Planète Blanche #41 : l’émouvant hommage de Lou Barin à son pote Hugo Hoff

Planète Blanche, Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique
Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

PLANÈTE BLANCHE – Toutes les semaines, retrouvez l’actualité – qui se veut la plus exhaustive possible – des sports blancs sur Nordic Magazine

 

Hugo Hoff, Planète Blanche

Lou Barin : « Hugo était mon meilleur ami »

Le dimanche 31 mai dernier, nous apprenions le décès de jeune freerideur de Serre Chevalier Hugo Hoff, 20 ans, dans le massif du Mont-Blanc. Passé l’onde de choc de cette nouvelle qui a mis la grande famille du ski français en émoi et les obsèques données samedi 6 juin à Saint-Chaffrey (Hautes-Alpes), Lou Barin a accepté de lui rendre un ultime hommage. « C’est le témoignage de tout un groupe, pas seulement le mien, précise-t-elle. Ugo Troubat, Edgar et Astrid Cheylus, Max Palme, ses acolytes de ski, et toutes les personnes proches de lui y sont associés. Je veux vraiment que ce soit collectif. » Pendant une quinzaine de minutes, parfois au bord des larmes et peinant à trouver ses mots, la freeskieuse de 21 ans s’est livrée sans retenue à la Planète Blanche de Nordic Magazine. Avec émotion et courage. Pour son pote Hugo.

 

« Je n’y croyais pas […] La cérémonie a été un moment très fort en émotions »

 

« Le 31 mai une amie m’a envoyé un message me demandant de l’appeler le plus rapidement possible. C’est de cette manière que je l’ai appris, à un moment où pas grand monde n’était encore au courant. Je n’y croyais pas forcément… J’ai appelé dans la foulée Ugo Troubat, son acolyte de ski, qui m’a confirmé… C’est à ce moment-là que j’ai pu appeler mes deux amis avec qui nous partagions la coloc, Eliot Gorry et Axelle Michelland, pour les prévenir. Puis on a attendu… Ça n’a pas été simple, je n’y croyais pas le jour même. Ce n’est que le lendemain que j’ai commencé à réagir, à y croire. »

 

Hugo Hoff, Lou Barin, Eliot Gorry, Axelle Michelland

Hugo Hoff (FRA), Lou Barin (FRA), Eliot Gorry (FRA), Axelle Michelland (FRA) – Instagram Lou Barin

 

« La cérémonie [elle insiste pour utiliser ce terme plutôt que celui d’obsèques, ndlr.] était un moment très très fort en émotions, il y avait beaucoup de tristesse mais, en même temps, on a essayé de rigoler, d’y mettre de l’humour et de la joie. Tom, son petit frère, et Églantine, sa chérie, ont choisi les musiques, celles qu’il aimait, pour accompagner la cérémonie. Pendant un moment, on a pu dessiner et écrire un petit mot sur le cercueil. On a aussi imprimé des photos ensuite collées sur des planches et des expressions qui nous ont aidé à faire le deuil. Ça a été vraiment important. C’était une très belle cérémonie avec beaucoup d’anecdotes. Tout le monde était d’accord pour dire que c’était un garçon merveilleux. Je ne connais encore personne disant qu’il ne l’aimait pas, ce n’est pas possible… C’était quelqu’un d’extra, de très généreux, bienveillant, toujours là quand ça n’allait pas. »

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

 

« Hugo avait toujours un grand sourire »

 

« Hugo, c’était mon meilleur ami. C’est quelqu’un que j’ai rencontré au lycée à Moûtiers en classe de première. On a directement accroché sur des mêmes valeurs, sur une même vision du ski même s’il était dans le freeride et moi dans le freestyle. Derrière, on est partis sur la même école en université, en IUT technique de commercialisation. L’année dernière, lors de nos trois mois de présentiel, nous étions en colocation ensemble avec Eliot Gorry et Axelle Michelland… C’est quelqu’un que j’appréciais énormément, dont j’étais très proche. »

