Planète Blanche #28 : ballottage défavorable pour Fourcade

Planète Blanche, Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

PLANÈTE BLANCHE – Toutes les semaines, retrouvez l’actualité – qui se veut le plus exhaustive possible – des sports blancs sur Nordic Magazine

 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

HUMEUR – Une semaine à oublier

Des épreuves disputées à huis clos dans le stade de biathlon le plus incroyable de la planète, des bâtons se brisant comme la neige fond au soleil et un fartage erroné. Ce terrible triptyque, Martin Fourcade, leader de la coupe du monde de biathlon depuis le début du mois de janvier, l’a vécu à Nove Mesto, en République Tchèque. Le septuple vainqueur du gros globe de cristal y a peut-être laissé le huitième. Johannes Thingnes Boe, lui, n’a pas les cannes qui se cassent ni un fart collant sous ses skis. Le Norvégien a plutôt des cannes de feu et on ne voit pas ce qui pourrait l’empêcher d’augmenter, encore, son avance au classement général lors des deux derniers week-ends prévus à Kontiolahti (Finlande) et Holmenkollen (Norvège).

Dans son fief osloïte, les compétitions de ski de fond, de combiné nordique et de saut à ski ont d’ailleurs eu lieu sans public, pour contrer le Covid-19, virus faisant frémir de peur la planète entière depuis quelques semaines. Eh bien, les 50 kilomètres, épreuve ô combien mythique du calendrier, n’ont pas la même saveur sans les braillages des fans scandinaves, les saucisses grillées sur le bord de la piste (même si des petits malins n’ont pas respecté l’interdiction) et les tentes peuplant la neige de la colline sacrée. D’un certain côté, c’était une semaine à oublier sur l’astéroïde nordique de la Planète Blanche.

 

BIATHLON - Dans le silence de mort du stade de Nove Mesto à huis clos, Anaïs Bescond a décroché une superbe 2e place sur le sprint, derrière l’Allemande Denise Herrmann et devant la locale de l’étape Marketa Davidova qui n’aura finalement pas été fêtée par son public.

Justine Braisaz (FRA) – Manzoni/NordicFocus


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Boe reprend la main

La coupe du monde de biathlon reprenait ses droits la semaine dernière dans la Vysocena Arena de Nove Mesto (République Tchèque). Malheureusement, celle-ci a désespérément sonné creux pendant les quatre jours de compétition. Le coronavirus est sur toutes les bouches et le principe de précaution prévaut. Logiquement. Sous le regard des animaux sauvages, Johannes Thingnes Boe, auteur du triplé sprint, relais, mass start reprend des points à Martin Fourcade. Beaucoup de points. Trop pour que le Français conserve la tête virtuelle du général. Si le quintuple champion olympique portera toujours le dossard jaune à Kontiolahti (Finlande) jeudi lors du sprint, en retirant les deux moins bons résultats, c’est le Norvégien qui est premier du classement avec 13 points de marge.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

 

BIATHLON - L’erreur de fartage de l’équipe de France de ski de fond a couté cher à Martin Fourcade et Quentin Fillon-Maillet dans la course au gros globe. Un cas frustrant mais rarissime.

Emilien Jacquelin (FRA), Johannes Thingnes Boe (NOR) – Manzoni/NordicFocus

 

Martin Fourcade paye une semaine où les ennuis se sont multipliés. Septième du sprint (9/10) inaugural après avoir cassé deux bâtons en quelques minutes lors du deuxième tour, ses skis n’étaient pas fartés de la bonne manière lors de la mass start. Comme ceux de ses coéquipiers, collés à la neige pendant toute la course à la différence des Norvégiens, flamboyants. Mais cela n’est pas une excuse puisqu’Emilien Jacquelin, au top derrière sa carabine, termine deuxième de la course des rois derrière… le roi Boe, pourtant auteur de trois erreurs. Il s’est bien rattrapé après sa (grosse) bévue du relais où il a laissé tomber une balle de pioche sur le tapis, entraînant une pénalité de deux minutes pour le collectif français. Quentin Fillon-Maillet, aussi, a été dauphin de Johannes Boe l’extraterrestre. C’était lors du sprint après un 10/10 et un parcours de ski de fond incroyable. Fourcade, aussi, risque d’être dauphin du rouquin en fin d’hiver…

