Planète Blanche #27 : le coronavirus met en péril la fin de l’hiver

Planète Blanche, Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

PLANÈTE BLANCHE – Toutes les semaines, retrouvez l’actualité – qui se veut le plus exhaustive possible – des sports blancs sur Nordic Magazine

 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

HUMEUR – La fin de saison en danger…

Après l’Asie, l’Europe. Depuis que le virus Covid-19, nom scientifique du coronavirus, est arrivé il y a une petite dizaine de jours en Europe via l’Italie, une sorte de psychose s’est emparée du Vieux Continent. Des dizaines de compétitions diverses ont déjà été annulées, reportées ou repoussées sine die. Le marathon de l’Engadine, sur décision du Conseil fédéral suisse, n’a pas eu lieu le week-end dernier, les finales de la coupe du monde de ski alpin de Cortina d’Ampezzo (Italie) sont en suspens, les Mondiaux de short-track de Séoul (Corée du Sud) annulés, les championnats du monde masters de ski de fond également… Bref, la liste est longue et ne va faire que s’allonger dans les jours à venir. Pour éviter de favoriser la propagation du virus. La coupe du monde de biathlon de Nove Mesto (République Tchèque, prévue cette semaine, est également en danger. Globalement, c’est le dernier mois de l’hiver 2018/2019 de la Planète Blanche qui est en danger.

 

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski, coronavirus


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Johaug entre dans l’histoire

Therese Johaug est-elle une meilleure fondeuse que la légende Marit Bjoergen ? La question est complexe et mériterait des pages et pages de développement… Ce que l’on peut dire ce matin, c’est que la blonde a dépassé la brune au nombre de succès en coupe du monde sur des distances individuelles. Johaug en est maintenant à 63, soit une de plus que son aînée. C’est lors du 10 kilomètres classique de Lahti (Finlande) que la récente vainqueure du Ski Tour a battu ce record. Mais la concurrence se rapproche pour la numéro une mondiale : Ebba Andersson est à 3 secondes 4  et Krista Pärmäkoski à 11 sec 8. Frida Karlsson, quatrième, signe son meilleur résultat en coupe du monde juste avant de partir aux Mondiaux U23 d’Oberwiesenthal. Le lendemain, avec une grande Therese Johaug, les Norvégiennes ont dominé le relais, devançant les Finlandaises et les Suédoises.

 

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski

Therese Johaug (NOR) – Nordic Focus

 

Chez les hommes, les Français n’avaient pas fait le déplacement en Finlande à peine une semaine après la fin du Ski Tour et quelques jours avant les mythiques 50 kilomètres d’Holmenkollen (Norvège), qui aura lieu dimanche prochain. Iivo Niskanen, devant son public, a fait le show en gagnant le 15 kilomètres classique devant Alexander Bolshunov et Hans Christer Holund. C’est sa cinquième victoire en coupe du monde : elles ont toutes été acquises sur cette épreuve du 15 classique. Au sprint, Johannes Hoesflot Klæbo a offert le relais à la Norvège. La Suisse termine excellente deuxième, la Russie, sans Bolshunov laissé au repos, complète la boîte.

 

SKI DE FOND - La Norvège a remporté le relais de Lahti. Elle a triomphé sur le fil de son duel avec la Russie. Entre les deux nations, la Suisse s'est faite une belle place.

Johannes Hoesflot Klaebo (NOR) – Nordic Focus

 

Quintin quatrième des Mondiaux U23, Chappaz lésé

Le premier week-end des championnats du monde juniors et U23 de ski nordique d’Oberwiesenthal (Allemagne) était réservé aux sprints skate de ski de fond. Chez les juniors, le Norvégien Ansgar Evensen, sacré champion de Norvège seniors il y a quelques semaines en faisant des doigts d’honneur, s’impose tout comme la Suédoise Louise Lindstroem. La Norvégienne Helene Marie Fossesholm, pépite du ski de fond mondial, a chuté en finale, terminant quatrième. Chez les U23, la Bornandine Léna Quintin, très en forme lors de son quart et de sa demie, a manqué d’un peu de jus pour arracher la médaille. Du coup, elle mange du chocolat pendant que la Suédoise Emma Ribom enfile la médaille d’or autour de son cou. Dans la compétition masculine, le Cluse Jules Chappaz, en tête à l’issue de la qualification, a été disqualifié par le jury après un faux départ… inexistant ! Le Norvégien Vebjoern Hegdal est titré. Place aux distances classiques ce lundi et demain. Puis, les combinés et sauteurs à ski entreront en piste pendant que les fondeurs continueront à se distribuer les médailles.

