Poursuite d’Oberhof : fabuleux doublé russe, Bœuf 7e

Les Russes sont chez eux à Oberhof ! Le Russe Malyshko a gagné cet après-midi dans le brouillard d’Oberhof la poursuite devant son compatriote Garanichev et le Tchèque Moravec. Longtemps sur le podium et brillant jusqu’au dernier tir debout, Alexis Bœuf se contente de la 7e place juste derrière le Suisse Benjamin Weger 5e.

Capture-d-ecran-2013-01-06-a-16.16.51.png
Dmitri Malyshko a signé un numéro en solo époustoufflant (© Agence Zoom)

Du vent, une piste gorgée d’humidité et piégeuse dans les virages… Les biathlètes ont eu droit à des conditions typiques d’Oberhof pour cette poursuite. Parti dans le groupe de tête avec les Russes Malyshko et Garanichev, et le Norvégien Emil Svendsen, Alexis Bœuf, 4e hier, restait au chaud lors du premier tour de piste.

10/10 au tir couché pour Alexis Bœuf”

Grâce à un sans faute, il sortait dans les skis de Garanichev à 15 secondes de Malyshko, également parfaits au couché. Martin Fourcade visitait une fois l’anneau et prenait la 16e place provisoire, trois places devant son frère Simon.

Le dossard un du jour continuait son numéro de soliste à la perfection, tout comme Garanichev et le superbe biathlète de la Féclaz. Sur la piste, il le lâchait pas un pouce de terrain sur son compagnon russe du jour. Mais derrière eux, Svendsen sonnait la charge et revenait avec Bauer, Moravec et Ustyugov.

20/20 pour Malyshko”

Toujours dans le brouillard et le vent tourbillonnant du pas de tir, Malyshko poursuivait sa promenade dominicale. Et Alexis Boeuf avait l’excellente idée de l’imiter. Avec une avance confortable de 26 sec sur Garanichev, son compère russe pouvait voir venir lors du dernier tour. Il accentuait d’ailleurs son avance sur le tandem franco-russe…

Et claquait un nouveau 5/5 avant de filer vers sa troisième victoire en trois courses. Derrière lui, Garanichev sortait une balle, Boeuf et Svendsen deux et Moravec s’emparait de la 2e place provisoire. Que lui chipait aussitôt le Russe.
Le Suisse Benjamin Weger remontait sur le Tchèque Moravec mais c’était insuffisant pour chambouler le podium établi au pied duquel il terminait (5e). Tandis que le Français le plus en vue de cette poursuite perdait deux places et finissait 7e de cette belle poursuite.

Martin Fourcade est 14e, Simon Fourcade 17e, Jean-Guillaume Béatrix 18e.