Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Ryoyu Kobayashi, saut à ski, vol à ski, Planica
Ryoyu Kobayashi (JPN) - Reichert/NordicFocus.

Saut à ski

Planica : Tande chute, Kobayashi s’envole

Ryoyu Kobayashi remporte ce premier concours du week-end de Planica devant les Allemands Eisenbichler et Geiger. Les Norvégiens déçus.

Première compétition individuelle du week-end, les sauteurs à ski sont prêts à s’envoler du haut du Letalnica, le tremplin de vol à ski de Planica. Kobayashi, après avoir remporté la qualification, peut-il encore devancer le reste du circuit mondial ?

En tous cas, la victoire ne sera sûrement pas pour Daniel Andre Tande. Lors du saut d’entraînement, le Norvégien avait à peine parcouru quelques mètres dans les airs qu’il décrochait et tombait lourdement. De quoi inquiéter tous ses concurrents et refroidir les ardeurs des voleurs.

Daniel Andre Tande, saut à ski, vol à ski, Planica
Daniel Andre Tande (NOR) – Reichert/NordicFocus.

Les Polonais et les Norvégiens à la peine

Mais ils ne reculent pas devant l’ampleur de la tâche ! Ils ne rêvent tous que d’une chose : dépasser les 200m et se reposer le plus loin possible. Et à ce petit jeu, Ryoyu Kobayashi est bel et bien le meilleur depuis hier. Avec ses 235.5m, il réalise le meilleur saut de la première manche et prend la tête du concours devant les Slovènes Domen Prevc et Bor Pavlovcic, à domicile.

Du côté des Norvégiens, c’est la Bérézina. Marqués par la chute de leur compatriote Tande, aucun ne réussit à se relâcher pleinement. La sanction est sans appel : Robert Johansson est seulement 14e, Johann Andre Forfang 17e. Marius Lindvik et Halvor Egner Granerud, eux, ne passent pas en manche finale. Le leader de la coupe du monde n’a même pas atteint les 200m ! De mauvais augure avant le par équipes de samedi…

Halvor Egner Granerud, saut à ski, vol à ski, Planica
Halvor Egner Granerud (NOR) – Reichert/NordicFocus.

Pire ! Dawid Kubacki et Kamil Stoch prennent eux aussi une soufflante : ils sont 31e et 32e et ne marqueront pas de points aujourd’hui.

Parmi les éliminés, on retrouve aussi le seul Suisse qualifié pour la compétition : Gregor Deschwanden. Il termine 33e.

L'article continue sous la publicité
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

 

 

pub

 

pub

 

En revanche, les équipes japonaise, allemande et slovène sont en forme : il faudra les surveiller lors du concours par équipes. A domicile, les sauteurs du Triglav ont d’ailleurs placé 10 des leurs parmi les 30 premiers !

Kobayashi en maître de vol

Mais revenons à ce concours individuel, mené d’une main de maître par Kobayashi. On a bien cru qu’il allait craquer en voyant le saut stratosphérique de Markus Eisenbichler à 238.5m. Les Slovènes Pavlovcic et Prevc, après tout, n’ont pas tenus alors qu’ils connaissent ce tremplin par coeur.

Mais le Japonais est d’une autre trempe. Il ne faiblit pas, ne tremble pas… Et se repose à 244.5m, le plus long saut de ces deux derniers jours ! Il remporte facilement la victoire devant Eisenbichler et son compatriote Karl Geiger, lui aussi à 238m.

Michael Hayboeck et Bor Pavlovcic complètent ce top 5. On note aussi la belle remontée de Johansson qui passe de la 14e à la 7e place, sauvant l’honneur norvégien.

Demain, place au deuxième concours individuel du week-end ! Et l’on retrouvera, lors de la qualifications, les deux jeunes Français Mathis Contamine et Valentin Foubert, toujours à la recherche d’un saut à plus de 200m.

L'article continue sous la publicité
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

 

 

pub

 

pub

 

Les résultats complets

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine
Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique

Facebook

A LIRE AUSSI

Ski nordique

Deux jours après la désignation de l'Arabie saoudite comme pays organisateur des Jeux asiatiques d'hiver 2029, la FFS a pris position, dénonçant un projet...

Saut à ski

A 41 ans, le Suisse Simon Ammann a décidé de poursuivre sa carrière pour une vingt-sixième saison sur la coupe du monde de saut...

Ski nordique

Fabien Saguez, le président de la Fédération français de ski (FFS), vioent de nommer Pierre Mignerey comme DTN.

Ski nordique

L'espace d'une semaine, les championnats du monde 2025 de ski nordique de Trondheim (Norvège) ont perdu puis retrouvé un patron.

Ski de fond

Découvrez le programme complet de la coupe du monde organisée en janvier 2023 à la Station des Rousses (Jura).

Ski nordique

Découvrez le programme complet des OPA Games de saut à ski et de combiné nordique de Gérardmer (Vosges).

Ski nordique

Le 1er novembre prochain, Pierre Mignerey, libéré de ses obligations à la FIS, deviendra DTN de la FFS. C'est Jacques Mignerey, son papa, qui...

Ski nordique

Le Conseil olympique d'Asie a approuvé à l'unanimité la candidature de l'Arabie saoudite pour l'organisation des Jeux asiatiques d'hiver 2029.