Planète Blanche #29 : les adieux dorés de l’empereur Martin Fourcade

Planète Blanche, Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

PLANÈTE BLANCHE – Toutes les semaines, retrouvez l’actualité – qui se veut le plus exhaustive possible – des sports blancs sur Nordic Magazine

 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

HUMEUR – Merci Martin.

Ce lundi matin dans la Planète Blanche, nous voulons remercier Martin Fourcade. Autant vous prévenir tout de suite, nous allons user de l’anaphore dans les lignes qui suivent. Merci Martin pour tout ce que vous avez apporté au biathlon français. La médiatisation, le Nordic Festival, la vulgarisation de votre sport ou, surtout, l’étape du Grand-Bornand. Merci Martin pour toutes les émotions, toutes les victoires, toutes les démonstrations, tous les tirs de Lucky Luke en confrontation directe. Merci Martin pour vos cinq titres olympiques et vos onze couronnes mondiales individuelles. Merci Martin pour vos 83 victoires en carrière. Merci Martin d’avoir choisi votre sortie, dorée samedi dernier à Kontiolahti dix ans après votre premier succès, au même endroit. Merci Martin pour cette masterclass finale. Merci Martin pour vos larmes d’Antohlz qui montraient à quel point vous étiez, finalement, un humain et pas qu’une machine vainqueure de sept gros globes de suite. Merci Martin d’avoir emmené dans votre sillage une bande de jeunes loups affamés qui vont faire le bonheur du biathlon français maintenant que vous êtes partis. Merci Martin. Pour tout.

 

Biathlon, Martin Fourcade


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

L’ère Martin Fourcade s’est arrêtée

En prenant la décision d’arrêter sa carrière après les compétitions de Kontiolahti (Finlande), Martin Fourcade pensait-il pouvoir réaliser une dernière course aussi incroyable ? Après une excellente deuxième place lors du sprint, disputé comme les autres épreuves du programme finlandais à huis clos à cause du Covid-19, le plus grand biathlète que le monde ait enfanté annonçait effectivement sa retraite. La poursuite serait son ultime sortie. Parti 21 secondes derrière Johannes Thingnes Boe, Martin Fourcade, aidé d’Emilien Jacquelin, remportait la course en empereur du biathlon qu’il a été pendant 10 ans. Il s’imposait en solitaire, en roi absolu de son sport, qu’il quitte sur une ultime démonstration. Au sommet de son art. Sitôt la ligne franchit, ses confrères venaient rechercher l’accolade finale, comme pour obtenir une dernière onction du maître. L’ère Martin Fourcade était alors terminée. À Kontiolahti, là où tout avait commencé il y a 10 ans. 83 victoires et 169 jours avec le dossard jaune les épaules plus tard, l’histoire est finie. Merci Martin.

 

biathlon, Kontiolahti, Martin Fourcade

Martin Fourcade (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

Quels biathlètes accompagnent Martin Fourcade sur son dernier podium ? Deux Français pardi ! Quentin Fillon-Maillet et Emilien Jacquelin, qui a énormément grandi depuis les Mondiaux d’Antholz, entourent leurs lider maximo. À partir du mois de mai prochain et la reprise de l’entraînement ce seront eux les têtes de gondole du biathlon français. Il faudra assumer ce statut. Mais, vu leurs performances, on ne s’en fait pas trop…

 

biathlon, Kontiolahti, Quentin Fillon-Maillet, Martin Fourcade, Emilien Jacquelin

Quentin Fillon Maillet (FRA), Martin Fourcade (FRA), Emilien Jacquelin (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

Un deuxième gros globe pour Johannes Boe

Deux points. Après 21 courses, c’est l’infinitésimal écart séparant Johannes Thingnes Boe de Martin Fourcade. Objectivement, le rouquin norvégien, qui a manqué quatre courses pour assister à l’accouchement de sa femme, était le plus fort cet hiver. Mais, finalement, Martin Fourcade gagne son ultime course… avec le dossard jaune sur le dos. Tunique aux reflets d’or échappée après la suppression des deux moins bons résultats de l’hiver. Johannes Boe remporte donc un le gros globe de cristal pour la deuxième année de suite, logiquement. Il soulève aussi le petit de la mass start, les autres revenant aux Français. L’individuel et le sprint pour Fourcade, la poursuite pour Emilien Jacquelin. Le Villardien gagne du cristal pour la première fois de sa carrière. En attendant les prochaines…