 

Les Françaises retrouvent le moral

Après des Mondiaux complètement manqués, les biathlètes françaises ont retrouvé le sourire à Nove Mesto. Anaïs Bescond, deuxième du sprint, Justine Braisaz, quatrième de la mass start, et le relais (Bescond, Braisaz, Chloé Chevalier, Julia Simon) argenté ont reboosté le moral du groupe féminin. L’Allemande Denise Herrmann remporte le sprint et la Norvégienne Tiril Eckhoff, retrouvée après des championnats du monde désastreux, la mass start. Les Norvégiennes ont dominé, malgré deux filles novices à ce niveau, le relais du samedi : elles réalisent le grand chelem en gagnant les six courses de la saison. Au général, l’Italienne Dorothea Wierer fait toujours la course en tête, 69 points devant Eckhoff.

 

BIATHLON -  Malgré un tour de pénalité, les Françaises Julia Simon, Justine Braisaz, une flamboyante Chloé Chevalier et Anaïs Bescond ont terminé le relais de Nove Mesto en argent, juste derrière la Norvège qui réalise le grand chelem cette saison !

Chloé Chevalier (FRA), Julia Simon (FRA), Anaïs Bescond (FRA), Justine Braisaz (FRA) – Nordic Focus

 

> Trois podiums pour finir l’hiver d’IBU Cup

La dernière étape de l’IBU Cup 2019/2020 a offert un dénouement incroyable pour le gros globe masculin. À l’issue de la mass start, ultime épreuve du calendrier, l’Allemand Lucas Fraztscher, par ailleurs petit amie de la néo retraitée Myrtille Bègue, devance le Norvégien Endre Stroemsheim d’un petit point et s’offre le général. Chez les dames, c’est la Suédoise Elisabeth Hoegberg qui lève le précieux trophée.

 

Caroline Colombo, 4e de la poursuite des Championnats d'Europe de biathlon à Minsk

Caroline Colombo (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

Sur les trois dernières courses de l’hiver, les Français montent sur autant de podiums. Derrière le triplé du Norvégien Sivert Guttom Bakken, qui remporte les deux sprints et la mass start, Emilien Claude termine troisième du second sprint. Martin Perrillat-Bottonet, quatrième et cinquième des sprints, conclut l’hiver à la quatrième place du général. Chez les femmes, Hoegberg s’impose lors du premier sprint. Le second est remporté par sa compatriote Ingela Andersson… 4 secondes 5 devant la Française Caroline Colombo. Enfin, Stefanie Scherer décroche la mass start terminée à la troisième place par Colombo, juste devant Gilonne Guigonnat.

 

> Les Bleus retrouvent la Junior Cup

Après une longue pause, la Junior Cup signait son grand retour la semaine dernière sur le site d’Arber, en Allemagne. Pas de podiums pour les biathlètes de Simon Fourcade mais quatre tops 6. Martin Bourgeois-République et Paula Botet terminent cinquièmes des super sprints, remportés par Alex Cisar et Amy Baserga. Lors du sprint, Eric Perrot, quatrième, devance Guillaume Desmus, sixième. C’est Niklas Hartweg qui s’est imposé, comme Lisa Maria Spark, à domicile. Camille Coupé, quinzième, fut la meilleure tricolore. Dernière étape de la Junior Cup cette semaine avec les championnats d’Europe juniors d’Hochfilzen (Autriche).


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

La folle remontée de Frida Karlsson, les globes pour Johaug

Le 30 kilomètres classique féminin d’Oslo-Holmenkollen (Norvège), organisé à huis clos à cause de l’épidémie de coronavirus, a été incroyable. Therese Johaug, comme à son habitude, s’est échappée et a pris plus d’une minute d’avance sur les Suédoises Ebba Andersson et Frida Karlsson. À huit kilomètres de l’arrivée, celles-ci décidaient de changer de skis, à la différence de la Norvégienne, sûre de sa force et de son matériel. Petit à petit, ses poursuivantes grappillaient leur retard et, arrivées à 20 secondes de la numéro une mondiale, Karlsson prenait le large. Dans le dernier kilomètre, la Suédoise revenait sur Johaug qu’elle réglait au sprint devant les tribunes vides du stade d’Holmenkollen pour s’offrir une première victoire en coupe du monde. Une course d’anthologie qui permet, tout de même, à Therese Johaug de remporter un troisième gros globe de cristal, le premier depuis son retour de suspension pour dopage. Le petit globe de la distance est également dans la poche de la meilleure fondeuse du monde.

