Pyeongchang : le CIO retient 389 sportifs russes

JEUX OLYMPIQUES – Sur 500 athlètes russes proposés pour participer aux JO d’hiver, le CIO en a écarté 111.

 

Sur une liste de 500, le Comité international olympique (CIO) soutient avoir sélectionné 389 Russes. Ils sont admissibles à participer aux Jeux olympiques d’hiver, le mois prochain. Ils pourront concourir sous une bannière neutre, à condition de répondre à d’autres conditions, comme de nouveaux contrôles et la réanalyse des échantillons conservés, ou, dans certains sports, encore obtenir leur qualification.

Après d’intenses semaines de travail du comité d’examen indépendant au cours desquelles le cas de chaque athlète a été étudié en détail, il a été constitué ce pool.

« Plus de 80 % des athlètes présélectionnés dans ce groupe sont des athlètes qui n’ont pas concouru aux Jeux olympiques d’hiver de Sochi 2014. Cela indique qu’il s’agit d’une nouvelle génération d’athlètes russes », a indiqué le CIO.

Les invitations ne pourront être émises que lors de la réunion d’enregistrement des délégations le 27 janvier prochain à Pyeongchang. Par conséquent, une liste définitive des athlètes invités ne pourra pas être publiée avant cette date.

Le comité d’examen des invitations est présidé par le Dr Valérie Fourneyron, présidente de l’Agence de contrôles internationale (ACI) et ancienne ministre française des Sports. Il comprend M. Günter Younger, directeur des renseignements et enquêtes à l’Agence Mondiale Antidopage (AMA), M. Pedro Gonçalves, chef de projet de l’Unité sport sans dopage (DFSU) de l’Association mondiale des fédérations internationales de sport (GAISF), chargé du secrétariat du groupe de travail antidopage avant les Jeux, et le Dr Richard Budgett, champion olympique d’aviron et directeur médical et scientifique du CIO.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.