Planète Blanche #49 : le témoignage poignant de la Libanaise Huguette Fakhry

Planète Blanche, Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

PLANÈTE BLANCHE – Toutes les semaines, retrouvez l’actualité – qui se veut la plus exhaustive possible – des sports blancs sur Nordic Magazine

 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Huguette Fakhry : « C’était un spectacle horrible »

Mardi dernier, aux alentours des 18 heures, deux explosions ravageaient le port de Beyrouth, mais plus encore la capitale libanaise, emportée par le souffle des détonations. Alors que les fenêtres beyrouthines se sont brisées sous l’effet des détonations, des centaines de personnes, blessées, étaient emmenées dans les hôpitaux de la ville, débordés. Parmi les secouristes dépêchés sur place ce jour-là, se trouvait Huguette Fakhry, snowboardeuse et skieuse de fond ayant participé, l’hiver dernier, aux Mondiaux U23 d’Oberwiesenthal, engagée au sein de la Croix-Rouge libanaise. En exclusivité pour la Planète Blanche de Nordic Magazine, cette jeune libanaise de 21 ans revient sur cette journée d’horreur. Un témoignage poignant et bouleversant.

 

« Le 4 août, une date à jamais gravée dans la mémoire des Libanais »

 

« Le 4 août 2020 est une date qui restera à jamais gravée dans la mémoire de la population libanaise. Pourtant, c’était une autre journée ordinaire pour le peuple libanais qui travaille dur tout en se conformant aux règles sanitaires pour faire face au Covid-19 et en faisant avec l’instabilité économique et la corruption. Après avoir écouté le briefing quotidien du ministère de la Santé concernant l’augmentation des cas de coronavirus, une inattendue breaking news a été annoncée : « Une immense explosion s’est produite dans le ciel de notre bien-aimée Beyrouth. » Alors que mes collègues et moi attendions plus de nouvelles, nous avons appelé à plusieurs reprises nos proches. »

 

Huguette Fakhry, ski de fond

Huguette Fakhry (LBN) – Photo : Huguette Fakhry

 

« Nous étions préoccupés pour leur sécurité, en particulier mes amis les athlètes dont je ne pourrais jamais imaginer ma vie sans eux. J’essayais inlassablement de joindre mon frère dont le lieu de travail était proche de l’explosion. Généralement, il reste dans son bureau jusqu’à 20 h. J’ai paniqué et je ne savais pas quoi faire car j’étais loin de l’explosion, dans l’habitation de mon cœur à Bcharré, au nord du Liban, dans notre poste de la Croix-Rouge. Soudain, mon téléphone a sonné et je me suis précipité dessus. Mon cœur battait très vite et je sentis mes mains trembler. Heureusement, mon frère, pour une fois, a quitté son travail plus tôt. C’est comme si Dieu avait ajouté un nouveau chapitre à sa vie. J’étais si heureuse d’entendre sa voix. »

 

Huguette Fakhry, ski de fond

Huguette Fakhry au Mondiaux U23 d’Oberwiesenthal – Photo : Huguette Fakhry

 

« Mon cœur était alors rempli d’émotions contradictoires parce que je faisais partie des centaines d’urgentistes de la Croix-Rouge libanaise qui se sont précipités sur le site de l’explosion. C’était un très long trajet parce que nous voulions y arriver rapidement pour sauver le plus de vies possible. Je ne pouvais pas croire à cette explosion. Notre sûreté et notre sécurité ont été mis en danger dans une nouvelle mesure. Ils [sous-entendu les politiciens libanais, ndlr.] ont détruit notre capitale : combien de temps nous faudra-t-il pour la reconstruire ? S’attendent-ils à ce qu’elle se régénère toute seule comme un phénix ? Vais-je revoir mes amis ? Toutes ces questions étaient dans mon esprit, des flashbacks de moments et de nuits passés à Beyrouth me sont passées par la tête jusqu’à ce que nous arrivions enfin sur les lieux. »

 

« Maintenant, je vais m’entraîner à nouveau et représenter fièrement mon pays bien-aimé à l’étranger ! Nous ressusciterons »

 

