Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine

Planète Blanche

Planète Blanche #87 : la carabine de Dorothea Wierer passe du doré au noir

Toutes les semaines, retrouvez, dans la Planète Blanche, l’actualité – qui se veut la plus exhaustive possible – des sports blancs sur Nordic Magazine.

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Du noir pour la carabine de Dorothea Wierer

Après le blanc il y a deux saisons et le doré l’année passée, la carabine de Dorothea Wierer sera entièrement noire pour l’hiver olympique qui s’annonce. Actuellement en stage à Antholz (Italie) avec une partie de l’équipe nationale transalpine, la double lauréate du gros globe de cristal a dévoilé la nouvelle couleur de son arme sur ses réseaux sociaux.

Une annonce agrémentée d’un drapeau de pirate : la chasse au trésor olympique est d’ores et déjà lancée pour Dorothea Wierer !


Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Un premier stage estival pour les bobeurs de l’équipe de France : « C’est le début de l’aventure olympique », annonce Lionel Lefebvre

La semaine dernière, les équipes de France masculines et féminines de bobsleigh, réunies autour des pilotes Romain Heinrich et Margot Boch, se trouvaient à Albertville (Savoie) où le premier stage de l’intersaison était programmé. « Ce rassemblement de cinq jours acte le début de l’aventure olympique et l’entame de la préparation estivale qui va nous mener au plus haut niveau cet hiver », indique à la Planète Blanche de Nordic Magazine le pousseur Lionel Lefebvre, 29 ans depuis quelques jours.

Lionel Lefebvre, bobsleigh, Albertville
Lionel Lefebvre (FRA) – Lionel Lefebvre

Le programme de ce stage inaugural était copieux avec de nombreuses réunions, en présentiel et en distanciel, avec les dirigeants de la Fédération française des sports de glace mais aussi l’intégration de Thierry Tribondeau dans le staff des coachs.

Pousseur de Christophe Flatcher lors des Jeux olympiques 1992 et 1994, il vient apporter son expérience et son analyse. « Notamment dans les entraînements de sprints et de poussées, détaille Lionel Lefebvre. Il va coordonner les plans d’entraînements des membres de l’équipe, qui ont chacun un préparateur physique, avec les contenus des entraînements de poussée, notamment lors des stages estivaux. »

« Nous sommes un peu comme une fratrie qui, après plusieurs années passées ensemble, s’est créée des liens forts »Lionel Lefebvre à la Planète Blanche de Nordic Magazine

Si des séances de préparation mentales dirigées par Anaëlle Malherbe, venue de l’INSEP, sont venues s’ajouter au planning pour renforcer, notamment, l’esprit d’équipe, la majeure partie de la semaine était consacrée au travail physique. « Il y avait du sprint pur, du travail orienté sur la poussée, des séances de prévention, de la musculation et, le dernier jour, de l’aérobie », énumère celui qui a terminé septième des championnats d’Europe en B2 avec Romain Heinrich l’hiver dernier.

L'article continue sous la publicité

pub
bobsleigh, Albertville
Les bobeurs de l’équipe de France masculine lors d’une séance d’aérobie à Albertville – Lionel Lefebvre

« Cela a été un très bon premier stage où ça faisait hyper plaisir de retrouver l’équipe quasiment au complet, résume-t-il. Nous sommes un peu comme une fratrie qui, après plusieurs années passées ensemble, s’est créée des liens forts. » Cet été, la « fratrie » se retrouvera donc à plusieurs reprises entre Albertville et Mâcot-la-Plagne (Savoie) où se trouve une piste de poussée.

Lionel Lefebvre, bobsleigh, Albertville
Lionel Lefebvre (FRA) – Lionel Lefebvre

« Le calendrier reste à confirmer mais il y aurait des possibilités d’aller à Cesena, en Italie, et à Oberhof, en Allemagne. L’avantage serait la possibilité d’y pousser sur la glace », explique Lionel Lefebvre, impatient d’en découdre. En attendant le prochain rassemblement, où l’accent sera mis suer les techniques de poussée et d’embarquements, il va poursuivre sa préparation physique en solitaire à la maison.