 

biathlon, Kontiolahti, Johannes Thingnes Boe

Johannes Thingnes Boe (NOR) – Manzoni/NordicFocus

 

Julia Simon retrouvée, Dorothea Wierer miraculée, Kaisa Mäkäräinen retraitée

Finalement, les biathlètes françaises n’auront connu qu’un seul trou d’air pendant cet hiver 2019/2020. Malheureusement, c’était pendant les Mondiaux d’Antholz, en Italie, juste avant que le coronavirus ne vienne bouleverser le sport mondial et la fin de l’hiver – Nove Mesto et Kontiolahti à huis clos, annulation de la finale d’Oslo. Julia Simon remporte la poursuite concluant cet exercice deux heures après le sacre final de Martin Fourcade. Elle fondait même en larmes au micro de La Chaîne L’Équipe, preuve de sa joie et de son soulagement d’enfin gagner sur le circuit mondial, à 23 ans. Avec un tir super-engagé lors du dernier debout, elle a fait craquer Tiril Eckhoff, pourtant vainqueure du petit globe de la spécialité, et ses autres adversaires pour s’offrir un dernier tour solo « de rêve », dira-t-elle plus tard.

 

biathlon, Kontiolahti, Julia Simon

Julia Simon (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

Le rêve, c’est ce qu’a vécu Dorothea Wierer, lauréate d’un deuxième gros globe de suite. Double championne du monde à la maison, elle a profité de la craquante d’Eckhoff (3 tours), arrivée en tête sur le pas de tir, lors du dernier passage derrière la carabine de l’hiver pour sauver son dossard jaune. Avant le sprint remporté magistralement par Denise Herrmann, vainqueure du petit globe de la spécialité, Wierer comptait 34 points d’avance sur Eckhoff. Marge qui baissa à 8 après cette course terminée à la 19e place pour l’Italienne et à la troisième par la Norvégienne. Finalement, donc, elles finissaient l’hiver dans les skis l’une de l’autre, actant le gros globe de Dorothea WiererElle devient la première biathlète à conserver le précieux trophée depuis 18 ans et la reine Magdalena Forsberg.

 

biathlon, Kontiolahti, Dorothea Wierer

Dorothea Wierer (ITA) – Manzoni/NordicFocus

 

La Finlandaise Kaisa Mäkäräinen, quatrième, quitte, émue, la scène du biathlon mondial à 37 ans sur une dernière belle partition.

 

biathlon, Kontiolahti, Kaisa Mäkäräinen

Kaisa Makarainen (FIN) – Manzoni/NordicFocus

 

> L’argent pour Laura Boucaud à l’Euro juniors

À cause de la pandémie de coronavirus, les championnats d’Europe juniors – qui servaient aussi d’ultime étape au circuit de l’IBU Junior Cupse sont terminés plus tôt que prévu. Seuls les individuels et les sprints ont pu se dérouler, laissant les poursuites et les relais mixtes sur le carreau. Laura Boucaud, vice-championne d’Europe du sprint à 10/10 derrière l’Ukrainienne Ekaterina Bekh, ramène la seule médaille française d’Hochfilzen (Autriche). Emilien Claude, maudit, termine quatrième des deux épreuves remportées par Vitezlav Hornig pour l’individuel et Alex Cisar pour le sprint. L’Autrichienne Anna Gandler remportait l’individuel féminin devant son public.

 

BIATHLON - Première médaille pour le clan français aux Championnats d'Europe Juniors d'Hochfilzen. Laura Boucaud décroche la médaille d'argent derrière l'Ukrainienne Ekaterina Bekh. Anastasia Shevchenko (Rus) complète le podium. Top 10 pour Léonie Jeannier et Paula Botet. 