« Sur place, c’était complètement différent de ce que nous avions vu à la télévision. Énormément de personnes étaient couvertes de sang. C’étaient des mères et des pères, des filles et des fils, des amis et des voisins. Les voitures étaient renversées et les bâtiments s’effondraient. Les cendres et le verre couvraient le sol. Les cadavres étaient dispersés partout. C’était un spectacle horrible. Je ne pouvais pas le croire. Avec toutes ces pensées en tête, j’ai dû me rappeler ma priorité principale, qui était de sauver autant de vies que possible. Cela m’a brisé le cœur de voir mon peuple souffrir. Malgré tout, j’avais besoin de rester forte car nous ne pouvons pas oublier que notre pays doit être reconstruit à nouveau. Ces sentiments et émotions resteront à jamais dans nos cœurs. »

 

Huguette Fakhry, ski de fond

Huguette Fakhry (au premier plan) avec son équipe de secouristes de la Croix-Rouge libanaise dans la nuit de mardi à mercredi, après l’explosion – Photo : Huguette Fakhry

 

« Même dans ma maison secondaire, l’endroit où je passais toute la journée, l’endroit où ils nous apprenaient à survivre pour un avenir meilleur, située plus loin, était aussi endommagée. Au nom du peuple libanais, nous demandons des prières de réconfort à ceux qui sont en deuil. Les politiciens libanais pensent que le Liban n’est qu’un petit pays et que nos souffrances sont insignifiantes. Notre civilisation a été sacrifiée. Nos vies ont été dépréciées en chiffres et en statistiques. La négligence systématique a paralysé notre Nation. Plus de 300 000 Libanais paient le prix d’une vieille négligence. Nous sommes fatigués des paroles creuses et des promesses vides. Nous ne croyons plus aux contes de fées. Il n’est pas dans notre nature de rester silencieux. Maintenant, je vais m’entraîner à nouveau et représenter fièrement mon pays bien-aimé à l’étranger ! Nous ressusciterons. »

 

> Quentin Fillon-Maillet lance sa Websérie où il montrera les coulisses de sa préparation : le premier épisode ICI


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Les Grands Prix seniors maintenus : « Ça fait plaisir », pour le couple de danseurs sur glace Marie-Jade Lauriault/Romain Le Gac

La semaine dernière, l’Union internationale de patinage (ISU) a communiqué sur les Grands Prix de patinage artistique 2020. Seront-ils annulés comme ceux des juniors ? La réponse est non. « Le Conseil a approuvé la proposition que chaque Grand Prix ISU de patinage artistique de la saison 2020/2021 devienne une épreuve nationale. […] La participation à chaque événement individuel du Grand Prix de patinage artistique sera limitée aux concurrents et officiels du pays hôte, aux concurrents s’entraînant régulièrement dans le pays hôte et aux concurrents d’autres pays qui seront affectés à un Grand Prix dans leur zone géographique », détaille l’instance.

 

Marie-Jade Lauriault, patinage artistique, Romain Le Gac

Marie-Jade Lauriault (FRA), Romain Le Gac (FRA) – Photo : Olivier Brajon

 

Les danseurs sur glace installés au Québec, Marie-Jade Lauriault et Romain Le Gac, joints par la Planète Blanche de Nordic Magazine par téléphone après cette annonce, se disent « rassurés. On trouve que l’idée est bonne parce qu’on ne voulait surtout pas que l’ISU ne tienne pas compte de la situation sanitaire pour organiser à tout prix ses compétitions. » S’ils ne savent pas encore s’ils patineront lors du Skate Canada ou des Internationaux de France – « on laisse les coachs s’organiser pour nous », explique Marie-Jade Lauriault -, ils ont maintenant de la visibilité. « Ça fait plaisir, se réjouit Romain Le Gac, mais on se prépare à toutes les options et, surtout, on garde dans un coin de nos têtes que les Mondiaux ont été annulés juste une semaine avant le début. On aimerait vraiment que ça ait lieu et on va prendre toutes les mesures possibles pour être en sécurité. »

 

Marie-Jade Lauriault, patinage artistique, Romain Le Gac

Marie-Jade Lauriault (FRA), Romain Le Gac (FRA) – Photo : Olivier Brajon

 

Après l’annulation des compétitions juniors, le couple, aussi bien sur la glace que dans la vie, a bien cru connaître une fin d’année 2020 vierge de toutes compétitions. « Qu’il y ait des Grands Prix ou pas, on a continué à travailler et monter nos programmes, qui sont aujourd’hui terminés. Maintenant, sachant que les compétitions devraient avoir lieu, on va déclencher le processus de préparation mais, oui, on s’est vraiment posés des questions », avoue-t-elle. Actuellement en train d’apprendre leurs nouvelles chorégraphies, les tourtereaux québécois expliquent qu’ils vont bien « hormis Marie qui a peut-être un petit peu mal au dos », glisse Romain, tout en malice. « Ça va en s’améliorant, rassure-t-elle dans la seconde. Le plus difficile à retrouver c’est le cardio parce que celui qu’on a sur la glace est impossible à retrouver hors glace. C’est comme si on faisait la planche pendant sept secondes puis un sprint puis une autre planche, il y a plein de variations. On a donc essayé de travailler le cardio sur la glace avant les programmes, pour pas que ce soit dangereux pour notre santé. »