 

Biathlon, saut à ski, ski de fond, combiné nordique, ski nordique

Therese Johaug (NOR), Frida Karlsson (SWE) – Nordic Focus

 

Le lendemain, le Russe Alexander Bolshunov remportait le 50 kilomètres dans le brouillard osloïte. C’est sa deuxième victoire de suite sur cette épreuve mythique du calendrier mondial. Douze Norvégiens peuplent d’ailleurs le top 19 de la course, boudée par les Français présent ce dimanche sur La Savoyarde ou le Trophée du Marchairuz. Enfin, les sprints de Konnerud (Norvège), disputés en milieu de semaine, ont souri à Johannes Hoesflot Klæbo et Jonna Sundling, Richard Jouve terminant dixième après une élimination en demies.

 

> Martin Johnsrud Sundby et Hans Christer Holund participeront à la Birkeneinerennet, comme Maurice Manificat qui quitte la coupe du monde : notre article ICI

 

> Bentz, Tarantola, Claudel et Laude brillent à L’Alpe d’Huez

La station de L’Alpe d’Huez (Isère) accueillait, samedi et dimanche, la finale du Samse National Tour de ski de fond. Les individuels classiques sont remportés par Coralie Bentz et Antoine Tarantola alors que Delphine Claudel et Camille Laude s’imposent lors des mass start skating.

 

SKI DE FOND - La skieuse d’Argentières Coralie Bentz a remporté ce matin le 5 km classique pour comptant pour la coupe de France / Samse National Tour de ski de fond à l’Alpe d’Huez.

Melissa Gal (FRA), Coralie Bentz (FRA), Tania Kurek (FRA) – FFS

 

> Céline Chopard-Lallier et Clément Parisse remportent La Savoyarde : notre article ICI


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Deux qualifications, un concours par équipes et puis s’en vont…

Le Raw Air, tournée norvégienne de saut à ski, s’ouvrait ce week-end par des épreuves si disputant sur l’Holmenkollbakken d’Oslo. L’Allemand Constantin Schmid remporte la qualification et l’équipe de Norvège (Johann Andre Forfang, Robert Johansson, Daniel André Tande, Marius Lindvik) le concours par équipes. Malheureusement, la compétition individuelle a été annulée et se déroulera aujourd’hui à Lillehammer où un second concours aura lieu demain mardi. En attendant, Schmid mène le Raw Air 0,9 point devant Lindvik. Chez les dames, seul le saut d’ouverture (qui s’apparente à une qualification sauf qu’elles ne sont que 30 et donc toutes qualifiées pour le concours) a pu avoir lieu : Maren Lundby mène déjà la Raw Air avec 12 points de marge sur Jacqueline Seifriedsberger. Julia Clair est 18e, Océane Avocat-Gros 25e. Là-aussi, deux compétitions se dérouleront à Lillehammer aujourd’hui et demain. Avant le déplacement de la tournée à Trondheim.

 

Biathlon, saut à ski, ski de fond, combiné nordique, ski nordique

Constantin Schmid (GER) – THIBAUT/NordicFocus

 

> Suivez toute l’actualité du Raw Air en cliquant sur la bannière ci-dessous

Biathlon, saut à ski, ski de fond, combiné nordique, ski nordique

 

> Leitner prend la tête de la coupe continentale

En remportant les deux concours organisés sur le Salpausselkä de Lahti (Finlande), l’Autrichien Clemens Leitner prend la tête de la coupe continentale. Clemens Aigner, son compatriote et principal rival pour le gain de ce classement, était absent puisque sélectionné pour la coupe du monde d’Holmenkollen. Deux nouveaux concours auront lieu le week-end prochain à Zakopane (Pologne).


