Planète Blanche #50 : le carnet de voyage groenlandais d’Ukaleq Slettemark

Planète Blanche, Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

PLANÈTE BLANCHE – Toutes les semaines, retrouvez l’actualité – qui se veut la plus exhaustive possible – des sports blancs sur Nordic Magazine

 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Les vacances de la biathlète Ukaleq Slettemark au Groenland : « Mon père et moi sommes sortis pour la dernière chasse, et au sommet d’une montagne, j’ai tué un d’un coup de fusil tiré dans son cou »

Tous les ans, Ukaleq Slettemark, biathlète groenlandaise championne du monde jeunes de l’individuel en 2019, retourne au pays se ressourcer auprès de sa famille et de ses amis pour, notamment, chasser le renne (pour une biathlète, ça ne s’invente pas !). Cette année, elle s’y est rendue pendant trois semaines. La Planète Blanche de Nordic Magazine lui a demandé d’écrire son carnet de voyage pour faire découvrir ce pays incroyable qu’est le Groenland, notamment ses coutumes locales. L’expédition au pays d’Ukaleq Slettemark débute maintenant. Laissez-vous porter par la douceur de ses mots…

 

« Bizarrement, la mer était chaude et il y avait une quantité insensée de moustiques »

 

« À notre arrivée, nous nous sommes tous mis directement en quarantaine dans un bateau sur un magnifique fjord. Nous sommes allés sur notre lieu de pêche favori, et secret, avec mes frères qui ont plongé pour remonter des truites. Malheureusement, elles n’avaient pas encore commencé à remonter la rivière. Bizarrement, la mer était chaude cette année, à environ 10-12 degrés, alors qu’elle est généralement proche des 0 à cause des icebergs. Il y avait aussi une quantité insensée de moustiques : même s’il faisait chaud, nous avons été obligés de porter des vêtements à manches longues et des moustiquaires sur le visage. »

 

Ukaleq Slettemark, biathlon, Groenland

Ukaleq Slettemark s’entraîne au tir au Groenland… avec une moustiquaire sur le visage – Photo : Instagram Ukaleq Slettemark

 

« Quand nous sommes revenus en ville [quand elle parle de ville, elle désigne Nuuk, la capitale du Groenland forte de 18 000 habitants, ndlr.] , j’ai passé beaucoup de temps avec mes cousins, que je ne vois qu’une seule fois par an. J’ai été invitée à plusieurs kaffemik. C’est la manière dont les Groenlandais célèbrent les anniversaires, les mariages, le premier jour d’école, les remises de diplômes ou tous les autres événements un peu spéciaux. L’idée est simple : l’hôte dit simplement aux personnes qu’il veut inviter qu’ils peuvent venir chez lui à n’importe quel moment d’une journée. Les personnes viennent, offrent un cadeau et mangent au buffet, qui est généralement fait de nourriture traditionnelle, avec beaucoup de gâteaux [rires]. »

 

« Heureusement, j’ai été très rapide en laissant tout tomber. Puis j’ai couru et j’ai tiré sur le renne »

 

« Après quelques jours passés en ville où j’ai fait pas mal de choses comme retirer mon permis de conduire et revoir mes amis, nous sommes repartis dans le fjord, mais cette fois dans notre cabine, à environ 1 heure et 30 minutes de bateau de Nuuk. Nous avons séjourné ici avec mon oncle, mes tantes et mes petits cousins. Je me suis beaucoup entraînée seule parce que Sondre, mon frère [avec qui elle avait pris part à un relais mixte simple historique en Junior Cup l’hiver passé, ndlr.], était malade et l’autre ne s’entraîne pas vraiment. J’ai fait beaucoup de course à pied et de kayak ainsi que des exercices de musculation avec, par exemple, des bidons d’eau. Ma famille pêchait beaucoup, mais je n’étais pas très douée… Et puis, j’avais mon entraînement comme excuse, j’ai notamment fait de la randonnée. Eux, ils pêchaient la truite avec un filet puis salaient le poisson avant de le fumer pour le conserver plus longtemps. »