 

« Une grosse boule d’amour »

 

Pour mener à bien leur saison, Marie-Jade Lauriault et Romain Le Gac, peu de temps après l’entretien qu’ils avaient accordé à la Planète Blanche, ont lancé une cagnotte en ligne, qui s’élevait à 1 215 $ dimanche soir à 22 heures. « Ça avance vraiment bien, on a senti une vraie vague de soutien. Ça a été une grosse boule d’amour pour nous. Quand on l’a mis, on ne s’attendait pas à ça parce qu’on savait que les temps étaient vraiment difficiles pour tout le monde. On l’a vraiment mis parce qu’on n’avait pas d’autres solutions. Les gens ont envie de revoir du patin, je pense que ça a fait beaucoup pour le succès de cette campagne », remercie-t-elle du fond du cœur.

 

> Cliquez ICI pour accéder à la cagnotte de ligne créée par Marie-Jade Lauriault et Romain Le Gac


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Le lancement de l’hiver avancé d’une semaine !

L’Association autrichienne de ski (ÖSV) a surpris son monde mercredi dernier en annonçant l’anticipation du slalom géant de Sölden, traditionnelle porte d’entrée de la saison de coupe du monde de ski alpin sur le glacier du Rettenbach. « En le faisant avancer, il sera possible d’utiliser la zone du glacier exclusivement pour les compétitions de la coupe du monde, de séparer les participants, officiels et employés des touristes et d’organiser l’hébergement des équipes en fonction des besoins et des réglementations », est-il écrit dans le communiqué qui précise, qu’en l’état actuel des choses, les courses se disputeront sans un grand nombre de spectateurs les 17 et 18 octobre.

Interrogé par nos confrères de Ski Chrono, Victor Muffat-Jeandet indique qu’ils sera « prêt dans tous les cas ». « On a encore le temps de réajuster la programmation pour être prêt à temps», précise quand à lui Thibaut Favrot.

 

 

> Les ambitions du stade rénové des Plans d’Hotonnes avec Christophe Lebesgue : notre article ICI


 

Tout au long de l’été, nous vous faisons un inventaire non exhaustif des plus belles, insolites, drôles photos et vidéos publiées par les sportifs hivernaux à l’entraînement ou en vacances. Voici la sélection de la semaine.

 

Nouvelle semaine d’entraînement pour Dorothea Wierer

Dorothea Wierer, biathlon

Instagram Dorothea Wierer

 

Alexander Bessmertnykh fait le pitre dans la neige russe…

Alexander Bessmertnykh, ski de fond

Instagram Alexander Bessmertnykh

 

… et Katharina Althaus dans une flaque d’eau allemande !

Katharina Althaus, saut à ski

Instagram Katharina Althaus

 

Le skieur de vitesse italien Simone Origone a reçu son globe de cristal

 

Lindsey Vonn aime prendre des risques

 

Balade estivale pour la biathlète espagnole Vicoria Padial Hernandez

Victoria Padial Hernandez, biathlon

Instagram Victoria Padial Hernandez

 

Quand Lou Barin rencontre Vincent Pourchot, le plus grand basketteur français

Lou Barin, Vincent Pourchot, basketball, ski freestyle, freeski

Instagram Lou Barin

 

Visiblement, les frères Claude ont passé une semaine très reposante

Fabien Claude, Florent Claude, biathlon, Emilien Claude

Instagram Fabien Claude

 

Séance d’équilibre en pleine nature pour l’Autrichienne Katharina Liensberger

Katharina Liensberger, ski alpin

Instagram Katharina Liensberger

 

Tess Ledeux se jette à l’eau…

 

… Léna Brocard aussi !