 

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

Ansgar Evensen (NOR) – Studio2media/Marko Unger

 

Suivez toute l’actualité des Mondiaux juniors/U23 de ski nordique d’Oberwiesenthal en cliquant sur la bannière 

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

> Adrien Backscheider papa pour la deuxième fois !

Alors qu’Emile a maintenant presque deux ans, sa petite sœur a débarqué dans la famille Backscheider ce dimanche ! Manon Contin, la compagne du médaillé olympique de PyeongChang, a effectivement mis au monde, hier, Jeanne. Nos félicitations et nos vœux de bonheur aux parents et à cette petite fille.

 

Adrien Backscheider

Facebook Adrien Backscheider


 

Visma Ski Classics, Planète Blanche

> La Vasaloppet, épreuve mythique du circuit, a eu lieu ce dimanche : lisez ICI notre compte rendu complet

 

Petter Eliassen (NOR) – Magnus ‘sth

 

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski

Stian Hoelgaard (NOR), Petter Eliassen (NOR) – Magnus ‘sth

 

Ski de fond, biathlon, combiné nordique, saut à ski

Lina Korsgren (SWE) – Magnus ‘sth


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Kraft et Geiger se répondent du tac au tac

118 points séparaient Stefan Kraft et Karl Geiger avant les deux concours disputés sur le Salpausselkä de Lahti (Finlande). Ce matin, l’écart est toujours le même entre les deux sauteurs les plus réguliers de l’hiver. Vainqueur du concours de vendredi devant Geiger, Kraft a pris la deuxième place dimanche derrière un Karl Geiger impressionnant. Sur la troisième marche du podium, Michael Hayböck a remplacé Daniel André Tande. Il ne reste plus que quatre concours pour départager les deux hommes : les quatre levées du Raw Air qui débutera ce week-end sur l’Holmenkollenbakken d’Oslo (Norvège).

 

saut à ski, Lahti, Stefan Kraft

Stefan Kraft (AUT) – Modica/NordicFocus

 

Entre ses deux concours individuels, les sauteurs à ski ont disputé une compétition par équipes de très haut-vol. L’Allemagne, la Slovénie et l’Autriche se tiennent en moins de cinq points. Cela faisait une éternité d’un tel concours n’avait plus eu lieu en coupe du monde. Enfin, l’épreuve individuelle dominicale remportée par Geiger était la 1000e de l’histoire du circuit mondial : Noriaki Kasai en a disputé 569 !

 

> Leitner gagne à Rena

Un seul concours a pu avoir lieu lors de la coupe continentale de Rena (Norvège). C’est l’Autrichien Clemens Leitner qui s’est imposé. Martin Hamann et Clemens Aigner montent sur la boîte. Au général, Leitner revient à 46 points d’Aigner. Deux épreuves sont prévues le week-end prochain à Lahti (Finlande).


 

Riiber largement battu, Watabe revit !

Si Jarl Magnus Riiber a aisément remporté le sprint par équipes disputé samedi avec Joergen Graabak, il n’a pas brillé lors de l’épreuve individuelle du dimanche. Seizième d’un concours de saut à ski perturbé par le vent, il termine dixième à l’issue des 10 kilomètres de ski de fond. C’est la première fois de l’hiver, alors qu’il est assuré de remporter un deuxième gros globe de suite depuis une semaine, qu’il termine une épreuve aussi loin. Le Japonais Akito Watabe, en tête après le saut, a su, grâce à son expérience, résister au retour de ses concurrents pour gagner sa première coupe du monde depuis mars 2018. Antoine Gérard, treizième, et Laurent Muhlethaler, seizième, signent un week-end intéressant même s’il manque un petit quelque chose pour jouer tout devant. Cette semaine, les combinés se dirigent vers le site mythique d’Holmenkollen (Norvège).

