Première victoire pour Jason Lamy Chappuis, nouveau leader de la coupe du monde

Après avoir pris la deuxième place samedi, Jason Lamy Chappuis comptait bien monter pour la première fois sur la haute marche du podium ce dimanche à Ramsau. Dans le brouillard qui rappelait Oslo, il finissait deuxième à l’issue du saut, ce qui permettait au Bois d’Amonier de courir avec 8 petites secondes de retard sur l’Allemand Tino Edelmann pour les 10 km de fond.

En embuscade, Gruber (4e), Schmid (9e), Frenzel (13e) ou Kokslien (14e) avaient bien l’intention d’empêcher le duo franco-allemand de mener leurs petites affaires. Braud (15e) et Laheurte (16e) pouvaient aussi se joindre à la melée.

Mais, très vite, un groupe a ravi la tête de la course, avec Jason Lamy Chappuis bien placé en troisième place. Il a pratiquement mené la cadence tout au long des kilomètres. Le champion a eu de mal à trouver un autre conducteur et a dû accélérer. Il ne s’est pas fait surprendre dans la dernière bosse, comme le samedi. L’épreuve s’est donc jouée au sprint, dans les derniers mètres opaques. Le Jurassien l’a emporté, devant Magnus Krog, le Norvégien qui a été le challenger le plus dangereux. Troisième, l’Autrichien Mario Stecher.

Le week-end prochain, Jason Lamy Chappuis qui signe sa 16e victoire en coupe du monde, portera le maillot jaune.

« Je suis très bon en ski de fond en ce moment, mais mon saut est en train de se mettre en place », a commenté Jez.

Sébastien Lacroix accorche un point, à la 30e place. Maxime Laheurte est 24e