La Team Baechler a également repris

L’équipe de bobsleigh menée par le Rémois David Baechler a également repris le chemin de l’entraînement ces derniers jours. En marge de l’équipe de France, ce team poursuit son petit bonhomme de chemin et a disputé quelques séances sur la piste de poussée de Mâcot-la-Plagne, en Savoie.

« L’objectif était de travailler la technique […]. La saison est lancée, nous continuons la préparation les mardis à Reims, rendez-vous en juin pour le prochain stage à La Plagne », écrit le pilote sur Instagram.

Douzième de la coupe d’Europe d’Innsbruck (Autriche) en janvier dernier, cet équipage évolue principalement sur le circuit satellite de la coupe du monde.


Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

L’équipe de France de short track, actuellement en stage à Boulouris, a aligné 415 kilomètres en vélo pour y aller : « Ça s’est super bien passé », se réjouit Tifany Huot-Marchand

La semaine, il n’y a pas que les biathlètes Emilien Jacquelin, Antonin Guigonnat et Martin Fourcade qui se sont baladés à vélo. C’est que l’équipe de France de short track s’est rendue de cette manière au CREPS de Boulouris, à Saint-Raphaël (Var), depuis celui de Font-Romeu (Pyrénées-Orientales), où elle a ses habitudes !

« C’était en trois étapes, explique Tifany Huot-Marchand, médaillée européenne et mondiale en relais la saison dernière avec Aurélie Monvoisin, Aurélie Leveque et Gwendoline Daudet, à la Planète Blanche de Nordic Magazine. On a fait entre 130 et 150 kilomètres par jour. »

S’il y avait différents niveaux au sein du collectif, « ça s’est super bien passé » selon la Belfortaine d’origine qui, dès le matin, prenait la poudre d’escampette en compagnie de Tristan Navarro. « Les groupes se formaient par eux-mêmes. Faire beaucoup d’aérobie comme cela, ça a fait du bien à tout le monde. Le caractère de certains a aussi été mis à rude épreuve quand ils se sont retrouvés dans la pampa », rigole-t-elle.

L'article continue sous la publicité

pub

« Cela permet d’apprendre à se connaître »Tifany Huot-Marchand à la Planète Blanche de Nordic Magazine

Arrivé mercredi dans le Var, le groupe enchaîne sur un stage de préparation qui se terminera samedi prochain. Au programme, on retrouve des exercices spécifiques liés aux patins mais ne nécessitant pas d’être sur la glace mais aussi de la musculation, du vélo, encore, de la course à pied ou des exercices de cohésion comme des sports collectifs. « Cela permet d’apprendre à se connaître, surtout avec les juniors garçons », souffle Tifany Huot-Marchand, maman du groupe France depuis le retrait de Véronique Pierron.

Au retour de Boulouris, les short trackeurs de l’équipe de France passeront une semaine sur la glace de la patinoire Philippe Candeloro de Font-Romeu avant de couper la semaine d’après. « On fonctionne par blocs de trois à cinq semaines et cette coupure nous permet de bouger tout en continuant de s’entraîner de manière autonome », détaille Tifany Huot-Marchand, qui a débuté, comme le reste du groupe, sa préparation olympique il y a maintenant un mois.


Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Alexis Pinturault entre dans le Petit Larousse

Ce sont nos confrères de France Bleu Savoie qui ont repéré l’information en début de semaine passée : le skieur alpin courchevellois Alexis Pinturault, vainqueur du gros globe de cristal l’hiver dernier, est entré dans le dictionnaire des noms propres du Petit Larousse.

