Georgeta Popescu, titrée, ndlr.]. On espérait jouer la médaille de bronze. Seulement, les deux Allemandes ont été très fortes toute la semaine et Camila termine cinquième.

 

Camila Copain, bobsleigh

Camila Copain (FRA) – OIS/Thomas Lovelock

 

Nathan a fait une grosse saison et a régulièrement progressé. Sur la course olympique, il fait une super deuxième manche mais, malheureusement, il rate la médaille et même le titre sur la première. Il fait une petite erreur lors du premier virage qui lui fait perdre toute sa vitesse et donc trois à quatre dixièmes. La médaille, il la perd dès le premier virage du premier run. C’est le jeu. C’est dommage d’être passé si près.

 

  • C’est une déception de ne pas repartir des Jeux sans médaille après des courses qualificatives réussies ?

Je leur ai toujours dit : ‘’On vise le top 6.’’ Donc l’objectif est rempli. Moi, je ne leur ai jamais parlé de médaille parce qu’on savait que la course allait être compliquée. Ceux qui ont été devant n’ont pas fait d’erreurs. Il fallait être parfaits pour avoir la médaille, on ne l’a pas été. Le podium aurait été du bonus pour nous.

 

« Ces championnats d’Europe n’ont clairement pas été bons, ça a été difficile à gérer. »

 

  • Que cela changeait-il de descendre sur la piste naturelle de St. Moritz, la dernière du monde, au lieu des pistes artificielles habituelles ?

Cette piste évolue au fil du temps : à la différence des pistes artificielles, elle s’accélère grâce au soleil. Au tirage au sort, on n’a pas eu de chance parce que Camila et Nathan sont partis très tôt dans la course, ce qui leur a fait perdre quelques centièmes.

 

  • Quelle est la suite du programme pour Camila Copain, Nathan Besnard et Mathéo Grandjean, non sélectionné pour les Jeux à cause des quotas ?

Pour l’instant, ils récupèrent un petit peu. On va ensuite reprendre le chemin des pistes et du bob puisqu’en mars il y a des courses internationales d’entraînement sur La Plagne. Pour la suite, Mathéo et Nathan vont passer au bob à deux, c’est une obligation. On va leur chercher des pousseurs de leur âge pour qu’ils puissent progresser ensemble. Camila, elle, c’est différent : elle a le choix entre rester en monobob ou passer en bob à deux. Elle aime bien le monobob donc elle va rester là-dessus pour le moment. C’est le projet 2026, on a le temps de s’occuper d’eux, de les accompagner. Quand on a le temps, il faut en profiter. C’est le cas avec eux trois.

 

Nathan Besnard, bobsleigh

Nathan Besnard (FRA) – OIS/Thomas Lovelock

 

  • En short track, l’Euro de Debrecen ne s’est pas bien passé du tout…

Ces championnats d’Europe n’ont clairement pas été bons. Pour personne. Ça a été difficile à gérer. Tout le monde est déçu, il faut vite rebondir et aller chercher des finales [propos recueillis avant la coupe du monde de Dresde au cours de laquelle le relais mixte et Tifany Huot-Marchand sur 1 500 mètres ont décroché la médaille de bronze, ndlr.]. On va essayer de tirer des conclusions pour savoir pourquoi on a du mal cette saison.

 

  • Par contre, les Mondiaux juniors de Bormio se sont bien passés entre le 29 janvier et le 3 février : c’est une satisfaction ?

Globalement, les résultats sont positifs et prometteurs. C’est une belle satisfaction. Ils sont six et ils ont été à leur niveau avec des performances intéressantes. Diané Sellier termine quatrième du 1 000 mètres et le relais masculin fini septième avec une grosse concurrence en face d’eux. Gabriel Volet a raté les qualif’ du 1 500 mètres mais, lors des courses de classement, il bat le record de France juniors qui datait de 2005 en signant le troisième chrono des engagés. C’est dommage qu’il ne l’ait pas fait la veille mais, bon, c’est comme ça. Les filles ont été à leur place et n’ont pas démérité.


 

Paralympique, Planète Blanche

Daviet au pied du podium, Chalençon dans les dix

La coupe du monde de para ski nordique de Finestrau (Allemagne) a pris fin la semaine dernière. Après son terrible 12/20 lors de l’individuel de biathlon, le Bornandin Benjamin Daviet s’est rassuré lors du sprint en terminant quatrième (8/10) à trois secondes du podium. En ski de fond, il prend la quatrième place du short classique et recule d’un rang lors du middle libre.

 

Pyeongchang, Ski de fond, jo, Jeux olympiques, Paralympique

Benjamin Daviet (FRA) – France Paralympique

 

Dans la catégorie des déficients visuels, Anthony Chalençon (avec son guide Brice Ottonello) signe des courses solides : sixième du sprint, huitième du short et septième du middle. Thomas Dubois (& Bastien Sauvage), lui, termine quatorzième, treizième et onzième. Le prochain rendez-vous pour ses hommes, ce son ni plus ni moins que les premiers Mondiaux exclusivement réservés au para biathlon : ce sera à Östersund (Suède) du 12 au 15 mars, juste avant les finales de la coupe du monde de nordique sur le même site de compétition.

