Restez en contact avec Nordic

Qu'est-ce que Nordic peut faire pour vous ?

Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine

Ski de fond

Que sont-elles devenues ? Karine Laurent Philippot

Chaque mercredi, Nordic Magazine donne la parole à un nordique retraité. C’est au tour de l’ancienne fondeuse vosgienne Karine Laurent Philippot de se prêter au jeu du « Que sont-elles devenues ? ».


Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic

Karine Laurent Philippot : « Je travaille avec mon mari dans notre magasin d’alimentation »

C’est à la fin de l’hiver 2011/2012 que la Vosgienne Karine Laurent Philippot, 37 ans à l’époque, a mis un terme à sa carrière de sportive professionnelle. Fondeuse aux 164 départs en coupe du monde, pour trois podiums, la native de Mulhouse (Haut-Rhin) a participé à quatre éditions des Jeux olympiques entre 1998 et 2010 et à six Mondiaux entre 1995 et 2009.

Pour Nordic Magazine, Karine Laurent Philippot, qui tient maintenant un magasin alimentaire en Italie avec son mari, a accepté de se prêter au jeu du « Que sont-elles devenues ? ».

  • Quand avez-vous mis fin à votre carrière d’athlète de haut niveau et quel était votre état d’esprit à ce moment-là ?

J’ai arrêté ma carrière d’athlète de haut niveau en mars 2012. Lorsque j’ai décidé cela, j’étais maman de mon deuxième enfant Matisse et je dois dire que j’étais plutôt soulagée et heureuse d’arrêter parce que j’aurais dû sacrifier beaucoup de chose si j’avais voulu continuer. J’avais envie de remercier tous ceux qui ont contribué à réaliser mon rêve de gamine et j’ai donc organisé une fête en septembre 2012.

Karine Laurent Philippot, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
En famille – Karine Laurent Philippot
  • Qu’est-ce qui a été le plus dur pour vous juste après ? Qu’est-ce qui vous a manqué ?

Le plus dur, ce n’étais pas après 2012, mais la saison 2010/2011. J’ai eu beaucoup de mal à repartir après les JO de Vancouver. Pour cet objectif, je m’étais mise en mode travail et seul ce but comptait. Je n’ai pas assisté au premier jour d’école de ma fille qui rentrait en CP. Je suis ensuite tombée enceinte en octobre alors que j’étais prête à repartir pour une saison et mon sac était déjà prêt pour la Scandinavie. C’est dur, on se dit ce sport m’a apporté tant de joie et, maintenant, plus rien, plus d’adrénaline et on pleure. On pleure et on est si seuls dans ces moments-là… Ma grossesse a été difficile et j’ai fait une dépression post partum. Je pensais repartir juste après sa naissance mais mon corps et ma tête ne voulait plus.

Karine Laurent Philippot, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
En sortie VTT dans les Vosges en 2019 – Karine Laurent Philippot

J’ai assisté à une coupe de France en décembre puis La Transjurassienne et, là, j’ai vécu un vrai moment de solitude. Vous n’existez déjà plus… Je me suis alors mise en mode combat et je me suis donnée comme objectif les championnats de France à Bessans. Je devais conclure ma carrière sur du positif. Je dois dire que j’étais plutôt fière de mon résultat parce que j’avais très peu d’heures d’entrainement. Le comité Vosges m’a fait confiance et permis de faire une dernière fois un relais. Ce qui me manque le plus aujourd’hui est de prendre du temps pour moi, type une semaine de sport rien que pour moi et la lecture. Le seul livre que j’ai lu en dix ans, c’est celui de Raphael Poirée [La poursuite d’une vie, NDLR], passionnant et je dois dire que l’on devrait tous un jour écrire nos mémoires d’athlète de haut niveau.

Karine Laurent Philippot, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Avec le livre de Raphaël Poirée – Karine Laurent Philippot
  • Si vous aviez la possibilité de participer à une compétition, quelle serait-elle ? Avec quel athlète actuel aimeriez-vous concourir ?

J’ai toujours adoré les sports d’endurance type raid ou trail. Chez nous [en Italie, NDLR], il y a le Tor des Géants et, chaque année, je les regarde. Pour moi, c’est impossible parce que j’ai un genou abimé et peu de temps pour m’entrainer. Si je devais courir avec une personne ce serait Delphine Claudel et faire une montée de l’Alpe Cermis avec elle… J’adore cette course et les montée en particulier !

Karine Laurent Philippot, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Matisse, son deuxième enfant – Karine Laurent Philippot
  • Au contraire, qu’est-ce qui vous a le moins manqué ?

C’est le stress d’avant course. Je me suis plus facilement passée de ma montre et de faire ma valise… Aujourd’hui, c’est terrible car je n’aime plus partir de chez moi et faire les bagages.

Karine Laurent Philippot, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Lors de la Birkebeinerrennet en 2018 – Karine Laurent Philippot
  • Quel a été votre parcours après la fin de votre carrière ?

J’ai eu mon troisième enfant en février 2013 et, pendant six années, je me suis occupée d’eux et je commençais petit à petit à m’investir dans le magasin d’alimentation. J’ai fait partie du groupe Folkloristico et j’ai ainsi dansé avec le costume de Gressoney. J’ai aussi participé à des spectacles pour l’école et organisé la recite di Natale.

Karine Laurent Philippot, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Lors d’un spectacle pour l’école – Karine Laurent Philippot
  • Quelle est votre nouvelle vie ?

