Poursuite dames à Nove Mesto : le vent et la 6e place pour Jacquemine Baud

Jacquemine Baud remonte à la 6e place, deuxième médaille d’argent pour l’Espagnole Victoria Padial Hernandez.

 

C’est parti pour les poursuites ce dimanche aux championnats d’Europe à Nove Mesto, sous une bruine désagréable qui modifie la neige et… avec toujours autant de vent. Sur le pas de tir, les rafales s’en donnent à cœur joie, les fanions se sont lancés dans une folle danse satanique, la course va se transformer en loterie. Grâce à un superbe 17/20 – superbe, oui, au regard de ces conditions dantesques – , Jacquemine Baud réussit à accrocher la 6e place. La Suédoise Brorsson, l’Espagnole Padial Hernandez et la Russe Virolaynen empochent les médailles d’une épreuve qui porte bien son nom.

 

Abandon de Sophie Boilley

Dans le premier tour, Sophie Boilley – 4e du sprint – n’a aucun mal à rester dans le peloton de tête. Mais avec ce vent déchaîné, les tirs couchés se transforment en cauchemar pour elle : elle fait 3 tours au premier, puis jette l’éponge après avoir sorti 4 balles supplémentaires au deuxième.

Jacquemine Baud, qui a sorti 2 balles au premier tir, réussit l’exploit de faire le plein aux deux suivants et remonte ainsi à la 3e place. Un tour supplémentaire au dernier debout et la voilà 6e, coincée entre une armada russo-norvégienne. Pour Enora Latuillière, on n’est même plus dans le cauchemar, ça relève du calvaire. Avec 12 fautes, elle trouve quand même le courage de terminer 35e.

Les résultats ici.

 

Photo : Jean-Yves Begon

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.