 

Le pilote de bobsleigh Romain Heinrich se donne sur la piste d’athlétisme

 

Sortie en VTT pour la Slovaque Ivona Fialkova

Ivona Fialkova, biathlon

Instagram Ivona Fialkova

 

Anna Nechaevskaya en mode moumoute

Anna Nechaevskaya, ski de fond

Instagram Anna Nechaevskaya

 

Séance de paddle pour Lou-Anne Chevat

Lou-Anne Chevat, biathlon

Instagram Lou-Anne Chevat

 

Entre deux semaines de physique, Joséphine Forni s’accorde une pause plage en pleine canicule…

Joséphine Forni, ski alpin

Instagram Joséphine Forni

 

… parce qu’avant c’était soupe de sueur !

 

Alexis Pinturault passe de belles vacances en Algarve

Alexis Pinturault, ski alpin

Instagram Alexis Pinturault

 

Séance de Skierg avec vue sur le lac de Garde pour Enora Latuillière

 

Margot Ravinel, médaillée olympique de la jeunesse en ski alpinisme et humoriste

Margot Ravinel, ski alpinisme

Instagram Margot Ravinel

 

Kamil Sotch s’offre une glace avec sa bien-aimée…

Kamil Stoch, saut à ski, glace

Instagram Kamil Stoch

 

… et la patineuse de vitesse néerlandaise Antoinette de Jong une après-midi bronzette !

Antoinette de Jong, patinage de vitesse

Instagram Antoinette de Jong

 

Jarl Magnus Riiber s’essaye à la pêche…

Jarl Magnus Riiber, combiné nordique, pêche

Instagram Jarl Magnus Riiber

 

… comme les frères Boe à Sandnes, avant le Blink Festival !

Johannes Thingnes Boe, biathlon, Tarjei Boe, Pêche

Instagram Hans Henrik Bårtvedt

 

La biathlète tchèque Eva Puskarcikova se baigne…

Eva Puskarcikova, biathlon

Instagram Eva Puskarcikova

 

… avant de retrouver la neige sur le glacier du Dachstein !

Eva Puscarcikova, ski de fond, biathlon, Dachstein

Instagram Eva Puscarcikova

 

Enceinte, la Suédoise Magdalena Pajala est toujours sur les ski-roues

ski-roues, rollerski, Magdalena Pajala

Instagram Magdalena Pajala

 

La Slovène Anamarija Lampic a commencé un stage à Oberhof

Anamarija Lampic, ski de fond, ski-roues, rollerski, Oberhof

Instagram Anamarija Lampic

 

Anastasiya Kuzmina s’est rappelé, pour la presse slovaque, aux bons souvenirs des Jeux 2018…

Anastasiya Kuzmina, biathlon

Instagram Anastasiya Kuzmina

 

… Kaisa Mäkäräinen, maillot jaune, a passé son dimanche sur le vélo !

Kaisa Mäkäräinen, biathlon, cyclisme

Instagram Kaisa Mäkäräinen

 

Antoine Collomb-Patton se repose dans la piscine…

Antoine Collomb-Patton, ski de fond, handisport, sourd

Instagram Antoine Collomb-Patton

 

… et Léna Quintin à Paris !

Léna Quintin, ski de fond, Paris

Instagram Léna Quintin

 

Un peu d’air bag pour Mikael Kingsbury, le roi des bosses

 

Quentin Fillon-Maillet, classe même en ski nautique sur le lac de Vouglans

Quentin Fillon-Maillet, lac de Vouglans, biathlon, ski nautique

Instagram Quentin Fillon-Maillet


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

> Pierre Vaultier ne se « projette plus »

Blessé il y a un an de cela au genou après une chute en VTT, le double champion olympique de snowboardcross a accordé une interview à nos confrères de Ski Chrono dans laquelle il explique que « la tendance générale est positive. Les signes sont encourageants. Il y a des progrès certains depuis juin même si cela ne va pas assez vite pour l’athlète de haut niveau que je suis. » Quelques questions plus loin, Pierre Vaultier révèle que, trop déçu par les échéances fixées et non validées au cours de cette année sans snowboard, il ne se « projette plus. Je fais juste le maximum pour que les choses se passent au mieux et pour guérir rapidement. »

 

 

> Les Mondiaux mixtes de curling annulés

Prévus du 10 au 17 octobre à Aberdeen (Écosse), les championnats du monde mixtes de curling sont annulés à annoncé, il y a une semaine, World Curling dans un communiqué. « Malheureusement, avec la propagation continue du coronavirus et les restrictions qu’il impose aux voyages internationaux, amener en toute sécurité les athlètes et le personnel à Aberdeen n’est tout simplement pas possible pour le moment », motive Kate Caithness, présidente de la fédération internationale.