« Hugo était quelqu’un de très libre d’esprit, toujours à la recherche de nouvelles sensations que ce soit en surf, en skate ou en ski. Il était toujours plein d’ambitions et assez foufou, toujours heureux avec un grand sourire à toujours vouloir aider les autres. C’est comme ça que je le connaissais et que je l’aimais. »

 

Lou Barin, Hugo Hoff

Lou Barin (FRA), Hugo Hoff (FRA) – Instagram Lou Barin

 

« Paradoxalement, je ne passais pas réellement beaucoup de temps avec lui sur les skis. Mais quand il venait avec Ugo Troubat sur Saas-Fee [en Suisse, ndlr.] nous partagions quelques sorties. Il venait à la maison à Val Thorens où on faisait aussi un peu les cons (sic) au snow park. C’était chouette parce que c’était un freerideur qui aimait vraiment le freestyle. Il avait cette possibilité de progresser en freestyle, il kiffait ça. Dans le futur et même dès cette année, on voulait faire des trucs ensemble en freeride… Mais, voilà, j’ai eu mon genou et ça ne s’est pas fait… Et ça ne se fera pas… C’est comme ça. Il skiait beaucoup avec Ugo Troubat, Edgar et Astrid Cheylus et Max Palme, c’était toute une petite bande qui skiait tout le temps ensemble. J’étais plus une amie même si on parlait toujours de ski parce que c’était par cela qu’on existait nous deux. »

 

« Depuis, j’ai des hauts et des bas […] mais Hugo voudrait qu’on reprennent notre vie, qu’on avance »

 

« Depuis, son décès j’ai des hauts et des bas, forcément. Je sais qu’Hugo aimerait qu’on soit joyeux et qu’on rigole en profitant de la vie comme lui l’a fait. Avec ses parents, son petit frère, sa copine et tous les amis très proches, on a passé une semaine ensemble à construire la cérémonie. Véronique et Jean-Christophe, ses parents, nous ont vraiment laissé liberté d’expression pour que l’on puisse faire notre deuil à notre façon. Vraiment un grand merci à eux pour tout ça. On a pu être ensemble pendant une semaine à Briançon pour passer cette épreuve. On aurait tous aimé qu’Edgar puisse venir… En tout cas on pense très fort à lui et on espère que ça va aller de mieux en mieux pour lui [il était avec Hugo Hoff au moment de l’accident, ndlr.]. »

 

Hugo Hoff, cérémonie, obsèques

Les amis d’Hugo Hoff, dont Lou Barin, en bas à l’extrémité droite de la planche de surf, réunis le jour de la cérémonie – Instagram Eliot Gerry

 

« Forcément, ma vie va changer un petit peu. Je ne vais pas pouvoir l’appeler, lui parler, aller le voir. Avec Ugo, Edgar, à qui je donne toute ma force, Églantine et sa famille, ça va tous nous laisser une part en moins et on va tous essayer de profiter de la vie comme lui l’a fait et le rendre heureux et fier de nous d’où il nous regarde. »

« J’ai repris la rééducation jeudi dernier [elle s’est fait les croisés en début d’année, ndlr.], ce n’est pas forcément simple mais mon genou va plutôt bien. Il n’a pas pris de retard. Maintenant, Hugo il voudrait qu’on reprenne notre vie. Ce n’est pas simple. Mais il voudrait qu’on avance. Hugo serait content que je retourne le plus vite possible sur les skis m’amuser. Je pense que nous pouvons tous lui rendre hommage en faisant des belles courbes sur les skis. Je fais faire au mieux pour y retourner le plus vite possible. »

 

> Ski freeride : Hugo Hoff emporté par le Mont-Blanc

Hugo Hoff

> La rédaction de Nordic Magazine adresse, encore une fois, ses plus sincères condoléances à la famille et aux amis d’Hugo Hoff. Repose en paix champion.