 

combiné nordique, Lahti, Akito Watabe

Akito Watabe (JPN) – THIBAUT/NordicFocus


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

La France repart de l’Euro de Minsk avec une médaille

L’équipe de France de biathlon a remporté une petite médaille de bronze, par Chloé Chevalier lors du super sprint gagné par la Russe Evgeniya Pavlova, lors des championnats d’Europe disputés à Minsk (Biélorussie). À domicile, Sergey Bocharnikov a réalisé une très belle semaine en remportant le super sprint et la poursuite. Sa compatriote Elena Kruchinkina gagne également l’or de la poursuite, épreuve que Caroline Colombo termine au pied du podium avec une superbe remontée. Matvey Eliseev et Elisabeth Hoegberg remportent le sprint. Les Norvégiens sont titrés en relias mixte simple et les Ukrainiens, avec une équipe de coupe du monde, lors du mixte. Pour la dernière semaine de l’hiver en IBU Cup, les épreuves se dérouleront… également à Minsk ! Les gros globes seront un des enjeux des dernières courses de la saison.

 

BIATHLON - Première médaille pour le clan français sur les Championnats d'Europe de biathlon. A Minsk, la Dauphinoise décroche le bronze du super sprint, derrière Evgenyia Pavlova en or et Olena Pidrushna en argent. 

Chloe Chevalier (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

> Le biathlon en 1967, c’était ça !


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Pinturault revient dans la course

Et la flamme se raviva ! Après quelques semaines lors desquelles il laissa échapper de précieux points dans la quête du gros globe de cristal, le Français Alexis Pinturault a repris du poil de la bête sur la piste Hannes Trinkl d’Hinterstoder (Autriche). Un tracé technique qu’il apprécie beaucoup. Quatrième du super-G lors duquel Aleksander Aamodt Kilde est sorti puis brillant vainqueur du combiné alpin, pendant que son rival norvégien terminait troisième, il ne compte plus que 34 points de retard au classement général. Fort d’un quatrième globe du combiné (vainqueur du classement de la discipline à deux autres reprises, aucun globe n’était décerné), il se présentera au départ du géant ce lundi matin avec l’espoir secret de reprendre les commandes. Henrik Kristoffersen, 22e du super-G gagné par Vincent Kriechmayr puis 11e du combiné, est 67 unités derrière le Français. Et quand on sait que Pinturault a gagné les deux derniers géants d’Hinterstoder, ses adversaires peuvent avoir les chocottes…

 

 

Premières en série à La Thuile

La station italienne de La Thuile, juste à côté de la frontière française, a sacré Federica Brignone comme reine du combiné alpin. Seulement, la Transalpine remporte son premier petit globe de la spécialité sans avoir skié. L’épreuve a effectivement dû être annulée et elle ne sera pas reprise. C’est également le cas du géant et du slalom d’Ofterschwang (Allemagne/7-8 mars), annulés à cause du manque de neige. Un super-G a tout de même pu avoir lieu : l’Autrichienne Nina Ortlieb s’impose un centième devant Brignone, plus que jamais en tête du général en l’absence de Mikaela Shiffrin et Petra Vlhova, blessée.

 

 

> La belle semaine des Français en coupe d’Europe

C’est ce que l’on appelle une semaine de rêve ! Avec deux victoires, l’équipe de France a réalisé de jolies performances sur le circuit de la coupe d’Europe. Cela a débuté dès lundi avec la deuxième place de Doriane Escané lors du géant de Folgaria (Italie). Sur la piste de Krvavec (Slovénie), la Courcheveloise de 21 ans s’est ensuite offert une première victoire sur le circuit européen, toujours en géant, devançant la locale Ana Bucik. En vitesse masculine, Valentin Giraud-Moine s’est imposé lors de la première descente de Kvitfjell (Norvège), Ken Caillot terminant troisième juste derrière l’Américain Jared Golberg, vainqueur de la seconde descente de la semaine. Cette performance lui permet de revenir en coupe du monde… à Kvitfjell ! À Bad Wiessee (Allemagne), Joséphine Forni termine quatrième et cinquième des deux slaloms du programme. Place maintenant, pour ceux qui sont concernés, aux Mondiaux juniors de Narvik (Norvège/5-14 mars).