Aujourd’hui, je travaille avec mon mari dans notre magasin d’alimentation à peine restructuré « CUOR DI CRAI » MARKET LAURENT [à Gressoney-Saint-Jean, en Italie, NDLR]. Je prends de plus en plus de responsabilité et je travaille énormément !

Karine Laurent Philippot, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Au magasin – Karine Laurent Philippot
  • Quand une personne découvre votre passé sur les skis, quelle est sa réaction ?

Les gens sont en admiration et certains ne comprennent pas pourquoi je n’ai pas mis de poster de moi sur ma carrière !

  • En quoi diriez-vous justement que votre passé de sportif vous a le plus aidé ?

J’ai construit ma vie avec des objectifs et pendant, pendant six années, je n’ai pas pu en avoir car ma vie allait se faire en Italie et la vie ici est bien différente qu’en France. Je me suis finalement trouvée, je me mets sans cesse des objectifs, notamment en recherchant toujours à améliorer notre magasin. Nous en avons d’ailleurs ouvert un autre au centre du village OBREPLATZ « Sapori da Gustare » où on vend du vin et des produits locaux. Les gens sont très reconnaissants et nous disent que nous sommes des entrepreneurs.

Karine Laurent Philippot, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Isaac, son troisième enfant – Karine Laurent Philippot

Je reconnais que mon ancienne activité m’aide dans les moments où le travail devient de plus en plus dur. On ne regarde pas les heures et travaillons 7 jours sur 7 entre 8 à 10 heures par jour. On sait que c’est dur et que c’est un peu exagéré, mais, en ce moment de crise, on n’a pas le choix. Heureusement, nous sommes deux et on aime ce que l’on fait.

Karine Laurent Philippot, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Photo : Karine Laurent Philippot
  • Quelle place a le nordique dans votre vie actuelle ?

J’aime toujours le ski de fond et je suis contente qu’Eurosport retransmettre les courses. Ces dernières années, nous suivons le biathlon grâce à La Chaîne L’Equipe et c’est toujours aussi passionnant. On se dit vivement l’hiver que l’on puisse les voir à la télévision ! Je suis une fan. De temps en temps, on s’écrit des messages avec quelques anciennes filles de l’équipe. J’aime avoir de leurs nouvelles et les revoir me fait tellement plaisir.

Karine Laurent Philippot, Biathlon, ski de fond, combiné nordique, saut à ski, saut spécial, nordicmag, Nordic Mag, nordic mag biathlon, biathlon 2022, ski nordique, biathlon magazine, Nordic Magazine, ski nordique
Avec Annick Pierrel aux championnats de France en 2022 – Karine Laurent Philippoy

Tous les « Que sont-ils devenus ? » de Nordic Magazine


Les cinq dernières infos

Cliquez pour commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

nordic mag, biathlon, biathlon programme, nordic magazine, nordicmag, programme biathlon, Justine Braisaz-Bouchet, Julia Simon, ski nordique, biathlon 2024, biathlon championnats du monde, émilien Jacquelin, nordic mag biathlon, dorothea Wierer, ibu cup, nordic biathlon, nordique mag, Nordic Magazine, ski de fond, saut à ski, saut, combiné, combiné nordique, première cible, biathlon magazine, dico du biathlon, vu de norge, planète nordic, Ski-nordique, Ski nordic, ski nordique
Running - Montres Connectées
Biathlon, biathlon programme, programme biathlon, nordic mag, biathlon 2024, ibu, ski nordique, ski de fond, ski, combiné, combiné nordique, saut, saut à ski, ibu cup, biathlon aujourd'hui, calendrier biathlon 2024, nordic mag biathlon, championnat du monde biathlon 2024, nove mesto, biathlon calendrier, coupe du monde biathlon 2024, ski nordique, julia simon, justine braisaz-bouchet, ski-nordique, émilien jacquelin, biathlon championnat du monde, biathlon programme aujourd'hui, coupe du monde de biathlon 2024, ski nordique net, nordic magazine, nordic
Chaussures - Textile
Decathlon (FR)
Equipement de randonnée
Decathlon National

A LIRE AUSSI

Ski nordique

En ski nordique, la FIS n'aurait encore signé aucun contrat pour les Mondiaux de Falun 2027. C'est ce que révèle ce mardi le quotidien...

Ski nordique

On a plus l'habitude de les voir sur les compétitions de biathlon ou de ski de fond. Cette semaine, ils échangeront leur combinaison tricolore...

Vu de Norge

Avec Vu de Norge et nulle part ailleurs, retrouvez toute l’actualité nordique norvégienne.

Ski de fond

En ski de fond, le prochain championnat du monde de ski de fond Juniors et U23 se déroulera en Italie sur les pistes de...

Biathlon

Alors qu'il vient de terminer son premier stage de la préparation avec ses coéquipiers de l'équipe de France de biathlon, Quentin Fillon-Maillet évoque ce...

Biathlon

Depuis ce week-end, l'Allemand n'est plus l'un des célibataires du circuit de biathlon. Il s'est marié près de la capitale de la Thuringe.

Ski de fond

Tout juste rentrée de Norvège ces derniers jours, Delphine Claudel a accepté de revenir sur son périple au micro de Nordic Magazine.

Biathlon

La Team Electrofit s'investit dans le biathlon. Un projet qui a plu à Tuomas Harjula qui a décidé de quitter l'équipe nationale pour la...