Poursuite d’Oberhof : Zaitseva s’impose, Brunet 6e

Marie-Laure Brunet quittera Oberhof sans doute rassurée sur son état de forme. 12e du sprint, elle est remontée à la 6e place de la poursuite. La voilà de retour…

Capture-d-ecran-2013-01-06-a-13.51.00.pngMarie-Laure Brunet a réalisé une belle poursuite (© Agence Zoom).

Quelle course folle ! Vainqueur du sprint, la nouvelle perle du biathlon allemand, Miriam Gössner perdait tout espoir d’entrée de jeu en signant un 0/5 au couché ! Du rarement vu à ce niveau de la compétition.
Du coup, Tora Berger prenait les devants tranquillement. Mais dilapidait son avance en commettant 4 fautes à son tour au tir suivant…

A la sortie du deuxième couché, c’est la locale Henkel qui s’en sortait le mieux et s’emparait du leadership devant Zaitseva qui commettait comme Marie Dorin-Habert, 2 erreurs. Marie-Laure Brunet remontait quant à elle au 7e rang provisoire… mais Bescond reculait à la 14e place.

Zaitseva ne tremble pas et Brunet se rassure”

Sur la piste toujours aussi humide et exigeante, Berger remontait toute la troupe sauf Henkel, solidement installée en tête devant un public tout acquis à sa cause et Zaitseva.
L’Allemande commettait deux erreurs, Zaitseva, une, Berger, deux tout comme Dorin-Habert, sans doute gênées par le léger vent soufflant sur le pas de tir. De son côté, Brunet ne tremblait pas et sortait 5e derrière Zaitseva, alors leader. La Russe conservait son avance sur le quatuor de poursuivantes…

Sereine et déterminée à remporter cette poursuite d’Oberhof, elle ne tremblait pas. Tout comme la Tchèque Vitkova et Semerenko l’Ukrainienne. Brunet sortait à seulement 12 secondes du trio de tête, suivie par Henkel sur qui reposaient tous les espoirs des supporters allemands. Mais la Pyrénéenne perdait du temps sur la piste et voyait Tora Berger l’a dépasser dans la grande montée.

Derrière le cavalier seul de Zaitseva, Semerenko et Vitkova se livraient un duel à couteaux tirés et la seconde place revenait finalement à la Tchèque.
Berger terminait 4e, Domracheva, 5e, Brunet, 6e et heureuse de se retrouver à la bagarre aux avants-postes, henkel, 7e et Marie Dorin-Habert 9e. Bolliet remontait à la 17e place et Bescond, malheureuse au tir fermait le top 20. Sophie Boilley prend la 48e place.