 

Ukaleq Slettemark, biathlon, canoe,

Ukaleq Slettemark en balade sur un canoë dans son fjord favori – Photo : Instagram Ukaleq Slettemark

 

« Nous sommes ensuite retournés en ville pour quelques jours et étions censés retourner dans le fjord avec ma tante pour chasser le 31 juillet au soir… Malheureusement, il pleuvait trop et nous avons donc dû attendre quelques jours. La saison de chasse commençant le 1er août, il est de tradition d’y être le plus tôt possible, comme si tous les rennes seraient tués le 2 août [rire]. Nous avons réussi à avoir notre premier renne après avoir marché un long moment, nous étions fatigués et affamés et avions quasiment abandonnés. Alors que nous voulions pêcher quelques poissons pour ne pas avoir à manger du porc effiloché au dîner, un renne se tenait juste derrière nous. Mon frère a alors crié : « Renne ! » Heureusement, j’ai été très rapide en laissant tout tomber. Puis j’ai couru et j’ai tiré sur le renne [là encore, pour une biathlète, ça ne s’invente pas, ndlr.]. »

 

« Malgré la pandémie, je suis contente d’avoir pu rentrer chez moi. J’ai déjà hâte d’y revenir l’année prochaine »

 

« Les jours suivants, nous avons beaucoup marché, environ cinq à six heures par jour. Mais nous n’avons quasiment rien vu, et si, par bonheur, c’était le cas, les rennes étaient trop loin. La veille de notre retour à la maison, nous n’avions que quatre rennes et un lièvre – qui se dit ukaleq en groenlandais [sourire] -, et idéalement nous en avions besoin de huit, neuf pour une année entière. Mon père et moi sommes sortis pour la dernière chasse, et au sommet d’une montagne, un renne est soudainement apparu juste devant nous. Je l’ai tué d’un coup de fusil tiré dans son cou. Dès lors, nous pouvions repartir en ville. J’ai passé mes deux dernières journées de vacances à emballer les rennes, rencontrer mes sponsors et dire au revoir à mes amis. Malgré la pandémie de coronavirus, je suis vraiment super contente d’avoir pu rentrer chez moi. J’ai déjà hâte d’y revenir l’année prochaine ! »

 

Ukaleq Slettemark, biathlon, renne

La chasse au renne, une coutume ancrée dans la culture d’Ukaleq Slettemark – Photo : Instagram Ukaleq Slettemark

 

> Le week-end dernier, le journaliste Guillaume Di Grazia a accordé à Nordic Magazine un entretien exceptionnel suite à la sortie de son livre sur le Tour de France 2019, Orage et désespoirs (Mareuil Éditions)
-> La partie sur le livre en lui-même
-> La partie sur son amour pour le ski nordique


> Quentin Fillon-Maillet et Julia Simon invités au City Biathlon Wiesebaden : lisez notre article ICI


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Le patin d’été a repris sur la patinoire Thialf d’Heerenveen

Depuis quelques jours, les patineurs de vitesse néerlandais ont retrouvé leur quartier général : la célèbre et habituellement surchauffée patinoire Thialf. Alors qu’ils ont été obligé de s’exiler à Inzell, en Allemagne, au milieu du mois de juillet pour pouvoir patiner sur la glace, les membres du team Jumbo-Visma, une armada aussi voire plus dense que celle des cyclistes, ont pu travailler leurs gammes à Heerenveen. « Il n’y a rien de mieux que de s’entraîner à la maison, où vous avez tout ce dont vous avez besoin à portée de main, explique Patrick Roest, triple champion du monde de l’Allround, sorte de Graal dans le monde du patin de vitesse, sur le site de l’ISU. C’est bien de retrouver des sensations sur la glace d’autant que je me sens très bien physiquement. »