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Le tremplin d’Iron Mountain en rénovation

Dans le Michigan, la crise du coronavirus n’a pas empêché le démarrage de la rénovation du tremplin Pine Mountain d’Iron Mountain. À la fin du mois de mai, l’infrastructure américaine a commencé à être démontée pour être mise aux normes de la Fédération internationale de ski (FIS). Le tremplin étasunien va être modernisé avec, notamment, l’ajout d’un rail réfrigéré et d’une salle d’échauffement en haut de la tour inrun, caractéristique des lieux. Tout le bois a déjà été retiré.

 

saut à ski, Iron Mountain

Le tremplin d’Iron Mountain en pleine rénovation – FIS

 

Les travaux devraient durer jusqu’en octobre. « Dès que la rénovation sera terminée, nous prévoyons d’apporter plus d’activités au complexe pour en faire une attraction touristique toute l’année. Nous n’aurions pas pu arriver à ce point sans les généreuses contributions de nos entreprises locales, sponsors, fans de saut à ski, aux bénévoles et au dévouement du club de ski », explique Nick Blagec, président Kiwanis Ski Club, propriétaire du tremplin, sur le site de la FIS. Une manche de la coupe continentale est prévue à Iron Mountain au milieu du mois de février 2021.

 

> Victime d’une chute sur un tremplin osloïte, la star du combiné nordique Jarl Magnus Riiber se pourra pas ressauter de l’été : notre article ICI


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Henrik Kristoffersen à l’arrêt pendant deux semaines

Lors d’un entraînement physique de gymnastique, le Norvégien Henrik Kristoffersen, vainqueur des petits globes du géant et du slalom l’hiver dernier, s’est blessé à la cheville gauche. « J’ai entendu un craquement dans ma cheville », expliquait alors le champion à nos confrères de la NRK présents à Jessheim ce jour-là. Mardi, Kristoffersen passait une IRM de contrôle qui n’a pas décelé de fracture mais des ligaments distendus.

 

Henrik Kristoffersen, ski alpin

Henrik Kristoffersen (NOR) – Instagram Henrik Kristoffersen

 

Le rival d’Alexis Pinturault doit donc ralentir le rythme pendant deux semaines, ce qui ne va pas mettre en péril sa préparation estivale qu’il poursuivra en Autriche. Dès le lendemain de l’incident, il pouvait marcher normalement.

 

> Claire Breton, nouvelle coach de tir des biathlètes juniors françaises, s’est confiée à Nordic Magazine : lisez son interview ICI

 

C’est beaucoup plus grave pour le Suisse Mauro Caviezel

Swiss-Ski a dévoilé la mauvaise nouvelle jeudi dernier. Le skieur polyvalent Mauro Caviezel, meilleur spécialiste du super-G la saison dernière, s’est blessé à l’entraînement. Malheureusement pour lui, c’est sérieux puisque le tendu d’Achille du pied gauche est déchiré. Ce qui nécessite une opération. « Cette blessure finira par guérir. Je mets tout en œuvre pour retrouver la forme et revenir sur les skis aussi rapidement que possible », réagi l’Helvète dans le communiqué.

 

Mauro Caviezel, ski alpin

Mauro Caviezel (SUI) – Instagram Mauro Caviezel


 

Le confinement étant maintenant terminé, nous vous faisons maintenant un inventaire non exhaustif des plus belles, insolites, drôles photos et vidéos publiées par les sportifs hivernaux déconfinés. Voici la sélection de la semaine.

 

Les skieurs et snowboardeurs français ont retrouvé la neige à Val d’Isère ou aux Deux-Alpes, on débute le festival des belles images avec Chloé Trespeuch…

 

… suivie de Marie Bochet…

Marie Bochet, ski alpin, handisport

Instagram Marie Bochet

 

… Tessa Worley…

Tessa Worley, ski alpin

Instagram Tessa Worley

 

… Matthieu Bailet…

Matthieu Bailet, ski alpin

Instagram Matthieu Bailet

 

… Arthur Bauchet…

Arthur Bauchet, ski alpin, handisport

Instagram Arthur Bauchet

 

… le duo Clara Direz/Romane Miradoli…

Clara Direz, ski alpin, Romane Miradoli

Instagram Clara Direz

 

… Joséphine Forni…

Joséphine Forni, ski alpin

Instagram Joséphine Forni

 

… ou encore Alizée Baron !

