Planète Blanche #53 : la MGEN partenaire officiel des équipes de France de ski nordique

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

PLANÈTE BLANCHE – Toutes les semaines, retrouvez l’actualité – qui se veut la plus exhaustive possible – des sports blancs sur Nordic Magazine

 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Le groupe MGEN est le nouveau partenaire officiel des équipes de France de ski nordique

Déjà partenaire de l’équipe de France de biathlon et du néo retraité Martin Fourcade jusqu’en 2024 avec un encart placé sur les carabines, le groupe MGEN devient partenaire officiel des équipes de France de ski nordique. En plus du biathlon, cet accord, bienvenue en cette période rendue difficile économiquement par la pandémie de coronavirus, englobe donc le saut à ski, le ski de fond et le combiné nordique. Ce jeudi à 11 heures, le contrat sera officiellement signé devant la presse depuis le siège de la Mutuelle Générale de l’Éducation Nationale, à Paris. Outre Denis Masseglia, président du CNOSF, et Sif Ourabah, directeur de la communication du groupe MGEN, Lucas Chanavat et Martin Fourcade seront présents.

 

Martin Fourcade, biathlon, MGEN, Kontiolahti

Martin Fourcade (FRA) – Manzoni/NordicFocus

 

> Les biathlètes suédois ne se rendront pas en stage à Font-Romeu : notre article ICI


 

À 30 ans, Viktoria Rebensburg se retire du circuit mondial

C’est l’annonce surprise de la semaine. La skieuse alpine allemande Viktoria Rebensburg, championne olympique du géant en 2010 sur les pistes de Whistler, triple lauréate du globe de la spécialité et 19 fois vainqueure en coupe du monde, a décidé de mettre un terme à sa carrière de sportive de haut niveau. C’est sur les réseaux sociaux, et notamment Instagram, que la Bavaroise de 30 ans a annoncé la nouvelle : « J’ai pris cette décision le cœur lourd et après une longue réflexion qui a duré plusieurs semaines. Après ma blessure au printemps et les deux derniers mois à d’entraînement sur neige, j’ai remarqué que je n’étais plus en mesure d’atteindre mon meilleur niveau », regrette la championne.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Hallo liebe Freunde & Fans, Heute ist definitiv kein leichter Tag für mich, denn ich habe mich dazu entschieden, nach 13 Jahren meine Karriere mit sofortiger Wirkung zu beenden. Diesen Entschluss habe ich schweren Herzens & nach reichlicher Überlegung in den letzten Wochen gefasst. Nach meiner Verletzung im Frühjahr & den zurückliegenden zwei Monaten im Schneetraining habe ich gemerkt, dass es mir nicht mehr gelingt, mein absolutes Top-Niveau zu erreichen. Von klein auf war es immer mein Anspruch & Ansporn, um Siege mitzufahren & euch auf der Piste zu begeistern. Da ich nun aber das Gefühl habe, dem nicht mehr gerecht zu werden, ist dies zwar eine sehr schwere aber für mich unausweichliche Entscheidung. Mit der Erinnerung an mein letztes Rennwochenende in Garmisch & dem Sieg bei der Abfahrt, ist es ein schöner Zeitpunkt die Wintersportbühne zu verlassen. Dabei möchte ich mich für die wundervolle Zeit & die jahrelange Unterstützung bei meiner Familie, Freunden & Fans sowie dem @dsv_alpin mit allen Trainern, Betreuern & meinen Partnern herzlich bedanken. Mein Dank gilt auch den Ski-Kolleginnen & all den Menschen, die ich in den zurückliegenden Jahren im Weltcup kennenlernen durfte. Ich bin mir sicher, wir werden uns bald wiedersehen, Eure Vicky Hello dear friends & fans, Today is certainly not an easy day for me, as I have decided to end my career with immediate effect after 13 years. I made this decision with a heavy heart & after much consideration over the last few weeks. After my injury in spring & the past two months of snow training, I realised that I would no longer be able to reach my absolute top level. From a very young age, it has always been my ambition & incentive to compete for success & to inspire you on the slopes. But now that I have the feeling that I can no longer live up to this, this is a very difficult but inevitable decision for me. With the memory of my last race weekend in Garmisch and the victory in the downhill, it is a nice time to leave the winter sports stage. I would like to thank my family, friends & fans as well as the @dsv_alpin with all its coaches, supporters & partners for the wonderful time and the support. Vicky