Il faut aussi dire, qu’à l’image d’Arthur Bauchet révisant ses classiques sous le dôme d’Amnéville en pleine canicule, patiner sur glace l’été possède ses avantages : « Le thermomètre a culminé jusqu’à environ 40°C ! Dans ces conditions, le Thialf est l’endroit parfait. Avec de telles températures, je préfère patiner sur la glace plutôt que faire du vélo dans la touffeur estivale », rigole pour terminer le champion batave.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Happy to be back @thialfheerenveen 😊

Une publication partagée par Team Jumbo-Visma schaatsen (@jumbovisma_ice) le

 

> Après un stage germano-autrichien à Garmisch-Partenkirchen et Innsbruck, le sauteur à ski Mathis Contamine a accordé une interview à Nordic Magazine : lisez-là ICI


 

Tout au long de l’été, nous vous faisons un inventaire non exhaustif des plus belles, insolites, drôles photos et vidéos publiées par les sportifs hivernaux à l’entraînement ou en vacances. Voici la sélection de la semaine.

 

Semaine de repos pour Dorothea Wierer qui s’amuse dans le jacuzzi…

 

… avant de profiter du soleil dans le jardin !

Dorothea Wierer, biathlon

Instagram Dorothea Wierer

 

Visiblement, Lindsey Vonn passe de bonnes vacances sur les côtes mexicaines…

Lindsey Vonn, ski alpin

Instagram Lindsey Vonn

 

… comme Lucas Chanavat !

Lucas Chanavatn, ski de fond, surf

Instagram Lucas Chanavat

 

Jessie Diggins lance un nouveau challenge : mettre ses chaussettes sur une slackline…

 

… puis s’accorde une pause lecture !

Jessie Diggins, ski de fond

Instagram Jessie Diggins

 

Quand l’ancienne biathlète Myrtille Bègue essaye de se mettre au skate

 

L’alpin Thibaut Favrot se rafraîchit au sommet du col du Tamié

 

La jeune biathlète britannique Holly Rees-Lay sort d’un stage de plusieurs semaines à Ruhpolding

Holly Rees-Lay, biathlon

nstagram Holly Rees-Lay

 

Marte Olsbu Roeiseland, camionneuse

Marte Olsbu Roeiseland, biathlon

Instagram Marte Olsbu Roeiseland

 

La Suédoise Frida Hansdotter profite de l’été…

Frida Hansdotter, ski alpin

Instagram Frida Hansdotter

 

… comme l’Autrichienne Bernadette Schild…

Bernadette Schild, ski alpin

Instagram Bernadette Schild

 

… la Russe Alena Zavarzina…

Alena Zavarzina, snowboard

Instagram Alena Zavarzina

 

… le patineur artistique français Adam Siao Him Fa…

Adam Siao Him Fa, patinage artistique

Instagram Adam Siao Him Fa

 

… la fondeuse russe Yulia Stupak…

Yulia Stupak, ski de fond

Instagram Yulia Stupak

 

… la Suissesse Corinne Suter…

Corinne Suter, ski alpin

Instagram Corinne Suter

 

… la Finlandaise Mari Eder…

Mari Eder, biathlon

Instagram Mari Eder

 

… ou l’Italienne Ilaria Debertolis !

Ilaria Debertolis, ski de fond

Instagram Ilaria Debertolis

 

La biathlète italienne Federica Sanfilippo passe quelques jours à Venise…

Federica Sanfilippo, biathlon, Venise

Instagram Federica Sanfilippo

 

… l’alpine autrichienne Cornelia Huetter également !

Cornelia Huetter, ski alpin, Venise

Instagram Cornelia Huetter

 

Tifany Huot-Marchand et Thibaut Fauconnet se font le col du Galibier en vélo

Tifany Huot-Marchand, short track, cyclisme, col du Galibier, Thibaut Fauconnet

Instagram Tifany Huot-Marchand

 

Antoine Collomb-Patton préfère plutôt assister à une étape du Critérium du Dauphiné…

Antoine Collomb-Patton, Dauphiné, Pavel Sivakov, Julian Alaphilippe

Instagram Antoine Collomb-Patton

 

… à l’image de Camille Coupé…

 

… beaucoup trop fière d’avoir récupéré le bidon de Thibaut Pinot !