Alizée Baron, ski cross

Instagram Alizée Baron

 

Lukas Hofer revient trempé de sa séance de running… son chien également !

Lukas Hofer, biathlon, running, chien

Instagram Lukas Hofer

 

Pendant qu’Heidi Weng peaufine son bronzage sur les pistes de ski de fond…

Heidi Weng, ski de fond

Instagram Heidi Weng

 

… Dorothea Wierer bronze au bord de sa piscine après une semaine marquée par le premier camp d’entraînement de la sélection italienne de biathlon !

Dorothea Wierer, biathlon, piscine

Instagram Dorothea Wierer

 

Joli bronzage également pour Lisa Vittozzi

Lisa Vittozzi, biathlon

Instagram Lisa Vittozzi

 

La skieuse norvégienne Kajsa Vickhoff Lie se met au golf

Kajsa Vickhoff Lie, ski alpin, golf

Instagram Kajsa Vickhoff Lie

 

Le fondeur argentin Matias Zuloaga retrouve la neige sur la Terre de Feu

Matias Zuloaga, ski de fond

Instagram Matias Zuloaga

 

Encore une sortie à vélo pour Dorothea Wierer !

Dorothea Wierer, cyclisme, biathlon

Instagram Dorothea Wierer

 

Séance de sport en amoureux pour Lindsey Vonn et PK Subban

 

Reprise du tir à Ruhpolding pour Denise Herrmann…

Denise Herrmann, biathlon

Instagram Denise Herrmann

 

… et au Grand-Bornand pour Benjamin Daviet avec l’équipe de France militaire de ski

Benjamin Daviet, biathlon, handisport

Instagram Benjamin Daviet

 

Footing dans un cadre de rêve pour la Néo-Zélandaise Alice Robinson

Alice Robinson, ski alpin

Instagram Alice Robinson

 

L’Italienne Ilaria Debertolis se fait une sortie de 50 kilomètres en rollerski en Sardaigne

Ilaria Debertolis, ski de fond, rollerski

Instagram Ilaria Debertolis

 

Tiril Eckhoff en fusion devant la performance de Therese Johaug lors des Impossible Games d’Oslo

 

En plus de s’entraîner avec Lucas Chanavat, Johannes Hoesflot Klæbo skie… en short !

Johannes Hoesflot Klaebo, ski de fond

Instagram Johannes Hoesflot Klaebo

 

Antoine Adelisse monte des tricks à la maison

 

Le skieur alpin autrichien Matthias Mayer s’est marié

Matthias Mayer, mariage, ski alpin

Instagram Matthias Mayer

 

Wendy Holdener surfe à Zurich…

 

… et la pilote star de bobsleigh américaine Kaillie Humphries s’entraîne devant chez elle !


 

Le Canada dévoile une grosse partie de ses groupes nationaux

Si les sélections canadiennes de ski de bosses, saut acrobatique ou ski de fond, avec les polémiques qui s’en ont suivies, avaient déjà étaient annoncées, il n’en était rien pour l’alpin et le snowboard. C’est maintenant chose faite depuis quelques jours. Alpine Canada a fait le choix de sélectionner quinze skieurs dans son groupe coupe du monde de ski alpin. Parmi ceux-ci, Marie-Michèle Gagnon, Erin Mielzynski, Roni Remme, Trevor Philp ou le revenant Manuel Osborne-Paradis en seront les leaders. En ski cross, le Canada possède tout simplement la meilleure équipe du monde avec Kevin Drury, vainqueur du globe l’hiver dernier, Christopher Delbosco, Brady Leman, Brittany Phelan ou Marielle Thompson.

