Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Planète Blanche

Planète Blanche #76 : la sauteuse allemande Juliane Seyfarth fait la couverture de Playboy

Ski de fond, Biathlon, Combiné nordique, Saut à ski, Ski nordique, Nordic Mag, Nordic Magazine

PLANÈTE BLANCHE – Toutes les semaines, retrouvez l’actualité – qui se veut la plus exhaustive possible – des sports blancs sur Nordic Magazine

 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Juliane Seyfarth en une de Playboy

À la une du Playboy allemand de mars on retrouve… la sauteuse à ski Juliane Seyfarth, 30 ans et double championne du monde par équipes en 2019 ! La sportive, qui va participer aux Mondiaux d’Oberstdorf (Allemagne) à la fin du mois, se met à nu pour le mythique magazine érotique. Dans quel but ? « La vie est comme un album et nous devons le remplir de belles histoires. Pour moi, Playboy est une excellente occasion de créer des images qui dureront éternellement », explique-t-elle à nos confrères de Bild.

 

L'article continue sous la publicité
nordic mag, biathlon, biathlon programme, nordic magazine, nordicmag, programme biathlon, Justine Braisaz-Bouchet, Julia Simon, ski nordique, biathlon 2024, biathlon championnats du monde, émilien Jacquelin, nordic mag biathlon, dorothea Wierer, ibu cup, nordic biathlon, nordique mag, Nordic Magazine, ski de fond, saut à ski, saut, combiné, combiné nordique, première cible, biathlon magazine, dico du biathlon, vu de norge, planète nordic, Ski-nordique, Ski nordic, ski nordique








 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Playboy Deutschland (@playboygermany)

 

L'article continue sous la publicité
nordic mag, biathlon, biathlon programme, nordic magazine, nordicmag, programme biathlon, Justine Braisaz-Bouchet, Julia Simon, ski nordique, biathlon 2024, biathlon championnats du monde, émilien Jacquelin, nordic mag biathlon, dorothea Wierer, ibu cup, nordic biathlon, nordique mag, Nordic Magazine, ski de fond, saut à ski, saut, combiné, combiné nordique, première cible, biathlon magazine, dico du biathlon, vu de norge, planète nordic, Ski-nordique, Ski nordic, ski nordique








Celle qui indique qu’il « faudra du temps avant que le saut à ski féminin ne devienne aussi populaire que celui des hommes », se réjouit d’ailleurs de l’apparition d’un titre planétaire sur grand tremplin à Oberstdorf dans quelques semaines : « J’ai vraiment hâte d’y être », ajoute-t-elle. Cependant, la série de photos réalisées avec Playboy n’est pas là pour faire la publicité du saut féminin : « Le sport et l’art sont deux paires de chaussures différentes, image Juliane Seyfarth, mais j’aime les deux. »

 

Juliane Seyfarth, saut à ski, Ramsau

Juliane Seyfarth (GER) – Reichert/NordicFocus

 

« S’élancer d’un grand tremplin ou débuter un shooting pour Playboy ne sont pas des choses compliquées, il faut simplement beaucoup de conviction », termine la sauteuse qui a participé aux Jeux olympiques de PyeongChang en 2018. D’ailleurs, entre le sexe et le saut, elle pense « que le niveau d’adrénaline est similaire. Je ne peux pas m’en passer ».

 

L'article continue sous la publicité
nordic mag, biathlon, biathlon programme, nordic magazine, nordicmag, programme biathlon, Justine Braisaz-Bouchet, Julia Simon, ski nordique, biathlon 2024, biathlon championnats du monde, émilien Jacquelin, nordic mag biathlon, dorothea Wierer, ibu cup, nordic biathlon, nordique mag, Nordic Magazine, ski de fond, saut à ski, saut, combiné, combiné nordique, première cible, biathlon magazine, dico du biathlon, vu de norge, planète nordic, Ski-nordique, Ski nordic, ski nordique








> Emilien Jacquelin double champion du monde de la poursuite : notre article ICI


 

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Alizée Baron médaillée de bronze aux Mondiaux de ski cross à Idre Fjäll (Suède) : « Une des courses les plus compliquées de ma carrière »

Samedi dernier, Alizée Baron, 28 ans, est devenue médaillée de bronze sur l’interminable parcours d’Idre Fjäll (Suède), et « sa dernière ligne droite de l’enfer », accueillant les championnats du monde 2021 de la spécialité en lieu et place de Zhangjiakou (Chine). Battue par la Suédoise Sandra Naeslund, titrée pour la deuxième fois après 2017 alors qu’elle n’avait plus remis les spatules dans un ski cross depuis quasiment un an, et la Suisse Fanny Smith, la skieuse d’Orcières-Merlette (Hautes-Alpes) explique se satisfaire de cette médaille, la même que décrochée en 2019 à Solitude (États-Unis).