« Pinturault Alexis, Moûtiers, 1991. Skieur alpin français qui figure parmi les skieurs les plus complets de sa génération (Super G, slalom géant, slalom et combiné). Il est champion du monde par équipe en 2017 et en combiné en 2019 »L’article consacré à Alexis Pinturault dans la nouvelle édition du Petit Larousse

Paradoxalement, ce n’est pas sa victoire au classement général de la coupe du monde en mars dernier qui lui a permis d’apparaître dans ce prestigieux dictionnaire. C’est qu’il faut un an, et plusieurs réunions, aux auteurs pour mettre au point leur nouvelle version.

« Les places sont rares et on doit parfois faire des choix entre plusieurs personnes qui selon les critères du Petit Larousse sont tout à fait légitimes, par leur carrière, par le nombre de médailles qu’ils ont remporté, mais tout dépend des autres ‘concurrents’ qu’ils ont dans les colonnes du dictionnaire. Donc il est probable que l’année dernière Alexis Pinturault aurait pu faire son entrée, mais ça n’a pas été le cas parce que d’autres sportifs avaient une priorité sur lui », explique Carine Girac, la directrice du département langue française parascolaire et beaux livres des éditions Larousse.


Henrik Kristoffersen blessé à la cheville en Autriche

Le Norvégien Henrik Kristoffersen, 26 ans, est à l’arrêt ! Il y a maintenant une dizaine de jours, l’ancien rival de Marcel Hirscher a chuté en motocross en Autriche, explique son père Lars dans les colonnes de VG. Une cabriole qui coûte cher à Henrik Kristoffersen, victime d’une fracture de la cheville gauche : il sera absent quatre et six semaines et prévoit de retourner sur les skis à la mi-août, soit à une soixantaine de jours de l’ouverture de l’hiver à Sölden (Autriche).

L'article continue sous la publicité

pub

Alors qu’il sort d’un hiver très compliqué marqué par seulement deux victoires, Henrik Kristoffersen voit les galères s’enchaîner à neuf mois des Jeux olympiques de Pékin 2022. Dans son malheur, et alors qu’il est rentré en Norvège, il peut tout de même continuer d’entraîner le haut de son corps.


Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

Les Suissesses conservent leur titre mondial après une finale à suspense

Ce dimanche, la WinSport Arena de Calgary (Canada) accueillait la dernière journée des championnats du monde féminin de curling. Perturbés par plusieurs cas de coronavirus, qui ont notamment empêché la diffusion télévisée de la compétition pendant quelques jours, ils ont pu aller à leur terme et sacrer la Suisse de Silvana Tirinzoni. Avec Aline Paetz, Esther Neuenschwander, Melanie Barbezat et Carole Howald, elle conserve le titre remporté il y a deux ans à Silkeborg (Danemark).

Après un round robin à une seule défaite, face aux Suédoises, les Helvètes auront battu les États-Unis 7-3 puis les Russes 4-2 dans une finale au couteau pour remporter la huitième médaille mondiale de l’histoire du curling féminin suisse, la première acquise dans un triste et sinistre huis clos.

Pour la médaille de bronze, ce sont les Américaines menées par Tabitha Peterson qui ont remporté la médaille de bronze en battant la Suède 9-5. Il s’agit tout simplement de la toute première breloque du curling étasunien lors de championnats du monde féminins. En plus de leur skip, Nina Roth, Becca Hamilton, Tara Peterson et Aileen Geving entrent dans l’histoire du sport aux pierres venues de l’Aisla Craig, une petite île écossaise.


Simon Piolaine et Coline Saguez s’arrêtent

Deux nouvelles annonces de retraite sont à signaler cette semaine dans le monde du ski alpin. Tout d’abord, Simon Piolaine, slalomeur de 23 ans venu de Morillon, en Haute-Savoie, a décidé de mettre la flèche. Celui qui avait pris le départ de la coupe du monde de Kranjska Gora (Slovénie) en mars 2018, raccroche les skis « avec fierté et le sourire », comme il l’a écrit sur Instagram.