 

Marie-Michele Gagnon, ski alpin

Marie-Michèle Gagnon (CAN) – Instagram Marie-Michèle Gagnon

 

Du côté du snowboard, Snowboard Canada sélectionne des équipes plus réduites mais pas moins denses. En snowboardcross, Eliot Grondin et Kevin Hill mènent un groupe national de cinq membres. En snowboard alpin, le vétéran Jasey-Jay Anderson est toujours présent à 45 ans. Enfin, en snowboard freestyle, le groupe a une fois fière allure avec Mark McMorris, Sébastien Toutant, Max Parrot, Brooke Voigt ou Laurie Blouin.

 

> Anaïs Chevalier-Bouchet, de retour en équipe de France de biathlon, a décidé d’accorder une interview à Nordic Magazine : lisez-là ICI


 

Stian Saugestad met la flèche

À 27 ans, le descendeur norvégien Stian Saugestad a décidé d’arrêter sa carrière. En 36 départs sur le circuit coupe du monde, il n’a jamais réussi à franchir le cap. Une onzième place décrochée lors du super-G de Kvitfjell, à la maison, en mars 2018 reste le sommet d’une carrière au cours de laquelle il aura remporté deux manches de coupe d’Europe à Sarntal (Italie), en février 2016 et 2018. Blessé à Bormio en décembre 2018, il n’a jamais réussi à retrouver son niveau mais a tout de même eu la chance de prendre le départ des plus grandes classiques du circuit l’hiver dernier : Val Gardena, Bormio, Wengen, Kitzbühel ou Garmisch-Partenkirchen.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

For en reise det har vært. Fra å komme seg inn på Oppdal skigymnas som 15-åring med træfot og to venstreføtter, til å konkurrere mot verdenseliten i de mest brutale utforløypene som Kitzbühel og Wengen. Og det er når man sitter igjen etter karrieren, at man skjønner hvor sinnsykt det man har drevet med har vært. Å kaste seg utfor de råeste utforløypene i over 140km/t kun iført helsikkes trange fartsdresser og en liten hjelm er et adrenalinrush man skal lete lenge etter! Jeg har fått mine muligheter, og har prøvd mitt ytterste for å nå alle mine mål. Desverre klarer de færreste å nå alle sine mål og drømmer. Men jeg har hatt muligheten av å leve av denne idretten i så mange år, og det er en drøm som har gått i oppfyllelse. Etter smellen i Bormio i 2018 klarte jeg desverre ikke å ta nye steg i riktig retning for å komme meg inn i den ypperste verdenseliten. Jeg har prøvd og sitter igjen med at jeg har gjort et ærlig forsøk på å nå «uoppnåelige mål». Jeg har gitt det jeg har og fått oppleve enormt masse på kort tid. Jeg har reist verden rundt å konkurrert mot verdens beste alpinister de siste årene, og har møtt en hel haug med fete mennesker og gode kompisser. Jeg setter uendelig stor pris på å ha fått oppleve verden og idretten på denne måten, sammen med mange andre råtasser og kompisser gjennom mange år! Til slutt må jeg få takke alle de som har vært med på reisen, og gjort det mulig å satse i så mange år og kunne leve av det man drømte om som liten gutt! Spesielt takk til alle mine lokale sponsorer og støttespillere, nærmeste familie, nære venner, konkurrenter, lagkompisser, trenere og ildsjeler rundt om i dette landet! Tusen takk! #MoskusOut

Une publication partagée par Stian Saugestad (@stian.saugestad) le

 

> Le combiné norvégien Sindre Ure Soetvik se retire également : notre article ICI


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

> Le mercato du ski continue, encore et encore…

À chaque Planète Blanche, ses mouvements enregistrés sur le mercato géant des manufacturiers de skis. Ce lundi, notons l’arrivée de la jeune française Karen Smadja-Clement, médaillée mondiale juniors sur le super-G à Narvik (Norvège) juste avant le début du confinement, chez Head. Comme vous avez pu le lire sur notre site, le fondeur Renaud Jay rejoint Madshus. Enfin, l’alpine Canadienne Erin Mielzynski passe de Rossignol à Atomic.