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

L'article continue sous la publicité
nordic mag, biathlon, biathlon programme, nordic magazine, nordicmag, programme biathlon, Justine Braisaz-Bouchet, Julia Simon, ski nordique, biathlon 2024, biathlon championnats du monde, émilien Jacquelin, nordic mag biathlon, dorothea Wierer, ibu cup, nordic biathlon, nordique mag, Nordic Magazine, ski de fond, saut à ski, saut, combiné, combiné nordique, première cible, biathlon magazine, dico du biathlon, vu de norge, planète nordic, Ski-nordique, Ski nordic, ski nordique








Une publication partagée par Alizée Baron (@alizeebaron)

 

« Franchement, c’était une des courses les plus compliquées de ma carrière, avoue la championne à la Planète Blanche de Nordic Magazine. Il y avait énormément de conditions extérieures impossibles à gérer, notamment un vent qui a soufflé une bonne partie de la course. Déjà que c’est un parcours pas évident sur lequel il est compliqué de faire des différences et où il y a un gros phénomène d’aspiration, ce vent changeant selon les portions a challengé encore plus le tout. Je suis d’autant plus satisfaite de mon podium. »

L'article continue sous la publicité
nordic mag, biathlon, biathlon programme, nordic magazine, nordicmag, programme biathlon, Justine Braisaz-Bouchet, Julia Simon, ski nordique, biathlon 2024, biathlon championnats du monde, émilien Jacquelin, nordic mag biathlon, dorothea Wierer, ibu cup, nordic biathlon, nordique mag, Nordic Magazine, ski de fond, saut à ski, saut, combiné, combiné nordique, première cible, biathlon magazine, dico du biathlon, vu de norge, planète nordic, Ski-nordique, Ski nordic, ski nordique








D’autant qu’Alizée Baron, en décembre dernier, s’était blessée à l’épaule à Val Thorens (Savoie). « Ça a été une grosse douche froide, se rappelle-t-elle. Je ne savais pas si ma saison prenait un mauvais tournant ou pas. Ça rajoute encore un peu plus de valeur à cette médaille parce que, après mes blessures, je suis toujours parvenue à revenir. C’est génial que ça réussisse ! »

 

ski cross, Alizée Baron, Fanny Smith, Sandra Naeslund, Idre Fjäll

Fanny Smith (SUI), Sandra Naeslund (SWE) and Alizee Baron (FRA) – GEPA pictures/Daniel Goetzhaber

 

Même si son objectif était de décrocher l’or deux ans après le bronze, Alizée Baron se satisfait pleinement de sa breloque bronzée : « S’il y a eu un petit goût d’amertume, ça n’a pas duré une seconde », rigole-t-elle en ajoutant que cette médaille a été plus compliquée à aller chercher que la première. « Je m’étais un peu mise la pression parce qu’il y a trois semaines j’avais gagné sur la même piste », révèle la Haut-Alpine.

 

L'article continue sous la publicité
nordic mag, biathlon, biathlon programme, nordic magazine, nordicmag, programme biathlon, Justine Braisaz-Bouchet, Julia Simon, ski nordique, biathlon 2024, biathlon championnats du monde, émilien Jacquelin, nordic mag biathlon, dorothea Wierer, ibu cup, nordic biathlon, nordique mag, Nordic Magazine, ski de fond, saut à ski, saut, combiné, combiné nordique, première cible, biathlon magazine, dico du biathlon, vu de norge, planète nordic, Ski-nordique, Ski nordic, ski nordique








 

Cette semaine, elle sera, avec le reste de l’équipe de France, du côté de Reiteralm (Autriche) où une manche de la coupe du monde est organisée. « Toutes les nations connaissent très bien le parcours… sauf nous », explique Alizée Baron sur la route pour l’Autriche. Nul doute qu’elle y sera tout de même performante !

 

L'article continue sous la publicité