Planète Blanche #55 : un dossard jaune de Martin Fourcade vendu 5 100 euros

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Rollerski, trail, ski de fond, Ski nordique, Ski-roues

PLANÈTE BLANCHE – Toutes les semaines, retrouvez l’actualité – qui se veut la plus exhaustive possible – des sports blancs sur Nordic Magazine

 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

L’association Les Étoiles Filantes, dont Martin Fourcade est le parrain, récolte 320 000 euros lors d’une vente aux enchères

Jeudi dernier, en fin de journée, une vente aux enchères très attendues avait lieu aux Puces du Canal, à Lyon, dans le Rhône. Plus de 100 objets sportifs étaient ainsi mis en vente au profit des Étoiles Filantes, association luttant contre le gliome infiltrant du tronc cérébral. Sandie et Alexandre, les parents du petit Arthur, proches de Martin Fourcade, parrain avec Tessa Worley, qui ont créé cette association. En trois heures de temps d’une soirée animée par la journaliste de Telefoot Anne-Laure Bonnet, 320 000 euros ont été récoltés : « 50% des fonds permettront de réaliser les rêves des enfants, 25% serviront à financer la construction de l’Espace parents de l’IHOPe (Institut d’hématologie et d’oncologie pédiatrique) et 25% seront reversés à la recherche sur le gliome infiltrant du tronc cérébral au Centre Léon Bérard », explique l’association sur son site Internet.

 

Martin Fourcade, Tessa Worley, Les Etoiles Filantes

Photo : Les Etoiles Filantes/Marion Delattaignant

 

Parmi les objets vendus, se trouvait un maillot de l’équipe de France de Kylian Mbappé, cédé contre 160 000 euros, soit la moitié du total des ventes, à un acheteur anonyme qui l’a ensuite généreusement offert à Jules, le frère jumeau d’Arthur. Le dossard jaune de leader de la coupe du monde que Martin Fourcade a porté à Ruhpolding (Allemagne) à l’occasion de sa 80e victoire a été cédé pour 5 100 euros. Ses skis sont partis pour 3 400 euros et ses chaussures pour 1 400 euros. Le dossard que le skieur avalin Clément Noël a enfilé l’hiver passé lors de son succès sur le slalom de Courchevel a été vendu 4 100 euros et… la journée de ski à La Plagne avec le couple Tessa Worley/Julien Lizeroux 4 300 euros.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

 

Martin Fourcade, Les Etoiles Filantes

Photo : Les Etoiles Filantes/Marion Delattaignant

 

Sur les réseaux sociaux, après la vente aux enchères, Martin Fourcade a expliqué son engagement aux côtés des parents d’Arthur, comme il l’avait fait pendant le confinement : « J’ai toujours été hésitant à endosser un engagement caritatif. Cela signifiait pour moi une grande responsabilité et un fort engagement pour que l’action soit réelle et crédible. Bouleversé par l’histoire d’Arthur, j’ai souhaité soutenir l’association Les Étoiles Filante créée par sa maman pour qu’il nous accompagne encore ! Les moments comme ceux d’hier [jeudi] me confortent dans ce rôle de parrain. Merci aux acquéreurs pour leur générosité. Merci aussi au mouvement sportif qui s’est mobilisé en masse pour permettre de récolter 320 000 euros afin d’ajouter de la vie aux jours des enfants malades à défaut de pouvoir apporter des jours à leurs vies. »

 

> Emilien Jacquelin et Martin Fourcade sur la route du Tour de France à Villard-de-Lans : notre article ICI


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Les Français s’entraînant en Amérique du Nord ne seront pas du Masters de Villard-de-Lans

Il y a quelques jours, Paul Peret, journaliste de France Télévisions, annonçait sur Twitter que Gabriella Papadakis, Guillaume Cizeron et Maé-Bérénice Méité, patineurs artistiques français s’entraînant outre-Atlantique, ne pourraient pas participer aux Masters 2020 de Villard-de-Lans organisés du 1er au 3 octobre dans le Vercors. Mais aucune nouvelle, cependant, des danseurs Marie-Jade Lauriault et Romain Le Gac. Contactés par la Planète Blanche de Nordic Magazine, ces derniers ont confirmé la mauvaise nouvelle : « Malheureusement nous ne seront pas présents nous aussi. La quarantaine obligatoire de 14 jours est toujours présente au Canada et c’est pourquoi, afin de ne pas perturber notre préparation pour les Grands Prix, nous nous sommes entendus avec la fédération pour rester au Québec. » Une raison semblable à celle de leurs confrères et consœurs, dont font également partis les danseurs Julia Wagret et Pierre Souquet.