Une publication partagée par Viktoria Rebensburg (@viktoria_rebensburg) le

 

Dès l’officialisation de sa retraite, de nombreux hommages ont inondé les réseaux sociaux, venant notamment de Mikaela Shiffrin ou de la Bornandine Tessa Worley, avec qui elle partage le jour de naissance. Sur Instagram, la double championne du monde française explique avoir été « chanceuse de partager ses moments avec toi. Merci pour tout, d’avoir été une athlète respectueuse, une grande rivale mais aussi une formidable amie. Félicitation pour ta carrière. » Ces dernières années, Rebensburg était devenue une très bonne polyvalente remportant quatre super-G ainsi que la descente de Garmisch-Partenkirchen, chez elle, en février dernier. C’était la veille de sa blessure, une fracture du plateau tibial ayant mis un voile sur une carrière longue de 13 ans.

 

> L’ouverture de la billetterie de la coupe du monde du Grand-Bornand est reportée : notre article ICI


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Les premières coupes du monde de short track et de patinage de vitesse annulées : « Nous sommes tous très déçus », témoigne Tifany Huot-Marchand

La semaine passée, la fédération internationale de patinage (ISU) devait trancher concernant le maintien, ou non, des premières épreuves de la coupe du monde 2020/2021 de short track et de patinage de vitesse prévues en novembre et décembre. Concernant la piste longue, les épreuves de Tomaszow Mazowiecki (Pologne/13-15 novembre), de Stavanger (Norvège/20-22 novembre), de Salt Lake City (États-Unis/4-6 décembre) et de Calgary (Canada/11-13 décembre) sont abandonnées à l’instar de celles de Montréal (Canada/6-8 novembre) et de Laval (Canada/13-15 novembre) sur la piste courte. Pour la Planète Blanche de Nordic Magazine, Tifany Huot-Marchand, leader de l’équipe de France féminine de short track, indique qu’elle se « doutait que ça allait être compliqué de maintenir les premières coupes du monde. D’autant plus que notre nouvelle coach Annie [Sarrat, venue du Québec, ndlr.] était au courant de la situation sanitaire au Canada. »

 

Tifany Huot-Marchand, short track, patinage de vitesse sur piste courte

Tifany Huot-Marchand (FRA) – Instagram Tifany Huot-Marchand

 

Dans sa communication, l’ISU indique réfléchir à remplacer les coupes du monde annulées de patinage de vitesse par des compétitions disputées aux Pays-Bas, le pays où le patin est roi. Pour le short track, les week-ends de Séoul (Corée du Sud/11-13 décembre) et de Pékin (Chine/18-20) sont encore en suspens, « en attente de nouvelles consultations avec les parties prenantes ». Une situation ne contrariant pas Huot-Marchand, qui s’entraîne activement sur la patinoire du CNEA de Font-Romeu (Pyrénées-Orientales) malgré un petit torticolis contracté en milieu de semaine passée et vite devenu un mauvais souvenir : « Nous sommes tous très déçus mais nous ne sommes pas démotivés. Quoiqu’il se passe, les Jeux olympiques sont dans un an et demi, alors ça peut paraître loin mais, finalement, c’est très court à partir de maintenant. Tout le monde est dans la même situation donc on verra bien pour la suite, je ne me prends pas la tête. » Pour se préparer à la saison dont on ne sait pas quand elle débutera, l’équipe de France ira en stage deux semaines en Allemagne à la fin du mois « avec les Polonais et les Allemands. Une compétition internationale doit aussi se dérouler aux Pays-Bas à la mi-octobre », révèle, enthousiaste, celle qui est montée sur un podium de coupe du monde l’hiver dernier.

 

> Il y a des nouveautés dans le monde de la Visma Ski Classics : notre article ICI

 

L’équipe de France de bobsleigh et de skeleton est en stage à Prague où elle a disputé les championnats tchèques de poussée !

Au grand complet, et pour encore une semaine, les bobeurs et skeletoneurs tricolores ont quitté leur camp de base de Mâcot-la-Plagne (Savoie) pour la République Tchèque et la piste de poussée flambant neuve du Centre olympique de Prague. Ouverte le 1er juillet dernier, elle fait 110 mètres de longueur et ressemble à s’y méprendre aux caractéristiques de la zone de départ de la piste du Centre national de glisse de Yanqing où auront lieu les Jeux 2022. Après avoir pratiqué cette installation plusieurs jours de suite, les protégés de Max Robert ont participé aux championnats de République Tchèque de poussée.