Huitième des Mondiaux juniors 2018 de Davos (Suisse) remportés par un certain Clément Noël, il se retire après avoir franchi 50 portillons en coupe d’Europe.

À tout juste 21 ans, Coline Saguez, la fille de Fabien, le directeur technique national du ski alpin tricolore, se retire également. Gravement blessée au genou en fin d’hiver, juste avant les championnats de France, elle a décidé d’arrêter les frais : « Ce n’est pas vraiment comme ça que je m’imaginais prendre ma retraite. Je vous avoue que ce n’est pas ce que j’avais prévu mais la vie a d’autres plans pour moi », relativise la Savoyarde sur Instagram.

L'article continue sous la publicité

pub

Ski de fond, Alpin, Ski Alpinisme, Sports de glace, Ski, Fond, Nordique, Ski Nordique

> Un nouveau coach pour Petra Vlhova

En début de semaine dernière, la Slovaque Petra Vlhova, vainqueure sortante du gros globe de cristal, a dévoilé l’identité de son nouvel entraîneur. Quelques semaines après avoir annoncé sa rupture d’avec Silvio Magoni, elle s’est donc attachée les services du Suisse Mauro Pini. Ancien entraîneur personnel de Tina Maze et de Lara Gut-Behrami, il a signé pour une saison.

> Sven Kramer opéré du dos

Souffrant du bas du dos depuis plusieurs années, Sven Kramer, légende néerlandaise du patinage de vitesse âgée de 35 ans, s’est fait opérer avec succès la semaine passée. Dès le 23 mai, il se rendra à Collalbo (Italie) où son équipe de la Jumbo-Visma organise un stage de préparation. Trente fois champion du monde et quatre fois sacré aux Jeux, il espère terminer sa brillante carrière sur une dixième et dernière médaille olympique dans neuf mois sur la glace pékinoise.

> Liam Garandel sur le podium du World Rookie Tour à Hintertux

Après les meilleurs jeunes freeskieurs de la planète, c’était au tour, en début de semaine passée, des snowboardeurs de disputer la grande finale du World Rookie Tour sur le slopestyle d’Hintertux (Autriche). Le Japonais Hiroto Ogiwara (88,50 pts), qui se qualifie pour la coupe du monde 2021/2022 de snowboard slopestyle, et la Belge Evy Poppe (81,50 pts) sont sacrés dans la catégorie rookie (années 2003-2005). Liam Garandel (80,50 pts) termine à la deuxième place de la catégorie grom (2006-2007) et signe le seul podium tricolore.

Liam Garandel, snowboard, Hintertux, World Rookie Tour
Liam Garandel (FRA) – Andreas Amplatz

> Le snowboardeur canadien Max Parrot honoré par la fondation Laurens

Jeudi dernier, la cérémonie des Laureus World Sports Awards était organisée de façon virtuelle pour célébrer les champions de l’année écoulée. Si les joueurs de tennis Rafael Nadal et Naomi Osaka ont été élus sportifs de l’année, c’est le snowboardeur canadien Max Parrot qui a reçu le prix du comeback de l’année. C’est qu’après avoir vaincu un lymphome de Hodgkin diagnostiqué en janvier 2019, il a triomphé lors des X Games d’Oslo (Norvège) en août avant de faire de même sur les X Games d’Aspen (États-Unis) l’hiver suivant. La saison dernière, il a remporté la médaille d’argent en big air lors des Mondiaux.

> L’équipe de France de hockey sur glace n’a pas joué le week-end dernier

Alors qu’elle devait affronter la Suisse à deux reprises le week-end passé sur la glace de Fribourg, l’équipe de France masculine de hockey sur glace a vu ses rencontres être annulées. Un cas de coronavirus détecté en son sein en est la cause. À partir de samedi, si tout se passe bien sur le plan sanitaire, les hommes de Philippe Bozon doivent disputer le Beat Covid-19 International Ice Hockey Tournament à Ljubljana (Slovénie) : cinq rencontres en sept jours y sont programmées face à leurs hôtes, la Roumanie, la Pologne, l’Ukraine et l’Autriche.