Laura Boucaud (FRA) – IBU

 

Au classement général de la Junior Cup, ce sont les Suisses Amy Baserga et Niklas Hartweg qui décrochent les globes. Paula Botet termine troisième, Sébastien Mahon sixième. La France remporte la coupe des nations masculine et féminine ainsi que le général des relais mixtes. Preuve que la relève est présente au rendez-vous !


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Les trois dernières étapes annulées, Bolshunov remporte le gros globe, Hugo Lapalus meilleur U23

Coup sur coup, les coupes du monde de Minneapolis (États-Unis) puis de Canmore et de Québec, au Canada, ont été annulées. Bien entendu, c’est la propagation de l’épidémie du Covid-19 qui est en cause mais aussi, et surtout, les restrictions de déplacements qui en découlent. Avant ses annonces, la Fédération norvégienne avait fait le choix (payant) de ne pas envoyer ses fondeurs outre-Atlantique. Avec cette fin de saison tronquée, Alexander Bolshunov s’assure le gros globe de cristal, le premier pour un fondeur russe depuis le délitement de l’URSS. Les petits globes du sprint, encore en suspens avant le Sprint Tour finalement supprimé, reviennent à Johannes Hoesflo Klæbo, pour la quatrième fois de suite, et Linn Svahn, révélation de l’effort court et intense cet hiver chez les féminines.

 

ski de fond, coupe du monde, Oberstorf, Alexander Bolshunov

Alexander Bolshunov (RUS) – NordicFocus

 

Hugo Lapalus et Ebba Andersson sont sacrés meilleurs U23 de l’hiver en coupe du monde. Le Cluse succède à Klæbo lauréat ses trois derniers hivers. C’est la première fois qu’un Français remporte ce classement annexe créé en 2015. Richard Jouve et Lucas Chanavat avaient terminé troisièmes en 2016 et 2017. Enfin, la Norvège remporte la coupe des nations pour la 32e fois et reste invaincu depuis la saison… 1995/1996 !

 

Ski nordique, ski de fond, saut à ski, combiné nordique, biathlon, coupe du monde, FIS, Ski, hiver, Nordic Magazine, vainqueur, ski

Hugo Lapalus (FRA) – Modica/NordicFocus

 

> Bessmertnykh gagne le Novosibirsk Classic Marathon

Il y a bien eu du ski de fond le week-end dernier ! Le Novosibirsk Classic Marathon, du calendrier de la Visma Ski Classics Challengers, a été maintenu. Seuls des Russes, mis à part trois Allemands, étaient au départ en Sibérie. Alexander Bessmertnykh s’impose plus de 4 minutes devant Vladimir Karkin. Succès d’Anastasiya Odinokova chez les féminines. La Blåvegenløpet et la Flyktningerennet, qui devaient se dérouler les 4 et 5 avril en Norvège, sont annulées. Il reste encore deux dates sur le circuit Challengers : la Taivalkosky Pölkky (Finlande/12 avril) et la Fossavatnsgangan (Islande/18 avril), dont la Française Marine Dusser est la tenante du titre.

 

Novosibirsk Classic Marathon, ski de fond, Visma Ski Classics Challengers, Alexander Bessmertnykh

Alexander Bessmertnykh (RUS) – Anton Erokhin


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Les gros globes pour Maren Lundby et Stefan Kraft après l’annulation de la fin de la saison

La semaine avait pourtant bien commencée ! Après l’annulation des concours individuels d’Oslo-Holmenkollen à cause des conditions météorologiques, deux compétitions se sont enchaînées sur le Lysgaardsbakken de Lillehammer. Peter Prevc, pour la première depuis de longues années, puis Kamil Stoch, en prenant la tête du Raw Air, s’y sont imposés. Comme Sara Takanashi et Maren Lundby, après un imbroglio incroyable sur sa notation, chez les dames. Le lendemain, soit mercredi dernier, la qualification a eu lieu à Trondheim. Et puis ? Plus rien. La fin du Raw Air, qui devait ensuite se déplacer à Vikersund pour les hommes, était annulée comme le Russia Tour Blue Bird des féminines. Le virus Covid-19 en était la raison alors que les sauteurs pratiquaient leur sport à huis clos depuis quelques jours. Stefan Kraft et Maren Lundby remportent les gros globes de cristal après ce dénouement prématuré, comme vous avez pu le lire sur notre site il y a quelques jours.

