Pokljuka : 2e place et maillot jaune pour Fourcade

La mass-start de Pokljuka a offert une confrontation d’une rare intensité où Jean-Guillaume Béatrix et Martin Fourcade ont joué les premiers rôles avec Anton Shipulin. Mais l’Isérois, survolté sur la piste et très bon au tir, a chuté dans la dernière petite bosse et laissé filer un podium voire mieux. Dénouement cruel même si Fourcade, 2e, récupère son précieux maillot jaune.

 

La première explication de la saison a bien eu lieu sur la mass-start de Pokljuka après les promesses d’une fabuleuse poursuite remportée ce samedi par Emil Svendsen. Partis pied au plancher, Martin Fourcade et Jean-Guillaume Béatrix ont naturellement participé à ce repas de géants. Les deux copains sortaient le tir parfait lors des trois premiers passages face aux cibles.

Si bien qu’aux trois quarts d’une épreuve très tactique, Fourcade et Béatrix donnaient le tempo en compagnie du Russe Anton Shipulin, excellent cette semaine.

Fin de course palpitante

L’Isérois emmenait le groupe de trois, confirmant son bon niveau sur les skis en ce début de saison. 20 secondes : c’était le crédit du trio au moment du dernier tir du jour qui s’annonçait sous haute tension dans le camp bleu alors que les Norvégiens Johannes Boe ou Emil Svendsen reculait au classement. Le double objectif victoire et maillot jaune était alors dans le viseur de Martin Fourcade…

Mais les trois hommes tournaient une fois… rattrapés par l’Autrichien Simon Eder. Lindstroem, Béatrix et Shipulin pouvaient encore rêver de podium.

Dans la forêt Slovène, les cinq athlètes se regroupaient. Et se regardaient dans le blanc des yeux, n’osant mener le tempo. Béatrix et Fourcade plantaient la première banderille seulement suivis par Shipulin. Les deux copains en remettaient une couche creusant un petit écart sur les poursuivants. Béatrix, visiblement très fort sur la piste, s’accrochait au ski du Russe et chutait dans la dernière bosse et voyait Shipulin s’envoler vers une nouvelle victoire prestigieuse. Martin Fourcade manquait lui aussi de tomber sur son ami mais se battait pour prendre une belle 2e place… et remettre la main sur son précieux maillot jaune, “grâce” à la contreperformance de son meilleur ennemi Svendsen.

La vidéo de l’accrochage

 

Dénouement cruel pour Jean-Guillaume Béatrix (19/20) qui avait signé la course presque parfaite jusque là et se contentait finalement d’une belle 5e place mais méritait tellement mieux… Quentin Fillon-Maillet signe une superbe 12e place, confirmant les intéressants progrès montrés depuis ce début de saison.

 

Réclamation française déboutée

Agacé par la façon dont le Russe s’est imposé, Stéphane Bouthiaux, patron du biathlon français, a déposé une réclamation auprès de l’IBU : “Au cours de l’attaque dans la montée, Shipulin a touché les skis de Jean-Guillaume Béatrix. C’est la deuxième fois cette semaine. Dans le sprint déjà, il a également sévèrement attaqué Martin Fourcade (en lui cassant le panier de son bâton, NDLR). Nous croyons qu’il se comporte de façon trop agressive sur la piste et qu’il devrait être disqualifié”, a ainsi indiqué le Jurassien.

Réaction Béatrix

Mais l’IBU a déboutée la demande des bleus et conservé le premier classement. En conférence de presse, Anton Shipulin s’est dit désolé de cet accrochage. De son côté, Martin Fourcade n’a pas blâmé le double vainqueur du week-end et seulement indiqué : “C’est le sport”…

 

Le résultat de la mass-start hommes.

Le classement de la coupe du monde. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.