> Rouen en Champions Hockey League, Amiens en Continental Cup

Après l’arrêt prématuré de la Synerglace Ligue Magnus, qui a sacré les Dragons de Rouen à la suite de la fin de la saison régulière, le Comité directeur de la FFHG a attribué les places européennes. Si les Rouennais sont logiquement qualifiés pour la prochaine Champions Hockey League en leur qualité de champions de France, la place en Continental Cup, du fait de l’abandon de la coupe de France, n’a pas été simple à attribuer. Finalement, entre Angers, deuxième de la saison régulière, et Amiens, dernier vainqueur de la coupe nationale, la FFHG a opté pour la seconde possibilité.

> Du renfort pour la Team Friedrich

Déjà meilleur équipage de bobsleigh de la planète, la Team Francesco Friedrich vient de se renforcer avec l’arrivée d’Alexander Roediger. Double médaillé d’argent olympique en 2010 et en 2018 avec les pilotes André Lange et Nico Walther, l’ancien lanceur de poids de 35 ans revient à la compétition après deux hivers passés loin des bobs. Dans neuf mois à Pékin (Chine), il pourrait compléter son fabuleux palmarès d’une médaille d’or olympique, la seule qui lui manque.

L'article continue sous la publicité

pub

> La sauteuse à ski autrichienne Chiara Hoelzl s’est mariée… et devient Chiara Kreuze

> Un complexe sportif au nom de Perrine Laffont inauguré à Mirepoix, dans l’Ariège

> Même blessé, le freeskieur suisse Andri Ragettli, monte un parcours d’obstacles !

> Lou Barin a sorti un nouvel épisode de son Vlog !


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ski de fond, Biathlon, Saut à ski, combiné nordique, ski nordique, rollerski, coupe du monde, Nordic Magazine
Biathlon, ski de fond, Saut à ski, combiné nordique, Sports d'hiver, Nordic Magazine, Ski, nordique, vol à ski
Biathlon, Ski de fond, Ski nordique, Saut à ski, Saut spécial, Combiné nordique, Nordic Magazine, Sports d'hiver

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski de fond

Pour continuer sa progression, la Russe Tatiana Sorina, 27 ans, souhaite partager quelques séances d'entraînement en compagnie de Therese Johaug, son modèle.

Biathlon

14:01. Actuellement en stage de préparation à Corrençon-en-Vercors (Isère) avec ses camarades de l’équipe de France, le biathlète dauphinois Emilien Jacquelin s’est légèrement blessé...

Biathlon

Sebastian Samuelsson et Johannes Dale ont récemment mis au jour les contradictions écologiques de Dorothea Wierer, égérie de l'IBU pour le Biathlon Climate Challenge...

Ski de fond

11:53. Outre Jules Chappaz stoppé par une fracture de la cheville et Jules Lapierre, à l’arrêt suite à des douleurs au tendon d’Achille, un...

Biathlon

Cet année encore, la France ne participera pas aux championnats du monde de biathlon d'été. Explications avec Stéphane Bouthiaux, patron du biathlon à la...

Ski de fond

15:16. Blessée à l’épaule depuis le mois de février dernier et une chute survenue lors de la coupe du monde d’Ulricehamn (Suède), la sprinteuse...

Biathlon

Cette semaine, l'équipe de France de biathlon seniors est à Corrençon-en-Vercors (Isère), lieu de leur troisième stage de l'intersaison.

Ski de fond

Le groupe de Yuri Borodavko, dont le fondeur russe Alexander Bolshunov est la star, sera à Monte Bondone (Italie) du 3 au 24 juillet.