 

> Le Samse Biathlon Summer Tour débutera les 19 et 20 septembre à La Féclaz : notre article ICI

 

> Alena Kostornaia s’entraîne avec Plushenko

Après Alexandra Trusova, c’est Alena Kostornaia qui quitte l’écurie d’Eteri Tutberidze pour celle d’Evgueni Plushenko, champion olympique 2006 de patinage artistique. C’est son ancienne coach himself qui a officialisé la nouvelle sur Instagram. : « Elle nous a envoyé une liste de filles avec qui elle ne voulait plus s’entraîner. C’est à ce moment-là que nous avons décidé de nous séparer d’elle », dévoile-t-elle notamment.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Приходят к нам милые, добрые, с открытым взглядом, желающие добиться результатов, доказать себе и другим. Проходит время, мы продуктивно работаем и добиваемся порой колоссальных результатов. А дальше….. такое ощущение, что внешний мир влияет на наших милых и добрых. Появляются всё новые и новые условия для продолжения совместной работы (как повышение платы за любовь). Когда-то Юля выдвинула требование не выходить на один лёд с Женей. Мы постарались удовлетворить все условия – не помогло. Потом Женя отказалась кататься с Алиной. И вот сейчас от Алёны мы получили целый список девочек нон грата. Вот на этом мы с ней и расстались… Будем ли мы что-то менять в своей системе подготовки? Нет. Мы всё делаем правильно. Уверена, что среди тех кто с нами – есть и цельные, верные, устойчивые к внешним раздражителям.

Une publication partagée par Eteri Tutberidze (@tutberidze.eteri) le

 

> Steven Nyman s’est rompu le tendon d’Achille droit

À 38 ans, la carrière du descendeur américain Steven Nyman s’est peut-être achevée sur les pentes de Tomberline, où il était en stage estival avec l’équipe nationale américaine. Son tendon d’Achille droit s’est effectivement rompu sur la neige de l’Oregon, neuf ans après le gauche. Mais le vétéran, spécialiste de la descente de Val Gardena, se veut positif et a le regard braqué sur l’avenir, comme il l’écrit sur Instagram : « J’ai déjà vécu cela et j’ai l’intention de revenir et de participer aux prochains Jeux olympiques. » Voilà qui est dit.

 

> Le saut à ski inclus au programme des Jeux européens 2023 ? Notre article ICI

 

> La Norvège dévoile son équipe nationale de télémark

Longtemps, très longtemps après les disciplines olympiques, l’Association norvégienne de ski a dévoilé la liste des athlètes retenus au sein de son équipe nationale de télémark. Deux femmes, la très prometteuse Kaja Bjoernstad Konow comme nous l’a expliqué tout au long de l’hiver Chloé Blyth, la consultante télémark de la Planète Blanche, et Goeril Stroem Eriksen, en font parties pour… autant d’hommes. Trym Nygaard Loeken et Jacob Alveberg sont les heureux élus. « Nous sommes convaincus que ces athlètes nous aideront à développer le télémark », explique Per Olav Tangen, patron de ce sport ancestral, dans le communiqué.

 

> Maxim Vylegzhanin et Anastasiya Faleeva champions de Russie de rollerski à Saint-Pétersbourg : notre article ICI

 

> Une partie de l’équipe de France de ski cross a participé au kilomètre vertical des Val Thorens Summit Games, dont Morgan Guipponi-Barfety, 5 mois après s’être fait opérer des croisés

 

> Le domaine nordique des Saisies ouvrira une piste dès le 14 novembre : notre article ICI

 

> Le Blink Festival aura été l’occasion pour les fondeuses norvégiennes de s’essayer au tir !

Ragnhild Haga, ski de fond, biathlon, Blink Festival, Sandnes, Ingrid Landmark Tandrevold

Instagram Hans Henrik Bårtvedt

 

> Le Grand Prix d’été de saut à ski féminin de Frenstat aura bien lieu samedi prochain : notre article ICI

 

> Bill Demong, légende américaine du combiné nordique, a ressauté sur le tremplin d’Utah !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Battle of the Washups 🏆 … who’s team are you on? @billydemong vs @benjaminberend Comment below ‼️ #usanordic #howdoyoufly @fisnordiccombined

Une publication partagée par USA Nordic (@usanordic) le

 

Photos/Vidéos : Huguette Fakhry, Olivier Brajon et Instagram.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.