 

Erin Mielzynski, ski alpin

Erin Mielzynski (CAN) – Instagram Erin Mielzynski

 

> Renaud Jay après sa signature chez Madshus : « J’en veux plus »

 

> Les Mondiaux juniors de ski sur herbe annulés

Les championnats du monde juniors de ski sur herbe devaient se dérouler du 17 au 20 juillet à Madarao, au Japon. En raison de la crise du coronavirus, ils sont annulés. Concernant la coupe du monde de, les quatre premières étapes prévues en juin ont été annulées : il reste encore au programme les manches de septembre de Cortina d’Ampezzo (Italie/5-6 septembre) et de Dizin (Iran/15-18 septembre).

 

Martin Bartak, grasski, ski sur herbe

Le Tchèque Martin Bartak dans le Marbachegg lors du super-G des Mondiaux 2019

 

> Quand Lucas Chanavat et Johannes Hoesflot Klæbo skient ensemble en Norvège : notre article ICI

 

> Annie Sarrat vient coacher l’équipe de France de short track

Jusque-là responsable de la formation des entraîneurs canadiens, Annie Sarrat sera, à partir du 13 juillet, la coach en chef de l’équipe de France de short track nous apprend le site spécialisé Passion/Patin/Vitesse. Thibault Méline, ancien patineur du groupe France et entraîneur-chef par intérim l’hiver dernier, sera son adjoint. Sarrat devra faire avec un groupe fortement rajeuni à la suite de la retraite de Véronique Pierron, qui nous a accordé une interview exclusive pour en expliquer les raisons il y a quelques semaines.

 

> La patinoire Thialf d’Heerenveen ouverte cet été

À partir du 27 juillet, les meilleurs patineurs de vitesse néerlandais auront la chance de s’entraîner sur l’ovale de 400 mètres de la patinoire Thialf d’Heerenveen. L’annonce est tombée en cours de semaine passée après un début de polémique sur l’absence de glace estivale aux Pays-Bas. Dès le 13 juillet, l’équipe nationale de short track aura accès à ses installations.

 

Jorrit Bergsma, patinage de vitesse, speed skating, Minsk

Jorrit Bergsma (NED) – ISU

 

> Une date pour les camps d’entraînement de la NHL

Les 24 franchises qui participeront à la fin de la saison de NHL, et qui seront en course pour décrocher la Coupe Stanley, ont maintenant une date pour les camps d’entraînement de reprise. Le syndicat des joueurs s’est mis d’accord avec la Ligue majeure nord-américaine de hockey sur glace sur le 10 juillet. « La durée des camps et la date du retour au jeu officiel seront déterminées à un moment ultérieur », complète la NHL.

 

> Le fondeur britannique Andrew Musgrave opéré du talon d’Achille après… trois ans de douleurs !

Andrew Musgrave, ski de fond, opération

Andrew Musgrave (GBR) – Instagram Andrew Musgrave

 

> Quand le saut à ski devient la star de l’épreuve d’anglais du matura (baccalauréat) polonais…

Matura, saut à ski

 

> J-600 avant les Jeux olympiques de Pékin !

Pékin 2022, JO 2022, Jeux olympiques, J-600, Beijing 2022,

 

> Les plaques  du Lysebotn Opp mises à jour !

 

> Faites du sport avec Perrine Laffont et Maxime Montaggioni accompagnés de la nageuse Charlotte Bonnet !

 

> Regardez le nouveau Vlog de Perrine Laffont

 

Photos/Vidéos : Nordic Focus / Instagram / Facebook / ISU / Twitter.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.