Camille Coupé, biathlon, Thibaut Pinot, Dauphiné

Instagram Camille Coupé

 

Sofia Goggia, amoureuse de son chien

Sofia Goggia, ski alpin, chien

Instagram Sofia Goggia

 

Sortie en VTT à Chamonix pour Enora Latuillière

Enora Latuillière, ski de fond, VTT

Instagram Enora Latuillière

 

Elisa Brocard en mode touriste au Colisée

Elisa Brocard, ski de fond, Colisée

Instagram Elisa Brocard

 

Un petit coup de chaud pour Doriane Escané ? Aucun problème

 

Même en vacances, Marie Bochet, multiple champion paralympique de ski alpin, prend le temps de faire sa séance de yoga quotidienne

Marie Bochet, ski alpin, handisport, yoga

Instagram Marie Bochet

 

Après une longue séance de vélo, Sophie Chauveau et David Zobel méritaient bien cette glace !

Sophie Chauveau, biathlon, cyclisme, glace, David Zobel

Instagram Sophie Chauveau

 

Le groupe Decathlon Expérience vit bien, très bien même !

 

La fondeuse suédoise Charlotte Kalla travaille son agilité

Charlotte Kalla, ski de fond

Instagram Charlotte Kalla

 

Claire Moyse en mode fleurs…

Claire Moyse, ski de fond

Instagram Claire Moyse

 

… Gilonne Guigonnat en mode œuf !

Gilonne Guigonnat, biathlon

Instagram Gilonne Guigonnat

 

Quand Niklas Dyrhaug fait le BG dans les montagnes norvégiennes !

Niklas Dyrhaug, ski de fond

Instagram Niklas Dyrhaug

 

Du paddle pour la nordique sourde Chloé Pinto…

Chloé Pinto, ski nordique, biathlon, ski de fond, sourd, paddle

Instagram Chloé Pinto

 

… et pour le ski crosseuse allemande Heidi Zacher, qui s’offre même un repas sur sa planche !

Heidi Zacher, ski cross, paddle

Instagram Heidi Zacher

 

Du lancer de poids pour la bobeuse suissesse Nadja Pasternack

 

La championne suisse de télémark Amelie Wenger-Reymond bosse son équilibre

Amelie Wenger-Reymond, télémark

Instagram Amelie Wenger-Reymond


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

> La FIS va mener une campagne de dépistage des anticorps du coronavirus sur les athlètes subissant des contrôles antidopage

La semaine dernière, la Fédération internationale de ski (FIS) a annoncé, avec immédiat, coupler un test de dépistage des anticorps du coronavirus à ses contrôles antidopage. « Cette analyse supplémentaire durera jusqu’en mars 2021 sous réserve de l’évolution de la situation sanitaire », ajoute l’instance dans un communiqué. Par ailleurs, Rasmus Damsgaard a été nommé monsieur Covid-19 de la FIS : il est notamment chargé d’adapter les protocoles sanitaires pour les compétitions organisées sous l’égide de la fédération internationale.

 

Logo FIS

 

> Samedi dernier, le seul Grand Prix d’été féminin de saut à ski a eu lieu à Frenstat (République Tchèque) : lisez notre article ICI

 

> Henrik Kristoffersen de retour sur les skis

Après s’être blessé à la cheville lors d’un exercice de gymnastique il y a quelques semaines, le skieur alpin norvégien Henrik Kristoffersen a pu rechausser les skis la semaine dernière sur le glacier de Saas-Fee, en Suisse. « Cela faisait un moment mais nous sommes enfin de retour », a-t-il fièrement annoncé sur Instagram. Vainqueur des petits globes du géant et du slalom l’hiver dernier, il n’était pas passé loin de remporter son premier gros globe de cristal, finalement soulevé par son compatriote Aleksander Aamodt Kilde

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Amazing condition here in @saasfee 👌🏼3 great days of free skiing and exercises done! Day off today, and then 3 more days🙏🏼 #TeamHK94

Une publication partagée par Henrik Kristoffersen (@h_kristoffersen) le

 