 

Riiber termine l’hiver par une 14e victoire

Les finales Schonach (Allemagne) ayant été annulées au milieu de la semaine dernière à cause du manque de neige, le gundersen organisé à huis clos, en raison de l’épidémie de Covid-19, ce samedi sur le stade d’Holmenkollen, à Oslo, marquait la fin de la coupe du monde 2019/2020 de combiné nordique. Comme un symbole, c’est Jarl Magnus Riiber, le roi de l’hiver vainqueur d’un deuxième gros globe de suite, qui s’est imposé. Pour la 14e fois de l’hiver en individuel. Rien que ça. Avec cette victoire, le combiné  originaire d’Oslo dépasse le Français Jason Lamy Chappuis au nombre de victoires sur le circuit mondial. Devant lui ? Ronny Ackermann, Hannu Manninen et Eric Frenzel. Ça vous pose un bonhomme. Laurent Muhlethaler termine 20e de cette épreuve alors qu’Antoine Gérard a été disqualifiée avant même de sauter.

 

Biathlon, saut à ski, ski de fond, combiné nordique, ski nordique

Jarl Magnus Riiber (NOR) – THIBAUT/NordicFocus

 

> Le doublé et le général pour Lange

En remportant les deux manches de la coupe continentale de Lahti (Finlande), le combiné allemand Jakob Lange s’assure le gain de la coupe continentale 2019/2020. Le Français Marco Heinis, 16 ans, termine 23e et 18e. Les deux dernières compétitions de l’hiver sont organisées à Nizhny Tagil (Russie) mercredi et jeudi.


 

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski

Trois médailles pour la France aux Mondiaux juniors/U23 d’Oberwiesenthal

Pendant une dizaine de jours, vous avez pu suivre les championnats du monde juniors/U23 de ski nordique d’Oberwiesenthal (Allemagne) sur nordicmag.info. La France repart de Saxe bardée de trois médailles : le bronze d’Hugo Lapalus lors du 15 km classique, le bronze, encore, pour le combiné Gaël Blondeau en individuel et l’argent des combinés (Blondeau accompagné par Edgar Vallet, Maël Tyrode et Mattéo Baud) lors de la compétition par équipes. Pendant la semaine, on a vu un Jens Luraas Oftebro impérial en combiné nordique, une Ebba Andersson dominatrice en ski de fond chez les U23 et la pépite norvégienne Helene Marie Fossesholm remporter deux titres chez les juniors. On a aussi vu la Française Flora Dolci bagarrer pour la médaille, alors qu’elle n’est que dans sa première année U23, pendant la mass start skate.

 

Hugo Lapalus, ski de fond, Oberwiesenthal

Hugo Lapalus (FRA) – Studio2media | Marko Unger


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Kilde reprend la tête, Pinturault en ballottage favorable

Dimanche prochain, on saura. Enfin. Mais avec une semaine d’avance. Les finales de Cortina d’Ampezzo (Italie) ayant été purement et simplement annulées à cause du Covid-19, il ne reste plus que le géant et le slalom de Kranjska Gora (Slovénie) au calendrier de la coupe du monde masculine de ski alpin. Si Alexis Pinturault avait repris la main en remportant magnifiquement le géant d’Hinterstoder (Autriche) lundi dernier, Aleksander Aamodt Kilde terminait deuxième de la descente de Kvitfjell (Norvège). Il était donc en tête du général avec 54 points d’avance sur le Courchevelois. Il pouvait même en prendre davantage avant le dernier week-end. Malheureusement, le vent a empêché la tenue du super-G dominical. Le Norvégien se retrouve donc en ballottage défavorable puisque le Français a deux courses, qui sont ses spécialités, pour effacer 54 points de débours… Tous les voyants sont au vert pour Pinturault, qui pourrait soulever son premier gros globe dimanche prochain. Enfin.

 

 

> Smadja-Clement médaillée de bronze aux Mondiaux juniors

Les championnats du monde juniors de ski alpin se sont ouverts de la meilleure des manières pour l’équipe de France. La Niçoise Karen Smadja-Clement s’offre effectivement la médaille de bronze du super-G sur la piste Fjellheim-loypa de Narvik (Norvège). Sur le podium de quelques coupes d’Europe cet hiver, la skieuse de 21 ans n’est devancée que par les Autrichiennes Lisa Grill et Magdalena Egger, également titrée lors de la descente. Chez les masculins, le Suisse Alexis Monney est champion du monde de la descente et l’Autrichien Stefan Rieser du super-G. Place, dès aujourd’hui, au combiné alpin ! Puis il y aura l’enchaînement géant, slalom, parallèle par équipes mixtes entre mercredi et samedi.