 

Doriane Escané, ski alpin

Doriane Escané (FRA) – Instagram Doriane Escané


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Troisième à Shymbulak, Perrine Laffont s’offre un troisième globe de cristal

Le chiffre trois résume parfaitement le dimanche de l’Ariégeoise Perrine Laffont. Trois, parce qu’elle a terminé troisième de la compétition de bosses parallèles remportée par l’Américaine Jaelin Kauf. Trois également, et surtout, puisqu’à trois épreuves de la fin de l’hiver, la championne olympique de PyeongChang s’adjuge un troisième globe de cristal de la spécialité. Elle devrait également soulever le gros globe du ski freestyle, son deuxième après celui décroché l’hiver passé. Pour un hiver où elle ne se mettait aucune pression de résultat, Perrine Laffont a une nouvelle fois fait (très) fort !

 

 

Chez les hommes, le duel entre Ikuma Horishima et Mikael Kingsbury a, cette fois-ci, tourné à l’avantage du Japonais, vainqueur du Canadien en finale. Mais le King des bosses a toujours 225 points de marge au général, de quoi voit venir sur les dernières compétitions de l’hiver. Benjamin Cavet, cinquième, et Sacha Theocharis, sixième, ont été éliminés en quarts. Prochaine épreuve dès samedi sur les bosses russes de Krasnoyarsk !

 

« La revanche » d’Antoine Adelisse, vainqueur en coupe du monde de big air !

Dans le petit village tchèque de Destne, le Plagnard Antoine Adelisse s’est offert une première victoire en coupe du monde à l’occasion des finales de freeski big air. Deuxième à Atlanta (États-Unis) au mois de décembre, le freestyleur tricolore devance, avec 194,25 points dont une cabriole créditée de 98,00 unités, les Norvégiens Birk Ruud (191,50 pts) et Ulrik Samnoey (188,50 pts). Son dauphin remporte le petit globe de cristal de la spécialité, le premier de sa jeune carrière. Pour Antoine Adelisse, cette saison est celle de l’éclosion au très haut niveau avec des participations aux X Games et au Dew Tour où il a testé des figures inédites pas toujours perçues à leur juste valeur par le jury. D’où sa réaction sortie du plus profond de lui-même à la lecture de son score : « La revanche mon pote, la revanche ! » Il lui reste les finales du slopestyle prévues à Silvaplana (Suisse) le 21 mars pour briller… ainsi que les X Games Norway (Hafjell) des 7 et 8 mars où il a été invité ! La compétition féminine n’ayant pu avoir lieu pour des raisons de sécurité (piste de réception trop courte), la Suissesse Giulia Tanno, en tête de la coupe du monde jusque-là, soulève son premier globe.

 

 

> Lillis et Mokhnatska s’imposent au Kazakhstan

La veille du concours de ski de bosses, les acrobates du ski freestyle se retrouvaient également au Kazakhstan, mais à Oi Qaragai, pour la sixième et avant-dernière coupe du monde de l’hiver. L’Américain Christopher Lillis et l’Ukrainienne Nadiya Mokhnatska s’imposent dans le ciel kazakh en l’absence des équipes nationales chinoises et russes. La dernière épreuve aura lieu dimanche prochain à Krasnoyarsk (Russie) : rien n’est encore joué pour les globes !

 

 

> Deux nouveaux podiums en coupe d’Europe pour Cabrol

La bosseuse tricolore Camille Cabrol termine sa tournée des coupes d’Europe par deux nouveaux podiums. La Megévane de 22 ans termine deuxième de la compétition de single de Taivalkoski (Finlande) et troisième en dual. À deux reprises, c’est la Kazakhe Anastassiya Gorodko, 14 ans, qui s’est imposée. Pour la onzième fois sur ce circuit depuis le début de l’année 2020.


 

bobsleigh/skeleton, Planète Blanche

Friedrich après un dimanche de légende, Heinrich 15e

Après le B2 la semaine précédente, le pilote allemand Francesco Friedrich s’est adjugé celui du bob à 4 après un scénario complètement fou sur la piste d’Altenberg (Allemagne). Après les deux premiers runs, le meilleur pilote de la planète n’était que troisième du classement général. Cependant, sur la première manche dominicale, il reprenait son retard et un seul centième séparait les trois teams allemands. Le scénario de 2017, quand il avait partagé le titre avec Johannes Lochner, allait-il se répéter ? Eh bien non ! Friedrich, plus fort et précis que ses compatriotes, s’impose 5 centièmes devant Lochner, Nico Walther prenant le bronze à 23 centièmes. Celui-ci a annoncé sa retraite après cet incroyable combat de gladiateurs mené au pays du bobsleigh dans une ambiance totalement délirante. Du côté des Français, le team Romain Heinrich, onzième à mi-compétition, n’a pas réalisé un bon dimanche, terminant quinzième.