 

Maren Lundby, saut à ski

Maren Lundby (NOR) – Tumashov/NordicFocus

 

Les Mondiaux de vol à ski de Planica (Slovénie), d’abord annoncés à huis clos, ont subi le même sort que la fin de saison. Ils sont reportés à l’année prochaine où il y aura donc un enchaînement championnats du monde de saut à ski à Oberstdorf (Allemagne) puis Mondiaux de vol à ski sur le mythique Velikanka slovène.

 

> La coupe continentale ne se finira pas

Les deux derniers week-ends de la coupe continentale masculine, prévus à Zakopane (Pologne) ces deux derniers jours puis à Chaikovsky (Russie) en fin de semaine, sont annulés à cause de la propagation du coronavirus. L’Autrichien Clemens Leitner, en tête du classement grâce à ses deux victoires de Lahti (Finlande), remporte le général.

 

> Pendant la semaine, vous avez pu suivre en direct vidéo la finale de la coupe continentale de combiné nordique disputée à Nizhny Tagil : Tara Geraghty-Moats et Jakob Lange s’imposent à deux reprises et remportent le classement général final


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Kilde et Brignone sacrés sans combattre, Pinturault frustré

Combattre toute une saison pour échouer à 54 points. C’est la mésaventure qu’a connue, pandémie de coronavirus oblige, le skieur courchevelois Alexis Pinturault. Le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde, une seule victoire cet hiver mais une régularité à toute épreuve en descente, super-G et géant, remporte le premier gros globe de cristal de l’ère post-Marcel Hirscher. « C’est particulier, très particulier… Et difficile à accepter. Ça nous fait huit courses annulées chez les hommes, cinq techniques [contre trois de vitesse, ndlr.], ce qui fait un gros déséquilibre dans la balance. Il y a des circonstances extérieures particulières, et l’annulation je peux la comprendre, réagissait le Français dans L’Équipe après l’annonce de l’annulation de la fin de l’hiver. Je n’ai pas pu me battre pour essayer de défendre mes chances, pour le géant ou le gros globe, c’est le côté rageant. » Effectivement, en plus de ne pas remporter le gros globe, le petit du géant revient à Henrik Kristoffersen pour une poussière de points. Même constat pour Clément Noël en slalom. Ce sera pour l’hiver prochain… si tout va bien !

 

 

Chez les féminines, les courses d’Åre (Suède) ont également été supprimées, la veille du début du triptyque qui devait conclure l’hiver. L’Italienne Federica Brignone, en tête du général, remporte donc son premier gros globe de cristal tandis que Mikaela Shiffrin, qui pouvait encore conserver son titre de numéro une mondial malgré neuf courses manquées après le décès de son papa, n’a pas pu défendre ses chances. Brignone gagne aussi le globe du géant alors que celui du slalom revient à Petra Vlhova, actuellement blessée.

 

 

> La fin des Mondiaux juniors annulés comme les finales de la coupe d’Europe

La semaine dernière, seuls le combiné alpin, remporté par l’Autrichienne Magdalena Egger sacrée pour la troisième fois, et le géant, gagné par la Suédoise Sara Rask, ont pu se dérouler à Narvik (Norvège). Les autres épreuves ont été annulées par le comité d’organisation après la multiplication de cas de coronavirus dans le pays. « C’est une sage décision. Il  vaut mieux annuler alors que les athlètes ont toujours la possibilité de rentrer chez eux, au lieu de devoir mettre plutôt 500 personnes en quarantaine pendant 14 jours », a expliqué Sverre Håkon Evju, le docteur en chef. La France repart de ses Mondiaux avec la médaille de bronze décrochée par la Niçois Karen Smadja-Clement lors du super-G.


Montaggioni et Hernandez s’imposent à Hafjell pour la dernière de l’hiver

Les snowboardeurs paralympiques avaient rendez-vous la semaine dernière à Hafjell (Norvège) pour une étape de la coupe du monde comprenant un banked slalom parallèle, une nouveauté, et deux snowboardcross. Finalement, à cause du Covid-19, seule la première épreuve a pu avoir lieu. Les Français Maxime Montaggioni et Cécile Hernandez s’imposent pour celle première historique. Les finales suédoises n’auront également jamais lieu. Les deux tricolores gagnent le globe du général et le celui du banked slalom, Hernandez triplant la mise avec celui du snowboardcross où Montaggioni termine quatrième. La France remporte la coupe des nations. 