 

> Un contrat avec l’Armée pour Miradoli

Accompagnée la ski crosseuse Alizée Baron, sa marraine, l’alpine Romane Miradoli a signé un contrat avec l’équipe de France militaire de ski (EFMS).


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Huitième victoire pour Laffont, neuvième globe des bosses pour Kingsbury

Après la Finlande, la Chine, le Canada, les États-Unis et le Japon, la bosseuse Française Perrine Laffont remporte une coupe du monde en Russie. Sur la piste de Krasoyarsk qu’elle skiait pour la première fois, l’Ariégeoise, assurée d’un troisième globe de rang depuis la semaine dernière et sa troisième place de Shymbulak (Kazakhstan), domine la compétition de bosses parallèles en battant l’Australienne Jakara Anthony en finale. C’est sa huitième victoire de l’hiver. 

 

 

Chez les hommes, le Canadien Mikael Kingsbury s’impose face au surprenant Britannique Thomas Gerken Schofield, pour la première fois à pareille fête. Ce succès permet au King des bosses de s’assurer un neuvième globe de la spécialité et il devrait également gagner un neuvième gros globe du ski freestyle. Le Canadien a remporté la bagatelle de 18 globes en neuf hivers… Les Français réalisent une très jolie compétition : Benjamin Cavet est quatrième, Sacha Theocharis cinquième et Martin Suire huitième. Fin de saison dès le week-end prochain avec les épreuves organisées à Idre Fjall (Suède).

 

Antoine Adelisse remporte les X Games Norway !

Décidément, la Plagnard Antoine Adelisse réalise un hiver fabuleux. Sur le podium du big air d’Atlanta (États-Unis) en décembre, vainqueur de celui de Destne (République Tchèque) le week-end passé, l’élève de Greg Guenet vient de remporter les X Games Norway à Hafjell. Pour son premier titre dans LE rendez-vous des sports alternatifs, un rêve de gosse comme il le dit, il devance Birk Ruud, qui concourrait à domicile, et le Suisse Andri Ragettli.

 

 

La Canadienne Megan Oldham est également sacrée en freeski big air tandis qu’Alex Hall remporte le knuckle huck terminé à la huitième place par Adelisse. Andri Ragettli et Maggie Voisin s’imposent lors de la compétition de slopestyle. Antoine Adelisse est septième. En snowboard, Mark McMorris et Anna Gasser gagnent en big air, Max Parrot et Zoi Sadowski-Synnott en slopestyle. Le knuckle huck est dominé par Marcus Kleveland.

 

> La victoire et le globe pour Roth et Peel

Le Suisse Noé Roth et l’Australienne Laura Peel remportent la dernière coupe du monde de saut acrobatique de l’hiver organisée à Krasnoyarsk au lendemain des succès de Perrine Laffont et Mikael Kingsbury en bosses parallèles. Avec cette victoire, ils s’assurent le globe de cristal : c’est une première pour l’Helvète d’à peine 19 ans et l’Australienne onze ans plus âgée.

 

Noé Roth, Laura Peel, saut acrobatique

Noé Roth (SUI), Laura Peel (AUS) – FIS

 

> Nouveau podium pour Schneider en coupe d’Europe

Une manche de la coupe d’Europe de ski cross était organisée au cours de la semaine passée à Crans Montana (Suisse). Si Alex Fiva s’impose à domicile chez les hommes, la Française Amélie Schneider termine deuxième de la finale derrière Talina Gantenbein, elle aussi vainqueure à la maison. Romain Mari termine quatrième.

 

Camille Cabrol : « Je suis soulagée d’avoir remis un dossard sans douleurs »

514 jours après sa dernière compétition, Camille Cabrol, spécialiste française du ski de bosses, a remis un dossard. C’était fin janvier à Font-Romeu (Pyrénées-Orientales). Depuis, la skieuse de Megève (Haute-Savoie) a enchaîné les compétitions sur le circuit de la coupe d’Europe. Pour la Planète Blanche de Nordic Magazine, elle revient sur son grand retour à la compétition et n’oublie pas de se réjouir des performances exceptionnelles de sa grande copine Perrine Laffont, qui brille sur le circuit de la coupe du monde en son absence. Le tout avec le sourire qui la caractérise si bien.