 

Carla Sénéchal, Margot Boch, bobsleigh, poussée, Prague

Carla Sénéchal (FRA) et Margot Boch (FRA) – Facebook Český bobový a skeletonový tým

 

Entourés de Tchèques, bien entendu, mais aussi de Slovaques, d’Allemands et de Suédois, les athlètes Français y ont signé de belles performances. Si Paul Krenz, membre de l’équipe du pilote germanique Nico Walther, a signé le record de la piste en catégorie monobob, Margot Boch, accompagné de Carla Sénéchal, a réalisé le meilleur chrono en bob à deux féminin devant Sandie Clair, ancienne pistarde qui, cet été, se teste dans le monde du bobsleigh. En bob à deux masculin, dans des équipages mélangeant les nations, Romain Heinrich est deuxième tout comme en B4 où il termine devant Nathan Besnard, qui a disputé les Jeux olympiques de la jeunesse l’hiver dernier à Lausanne. Enfin, Agathe Bessard est la dauphine de la Polonaise Marta Orlowska en skeleton.

 

> Les tests sanguins de Petter Northug sont positifs : notre article ICI


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Wendy Holdener blessée et incertaine pour Sölden

En stage sur le glacier de Saas-Fee la semaine dernière, la Suissesse Wendy Holdener, double championne du monde du combiné alpin, s’est blessée après une chute. « Elle souffre d’une fracture non déplacée de la tête du péroné droit », indique Swiss Ski dans un communiqué de presse. «Bien qu’une intervention chirurgicale ne soit pas impérative, le temps nécessaire à la guérison pourrait compromettre sa participation à l’ouverture de la coupe du monde à Sölden mi-octobre», explique encore Walter O. Frey, médecin en chef de la fédération helvète. Le géant féminin d’ouverture doit effectivement se tenir le 17 octobre sur le glacier du Rettenbach.

 

 

> Le nouveau livre de Martin Fourcade bientôt en librairie : notre article ICI


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Des courses internationales, enfin

Le week-end dernier, sur les pistes de Stitna nad Vlari (République Tchèque), les premières courses internationales estampillées FIS de ski sur herbe de la saison ont eu lieu. Si les seuls Tchèques et Slovaques y ont participé, c’est un pas en avant de réalisé après l’annulation pure et simple de la coupe du monde. En deux jours, trois compétitions ont eu lieu. Le samedi, Martin Bartak et Nikola Fricova remportent le géant tandis que Jan Nemec et Alena Vesela s’imposent sur le super-G. Le dimanche, un slalom spécial était organisé pour des succès, à nouveau, de Martin Bartak et d’Alena Vesela. La prochaine fois que des courses auront lieu à Stitna nad Vlari ? Ce sera dans un an tout pile pour les championnats du monde 2021.

 

Martin Bartak, ski sur herbe, Brestova, Grasski

Martin Bartak (CZE) – Photo : Jarda Černickému

 

> L’Assemblée générale de la FFS a eu lieu vendredi dernier : notre article ICI


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

> Lou Barin fait son retour sur les skis

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux ce dimanche soir, la freeskieuse Lou Barin, gravement blessée au genou en janvier dernier comme elle nous l’expliquait lors du confinement, a indiqué avoir remis les skis pour la première fois depuis plus de sept mois sur la neige de Val Thorens (Savoie). « Je suis tellement contente de pouvoir skier. Ça faisait longtemps que je ne pouvais pas mettre les chaussures de ski, faire des courbes et juste me sentir libre », confie-t-elle.

