Pukljuka : Darya Domracheva l’emporte, Kaisa Makarainen en jaune

Après la mass start de Pukljuka, Tora Berger ne porte plus le dossard jaune de leader de la coupe du monde. C’est au tour de Kaisa Makarainen d’arborer cette toison d’or.

 

A Pukljuka, la biathlète Anaïs Bescond, unique tricolore en lice, est entrée en scène après l’impasse du début de week-end imposée par une méchante toux. Au premier tir, elle a noirci toutes les cibles.  En 11e position, elle se situait alors en 12 secondes de la Slovaque Anastasiya Kuzmina. La Norvégienne Tora Berger, elle, a débuté la mass start en s’infligeant 300 m supplémentaire lors du premier tir.

Dès le deuxième tour, les distances se creusaient entre les participantes. Un premier groupe de cinq dames arrivaient pour le deuxième couché. Anastasiya Kuzmina et la Russe Olga Zaitseva, 10/10, laissaient Darya Domracheva et Veronika Vitkova rejoindre l’anneau de pénalité. Anaïs Bescond faisait elle aussi un carton plein. Elle ressortait en 7e position.

Sur les tapis n°1 et n°2, Kuzima et Zaitseva se neutralisaient (14/15), ce qui profita à Darya Domracheva, détentrice de 12,1 secondes sur sa première poursuivante. Un trio de tête, et Kaisa Makarainen et Tiril Eckhoff derrière : c’était la configuration avant le dernier tir, où la Biélorusse n’a pas réussi le 20/20. Personne n’a profité de cette cible restée blanche. Darya Domracheva conservait 21,6 secondes d’avance sur Zaitseva et plus de 30 secondes sur Makarainen.

Si la victoire de la triple championne olympique ne faisait plus aucun doute, un autre enjeu pointait le bout de son nez : qui allait repartir avec le dossard jaune de leader ? Ce sera finalement Kaisa Makarainen, Tora Berger se contentant de la 8e place (+1,29 mn). Anaïs Bescond s’est maintenu dans le top 20 (20e tout juste).

 

Le classement

 

Photo : Agence Zoom

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.