 

  • Vous avez retrouvé la compétition en janvier à Font-Romeu : comme vous sentiez-vous après cette longue blessure au genou ?

C’était un peu bizarre. D’un côté je me sentais prête mais de l’autre je me suis mise la pression parce que je redescendais en coupe d’Europe. Je me disais qui si je n’y arrivais pas là, je n’y arriverais plus. Au final, ça s’est plutôt bien passé. J’étais contente et très soulagée de remettre un dossard sans douleur et d’être en forme.

 

  • Après votre retour, vous avez enchaîné avec cinq autres week-ends de compétition : comment cela s’est déroulé pour vous ?

C’est plutôt positif même s’il y a eu des hauts et des bas. Des courses réussies, d’autres un peu moins. J’étais sur ce circuit surtout pour reprendre confiance et faire de nouveaux runs en compétition. Je suis plutôt satisfaite de ce que j’ai réalisée. J’ai rempli les critères qu’on m’avait demandés.

 

« Avoir une autre vision des bosses m’a beaucoup aidé »

 

  • C’était une volonté de votre part de reprendre par la coupe d’Europe ou une demande de vos coachs ?

Les entraîneurs m’ont entre guillemets obligés à faire cela. Avec le recul, c’était la meilleure chose à faire parce que ça m’a permis d’avoir moins de concurrence pour pouvoir plus m’exprimer et enchaîner les runs. Cela m’a aussi fait découvrir un nouveau groupe et un nouveau coach. Avoir une autre vision des bosses m’a beaucoup aidé.

 

Camille Cabrol, ski de bosses

Camille Cabrol (FRA) – Facebook Camille Cabrol

 

  • Entre votre blessure à votre genou et votre retour, il s’est écoulé plus d’un an : pourquoi une si longue convalescence ?

Je ne suis pas partie en Australie [à Perisher où deux courses internationales sont organisées au mois d’août, ndlr.] cet été parce que c’était trop court pour moi au niveau des sauts. J’ai donc fais le choix de rester en France. Ensuite, il y avait bien des compétitions plus tôt mais, à cause des conditions d’enneigement, tout a été annulé. Ça a donc été retardé et j’ai repris super tard.

 

« Perrine me manque mais je kiffe avec et pour elle »

 

  • Vous avez rencontré la Kazakhe Anastassiya Gorodko durant votre périple en coupe d’Europe. À 14 ans, elle réalise des prouesses : que pensez-vous de ses performances ?

Elle va, à mon avis, monter en coupe du monde dès l’année prochaine. Elle est super jeune et ce qu’elle produit à son âge, c’est déjà ouf (sic). Elle gère bien la pression et va devenir super forte.

 

Camille Cabrol, Perrine Laffont

Camille Cabrol (FRA), Perrine Laffont (FRA) – Instagram Camille Cabrol

 

  • Après deux saisons sans coupe du monde, votre amie et collègue de Vlog Perrine Laffont doit vous manquer…

Ah oui ! En plus d’être ma coéquipière sur les skis, c’est ma copine dans la vraie vie. C’est sûr que d’être loin comme ça n’est jamais très agréable. Elle me manque (rires).

 

  • Vous devez être très heureuse pour elle qui a remporté deux globes de cristal en votre absence…

Carrément ! C’est trop bien pour elle et ça fait du bien à la discipline en France. Maintenant, j’aimerais bien jouer dans la cour des grands avec elle et aller la challenger un peu. Mais, bon, ça reste ma copine et, pour le moment, je n’ai pas encore le niveau pour aller jouer avec elle sur les devants des coupes du monde. Ça me fait super plaisir pour elle ce qui lui arrive et je kiffe (sic) avec et pour elle.


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

La victoire pour Trespeuch !

Chloé Trespeuch remporte une coupe du monde de snowboardcross pour la troisième fois de sa carrière. La médaillée olympique de 2014 à Sotchi (Russie) ne s’était plus imposée sur le circuit mondial depuis septembre 2017 et un succès à Cerro Catedral, en Argentine. Sur le boardercross espagnol de Sierra Nevada, elle devance l’Italienne Michela Moioli, quasiment assurée du globe de cristal avant la dernière épreuve prévue à Veysonnax (Suisse) dimanche prochain. L’Espagnol Lucas Eguibar s’impose devant son public où le duel pour le globe va être dingue entre Alessandro Hämmerle et Lorenzo Sommariva, séparés de 10 petits points seulement. Le tricolore Merlin Surget, qualifié en demies, termine huitième et dernier de la petite finale.