 

 

Tina Hermann après une dernière descente historique, triplé des Allemands

En skeleton, l’Allemande Tina Hermann remporte un troisième titre mondial à 27 ans. Le scénario de la compétition a été complètement fou puisque, jusqu’à la troisième descente, c’était la Suissesse Marina Gilardoni qui menait la course, et largement. Mais la lauréate de la coupe du monde 2016 a réalisé un quatrième et dernier run de pure folie, en 57 sec 77, nouveau record de la piste, pour devancer l’Helvète, argentée à 22 centièmes. L’Autrichienne Janine Flock prend le bronze. Pas de médaille, donc, pour Jacqueline Loelling, vainqueure de la coupe du monde cet hiver, ou la Russe Elena Nikitina.

 

 

Chez les hommes, c’est également un Allemand qui l’emporte, mieux les skeletoneurs locaux font le triplé ! Christopher Grotheer remporte la médaille d’or devant Axel Junck, vainqueur de trois des quatre runs. Il échoue à deux petits centièmes alors qu’Alexander Gassner est à… 5 centièmes ! Les frères lettons Martins et Tomass Dukurs sont éjectés du podium comme le Sud-Coréen Yun Sungbin et les Russes Alexander Tretiakov et Nikita Tregubov. La compétition par équipes mixtes disputée hier matin a été dominée par… les Allemands Loelling et Gassner, un petit centième devant les Canadiens Jane Channell/David Greszczyszyn !

 

 

Agathe Bessard, quatorzième : « Ce sont des Mondiaux réussis »

Pour ses premiers championnats du monde seniors de skeleton, la Française Agathe Bessard (20 ans) termine à la quatorzième place, à environ 6 dixièmes du top 10. Pour la Planète Blanche de Nordic Magazine, et avant de revenir en France, elle a accepté de revenir sur ses Mondiaux et sa première saison où elle a pu évoluer en coupe du monde.

 

  • Heureuse de vos premiers Mondiaux ?

La compétition s’est bien passée avec une quatorzième place. Je suis contente du résultat. Pour des premiers Mondiaux, je pense qu’ils sont réussis. Grâce à l’expérience de la coupe d’Europe où l’on court souvent deux jours d’affilée, je n’avais pas l’impression de disputer les Mondiaux [seule compétition du circuit avec les JO où la victoire est décernée après 4 runs, ndlr.]. En plus, j’arrivais à trouver beaucoup de vitesse sur cette piste que j’apprécie particulièrement.

 

Agathe Bessard, skeleton, Coupe d'Amérique du Nord, North American Cup, Lake Placid

Agathe Bessard (FRA) – Facebook Agathe Bessard

 

  • Vous perdez une bonne partie de votre retard lors de la toute première phase de course : la poussée est-elle un secteur à travailler ?

C’est effectivement quelque chose sur lequel que je vais beaucoup travailler cet été pour essayer de me rapprocher des filles l’hiver prochain.

 

« J’ai beaucoup appris cet hiver »

 

  • Un petit mot sur ce duel entre Tina Hermann et Marina Gilardoni pour le titre mondial…

Je savais que l’Allemande pouvait être très forte et quand elle a battu le record de la piste, la Suissesse a un peu paniqué et elle réalise sa moins bonne course à ce moment-là. Pour gagner le titre, il fallait qu’elle soit irréprochable mais elle ne l’a pas été.

 

Agathe Bessard, skeleton

Agathe Bessard (FRA) – Instagram Agathe Bessard

 

  • Plus globalement, comment jugez-vous votre hiver, celui de l’arrivée sur la coupe du monde ?

Pour moi, c’est une saison complètement réussie. Sur tous les plans : les coupes d’Europe, la coupe du monde de La Plagne, le championnat d’Europe et les Mondiaux. Pour une première à ce niveau, c’était vraiment bien. J’ai beaucoup appris en courant à côté de filles, pleines d’expériences, que je regardais à la télévision il y a cinq ans.

 

  • Quel sera votre programme pour l’hiver prochain ?