 

Maxime Montaggioni, Cécile Hernandez, para snowboard

Cécile Hernandez (FRA), Maxime Montaggioni (FRA) – Facebook Maxime Montaggioni

 

Les premiers Mondiaux de para biathlon annulés

Alors que Benjamin Daviet était prêt à défendre ses trois titres mondiaux en para biathlon, la première édition des championnats du monde exclusivement dédiés à ce sport, prévus à Östersund (Suède), ont été annulés la veille des premières épreuves. Même sort pour les finales de la coupe du monde de para ski nordique qui devaient se dérouler dans la foulée au même endroit. Benjamin Daviet, vainqueur sortant de la coupe du monde, termine onzième en ski de fond et sixième en biathlon.

 

Bochet et Bauchet au top aux France, la fin de la coupe du monde annulée

Marie Bochet et Arthur Bauchet, les têtes de gondole du para ski alpin français, ont terminé l’hiver en beauté lors des championnats de France organisés au Peisey-Vallandry (Savoie) il y a une semaine. Tous les deux y ont remporté les titres en super-G, slalom et super combiné. La multiple championne paralympique y a rajouté le géant. Malheureusement, les coupes du monde d’Hafjell (Norvège) et Åre (Suède) sont annulées et la saison terminée. Dans les différents classements, ils remportent tous deux les globes du classement général et de la descente. Lui rajoute celui du géant, elle celui du super-G. La coupe des nations masculine est dominée par la France, avec l’ajout, notamment, des points de Hyacinthe Delaplace.

 

Arthur Bauchet, para ski alpin

Arthur Bauchet (FRA) – Facebook Arthur Bauchet


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Trespeuch termine sur un podium

Chloé Trespeuch termine l’hiver comme une bombe ! Après sa victoire décrochée la semaine passée en Sierra Nevada (Espagne), la snowboardeuse française a failli rééditer à Veysonnax (Suisse) mais l’Italienne Michela Moioli a pris le dessus dans les derniers mètres de la finale. Déjà assurée du globe de cristal, elle termine l’hiver en beauté sur le parcours valaisan. L’Autrichien Alessandro Hämmerle s’impose chez les hommes et remporte sa deuxième coupe du monde de suite. Sixième place pour le Français Merlin Surget.

 

 

> Il n’y aura pas d’autres coupes du monde de snowboard

Comme pour les autres sports d’hiver, l’hiver 2019/2020 de snowboard est terminé à cause de la pandémie de coronavirus. Les dernières coupes du monde d’alpin prévues à Livigno (Italie) et Winterberg (Allemagne) ont été annulées comme la finale du slopestyle de Spindleruv Mlyn (République Tchèque). Andreas Prommegger et Julie Zogg gagnent le petit globe du slalom, Roland Fischnaller et Ramona Teresia Hofmeister remportant les gros du parallèle. En slopestyle, Ruki Tobita et Katie Ormerod s’imposent : les gros globes du freestyle sont pour Scotty James et Cai Xuetong.


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Les finales du ski cross et des bosses annulées, les gros globes sont pour Laffont et Kingsbury

Et d’un qui fait cinq ! Avec l’annulation, à cause du nouveau coronavirus Covid-19, des finales du ski cross de Veysonnax (Suisse) et des bosses d’Idre Fjall (Suède), Perrine Laffont et Mikael Kingsbury remportent officiellement les gros globes du freestyle. Pour la deuxième année de suite pour elle, pour la neuvième fois pour lui. C’est le cinquième globe de la carrière de Perrine Laffont. Benjamin Cavet termine troisième mondial en bosses. En ski cross, Sandra Näslund et Kevin Drury sont sacrés. Marielle Berger-Sabbatel et Bastien Midol sont quatrièmes du général de la coupe du monde.