 

 

> Les Bleues sur le podium en big air

Les rideuses Françaises Lucie Silvestre (85,00 pts) et Thalie Larochaix (77,67 pts) terminent deuxièmes et troisièmes de la coupe d’Europe de big air organisée à l’Absolut Park de Flachau (Autriche). C’est la Suissesse Lia-Maria Boesch (93,00 pts) qui s’impose. Enzo Valax (121,67 pts) termine sixième chez les hommes où Nicolas Huber (155,33 pts), lui aussi Suisse, l’emporte.


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Origone et Bäcklund continuent de dominer, Billy régulier, Martinez sur le podium

La science du ski de vitesse de Simone Origone, dont nous parlait le Français Simon Billy il y a quelques semaines, a encore frappé. Le métronome italien, légende de son sport, remporte les trois épreuves organisées à Idre Fjall (Suède) dans le cadre de la coupe du monde. Le Varsincs, lui, monte sur les trois podiums : d’abord troisième, il est ensuite devenu dauphin du Transalpin sur les deux dernières courses. Chez les féminines, Britta Bäcklund s’impose elle aussi à trois reprises. À domicile, la tenante du globe enchaîne, comme Origone, une sixième victoire de suite en coupe du monde. L’Auvergnate Célia Martinez (voir la vidéo ci-dessous) repart de Scandinavie avec une troisième place décrochée le premier jour. Une nouvelle coupe du monde est organisée dimanche prochain à Formigal (Espagne).

 


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Et la coupe du monde se referma au Thialf…

La patinoire Thialf d’Heerenveen (Pays-Bas) recevait, avec son public chaud comme la braise (voir la vidéo ci-dessous), la finale de la coupe du monde de patinage de vitesse. Dans l’écrin néerlandais, les patineurs locaux ont brillé avec six victoires. Jutta Leerdam et Thomas Krol remportent le 1 000 mètres, Patrick Roest le 5 000 mètres (il est invaincu cet hiver sur les longues distances), Ireen Wüst et Kjeld Nuis le 1 500 mètres et Melissa Wijfje la mass start. Le Japonais Tatsuya Shinhama domine les deux 500 mètres du programme alors que le Sud-Coréen Chung Jaewon remporte le départ groupé. Enfin, l’Autrichienne Vanessa Herzog et la Russe Angelina Golikova gagnent les 500 mètres et la Canadienne Isabelle Weidemann le 3 000 mètres.

 

 

Concernant les vainqueurs des classements généraux de la coupe du monde, six sur quatorze possibles reviennent à des Oranje : le 1 000 mètres pour Thomas Krol, le 1 500 mètres pour le duo Kjeld Nuis/Ireen Wüst, Patrick Roest pour les longues distances et les deux collectifs du team sprint. Les Nippons Tatsuya Shinhama et Nao Kodeira sont sacré sur le 500 mètres, Britanny Bowie sur le 1 000 mètres féminin, Martina Sablikova en longues distances ainsi que Bart Swings (pour un point !) et Ivanie Blondin en mass start. Enfin, les Canadiennes et les Russes gagnent la coupe du monde de la poursuite par équipes.


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

> L’Altitoy et la Pierra Menta annulés

Deux des plus grandes courses du calendrier mondial de ski alpinisme ont été annulées. L’Altitoy Ternua, disputée traditionnellement entre Luz-Ardiden et le Grand Tourmalet dans le massif des Pyrénées, n’a pas pu avoir le week-end dernier à cause des conditions météorologiques (chutes de neige, tempêtes, fragilisation du manteau neigeux). La Pierra Menta, elle, est annulée du fait de la propagation du coronavirus.