 

patinage artistique, Masters, Villard-de-Lans, 2020, Kevin Aymoz

 

La liste des engagés pour ces Masters, qui ouvrent traditionnellement la saison, a été dévoilée par la FFSG en même temps que l’affiche. Sur les deux, c’est le Grenoblois Kevin Aymoz qui est la tête d’affiche, en l’absence des Nord-Américains. Il n’y aura d’ailleurs pas de compétition senior de danse sur glace.

 

Télécharger (PDF, 203KB)

 

> La coupe continentale d’été de saut à ski pour l’Allemand Martin Hamann


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Les Mondiaux de bobsleigh et de skeleton déplacés à Altenberg…

Il y a du nouveau du côté du bobsleigh et du skeleton. La semaine dernière, l’IBSF, organe mondial régissant ces deux disciplines olympiques, a communiqué sur plusieurs sujets concernant l’hiver prochain. D’abord, les championnats du monde initialement prévus à Lake Placid (États-Unis) sont déplacés à Altenberg, en Allemagne, du 1er au 14 février 2021 « pour assurer la santé et la sécurité de tous les athlètes face à la pandémie mondiale ». « La décision n’a pas été facile à prendre mais la majeure partie des athlètes participant aux Mondiaux étant basés en Europe, notre stratégie était de passer moins de temps possible en quarantaine », explique Heike Groesswang, secrétaire général de l’IBSF. En compensation, le site étasunien accueillera l’édition 2025 des championnats du monde.

 

bobsleigh, skeleton, Macôt-la-Plagne

L’équipe de France de boblseigh et de skeleton réunie à Macôt-la-Plagne, en Savoie – Photo Agathe Bessard

 

Ensuite, concernant la coupe du monde, il a été décidé d’organiser des doublons sur la même piste afin de limiter les déplacements. La saison débutera donc à Sigulda (Lettonie/16-29 novembre) avant de se déplacer à Innsbruck (Autriche/7-20 décembre). En 2021, des week-ends classiques auront lieu à Winterberg (Allemagne/4-10 janvier), Saint-Moritz (Suisse/11-17 janvier), Königssee (Allemagne/18-24 janvier) puis Pékin (Chine/8-14 mars), pour les courses pré-olympiques. Il a aussi été annoncé que le tout nouveau circuit du monobob féminin suivrait, notamment, celui de la coupe du monde. Concernant la coupe d’Amérique du Nord, la coupe d’Europe et la coupe intercontinentale, c’est toujours un peu flou même si des sites ont été annoncés par la même occasion. Quoi qu’il en soit, Heike Goresswang indique que « la flexibilité sera essentielle pour toutes les parties prenantes ».

 

> François Braud et Elena Runggaldier se sont mariés : notre article ICI

 

… ceux de luge à Königssee !

L’Allemagne, pays roi des sports hivernaux de glisse, recevra, en plus du grand raout mondial du bobsleigh et du skeleton, celui de la luge olympique, sur piste artificielle. Ce sera du 29 au 31 janvier 2021 sur le tracé de Königssee, qui remplace celui de Whistler (Canada), dont les Mondiaux avaient retiré il y a quelques semaines. Par ailleurs, un ajustement dans le calendrier de la coupe du monde, dont Eberspaecher est le nouveau sponsor titre pour les deux prochains hivers à la place de Viessmann, a eu lieu : la septième manche prévue sur la piste du Mount van Hoevenberg à Lake Placid est déplacée à Oberhof, en Allemagne, les 16 et 17 janvier, là encore pour éviter les déplacements.

 

luge, Daphné Vanhoutte

Daphné Vanhoutte (FRA) – Instagram Miriam Jennewein

 

Par ailleurs, la FIL a révélé que la coupe du monde de luge sur piste naturelle, à laquelle les Françaises Daphné Vanhoutte et Charlotte Roche ont participé l’hiver passé chez les juniors, se déroulerait dans une bulle sanitaire. Les deux premières étapes auront lieu à Kühtai (Autriche/10-13 décembre) puis à Winterleiten (Autriche/16-18 décembre). Ensuite, en 2021, il y aura des compétitions organisées en Italie à Passeier (14-17 janvier) et à Laas (10-13 février) avec, entre-temps, les Mondiaux d’Umhausen (Autriche/4-7 février). Enfin, les épreuves juniors seront organisées à Winterleiten (4-6 janvier), Umhausen (9-10 janvier) puis Jaufental (Italie/30-31 janvier). Le tout avant les Mondiaux juniors planifiés sur la même piste le 1er février.