 

 

> La France décide du huis clos pour les épreuves nationales et notamment le Samse Summer Tour : découvrez le protocole sanitaire en cliquant ICI

 

> Dominik Paris renfile également les spatules

Le descendeur italien Dominik Paris, un autre grand blessé de l’hiver dernier, a connu la même joie de retrouver la neige au cours de la semaine. En janvier, le Transalpin s’était fait les croisés lors d’un entraînement disputé à Kirchberg, en Autriche, juste avant les épreuves de Kitzbühel. C’est au col du Stelvio que l’homme aux 18 victoires en coupe du monde a rechaussé, 223 jours plus tard : « Je me suis bien senti sur les skis », a-t-il rassuré sur le site de la FISI après sa première journée sur les planches.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

back to the roots⛷⛷

Une publication partagée par Dominik Paris (@dominikparis) le

 

> Et si un sauteur à ski remportait le Tour de France ? Notre article ICI

 

> Les championnats d’Allemagne de poussée de bobsleigh et de skeleton annulés

Le 10 octobre, la zone de départ de la piste d’Oberhof aurait dû accueillir les cinquièmes championnats d’Allemagne de poussée qui, à la manière de ceux de République Tchèque (voir ci-dessus), sont ouverts à toutes les nations. Malheureusement, à cause de la pandémie de coronavirus, ils ont été annulés par la fédération germanique. « Sur cette piste étroite, nous ne voyons aucune possibilité de respecter les règles de distanciation sociale et d’hygiène actuellement en vigueur, explique Matthias Höpfner, le président du jury, dans un communiqué de la BSD. L’année dernière, il y avait près de 500 spectateurs et l’attrait de l’événement réside dans le fait que les fans applaudissent bruyamment nos athlètes, entassés le long de la piste. Rien de tout cela n’est possible cette année et le risque que les athlètes, le personnel de l’organisation ou les supporters soient infectés est tout simplement trop grand. »

 

bobsleigh, poussée, Allemagne, Oberhof

Photo : Digitalfotografixx.de / Schmutzler / Haseney

 

> L’Euro de curling 2020 est annulé

Après les championnats de double mixte d’Aberdeen (Écosse), c’est au tour de l’Euro de curling de Lillehammer (Norvège) de passer sous les fourches caudines du coronavirus. Au même titre que les championnats d’Asie-Pacifique, le défi des Amériques, les qualifications mondiales et les Mondiaux juniors-B, également reportés sine die, cette compétition devait servir de qualification pour les championnats du monde 2021 prévus à Schaffhausen (Suisse) et Ottawa (Canada). Le système de qualification a donc été revu par World Curling et se base dorénavant sur les résultats passés.

 

> Jessie Diggins s’est blessée à la cheville : notre article ICI

 

> Les Mondiaux de luge 2021 ne seront pas organisés à Whistler

Pour une fois, ce n’est pas une annulation en bonne et due forme mais seulement une mise en retrait volontaire pour permettre aux 50es championnats du monde de luge d’avoir lieu. En accord avec la l’association canadienne de luge, la FIL a pris cette décision « en suivant les directives des dirigeants médicaux et gouvernementaux du Canada, ainsi que des restrictions des déplacements internationaux dans le pays », indique l’instance dans un communiqué. Le conseil exécutif de la FIL désignera un nouveau lieu dans les semaines à venir. Par ailleurs, les responsables de la piste norvégienne de Lillehammer ont annoncé repousser la mise en place de leur installation à la mi-novembre, une décision qu’avait déjà prise Königssee (Allemagne) dont la piste sera mise en service début novembre, soit un mois plus tard que d’habitude.

 

 

> Les Universiades d’hiver 2021 de Lucerne reportées : notre article ICI

 

> Le ski crosseur Néo-Zélandais Jamie Prebble s’est marié avec Sophie, joueuse de hockey sur gazon, à Wanaka

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Mr and Mrs P 🤍

Une publication partagée par J A M I E – P R E B B L E (@jamieprebble) le

 

> Aux championnats de Finlande de biathlon d’été, la retraite Kaisa Mäkäräinen gagne encore : notre article ICI

 

> Emilien Jacquelin et Martin Fourcade fêtent la victoire de Nans Peters sur le Tour de France

 

> La machine à détecter le fluor existe : notre article ICI

 

> Mathieu Faivre a vibré devant le succès de Pierre Gasly lors du GP d’Italie de Formule 1

Mathieu Faivre, Pierre Gasly, ski alpin, F1

Instagram Mathieu Faivre

 

> La montée du Semnoz de ski-roues est annulée : notre article ICI

 

> La plus ancienne joueuse de curling du monde est… Canadienne !

 

Photos/Vidéos : Nordic Focus, Jarda Černickému, Facebook, Instagram et Digitalfotografixx.de / Schmutzler / Haseney.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.