 

> Slemett s’impose pour son retour, troisième victoire pour Marion Haerty

Deux épreuves du Freeride World Tour ont eu lieu à quelques jours d’intervalle. À Arcalis, en Andorre, le Français Léo Slemett, de retour de blessure, s’est imposé en ski comme la Norvégienne Hedvig Wessel. Victoires de Nils Mindnich et Michaela Davis-Meehan en snowboard. Sur la compétition organisée dans le Tryol autrichien à Fieberbrunn, la snowboardeuse française Marion Haerty a repris sa marche en avant en s’imposant pour la troisième fois de l’hiver. Elle s’assure également le titre de championne du monde. Mindnich gagne pour la seconde fois de la semaine chez les hommes. Arianna Tricomi et Craig Murray s’imposent en ski, Juliette Wildmann terminant cinquième. Fin de saison à la fin du mois avec le mythique Xtreme de Verbier (Suisse).

 

 

> Siao Him Fa septième des Mondiaux juniors de patinage

Le patineur artistique français Adam Siao Him Fa, entraîné par Brian Joubert, termine à la septième place des Mondiaux juniors organisés à Tallinn (Estonie). Seizième place pour Maia Mazzara, onzième de l’Euro de Linz (Autriche) en janvier. Loicia Demougeot/Theo Lemercier terminent sixièmes en danse sur glace, le couple Cléo Hamon/Denys Strekalin prenant la cinquième place. La Russe Kamila Valieva, 13 ans, est sacrée championne du monde en posant un quadruple ! Pendant ce temps-là, la championne olympique 2014 Adelina Sotnikova prend sa retraite à 24 ans.

 

 

> Les Mondiaux féminins de hockey annulés

Le championnat du monde de hockey féminin de division 1 groupe A, qui devait se dérouler à Angers (Maine-et-Loire), a été annulée à cause du Covid-19. Le Mondial Élite, organisé par le Canada, subit le même sort. Ils sont tout simplement repoussés d’une année.

 

> Les Mondiaux masters de ski de fond de Cogne (Italie) ont été annulés à cause de l’épidémie de coronavirus : notre article ICI

 

> Copain neuvième et onzième à La Plagne

Un rassemblement international de monobob avait lieu le week-end dernier sur la piste de La Plagne (Savoie). Deux courses féminines étaient organisées. L’Australienne Breeana Walker domine ces compétitions. La pilote française Camila Copain, porte-drapeau de la délégation tricolore lors de la cérémonie d’ouverture des JOJ Lausanne 2020, termine onzième et neuvième.

 

> Un Français s’impose à Igora en Red Bull Ice Cross

Arthur Richalet-Chaudeur remporte la manche de Red Bull Ice Cross d’Igora (Russie) chez les juniors. Il revient à 50 points du Finlandais Leevi Nakari, troisième de la course senior gagnée par l’Autrichien Luca Dallago, au classement général. Succès de la Suissesse Anaïs Morand chez les féminines, son deuxième de la saison. Prochaine course dès samedi à l’Alpe di Siusi (Italie), si le coronavirus ne pousse pas les organisateurs à l’annulation.

 

red bull ice cross, ice cross, Pra Loup

Red Bull Ice Cross

 

> La Russie championne du monde de curling fauteuil

Les Russes remportent la quatorzième édition des championnats du monde de curling fauteuil organisée à Wetzikon, en Suisse. En demi-finale, ils ont réussi l’exploit de battre les Chinois invaincus lors du round robin (11 victoires). Le Canada s’incline 5-4 lors d’une finale accrochée. C’est le premier titre pour les Russes depuis 2016 et la quatrième de leur histoire.

 

> La coupe du monde de télémark encore amputée

Après l’annulation des épreuves d’Oberjoch (Allemagne) pour manque de neige, ce sont les compétitions prévues à Mürren (Suisse) qui ont été rayées du calendrier. Cette fois, c’est le coronavirus qui en est la cause. La coupe du monde doit se terminer du 19 au 21 mars à Thyon, toujours en Suisse. Pendant ce temps-là, Amelie Wenger-Reymond et Stefan Matter remportent les championnats nationaux à Melchsee-Frutt.

 

> La chute (hilarante) d’Enora Latuillière lors de la qualification du sprint de Konnerud…

 

> Behind the Scenes avec Benjamin Cavet et Perrine Laffont

 

 

> Quand Aristide et Myrtille Bègue se mettent au snowboard…

 

 

Photos : Nordic Focus Photo Agency / Studio2media-Marko Unger / FIS / Red Bull Ice Cross / Instagram / Archives.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.