 

> Le coronavirus va perturber le travail des journalistes : explications ICI


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Deux slaloms féminins à Levi en novembre, un calendrier profondément remanié

La semaine dernière, lors d’une réunion organisée à Oberhofen, au siège de la FIS, et de manière virtuelle pour certains participants, il a été décidé de revoir en profondeur le calendrier de la coupe du monde de ski alpin. Si l’on savait déjà que la tournée nord-américaine de décembre était annulée, les nouvelles modifications apportées au calendrier « comprennent la séparation d’un certain nombre d’événements pour ne comporter que des courses féminines ou masculines, ainsi que la division des épreuves de vitesse et techniques pour limiter le nombre de participants au total. Les mesures prises visent toutes à protéger au mieux la santé et le bien-être des participants », indique la FIS dans sa communication.

 

ski, ski alpin, Levi, Mikaela Shiffrin, renne

Mikaela Shiffrin – Instagram World Cup Levi

 

C’est ainsi que le week-end de Levi (Finlande) sera réservé aux slalomeuses féminines qui y disputeront deux courses les 21 et 22 novembre prochains. Le géant parallèle masculin d’Alta Badia (Italie) est remplacé par un slalom et Adelboden (Suisse) recevra trois compétitions, avec l’ajout d’un géant le vendredi 8 janvier. Les 5 et 6 décembre, les femmes disputeront deux super-G à Saint-Moritz (Suisse) avant d’aller à Courchevel (Savoie) courir deux courses techniques. Le parallèle du 1er janvier de Davos (Suisse) est par ailleurs reporté au jour de l’An 2022. La FIS indique que, finalement, 39 courses masculines seront organisées contre 35 chez les femmes : tout cela doit être officiellement confirmer le 3 octobre par le Conseil de l’instance.

 

> Les biathlètes Fabien Claude et Gilonne Guigonnat positifs au coronavirus : notre article ICI

 

Charlotte Chable encore blessée

Après Wendy Holdener, touché au tibia, c’est Charlotte Chable, slalomeuse de 25 ans, qui s’est blessée dans les rangs de Swiss-Ski. À l’entraînement sur le glacier de Saas-Fee, elle a chuté, étant gravement touchée au genou droit : elle souffre d’une rupture totale du ligament latéral interne et d’une récidive de rupture du ligament croisé antérieur. En décembre 2012 et en janvier 2017, la skieuse de Villard-sur-Ollon avait déjà subi deux gros accidents aux genoux.

 

 

> L’ancien sauteur Primoz Roglic n’a pas gagné le Tour de France : notre article ICI


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

> Du nouveau dans la Visma Ski Classics

En plus d’une course disputée sur trois jours au Groenland, le circuit Challengers de la Visma Ski Classics innove avec l’ajout de l’Åsarna Ski Marathon à son programme. Cette épreuve suédoise de 46 kilomètres en style classique a pour chef de course Thomas Wassberg, quadruple champion olympique et trois fois champion du monde, et directeur de course Jan Ottosson, quadruple vainqueur de la Vasaloppet. Elle aura lieu le 13 février prochain, à la veille de La Transjurassienne.

 

Åsarna Ski Marathon, Visma Ski Classics, ski de fond

Photo : Visma Ski Classics

 

> Une piste sera ouverte à Tignes dès le 30 septembre

Nos confrères de Ski Chrono annoncent l’ouverture d’une piste sur le domaine skiable de Tignes (Savoie) dès le 30 septembre prochain grâce au snowfarming. C’est la troisième année de suite que cette opération est menée sur la piste Double M, une langue de neige de 25 mètres de large située à l’ombre et permettant de tracer deux parcours de slalom. L’accès à cette piste est réservé aux seuls sportifs de haut niveau : les juniors dames y seront dès le 30 septembre puis ce sera au tour du groupe coupe d’Europe masculin de technique de s’y rendre avant que Clément Noël et ses acolytes n’y débarquent à la mi-octobre.