Je pense que l’année prochaine, je vais partir exclusivement sur les coupes du monde. Mais avant j’ai une saison à terminer avec les championnats de France à La Plagne le 21 mars puis deux semaines d’entraînement à Lake Placid, aux USA.


 

Les globes décernés à Königssee à l’issue de la dernière manche de la coupe du monde

L’ultime rendez-vous de l’hiver a permis de lever le voile sur les vainqueurs des globes. Le suspense étant encore total avant les courses de Königssee (Allemagne), les dernières descentes de la saison revêtaient donc une importance folle. Dans ces conditions, il fallait un gros mental pour tenir le choc. Le Russe Roman Repilov, qui avait vu l’Italien Dominik Fischnaller revenir à une unité en son absence le week-end précédent, n’a pas craqué en terminant troisième et, surtout, en devançant son rival. Il remporte sa deuxième coupe du monde après celle de 2017. La victoire est revenue à une autre Russe, Semen Pavlichenko. Chez les dames, c’est l’Allemande Anna Berreiter qui s’impose devant sa compatriote Julia Taubitz… qui gagne le globe pour la première fois de sa carrière. Deuxième du général avant cette course, elle profite de la sixième place de la Russe Tatyana Ivanova pour succéder à Natalie Geisenberger, septuple tenante du précieux trophée et en maternité cet hiver. Pour la petite histoire, les Allemandes n’ont plus été battues depuis l’hiver 1997/1998.

 

 

En double, Toni Eggert et Sascha Benecken s’imposent devant leurs historiques rivaux Tobias Wendl et Tobias Arlt pour s’adjuger leur quatrième coupe du monde de rang, la cinquième au total. Enfin, le globe du relais revient à l’Italie et à la Russie qui se partagent le gain de la coupe du monde, c’est une première, après le succès des Allemands. Nous retrouveront maintenant les lugeurs au début de l’hiver prochain !

 

> Le président de la Fédération internationale s’en ira en juin

Après 26 ans de règne sans partage sur la Fédération internationale de luge (FIL), l’Allmand Josef Fendt (72 ans), double champion du monde et médaillé d’argent olympique en double dans les années 1970, a annoncé qu’il ne briguerait pas un nouveau mandat en juin prochain. Lors du 68e Congrès de la FIL, qui se déroulera à Berchtesgaden (Allemagne) les 15 et 16 juin 2020, l’actuel secrétaire général Einars Fogelis deviendra président, à la demande de Fendt.


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Les titres du sprint pour le Japon, les Néerlandais rois de l’Allround

Les championnats du monde de sprint et Allround avaient lieu ces trois derniers jours sur la glace d’Hamar, en Norvège. En sprint (deux 500 mètres et deux 1 000 mètres dont les temps sont convertis en points grâce au système Samalog), les Japonais ont dominé les débats. Tatsuya Shinhama l’emporte devant le Canadien Laurent Dubreuil et le Sud-Coréen Min Kyu Cha. C’est le premier patineur nippon sacré dans cette spécialité depuis 1987. Chez les féminines, Miho Takagi gagne la médaille d’or, succédant à sa compatriote Nao Kodeira, argenté avec un retard équivalant à 2 secondes 56. La Russe Olga Fatkulina est bronzée.

 

 

Dans la compétition Allround (enchaînement d’un 500 m, d’un 3 000 m/5 000 m, d’un 1500 m et d’un 5 000 m/10 000m), les Oranje ont porté haut les couleurs de leur pays. Ireen Wüst gagne ce titre mondial pour la septième fois devant la Canadienne Ivanie Blondin et sa compatriote Antoinette de Jong. La Tchèque Martina Sablikova, sacrée à cinq reprises et tenante du titre, termine au pied du podium pour l’équivalent de 8 centièmes de seconde malgré un immense 5 000 mètres… Victoire de Patrick Roest chez les hommes, c’est sa troisième de suite. Après avoir commencé par une septième place sur le 500 mètre, il a remporté les trois autres épreuves pour s’offrir le titre devant le Norvégien Sverre Lunde Pedersen, porté par son public, et le Nippon Seitaro Ichinohe. Le week-end prochain, la saison se terminera par les finales de la coupe du monde dans le temple du patinage de vitesse : la patinoire Thialf d’Heerenveen (Pays-Bas).