> Retour sur les premiers stage du Team Decathlon Expérience : lisez notre article ICI

 

> Rasmus Windingstad reçoit le buste de vainqueur du Südtirol Ski Trophy 2019

L’année dernière, c’est le Norvégien Rasmus Windingstad qui a remporté Südtirol Ski Trophy récompensant le skieur remportant le plus de points lors des courses d’Alta Badia et de Val Gardena. Seulement, à cause de la pandémie de coronavirus, il n’avait jamais reçu le buste de bois décerné au lauréat. C’est maintenant chose faite puisqu’il l’a réceptionné à Oslo. Il a également empoché un chèque de 20 000 euros ainsi qu’un séjour dans le Tyrol du Sud.

 

 

> Découvrez ICI l’histoire de Filip Andersson, premier fondeur suédois ouvertement gay

 

> Visma Ski Classics : Thea Krokan Murud rejoint le Team Kaffebryggeriet

Après avoir quitté le Team Ragde Eiendom, Thea Krokan Murud a trouvé un nouveau point de chute au sein du Team Kaffebryggeriet duquel Vetle Thyli et Magnus Vestersheim, très en vue lors du Virtual World Classic Tour ces dernières semaines, sont les leaders depuis le départ de Morten Eide Pedersen pour le Team Nordic Athlete. Actuellement blessée à une côte, elle vient de reprendre sur Skierg : « J’espère pouvoir reprend bientôt ski à roulettes mais je dois commencer prudemment », explique-t-elle sur le site de la Visma Ski Classics.

 

Thea Krokan Murud, ski de fond, Team Kaffebryggeriet, Visam Ski Classics

Thea Krokan Murud (NOR) – Photo : Visma Ski Classics

 

> Silje Norendal est repassée entre les mains de son chirurgien

Gravement blessée à la jambe droite à la fin du mois de février, la snowboardeuse norvégienne Silje Norendal a dû repasser sur le billard la semaine passée pour se faire enlever une plaque et 14 vis à la cheville. « Je peux enfin commencer à regarder de l’avant », écrit la quadruple médaillée d’or aux X Games sur son compte Instagram.

 

> Découvrez ICI les dernières informations sur l’affaire Petter Northug

 

> Le sprinteur chinois Zhang Peimeng devient skeletoneur !

Athlète spécialiste du sprint – il a remporté la médaille d’argent mondiale lors du 4×100 mètres des Mondiaux de Pékin en 2015 -, Zhang Peimeng fait le pari, depuis deux ans, de se concentrer à 100% sur le skeleton pour devenir le premier Chinois à participer aux Jeux olympiques d’été et d’hiver. Nul doute que la Planète Blanche va suivre de très près sa trajectoire…

 

 

> La coupe d’été de luge d’Ilmenau annulée

La FIL Summer Luge Cup d’Ilmenau, disputée chaque mois de septembre depuis 27 ans, sur la mythique piste allemande Wolfram Fiedler, n’aura pas lieu en 2020. Bernd Rossmann, le vice-président du club de luge d’Ilmenau explique cette décision sur le site de la FIL : « La mise en œuvre des règles sanitaires dépasse les possibilités et les ressources humaines du club en raison de la mise en retrait de plusieurs employés. »

 

> Le sauteur slovène Jaka Hvala se sautera plus : notre article ICI

 

> La ski crosseuse norvégienne Marte Hoeie Gjefsen s’est mariée à Sandnes !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Gleder meg til mange flere eventyr sammen med deg, mannen min 😘 08.08.2020

Une publication partagée par Marte H. Gjefsen (@martegjefsen) le

 

> Le fondeur italien Federico Pellegrino est blessé à la cuisse : notre article ICI

 

> Juho Koponen, un fan finlandais de Dorothea se fait tatouer le portrait de la championne italienne sur le mollet !

Juho Koponen, biathlon, tatouage, Dorothea Wierer

Instagram Juho Koponen

 

Photos/Vidéos : Instagram et Visma Ski Classics.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.