Presque Isle : Les deux Émilien (Jacquelin et Personnaz) au coude-à-coude

Un vent fort, un Américain supersonique, une (fausse) surprise belge et deux homonymes, tel est le cocktail de ce sprint masculin.

Après la première médaille décrochée il y a quelques heure par Julia Simon, c’est en l’absence de Félix Cottet-Puinel, victime d’une gastro, que s’est couru le sprint Jeunes hommes. Le vent a forci semble-t-il, les balles sont plus rétives. Le supersonique Américain Sean Doherty (6/10) remporte l’épreuve, devant l’Allemand Marco Gross (8/10) et le Russe Dmitrii Shamaev (7/10).

 

Les “Émilien” séparés par 2 secondes

Amputée de son troisième homme, l’équipe tricolore est représentée par le duo des Émilien (Personnaz et Jacquelin), tous les deux avec des résultats encourageants. Le Dauphinois, rapide à skis mais trahi par son tir (5/10), devance son homonyme Savoyard (7/10) de seulement 2 s. Ils se classent respectivement 14e à 1’03 et 16e à 1’05.

La surprise est venue du “montblano-bessanais” Belge Tom Lahaye-Goffart. Annoncé un temps à la 28e place, il termine d’un cheveu devant ses partenaires d’entraînement. Il est alors 13e à 1’01 avec 7/10, mais il s’avère qu’il a eu un problème avec sa cible sur le tir debout. Les officiels, qui pensaient qu’il avait tiré à 5/5, lui avaient donc enlevé 35 s. Grâce à l’honnêteté et la bonne foi du jeune homme et de son équipe, le jury lui a finalement rajouté 25 s et il finit 24e. Fausse joie pour Tom, qui réalise tout de même une course correcte qui peut lui laisser entrevoir de belles choses pour la poursuite.

Les résultats ici.

Demain les Juniors entrent en piste : les dames à 16 h 00, les hommes à 18 h 30.

 

Photo Jean-Yves Begon

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.