 

> Le reportage de Tout le Sport sur le skieur handisport Arthur Bauchet


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

> Dix médailles pour Joffle des Mondiaux de Winter Swimming

La nageuse française Marion Joffle a participé la semaine passée aux championnats du monde de Winter Swimming à Bled, en Slovénie, dans une eau oscillant entre les 4 et 5 degrés. La native de Lisieux y remporte dix médailles dont trois titres. Quatre médailles d’or pour Gaëtan Beysard, quatre breloques dont trois titres pour Julien Zinsmeister, trois sacres mondiaux pour Denis Colombe, trois médailles dont deux d’or pour Tiffany Pierrejean et deux podiums dont un titre pour Kate Bermond. Pour pouvoir atteindre un nombre aussi important de médailles, il y a, bien sûr, de nombreuses catégories, notamment d’âges.

 

Winter Swimming, Marion Joffle

Marion Joffle (FRA) – Facebook Marion Joffle

 

> Les décisions du Conseil de la FIS

Le Conseil de la FIS s’est réuni au cours de la semaine à Zürich (Suisse) pour préparer l’Assemblée générale de mai prochain qui aura lieu en Thaïlande. Le successeur de l’actuel président de l’instance internationale Gian Franco Kasper sera désigné à cette occasion. En attendant, le slalom parallèle de ski alpin de Davos (Suisse) du 1er janvier 2021 a été confirmé tout comme le slalom féminin nocturne, toujours en ski alpin, de Courchevel (Savoie) le 15 décembre prochain. La FIS a également apporté son soutient à la proposition norvégienne de faire sauter les femmes sur le grand tremplin lors des Mondiaux de nordique 2021 d’Oberstdorf (Allemagne). Enfin, la candidature de Krasnoyarsk (Russie) pour les Mondiaux de ski freestyle et de snowboard 2025 est pour le moment gelée puisque l’Agence mondial antidopage (AMA) a suspendu RUSADA (l’agence russe de lutte contre le dopage). Il en sera de même jusqu’à une décision contraire.

 

> Belles performances de Tyrode lors de l’OPA de Planica en combiné nordique

Le combiné doubiste Maël Tyrode (19 ans) a signé un joli week-end lors des épreuves OPA de Planica (Slovénie). Le natif des Fourgs termine quatrième le premier jour puis sixième lors du gundersen dominical. L’Autrichien Fabio Obermeyr, leader du général, et le Slovène Ozbej Jelen s’imposent. La coupe des Alpes de combiné nordique prendra fin dans un mois à Eisenerz (Autriche).

 

combiné nordique, Maël Tyrode

Maël Tyrode (FRA) – Nordic Magazine

 

> Perrillat-Bottonet sur le podium en IBU Cup

Le site d’Arber (Allemagne) étant dans l’incapacité de recevoir une étape de l’IBU Cup, c’est à Martell (Italie) que se sont retrouvés les biathlètes de la deuxième division mondiale. La délégation française y décroche un podium avec Martin Perrillat-Bottonet, deuxième du sprint neuf dixièmes derrière le Norvégien Endre Stroemsheim. Son compatriote Sturla Holm Laegreid remporte la mass start. La Russe Uliana Kaisheva et la Norvégienne Ide Lien s’imposent chez les dames, Caroline Colombo terminant huitième de la mass start. Cette semaine, le circuit reste sur le site italien pour une seconde semaine de compétitions.

 

BIATHLON - Martin Perrillat-Bottonet n'est pas passé loin de sa première victoire en IBU Cup. La faute au leader du général Endre Stroemsheim qui s'impose de moins d'une seconde sur le Français. Lucas Fratzscher complète le podium. 

Martin Perrillat-Bottonet (FRA) – IBU

 

> Vanhoutte douzième pour sa première en coupe du monde seniors

Daphné Vanhoutte participait le week-end passé à sa première coupe du monde seniors de luge sur piste naturelle. À Laas (Italie), elle termine à une encourageante douzième place alors que Charlotte Roche n’a pu prendre le départ après un crash à l’entraînement. Evelin Lanthaler s’impose et s’assure le général de la coupe du monde avant la dernière course. Victoire de l’Autrichien Michael Scheikl : quatre hommes sont maintenant en 50 points au général. En double, les Russes Pavel Porschnev/Ivan Lazarev retardent le sacre des Transalpins Patrick Pigneter/Florian Clara. Les ultimes descentes de l’hiver auront lieu en fin de semaine à Umhausen (Autriche).

 

luge, Daphné Vanhoutte

Daphné Vanhoutte (FRA) – Instagram Miriam Jennewein

 

> Hanyu entre dans l’histoire

Le patineur japonais Yuzuru Hanyu est entré dans la grande histoire du patinage artistique en remporte le tournoi des Quatre Continents à Séoul (Corée du Sud). L’idole de tout un pays est devenu le premier patineur à compléter le Super Slam. Il a maintenant remporté les Jeux olympiques, les championnats du monde, la finale du Grand Prix et les Quatre Continents. Il réalise cela, en plus, en battant le record du monde du programme court (111,82 pts). Son entraîneur a annoncé qu’il allait tenter, pour la première fois en compétition, le quadruple axel lors des Mondiaux de Montréal (Canada) prévus le mois prochain. Sa compatriote Rika Kihira s’impose chez les dames, les Chinois Sui Wenjing/Han Cong en couple et les Américains Madison Chock/Evan Bates en danse.