 

> Les sauteurs français ont cru à la victoire de Primoz Roglic : notre article ICI

 

> Annulation de la première coupe du monde juniors de patinage de vitesse

Il y a quelques semaines, l’union internationale de patinage annonçait l’annulation des coupes du monde de patinage artistique et de short track prévues en novembre et décembre à cause des répercussions de la pandémie du nouveau coronavirus Covid-19. Il y a quelques jours, l’ISU a continué de distiller les mauvaises nouvelles avec l’officialisation du report sine die de la manche de coupe du monde juniors de patinage de vitesse de Minsk (Biélorussie) prévue les 28 et 29 novembre. Si rien ne change, la saison débutera donc les 16 et 17 janvier à Collalbo, en Italie.

 

> Anaïs Bescond réalise le doublé lors du Samse Biathlon Summer Tour de La Féclaz : notre article ICI

 

> Pas de championnats du monde U18 dames et U20 hommes en 2021 pour les hockeyeurs

Malgré tous les efforts réalisés par les parties prenantes, l’IIHF a officialisé l’annulation des championnats du monde U18 féminins et U20 masculins 2021 de hockey sur glace. Le contexte sanitaire en est évidemment la cause. Les hockeyeuses n’iront donc pas à Györ (Hongrie) du 10 au 16 janvier pour leur Mondial Division 1 Groupe A à l’instar que leurs confrères qui devaient aller à Tallinn (Estonie) du 10 au 17 février pour leur Mondial Division 1 Groupe B.

 

 

> Nouvelles lunettes pour Lou Barin

Fraîchement revenue sur la neige après une grave blessure au genou, la freeskieuse Savoyarde Lou Barin a de nouvelles lunettes. C’est la marque française IZIPIZI, créée il y a 10 ans, « qui va prendre soin de mes [ses] petits yeux », comme elle l’écrit sur Instagram.

 

 

> Quentin Fillon-Maillet était le plus fort à La Féclaz : notre article ICI

 

> La première mondiale de Mathilde Gremaud

Chez elle, sur le glacier de Saas-Fee, la Suissesse Mathilde Gremaud est devenue, il y a une semaine, la première skieuse à plaquer un swith double cork 1440, soit quatre tours sur elle-même à la verticale et deux rotations la tête en bas, en partant marche arrière. « C’était un de mes rêves depuis un moment », a-t-elle écrit sur Instagram en postant la vidéo de son exploit.

 

 

> Les vidéos des courses de La Féclaz : regardez-les ICI

 

> Anton Shipulin papa pour la troisième fois

L’ancien biathlète Anton Shipulin est devenu papa pour la troisième fois après que sa femme, Luiza, a accouché de Maxim. Rappelons que Dimy a presque cinq ans et que Miry est arrivée au monde il y a un an et demi.

 

 

> La passe de deux pour Tiril Eckhoff aux championnats de Norvège de Voss : notre article ICI

 

> Le trou en un de Valentin Giraud-Moine !

La semaine passée, le skieur Valentin Giraud-Moine a partagé sa joie d’avoir réalisé un trou en un sur le parcours de golf de Giez, en Haute-Savoie. Une performance qui a époustouflé Nelly Moenne-Loccoz, Marc Gisin, Adrien Théaux ou Xavier Fournier qui se sont empressés de commenter la publication du champion du Champsaur.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Hole in one day !!! 😍😍 Trou en un !! Bor….!

Une publication partagée par Giraud-moine Valentin (@giraudmoine_valentin) le

 

> La fédération finlandaise de ski veut repousser l’interdiction du fluor : notre article ICI

 

> Tom Stensaker, le retour

Il y a quelques mois, à la fin de l’hiver, nous vous racontions l’histoire de Tom Stensaker, un Norvégien chasseur de la moindre parcelle de neige pour enfiler les skis. Jeudi dernier, il a de nouveau frappé en parcourant 20 kilomètres sur une langue de neige de 400 mètres visitée à 50 reprises à Vikafjell, dans le comté de Vestland situé dans le sud-ouest du royaume.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Skiføre på Vikafjell. 400 m runde x 50 = 20 km Vestland fylke Norway

Une publication partagée par tom stensaker (@stensakertom) le

 

> Un saut de Johann Andre Forfang vu d’un drone, ça donne ça !

 

> Quand les Italiennes Marta Bassino et Laura Pirovano s’amusent en stage estival

 

Photos/Vidéos : Les Étoiles Filantes/Marion Delattaignant, Facebook, Instagram, Visma Ski Classics.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.