 

Benjamin Cavet, Perrine Laffont, ski de bosses, Idre Fjall

Benjamin Cavet (FRA), Perrine Laffont (FRA) – Facebook Ludovic Didier

 

Les finales du freeski slopestyle de Silvaplana (Suisse), prévues le week-end prochain, sont aussi supprimées. Les Suisses Andri Ragettli et Sara Höfflin remportent le petit globe de cristal de la spécialité.


 

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski, coronavirus

 

De nombreux autres événements de la Planète Blanche ont été annulés au cours de la semaine en raison de l’épidémie du coronavirus Covid-19. La FFS a d’ailleurs, comme la quasi totalité des Fédérations sportives françaises, suspendu ses activités jusqu’à nouvel ordre. Voici une liste exhaustive d’événements annulés qui se rajoutent à ceux évoqués plus haut.

  • les championnats de France de ski nordique des Contamines (Haute-Savoie) prévus du 27 au 29 mars
  • les championnats de France des clubs de ski de fond aux Glières et le marathon des Glières (Haute-Savoie) prévus le week-end dernier
  • la finale du Samse Nationale Tour de biathlon du Peisey-Nancroix (Savoie) prévue le week-end prochain
  • le challenge des moniteurs prévu du 14 au 19 avril à Vars (Hautes-Alpes) sont annulés pour cette année mais se tiendront au même endroit en 2021
  • les Mondiaux de patinage artistique de Montréal (Canada) prévus cette semaine
  • les deux dernières étapes de la coupe du monde de télémark programmées à Mürren et Thyon, en Suisse : Amelie Wenger-Reymond et Stefan Matter, pourtant blessé au genou lors des championnats de Suisse, remportent le général, la Française Argeline Tan-Bouquet termine troisième
  • les championnats de Norvège (Lillehammer/27-28 mars), d’Autriche (Eisenerz/28 mars) et de Suède (Boden/26-31 mars) de ski de fond
  • la dernière étape de la coupe de Scandinavie de ski de fond prévue le week-end dernier à Harstad (Norvège)
  • la dernière étape du Ladies Night Tour de ski alpin qui devait avoir lieu la semaine passée à Pra-Loup (Alpes-de-Haute-Provence)
  • le Birkebeiner, la Reistadlopet et l’Ylläs-Levi : les trois dernières courses de la Visma Ski Classics
  • les Mondiaux juniors de ski cross et de snowboardcross de Saint-Lary (Hautes-Pyrénées/19-25 mars), de bosses et de saut acrobatique de Valmalenco (Italie/3-7 avril) et de snowboard alpin de Lachtal (Autriche/27 mars-1er avril)
  • les finales de l’OPA Cup de ski de fond de Zwiesel (Allemagne/20-22 mars) et de saut à ski et de combiné nordique d’Eisenerz (Autriche) initialement programmées le week-end passé
  • la coupe du monde de ski alpinisme de Madonna di Campiglio (Italie/2-5 avril)
  • la Patrouille des Glaciers (27 avril-3 mai), institution du ski alpinisme français, est également touchée comme le Tour du Rutor en Italie
  • le Super Slalom de La Plagne organisé par Julien Lizeroux et prévu le 4 avril
  • la finale du circuit Freeride World Tour organisée à Verbier, en Suisse, à la fin du mois et passé, dans un premier temps, en huis clos : Marion Haerty et Nils Mandnich sont champions du monde en snowboard, Issac Freeland et Arianna Tricomi en ski
  • la fin de saison de ski de vitesse avec les étapes de la coupe du monde de Formigal (Espagne/15 mars) et d’Andorre (3-4 avril) : Britta Bäcklund et Simone Origone remportent le classement général. Les Speed Masters de Vars (Hautes-Alpes), soit la tentative de record du monde, subissent le même sort
  • les championnats du monde féminins de curling de Prince George (Canada/14-22 mars)
  • les playoffs de la Ligue Magnus de hockey sur glace sont actuellement suspendus : on se dirige vers une saison blanche
  • la saison régulière de NHL est stoppée jusqu’à nouvel ordre
  • les deux dernières étapes du Red Bull Ice Cross prévues à l’Alpe di Siusi (Italie) et Moscou (Russie) : Cameron Naasz, Jacqueline Legere et Leevi Nakari sont sacrés champions du monde masculins, féminins et juniors
  • la Janteloppet organisée par Petter Northug à Hafjell (Norvège) au début du mois d’avril
  • la fin du circuit de 100 mètres de ski de fond World Sprint Series