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

> Fischnaller et Hofmeister s’assurent le gros globe du snowboard alpin

Les snowboardeurs Roland Fischnaller et Ramona Teresia Hofmeister ont remporté leur premier gros globe de cristal du snowboard alpin à l’issue des deux géants parallèles disputés à Blue Mountain (Canada). Une quête de 19 années pour l’Italien de 39 ans, quatrième et onzième dans l’Ontario loin de Dmitry Loginov et du duo (la finale s’est soldée par une égalité parfaite) Mirko Felicetti/Benjamin Karl vainqueurs des deux épreuves. L’Allemande, elle, s’est assurée, en plus du gros globe, celui de la spécialité en gagnant les deux épreuves du programme. En l’absence d’Ester Ledecka, c’était la reine de l’hiver. Le Français Sylvain Dufour s’est hissé dans le tableau final de la seconde compétition : il a perdu en huitièmes après une faute sur le bas de parcours.

 

 

> Cinq titres nationaux pour Joffle aux France de nage en eau glacée de Samoëns

La ville de Samoëns (Haute-Savoie) accueillait la semaine passée les deuxièmes championnats de France de nage en eau glacée. Dans un lac aux Dames aux alentours de 5°C, les participants avaient interdiction d’enfiler une combinaison, comme le veut le règlement. La Normande Marion Joffle, en grande habituée de ses courses-là, repart de la vallée du Giffre avec cinq titres (450 mètres nage libre, 50 mètres, 100 mètres et 200 mètres brasse et 50 mètres papillon) et deux médailles d’argent. Parmi les autres performances notables, il y a celle d’Axel Reymond, double champion du monde et d’Europe du 25 km en eau libre, qui remporte le titre sur le 1000 mètres en 11 min 56 sec 60, record de France et deuxième médaille performance mondiale.

 

 

> Les Mondiaux de short track annulés, les finales de Cortina sans public

Le coronavirus touche la planète entière et les compétitions de sports d’hiver ne sont pas épargnées [voir HUMEUR en début d’article]. Si la coupe du monde de biathlon de Nove Mesto (République Tchèque) est en danger, les championnats du monde de short track qui devaient se dérouler à Séoul (Corée du Sud/13-15 mars) sont d’ores et déjà annulés. L’ISU a indiqué qu’ils n’auront pas lieu cette saison mais, peut-être, à partir de la mi-octobre 2020. Les finales de la coupe du monde de ski alpin sont pour le moment maintenus à Cortina d’Ampezzo (Italie/16-22 mars) mais elles se dérouleraient sans public.

 

> Baud-Magnier heureuse maman, Norendal malheureuse blessée

Adeline Baud-Mugnier, retraitée du circuit mondial de ski alpin depuis le printemps dernier, est devenu l’heureuse maman d’un petit Lenny il y a tout juste une semaine. De son côté, la freestyleuse norvégienne Silje Norendal s’est cassée la jambe.

 

 

> Canard s’est envolé

Georges Baetz, surnommé Canard, est décédé jeudi après-midi. Amateur de ski de bosses, sur lesquels il avait participé à des manches de la coupe du monde, mais aussi de télémark, il était une figure du ski français.

« Il ne manquait jamais un Critérium de la Première neige à Val-d’Isère et restait fidèle au Hahnenkamm à Kitzbühel, heureux comme un gosse lors de cette grand-messe du ski autrichien. Journaliste radio, moniteur, il sillonnait les grandes faces blanches de Tignes, Val-d’Isère et Sainte-Foy Tarentaise où il résidait. Georges Baetz était  un passeur d’émotions. Mais Canard, c’était surtout une gueule avec sa moustache (et son bouc) bien avant celle de ”Rancho” avec qui Georges partageait la même passion du ski dans toute sa largeur. » (Ski Chrono dans un article émouvant)

 

> À 12 ans, ce jeune fondeur norvégien impressionne déjà sur les pistes d’Holmenkollen

 

> Julien Lizeroux a tourné une vidéo au Japon à l’occasion de la coupe du monde de Yuzawa Naeba

 

 

> La randonnée matinale de Quentin Fillon-Maillet…

 

> Découvrez le Vlog de Perrine Laffont sur la coupe du monde de bosses de Calgary !

 

 

Photos : Nordic Focus Photo Agency / Magnus ‘sth / Studio2media-Marko Unger / Instagram / Archives.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.