 

 

> Les hockeyeuses parfaites, les Bleus battus, Perret aussi

L’équipe de France féminine de hockey sur glace remporte le tournoi des quatre nations d’Halden (Norvège). Les joueuses de Grégory Tarlé gagnent 4-2 face aux Slovaques, 3-0 devant la Norvège puis 2-0 contre la Hongrie. La sélection masculine termine troisième à Klagenfurt (Autriche) après une défaite 6-1 devant le Danemark et un succès 2-1 contre les Norvégiens. Ces deux équipes préparent le Mondial IA qui aura lieu en avril. Parallèlement à cela, l’attaquant français de Hradec Kralove (République Tchèque) Jordann Perret s’est incliné 3-1 face aux Suédois de Frölunda en finale de la Champions Hockey League.

 

> Haerty récidive à Kicking Horse

La deuxième étape du Freeride World Tour s’est déroulée hier soir à Kicking Horse. La snowoardeuse tricolore Marion Haerty s’impose sur le spot canadien avec 80,00 points devant la locale Claudia Avon (71,33 pts). Chez les hommes, l’Américain Jonathan Penfield (86,67 pts) l’emporte alors que le Français Victor De Le Rue, vainqueur en ouverture, est troisième (83,67 pts). En ski, Jessica Hotter (88,33 pts) et Kristofer Turdell (85,00 pts) l’emportent. Juliette Willmann (78,00 pts) est sixième. Prochaine course à la fin du mois en Andorre.

 

> Harrop s’impose chez les espoirs en coupe du monde de ski alpinisme

L’espoir française Emily Harrop réalise un superbe week-end en coupe du monde de ski alpinisme à Berchtesgaden (Allemagne). Troisième de la course verticale puis deuxième de l’individuel, elle remporte le sprint du dimanche alors que Marie Pollet-Villard termine troisième. Dans cette même catégorie, Thibault Anselmet est troisième les deux premiers jours, Eddy Bouvet prenant le relais lors du sprint. En juniors, Margot Ravinel, médaillée aux JOJ en janvier, termine deux fois cinquième et quatrième. Chez les seniors, pas de podiums pour les Bleus : les Suisses Victoria Krauzer et Werner Marti gagnent la vertical race, leurs compatriotes Marianne Fatton et Iwan Arnold le sprint et les Italiens Alba De Silvestro et Davide Magnini l’individuel. Axelle Gachet-Mollaret, la meilleure française depuis le début de l’hiver, n’était pas en forme en Allemagne, comme elle l’a confié sur Facebook : « Malade en fin de semaine dernière, je pensais avoir remonté la pente mais visiblement ce n’était pas le cas ! » La prochaine coupe du monde devait avoir lieu en Chine dans une dizaine de jours mais a dû être annulée à cause du coronavirus.

 

ski alpinisme, Emily Harrop

Emily Harrop (FRA) – Instagram Emily Harrop

 

> La gagne pour Dallago en Finlande

L’Autrichien Marco Dallago remporte la course de Red Bull Ice Cross de Rautalampi (Finlande). Il devance le Canadien Kyle Croxall et prend les commandes du général 50 points devant Cameron Naasz. Comme la semaine précédente à Percé (Canada), Jacqueline Légère s’impose chez les féminines. Elle aussi prend la tête du classement mondial. Victoire du Finlandais Leevi Nakari en juniors. Samedi a lieu la course de Yokohama (Japon), une des plus importantes de l’hiver puisqu’elle décernera 1 000 points.

 

red bull ice cross, ice cross, Pra Loup

Red Bull Ice Cross

 

> Fin de saison pour Tess Ledeux

Blessée lors des entraînements de la coupe du monde de Mammoth Mountain (États-Unis), la Plagnarde Tess Ledeux, récente vainqueure des X Games en freeski big air, est contrainte de mettre un terme à son hiver. Son plateau tibial est fracturé, elle souffre d’une entorse du ligament latéral externe du genou droit et d’un arrachement osseux du péroné.

 

« C’est finalement plus de peur que de mal car j’ai eu très peur pour les ligaments croisés. C’est un peu douloureux mais ça va, j’en ai juste pour trois ou quatre mois. J’ai une attelle et des béquilles pendant trois semaines et après, je pourrai reprendre le sport tranquillement. » (Tess Ledeux à L’Équipe)

 

> La neige se fait vraiment rare cet hiver : la preuve avec Ivica Kostelic…

 

> Les Neureuther heureux parents d’un petit garçon !

 

Photos : Nordic Focus Photo Agency / Instagram / Visma Ski Classics / France Paralympique / Archives / OIS / Red Bull Ice Cross.

 

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

1 Comment

  1. Clément C

    13/02/2020 à 14 h 26 min

    Décidément très propre cette planète blanche. On en redemande.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.