 

> Les stations de sports d’hiver ont été contraintes de fermer leurs portes hier à 17 heures : notre article ICI

 

Ski de fond, biathlon , combiné nordique, saut à ski, coronavirus


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

> Nathalie Péchalat nouvelle présidente de la Fédération des sports de glace

Nathalie Péchalat a été élue, après une assemblée générale plus que chaotique, présidente de la Fédération française des sports de glace. Elle succède à Didier Gailhaguet poussé à la démission il y a cinq semaines après l’éclatement d’affaires de violences sexuelles dans le patinage artistique.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Très honorée de votre confiance. Hâte de commencer ma nouvelle mission. #presidence #ffsg @ffsportsdeglace

Une publication partagée par Nathalie Péchalat (@nathaliepechalat) le

 

> Caradeux vers le circuit FWT ?

Un an après avoir raccroché les skis de compétition, Anaïs Caradeux, ancienne championne de ski halfpipe, a parlé, sur le site L’Équipe, de son ambition de rejoindre le circuit mondial du freeride dans quelques mois. « En backcountry, je retrouve des copains du pipe qui se sont mis eux aussi au freeride donc c’est cool. Mais je ne suis qu’au début, je me donne encore la saison prochaine pour continuer à progresser avant de penser à aller sur des compétitions comme le Freeride World Tour », explique la Cluse de 29 ans quatre fois médaillées aux X Games.

 

> Il y a 10 ans…

… les Jeux paralympiques d’hiver de Vancouver battaient leur plein ! La France était revenue du Canada avec six médailles. Toutes remportées en ski alpin. Nicolas Bérejny était devenu champion paralympique en super-G catégorie personnes aveugles. Solène Jambaqué remportait l’argent en descente et super combiné debout. Enfin, Vincent Gauthier-Manuel ramenait l’argent du super combiné et le bronze du géant, lui aussi dans la catégorie debout. Le ski de fond et le biathlon n’avaient ramené aucune médaille. Dans l’équipe, il y avait, notamment, Thomas Clarion par la suite champion paralympique du relais à PyeongChang en 2018.

 

> Matts Olsson, Teodor Peterson et Fritz Dopfer s’arrêtent

En plus des légendes Martin Fourcade et Kaisa Mäkäräinen, trois autres sportifs de la Planète Blanche ont annoncé leur retraite. Le skieur alpin allemand Fritz Dopfer, vice-champion du monde de slalom en 2015 derrière Jean-Baptiste Grange à Beaver Creek (États-Unis), s’arrête comme le Suédois Matts Olsson, vainqueur du slalom géant parallèle d’Alta Badia (Italie) en 2017. Enfin, le fondeur suédois Teodor Peterson, vice-champion olympique du sprint en 2014 qui a disputé sa dernière course lors du sprint de Konnerud (Norvège) le 4 mars, raccroche les skis.

 

Emil Iversen (NOR), Johannes Hoesflot Klaebo (NOR), Teodor Peterson (SWE) – Modica/NordicFocus

 

> Une patineuse russe de 11 ans, coachée par le légendaire Eteri Tutberidze, fait un carton sur les réseaux sociaux

 

 

> Kevin Rolland skie la piste de bobsleigh de La Plagne (Savoie) !

 

> L’hommage de Rancho à Canard !

 

 

> Le Vlog de Manon Petit-Lenoir sur sa rééducation !

 

 

> Perrine Laffont a fait un petit crochet par le tremplin d’Oslo…

 

 

> Quand le CM de l’IBU Junior Cup propose une luge à la Fédération internationale de luge…

 

 

> Une chanson de la Team Valoche pour la retraite de Martin Fourcade…

 

> Et enfin… Merci (encore) Martin, tu vas nous manquer l’hiver prochain !

 

Photos : Nordic Focus / Anton Erokhin / Facebook / IBU.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.